Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 34 196 121
Nombre de commentaires : 101 397
Nombre d'articles : 8 839
Dernière màj le 12/06/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

GRAND(88)-La Mosaïque de Grand

 26/10/2017
Situé aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne, à l’écart des grandes voies naturelles de communication, juché sur un plateau calcaire entouré de forêts, le village de Grand fut identifié comme la station balnéaire romaine Andesina Andesina.
Des nombreux vestiges ont été mis au jour et restaurés depuis le 19e siècle, L’amphithéâtre est le monument le plus remarquable avec la mosaïque qui complète ce patrimoine exceptionnel.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


Pour voir la mosaïque il faut passer par le musée de Grand!


La mosaïque fait partie intégrante du site de Grand la Romaine.
Elle fut dégagée en 1883 par Félix Voulot, conservateur du Musée départemental des Vosges.


Conservée in situ avec ses 232 m2, elle pavait le sol de l’une des pièces de la « basilique ».
Elle s’organise autour d’un tapis central figuré, appelé emblema.


Ce lieu reçoit l'appellation technique de « basilique » alors même qu'il ne présente pas de plan basilical!
Cette dénomination est désormais devenue usuelle, mais l'usage des guillemets reste recommandé.


Il s'agit d'une mosaïque polychrome utilisant du blanc, du noir, du crème, du rouge, du jaune, du beige-gris, du rose, du bleu, du gris foncé et dont les tesselles sont en calcaire d'origine locale, sauf pour le rouge qui provient des Ardennes.


Détail de la mosaïque, la panthère.


La composition générale est symétrique constituée de triangles et de rectangles délimités par des tresses à deux brins.


Des ornements végétaux, géométriques ou animaliers, aux quatre angles de l'emblema, remplissent les rectangles.


Les animaux aux quatre coins sont un tigre, une panthère, un ours et un sanglier. On évoque souvent comme signification les venationes qui se déroulaient dans les amphithéâtres comme celui de Grand.


À la même époque, entre 180 et 250, plusieurs mosaïques évoquent ceci.
L'ours et le tigre seraient en position d'affrontement tandis que la panthère poursuivrait le sanglier.


Il ne reste plus qu'un tiers de l'emblema « peinture de pierre » exécutée par un artiste de qualité.
Il représente deux personnages : celui de gauche, âgé, debout sous un auvent, porte un masque comique sur le visage.
Il est drapé dans une large pièce d'étoffe jaune et grise à franges, décorée par des galons colorés.
Il s'avance, un bâton recourbé à la main gauche vers un deuxième personnage revêtu d'un justaucorps jaune grisâtre en grande partie détruit.
Debout sous une arcade, il tend la main droite.


Si l'emblema était réalisé par un véritable maître, le caractère répétitif des motifs du décor de champ fait que l'on confiait cette tâche à des ouvriers peu qualifiés.

Remarquez notre guide! Elle a de bien jolis chaussons!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :