Les blogs
du village
Cheveux dans le vent

Cheveux dans le vent

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 3 872 411
Nombre de commentaires : 2 764
Nombre d'articles : 861
Dernière màj le 14/02/2021
Blog créé le 13/10/2008

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

La semoule

 13/07/2010

Une semoule qui donne son nom au plat.

Dans les pays situés autour de la Méditerranée, les graines de blé ont suivi des routes différentes.
Au Maroc, en Tunisie ou en Algérie, elles ont été réduites en semoule, puis travaillées pour donner des grains extrêmement fins : le couscous.
Auparavant cette semoule, était préparée en famille par les femmes.
Aujourd'hui, elle s'achète toute prête, en trois calibres de grains : fins, moyens ou gros.
Avant d'être cuite à la vapeur (trois fois), la semoule est arrosée d'eau, puis les grains sont détachés pour introduire de l'air dans la préparation.
Cela se fait en remuant le couscous par des mouvements amples dans une kasriya, grand plat en terre cuite.
La semoule ainsi préparée a donné son nom à la recette dans laquelle elle représente l'ingrédient principal : le couscous, devenu le plat emblématique du Maghreb.
Au Maroc, on l'appelle parfois ta'am, mot arabe qui signifie "manger".
Plat chargé de symboles, il représente à la fois l'abondance et le bonheur.
C 'est également un plat de fête, proposé à toutes les grandes étapes de la vie : de la naissance à la mort en passant par le mariage.
La maîtresse de maison en prépare toujours de grandes quantités, pour que chacun puisse manger à sa faim.
Et, comme le veut la tradition, il en faut assez pour nourrir aussi un visiteur inattendu.




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :