Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 28 499 596
Nombre de commentaires : 37 364
Nombre d'articles : 6 269
Dernière màj le 21/11/2017
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

La technique des yoyos

 09/11/2017
En couture, le yoyo est un disque de tissu froncé qui forme une sorte de bouton au final. Ils ont de nombreuses utilisations. Ils permettent de personnaliser un vêtement, un trousse, ....

J'ai eu recours à cette technique pour réaliser des yoyos qui ont servi de feuillage sur mon panneau "Bienvenue" que je vous ai présenté ICI.


Il existe des appareils pour les réaliser mais j'ai préféré les faire à la main suivant cette technique toute simple. 

1 - Si votre yoyo doit faire 2 centimètres au final, tracer sur l'envers de votre tissu un disque de 4,5 centimètres (le double plus 1/2 centimètre pour la couture).  
Répéter cette opération suivant le nombre de yoyos que vous avez à faire.


2 - Réaliser un point de devant à 5 millimètres du bord, sur le tour des cercles en laissant quelques centimètres de fil au début. 


3 - Une fois tous les points faits autour du cercle, couper le fil et tirer sur les deux extrémités du fil pour plisser le tissu et former la fleur.

4 - Faire un noeud et aplatir le yoyo. Avec une aiguille, je passe les deux fils à l'envers du yoyo pour les arrêter proprement.


Et voilà, mon yoyo est terminé. 


Mon yoyo est tout simple mais de nombreux autres modèles existent. En voici quelques uns que j'ai trouvés sur le net. C'est juste pour vous montrer tout ce que l'on peut faire de joli avec des yoyos...







J'ai choisi de réaliser ce magnifique panneau "Bienvenue" créé par Marie Suarez. Les couleurs d'origine sont dans les tons roses, verts kakis, tons qui ne se marient pas tellement avec mon intérieur. Donc, j'ai changé et je les adaptés.


Je vous présente quelques étapes de ma réalisation. 
J'ai commencé par la partie du haut qui comporte de nombreuses broderies et compositions en tissus ou feutrine. J'ai découpé et assemblé les pièces qui forment tout le tour du panneau.J'ai brodé au point compté "Bienvenue".


Pour la partie basse, j'ai utilisé la même toile à broder que celle du "Bienvenue". J'ai préparé les fleurs que j'ai collées. J'ai brodé le tour au point de feston et ensuite, j'ai cousu des petits boutons pour faire le coeur des fleurs.

J'ai assemblé les parties haute et basse. Puis, j'ai cousu mes bandes tout autour de ce montage. 


Le travail avance à grands pas. Toutes les broderies et les appliqués sont terminés. Les 3 petits coeurs sont cousus et j'ai fait de jolis yoyos pour représenter le feuillage de l'arbre (le tuto est ICI). J'ai dessiné les traits sur la partie qui sera quiltée.
J'ai préparé "le sandwich", c'est-à-dire la ouatine et le tissu du dessous ont été collés à mon ouvrage.


Le quilting est terminé (partie écrue, entre chaque pièce de couleur, autour de la maison et autour des fleurs dans la partie basse). J'ai fait un peu plus de quilting que ce qui était préconisé par Marie Suarez, en particulier pour les fleurs mais j'ai trouvé que c'était plus joli.


Le travail touche à sa fin. A présent, ce sont les finitions. 
Une bande de tissu est cousue tout autour et deux attaches réalisées dans le même tissu, sont posées pour pouvoir suspendre le "Bienvenue".
Le cintre avec les jolies maisons peintes, est une création de l'Atelier des Elfes.  


Et aujourd'hui, le voici accroché dans notre salle-à-manger... 


... à côté de mon casier d'imprimeur.


J'ai adoré réaliser ce petit panneau qui réunit couture, broderie et patchwork. Il ne faut pas croire que parce qu'il n'est pas grand, ce n'est pas beaucoup de travail...   

A une prochaine fois pour la présentation d'un nouvel ouvrage...





Aujourd'hui, je mets Elisabeth à l'honneur sur mon blog.

Elle m'avait écrit récemment car elle voulait réaliser le porte-vase que j'avais fait en cartonnage et dont l'article est ICI.

Elle m'a fait parvenir les photos de ses réalisations et je les partage avec vous.

Bravo Elisabeth!







Pour celles qui ne veulent pas me suivre en détails dans la réalisation de mon premier patch (article ci-dessous)... je vous présente mon ouvrage terminé.

L'étoile filante a pris place sur ma table de salon. Elle représente une année de travail entrecoupée d'autres travaux de couture, cartonnage et autres...

J'ai découvert cette activité en septembre de l'an passé et à présent, je suis accroc!!!!


Inutile de vous dire que j'éprouve une certaine fierté pour ce premier ouvrage. Merci de m'avoir suivie dans cette belle aventure et si plus de détails vous intéressent, vous les trouverez ICI.





Voir mises à jour du 29 septembre 2017 au bas de cette page

====================================================================

Ça y est, je me lance.... suite à mes premiers essais en patch, Monica a décidé que j'allais faire la même chose que les participantes à cet atelier! Je suis toute contente car cette activité me plait beaucoup.


Le modèle à réaliser s'appelle "Etoile filante". Il peut servir de petit plaid ou de nappe. Je pense que je le mettrai sur ma table de salon. Mais pour le moment, ce sont les débuts.... 


Première étape : je choisis mes tissus. J'ai eu un coup de coeur pour ceux-ci dans les tons que j'aime et en plus, le petit gouvernail va donner une note marine à cette petite nappe.
Le tissu à rayures sera le gris foncé sur le modèle, le bleu sera le bleu avec les gouvernails et l'écru sera l'écru sur le modèle.


Monica me donne les premiers gabarits en papier que je découpe et que je vais reproduire sur du rhodoïd. Je colle un post-it sur chaque gabarit pour savoir le nombre de fois que je dois découper ce gabarit.


C'est parti pour la découpe! 
Il faut faire très attention à utiliser un crayon ou un feutre à pointe fine lorsque l'on trace autour des gabarits. Nous utlisons des feutres Frixion qui s'effacent au repassage. J'en ai acheté 3 de couleurs différentes pour bien voir les traits sur le tissu. Je laisse une marge de 5mm pour les coutures. Cette règle Omnigrid est très pratique pour tirer les traits sur le tissu.  


Je passe à l'assemblage!


Les coutures sont réalisées à la main avec un fil résistant. On utilise des épingles très fines et elles sont placées perpendiculairement aux coutures. On coud à très petits points sans faire de noeuds et avec un fil résistant. 


La première moitié de l'étoile est réalisée. On repassera plus tard.


Je termine la deuxième partie et vais procéder à l'assemblage des deux parties.

Voilà ou j'en suis à ce jour. A plus pour la suite! 




Février 2017

Je reprends cet ouvrage mis de côté quelque temps. En effet, Monica, notre prof de patchwork, nous a fait faire un nouvel ouvrage pour les fêtes de Noël (que je vous présenterai plus tard) et elle a aussi lancé un fil rouge, c'est-à-dire un ouvrage qui sera réalisé petit-à-petit tout au long de l'année.

Voici mon étoile filante, les différents blocs sont assemblés et les pièces écrues ont été aussi ajoutées.


Une première bordure assez fine est posée. Il faut faire attention au choix des couleurs et ensuite, de bien raccorder les lignes. La bvande blanche servira de couture plus tard dans la suite du travail. On ne la verra pas au final.
Avec ce choix de tissus pour un premier ouvrage, je ne me suis pas facilité la vie! 


A ce stade, le coeur de l'ouvrage est terminé. Il est bien repassé et prêt pour la suite.

A cette étape, on pourrait en faire un coussin. Mais j'ai choisi de faire une petite nappe pour mettre sur ma table de salon.  


J'ai fait des tests cet après-midi pour déterminer les dimensions de l'ouvrage fini. L'étoile filante sera posée en appliqué sur le tissu bleu marin. On ne verra plus le bord blanc qui sera utilisé pour le rentré. 
Puis, je terminerai cette nappe avec des bandes tout autour qui rappelleront le centre de l'étoile filante.

A une autre fois car il y a encore du boulot!




11 MARS 2017

Les coutures se recoupées. Comme le motif central a été appliqué sur la toile, il ne faut pas garder deux épaisseurs de tissu sinon ce sera trop épais pour quilter. Donc, j'ai enlevé le tissu en dessous du motif.    


Les bordures sont cousues sur l'ouvrage. Il faut faire très attention à bien raccorder les lignes dans les angles.  


Prochaine étape : dessiner sur l'ouvrage les endroits qui seront quiltés. Puis, je pourrai coller le molleton et le tissu de dessous pour ensuite passer au quiltage qui est un travail de longue haleine.... 


23 mars 2017

Pour m'aider à dessiner les lignes de matelasage sur mon ouvrage, Monica m'a apporté plusieurs stencils et voilà celui que nous avons choisi.
Un stencil est un gabarit qui permet de tracer de belles lignes régulières qui seront ensuite quiltées. Ces stencils sont très pratiques et réutilisables à l'infini. Il faut juste avoir le bon motif qui va bien sur notre ouvrage!


J'ai pris mon courage à deux mains et à l'aide d'un stylo Pilot effaçable à chaud, j'ai tracé les motifs sur tout mon ouvrage. C'était assez long à faire!


Voilà, c'est fait. Il ne reste plus qu'à réunir les traits pour former des lignes continues.


A présent, nous allons passer à la pose du molleton pour donner du volume au quilt. Ce molleton nuage est un matériau synthétique léger, d’apparence ouateuse.
On pose l’ouvrage sur ce molleton légèrement plus grand.


On retourne le tout et on pose une doublure de la même dimension en tissu identique (coton pour moi).
Puis, on vaporise sur le molleton de la colle 505 à une distance de 25 à 30 centimètres. Cette colle temporaire permet un maintien précis et facilite le matellasge sans faire de plis.


On retourne le tout et on lisse bien l'ensemble.

A présent, je vais pouvoir quilter mon ouvrage.... 


29 septembre 2017

Le quilting de la partie intérieure est terminée. Je l'ai réalisé avec un fil nuancé qui se marie parfaitement avec les couleurs de mon patch. Il reste maintenant toute la bordure à quilter.


Un détail du quilting qui est réalisé à la main... rien n'a été piqué à la machine!


A ce stade, la bordure est quiltée et la finition des bords a été réalisée en points invisibles. Cette technique s'appelle "couture en toi et moi". Joli nom! 


Il ne reste plus qu'à terminer la décoration du centre en fabriquant un petit bouton. J'ai utilisé une chute de jeffitex, un molleton rigide et indéformable sur lequel j'ai posé un morceau d'ouatine, ce qui donnera ensuite l'effet bombé lorsque le tissu sera posé dessus. 
J'ai posé le tissu avec le gouvernail bien centré et ensuite, j'ai passé un faufil au bord et en tirant sur le fil, le bouton se formait. Rien de plus simple et rapide!


Et voilà le travail est terminé. 


Sa place définitive est sur ma table de salon.


Allez encore une petite photo juste pour le fun!!! 





Moi aussi, je fais la rentrée... mais pas des classes.... Je reprends aujourd'hui mes cours de cartonnage avec un objet que je n'avais pas terminé fin juin.

C'est un dévidoir pour mon rouleau de papier kraft. Voici le modèle. Bientôt, vous découvrirez le mien qui est personnalisé!

Passez une bonne journée.





Un grand grand merci à cette dame qui a eu la gentillesse de me faire parvenir (pour la deuxième fois...) de jolis tissus pour mon activité patchwork!

De belles couleurs dans les tons jaunes, bruns et orangé.... qui se marieront parfaitement avec ma couleur fétiche, le bleu !


Et cerise sur le gâteau... les tissus sont parfumés...





"Désiré"... vous allez me dire quel joli nom pour un porte-atelier!!!
C'est moi qui l'ai baptisé ainsi car c'est un ouvrage qui a un peu... beaucoup traîné en longueur....

En effet, je vous raconte l'histoire.... commencé au cartonnage la saison dernière, je l'avais laissé tomber pour commencer un nouvel ouvrage en même temps que mes copines de cartonnage.
Et quand on fait cela, vous pouvez être sûres que l'objet en cours traîne en longueur avant d'être terminé. A présent, vous comprenez pourquoi je l'ai appelé "Désiré"!!!!!

Inutile de vous dire que j'ai été contente de le finir car une de mes résolutions de 2017 était de terminer tout ouvrage commencé!

Je partage avec vous quelques photos du travail d'assemblage et celles-ci concernent le début lorsque j'ai assemblé les cartons pour former la base du porte-atelier.


La préparation, l'habillage et le positionnement de la poignée... 


La partie qui est très longue, est le découpage, l'habillage et le positionnement de toutes ces petites cloisons.


Ne pas oublier d'habiller le dessous et de mettre des petits pieds. C'est une petite fantaisie et cela permet aussi de ne pas abimer le dessous.


Le voilà enfin opérationnel....


J'aime beaucoup ses couleurs.


Voici un joli coordonné : mon porte-atelier et ma corbeille (plus de détails ICI) dans laquelle je range mes chutes de papier et de carton.







Après vous avoir présenté mon étui pour le patch (c'est ICI), je partage avec vous celui de Dominique...


et celui de Claudine...


Les décos de nos étuis pour le patch sont des créations personnelles. Chacune l'a décoré comme elle en avait envie et selon la couleur qui lui plaisait le plus.
Dominique et moi sommes plutôt dans les bleus. Quant à Claudine, c'est le rouge qui récolte toutes ses faveurs.

Super les filles! nous pouvons être fières de nous...



Je ne sais pas si je dois classer cette réalisation dans la rubrique "cartonnage", "broderie" ou "couture" car en fait, ces trois activités ont été mises à contribution pour réaliser cet étui à patch.

Un étui à patch? vous allez me dire, mais qu'est-ce que c'est? 
Hé bien, c'est un élégant étui qui permet de ranger sa plaque de coupe, ses règles à patch et qui comble de luxe, permet aussi de découper le tissu sans glisser.

C'est grâce à cette magnifique revue "Cartonnge brodé" de deux talentueuses amies, Marie SUAREZ pour la partie broderie et appliqués et Rinske STEVENS pour les modèles de boîtes ou carnets, que nous avons eu l'idée de nous lancer dans cette belle aventure. Je dis "aventure" car je dois reconnaitre maintenant que tout est terminé, que c'était tout de même du travail!!!! 


Je vous présente le modèle comme nous l'avons découvert dans cette revue. C'est-à-dire, dans la partie gauche, une pochette dans laquelle on peut ranger les règles, la plaque de coupe, ... et dans la partie droite, une planche à repasser.    

Nous avons mis notre grain de sel et l'avons adapté. La partie gauche nous convenait bien pour les divers rangements mais dans la partie droite, nous avions envie d'avoir une plaque de coupe recouverte de papier de verre tout fin et qui permet de tracer et découper sans que le tissu ne glisse.


Nous voilà parties... je dis "nous" car c'est avec Dominique, la pro du cartonnage et Virginie, la pro de la couture (je sens qu'elles vont rougir quand elles vont lire mon article....) que Claudine et moi avont relevé ce défi...

Première étape, avant le montage sur cartons, il faut préparer ce qui va servir de couverture extérieure. Moi, j'ai choisi de la broder.

Nous mettons nos idées en commun... 


Mon intention est de mélanger broderie et patch. 


Voici quelques détails...


Lorsque chacune a terminé de préparer sa couverture extérieure, nous nous retrouvons pour commencer la partie cartonnage et à nouveau "grande cogitation"...


C'est reparti... on calcule, on coupe les cartons, on met de la ouatine, on rabat pour faire de beaux angles, on prépare la reliure, .... bref! on s'affaire sérieusement...


Voilà à présent, on peut habiller l'intérieur.


Comme je vous le disais précédemment, à droite, la partie papier de verre fin pour découper le tissu sans glisser et à gauche, la préparation de la pochette est en cours. 


Il faut penser que dans la pochette, les règles et autres petits matériels vont prendre de la place en épaisseur. Donc, nous réalisons une pochette à soufflet. Voici la préparation du soufflet dessinée sur le tissu.  


Nous touchons au but final.... la petite dentelle a été aussi posée ainsi que le galon de fermeture.


Mon étui à patch est opérationnel.... et je peux vous dire que je suis fière de mon travail!!! 
Nous avons passé toutes ensemble d'excellents moments de partage. Merci à nos animatrices!


Je termine sur une note d'humour... j'ai bien dit "humour"....


Dans cet article, je partage avec vous les étuis de Dominique et Claudine. Vous verrez, ils sont aussi très beaux. Nous les avons personnalisés chacune différemment, selon nos goûts et nos envies.





J'avais déjà commencé à vous en parler dans cet article.... de cette fameuse boîte à bobines. Quand je vous disais que vous auriez bientôt le plaisir de la voir terminée, eh bien, le grand jour est arrivé!!!! 
Moi, je ne suis pas du genre à faire les choses "vite, vite"!!! Je préfère prendre mon temps mais essayer de bien faire.

Après avoir coupé les cartons aux bonnes dimensions, je monte la boîte. Je l'habille intérieurement et extérieurement.


Pendant ce temps, le soir, installée tranquillement devant la télé, je brode ce qui sera installé sur le dessus du couvercle et qui agrémentera ma boîte. 
J'aime bien mêler le cartonnage et le point compté. Bien sûr, ça prend plus de temps mais c'est joli et personnalisé!   


La broderie terminée, il faut la préparer pour...


.... la monter dans le couvercle.


Il ne reste plus qu'à mettre le couvercle sur la boîte et.... 


le tour est joué! je peux ranger mes grosses bobines.


Quelques petits détails pour que rien ne vous échappe!





Je viens de rajouter une nouvelle rubrique car depuis la rentrée de septembre, je me suis inscrite à l'activité "PATCHWORK". Je suis complètement novice et grâce à Monica, notre formatrice,  je vais vous présenter mes premiers essais et conseils.


Différentes techniques sont utilisées pour réaliser un patchwork : le piécé, l'appliqué, le boutis, le craisy, la couture sur le trait....
Ces différentes techniques peuvent être associées au sein d'un même travail mais le piécé reste la partie essentielle de l'ouvrage.

Le piécé consiste à coudre côte à côte des morceaux de tissu pour composer un ouvrage plan en altenant les tissus, les couleurs et les formes géométriques ( carrés, triangles, losanges, ...).

C'est par cela que j'ai commencé et j'ai ainsi réalisé un "ninepatch", qui comme son nom l'indique est un bloc de 9 carrés. 


Pour m'entrainer, j'en ai réalisé un deuxième dans lequel j'ai mélé le point compté. Celui-ci a été réalisé en vue d'une utilisation ultérieure. je vous en parlerai plus tard.


Je vous présente l'ouvrage de Dominique, notre formatrice en cartonnage qui vient aussi au patch. 
Quand j'en serai à ce stade-là, j'aurai réalisé beaucoup de progrès.....  








Je suis comme les enfants, je reprends mes activités et en particulier mes cours de cartonnage au Foyer Rural de Médis avec notre formatrice Dominique.

Alors comme je suis une "bonne élève"... j'ai fait une bonne révision de mes affaires! 


Je vais terminer un ouvrage commencé en mai dernier et que je n'ai pas eu le temps de terminer pendant l'été car nous avons été bien occupés!
C'est une boîte pour ranger mes bobines. J'ai aussi terminé une broderie pour mettre sur le couvercle de cette boîte.  
Vous aurez la surprise de voir le tout terminé bientôt! 


La suite est ICI





Les lys sont des fleurs qui tiennent très bien en vase et qui peuvent embaumer votre intérieur. Attention toutefois, certains ont un parfum très fort et peuvent incommoder certaines personnes.
Le parfum diminue si l’on supprime le pistil, mais la fleur sera moins belle.... 


Les extrémités des étamines ou anthères contiennent le pollen qui provoquent des tâches très difficiles à faire partir lorsqu'il tombe sur une nappe ou sur un meuble.
Pour éviter ce problème, dès l'ouverture de la fleur retirez délicatement les anthères.

Pour cela, prendre une lingette ou un essuie-tout humide et enlever la partie terminale de l'étamine qui produit et renferme le pollen. Faites-le d'autant plus qu'enlever l'étamine centrale prolonge la vie de la fleur en vase.



Samedi dernier, j'ai participé à mon dernier cours d'art floral avant les vacances. Adeline nous a proposé de réaliser une composition moderne.

Le végétal principal est la prêle. Il existe plusieurs sortes de prêles : celle des champs, des marais, des près mais celle que nous avons utilisée est la prêle d'hiver appelée Equisetum hyemale. Cette plante vivace orne très souvent les bords des bassins. Nous en avons dans notre jardin. Ses grandes tiges érigées, poussant bien serrées, ont une beauté graphique particulièrement "tendance".


Dans une composition moderne, il est très important de choisir des fleurs nobles comme par exemple, l'anthurium, le gerbera ou le lys. C'est ce dernier que nous allons travailler aujourd'hui.

Ce ne sont pas les couleurs et les formes qui manquent pour cette fleur. Mais pour un bouquet zen, il est conseillé de choisir le blanc pour la fleur et le vert pour le feuillage.


Il ne me reste plus qu'à vous présenter le feuillage qui doit être plein comme les feuilles de Bergenia

Le bergenia est une plante de rocaille très rustique. Elle est parfaite en bordure et plate-bande. Ses feuilles sont très larges et épaisses et conviennent parfaitement en art floral.


Après toutes ses explications et les documents distribués par Adeline, nous commençons notre composition et voilà le résultat....  

Les fleurs ont été choisies volontairement en boutons pour que nous profitions plus longtemps de notre composition.  


Quelques jours plus tard, la voilà déjà plus ouverte.


Ces fleurs sont élégantes et majestueuses. Elles sont très parfumées. Certaines personnes d'ailleurs, ne supportent pas leur parfum! C'est leur long pistil qui est responsable de ce parfum.

Afin d'éviter de tâcher une nappe ou votre table; enlever les étamines. Je vous en parlerai dans un prochain article. 


Allez, juste pour le plaisir !!!





Pour le plaisir des yeux et l'originalité de cette création, admirez cette robe toute en papier....

Elle a été réalisée par Florence TROUETTE créatrice d’objets de décoration et de décors insolites en papier et a été présentée au défilé de mode "Esprit Couture" au Pavillon de Quimper.  

Toute en papier, la robe est confectionnée à partir d’un duo de papiers uni blanc et papier italien à pois ivoire et doré vendu à L'Eclat de Verre où j'achète mes papiers pour le cartonnage. La robe est accessoirisée par un bijou de tête et un bracelet de papier. 



Avec le mois de mai, arrivent les beaux jours (théoriquement... car cette année, nous ne sommes pas gâtés...) et de nombreux jours fériés. La période est propice est aux communions, mariages et autres festivités.
Voilà pourquoi Adeline nous a proposé de réaliser un bouquet rond placé dans un contenant conique atypique qui peut être décliné en panier pour enfant, décoration de poignées de portes ou de volets ou bouquet de mariée. Cette technique peut être déclinée en aumônière qui est l'ancêtre du bouquet de mariée.

Tout est prêt pour nous accueillir.


Les fleurs qui composeront ce bouquet rond sont :
- 3 oeillets de Nice roses ornés d'une très jolie bordure violette
- 2 tulipes violettes
- 2 petites roses roses
- des statis violets
- des petits chrysanthèmes mauves
- du limonium
- 3 germini
- 1 branche d'alstroeméria ou lis des incas
- et pour la verdure : du lierre, de l'éonymus, de l'eucalyptus et du photinia ou arbre à perruques.  


Mon contenant est réalisé. Je vais le garnir...


Selon votre choix... accroché à une porte....


ou présenté sur un support....





Si vous voulez vous lancer dans le cartonnage, je vous propose ce premier livre de Marie-Christine Koebelin qui va paraître aux Editions Marie-Claire.

Ce livre a été conçu comme une méthode pratique vous permettant de vous lancer dans le cartonnage et de vous perfectionner pour maîtriser les techniques les plus complexes. Les leçons sont expliquées à l'aide de photos pas à pas très détaillées,vous accompagnant dans l'apprentissage de cet art minutieux.

Les dix modèles, du plus simple au plus difficile, vous permettront de mettre en pratique vos nouvelles connaissances : panier, boîtes à tiroirs, coffret à bijoux, porte-documents...
Inspirez-vous de ces belles réalisations pour créer vos propres objets déco !

Vous pouvez le précommander chez AMAZON en cliquant ICI.

C'est une belle idée de cadeau pour la fête des Mères. 



L'Atelier Patchwork du Foyer Rural de Médis organise une exposition et présente les réalisations des quilteuses.  

Elle aura lieu le samedi 21 mai et le dimanche 22 mai 2016.

Elle se tiendra à la mairie de Médis, 1 place Paul Beau dans la salle du conseil de 11h à 17h30. L'entrée est libre. 

Venez nombreuses et nombreux à cette exposition où patience et couleurs imposent l'admiration.



Je n'ai pas terminé de vous parler de notre séjour en Lorraine et en particulier de ma cure, mais je ne résiste pas à la tentation de partager rapidement avec vous, mon dernier atelier d'expression végétale sur le thème de la gastronomie florale organisé par Adeline.

Cet atelier se déroulait sur une journée. Adeline nous a accueillies le matin à 9h45 avec boissons chaudes et collations. 


Tout est impeccablement préparé comme d'habitude...   


Notre première réalisation est une charlotte à la fraise. Les fleurs qui matérialisent les fraises, sont des renoncules. 


Quant au gypsophile blanc, on peut l'associer à de la chantilly!  


La deuxième réalisation est une grande tartelette côtelée


Les petites boules rouges sont de l'hypéricum. C'est un arbuste dont la floraison démarre en mai et se prolonge jusqu'à juillet. Elle est de couleur jaune d'or et donne naissances à des baies rouges puis noires utilisées très souvent dans les compositions florales.

Les fleurs blanches sont des lisanthius. Ces fleurs sont superbes et ressemblent à des roses.

Les feuillages sont de la fougère et de l'herbe d'ours ou "bear grass".  


Je reprends mon article que je n'ai pas eu le temps de terminer hier soir.....

Après l'effort, le réconfort... Le temps passe vite, c'est déjà la pause de midi qui s'annonce très gourmande avec ce magnifique buffet! 


Nous avons mis en commun toutes nos "spécialités". Adeline nous offre l'apéritif! 


et nous nous régalons en autre, avec le saucisson de Marie-Claude!!!! C'est une recette Thermomix....    


Après la pause café ou thé, nous reprenons notre activité avec la réalisation d'un plateau de mignardises.


Chacune laisse libre cours à son imagination. Nous choisissons les couleurs, les fleurs et les associons selon notre sensibilité. 


Et nous terminons ce magnifique atelier avec la réalisation d'un cupcake à la chantilly

Les  petites roses fuschia et blanches portent le joli nom de "Flash Dance" et le gypsophile "excellence" représente la chantilly. 


Pour le plaisir des yeux, régalez-vous avec cette table gourmande....


et ce gâteau au chocolat qui est une réalisation d'Adeline.

Cet atelier m'a particulièrement plu. Comme d'habitude, la bonne humeur y était présente. Merci à Adeline pour ses belles idées, ses conseils et sa créativité.





Ce matin de passage chez Lidl, j'ai acheté un bouquet de tulipes à 1€99.... car j'avais une petite idée! 

Les oeillets de ma composition florale de saint-Valentin (l'article est ICI) étaient fanés et pourquoi ne pas les remplacer par ces tulipes? Il y avait plusieurs couleurs au choix. Je les ai choisies jaunes et rouges pour rappeler la déco rouge sur le contenant.  


Comme le printemps approche, j'ai remplacé le coeur de saint-Valentin par un petit pot de fleurs.


Et voilà ma nouvelle composition printanière.



J'ai profité d'une promo et d'un bon de réduction obtenu grâce au parrainage d'une amie sur le site "Avec passion", pour me commander des papiers pour mon activité cartonnage.

Et justement la promo était faite sur des papiers "coeurs"....


J'aime bien commandé sur ce site car je trouve très sympathique de recevoir ma facture accompagnée d'un petit mot et de quelques bonbons....



Samedi après-midi, c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé mon cours d'art floral. Le mois dernier, je n'avais pas pu y participer...

C'est le week-end de la saint-Valentin, l'occasion pour nous toutes de partager ensemble ces moments d'amitié.
Cet atelier fut très intéressant car ce fut un pas-à-pas et nous avons réalisé cette composition étapes par étapes. 


Tout d'abord, nous avons réalisé le contenant que nous avons habillé avec du liège. 

Grâce à la documentation remise par Adeline, j'ai appris que le liège est un "matériau" présent dans l'écorce du chêne-liège. Il protège l'arbre et lui permet de respirer grâce à de minces canaux appelés "lenticelles".

Le chêne-liège est un arbre unique car on ne le coupe pas pour récolter le liège. Mais il faut tout de même attendre au moins 9 ans pour prélever son écorce selon les régions où l'arbre est cultivé. L'arbre peut vivre jusqu'à 150 ans, ce qui permet d'effectuer entre 12 et 15 levées de liège.

Depuis quelques années, le liège est très apprécié dans la construction de maisons écologiques grâce à ses performances en isolation thermique et phonique.


Rien de nouveau dans le végétal choisi car nous l'avions déjà utilisé l'an passé pour réaliser l'oeuf de Pâques. C'est ICI.

Il s'agit de l'aspidistra, appelé communément "plante de belle-mère".... C'est une plante très résistante et son feuillage est très apprécié en art floral car il se travaille très bien.


Après avoir plié nos feuilles d'aspidistra, les fleurs viennent illuminer le tout.
C'est l'oeillet qu'Adeline a choisi pour la circonstance. Il dure beaucoup plus longtemps (15 jours dans un vase) que la rose dont le prix monte en flèche pour cette occasion....

Pour l'anecdote, l'oeillet est une des fleurs faisant partie des superstitions théâtrales. En effet, cette tradition remonterait au 19ème siècle où les actrices avaient des contrats ponctuels. Un bouquet de roses signifiait une reconduction de leur contrat, un bouquet d’œillets, la fin de leur collaboration avec le théâtre.


Voilà notre composition est presque terminée... nous ajoutons le petit cadeau d'Adeline, ce joli coeur qui contient un témoignage d'amour!   


Merci à Adeline pour ses belles idées. Avec cette composition, elle nous le prouve encore.



Petite corbeille

 13/01/2016
A peine de retour de notre séjour en Lorraine, je reprenais mon activité cartonnage. Je vous présente ma dernière réalisation, cette petite corbeille...  


J'ai agrémenté les deux grands côtés avec des transferts sur tissu, ce qui permet de la personnaliser. 


L'intérieur est habillé avec un papier tissu que Virginie m'avait offert. 


Elle va me servir à ranger mes petites chutes de papier et de carton.





Samedi, j'ai participé au dernier cours mensuel d'art floral pour l'année 2015. Je trouve que cette fois-ci, Adeline a fait "fort" avec cette composition contemporaine pour Noël.


Décembre est le mois idéal de la magie, du rêve, des envies et des plaisirs. Alors laissons nous embarquer et suivons Adeline sur ses chemins ....

Ce cours a été intitulé "détournement". Nous avons fait du BEAU et du FLORAL avec des matériaux que l'on ne pense pas à utiliser dans cette discipline. 


Les fleurs utilisées sont des GERMINI orange et fuchsia. Les blanches sont des chrysanthèmes MARGOT. 


Nous avons construit un édifice solide avec une bonne base pour bien débuter cette nouvelle année. Les couleurs sont toniques pour nous mettre en forme : l'orange et le fuschia avec un peu de blanc... le tout agrémenté de boules de Noël, bien sûr.  


J'ai apporté ma petite touche personnelle en ajoutant une étoile argentée qui rappelle la grande étoile réalisée avec des brins d'osier orange et fuchsia. 

Merci Adeline pour cette belle année florale 2015. Joyeuses fêtes de fin d'année et à bientôt en 2016.



Depuis la rentrée de septembre, je ne vous ai pas encore parlé de mon activité "cartonnage". Tout ça parce que j'ai plusieurs ouvrages en cours que je dois terminer....

En particulier une corbeille pour ranger mes chutes de papier et carton pour laquelle j'attendais d'aller à l'Eclat de Verre au Luxembourg pour acheter du papier. Il serait temps que je la termine car je l'avais commencée en mai 2015...

En septembre à la reprise des cours, nous avons commencé un porte-atelier qui est bien avancé aussi mais pas terminé.... Oh! la la....

En revanche, je suis fière de vous présenter ma corbeille corolle qui elle, est opérationnelle.... lol..... 


Comme je suis toute contente, je vous la montre sous toutes ses faces... lol...




Et pour terminer, voilà son emplacement. Elle nous sert de vide-poches pour mettre les clés de la voiture, la télé-commande pour fermer les volets de la véranda, ....





C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai repris mon cours d'art floral ce mois-ci. Je n'avais pas pu aller à celui du mois dernier car nous étions partis en Lorraine.

Le thème de ce mois est "le bouquet à la main". Quelques infos sommaires :
- la technique : une forme carrée
- la matière première : l'osier
- le style : moderne.

Adeline sait distiller ses infos juste comme il faut pour que nous ayons toujours la surprise en arrivant au cours.....  


Il ne faut pas commettre de faute de goût : un bouquet carré doit être placé dans un vase carré!

La structure carrée est réalisée en osier (salix). Ce matériau de vannerie provient des jeunes pousses de saules obtenues par une coupe annuelle hivernale. Le nôtre a été teinté en brun.


Les fleurs qui composent ce bouquet sont des arums ou callas. 
- Arum "Captain Safari" (jaune flammé orange)
- Arum "Odessa" (aubergine)
- Arum "Gold Medal" (jaune)

Ces fleurs peuvent rester 3 jours sans eau. Elles ont une tige turgescente.   


Les 2 feuilles sont des feuilles de philodendron "Xanadu", très découpées et très décoratives. 

Au centre du bouquet se trouvent 2 porte-graines de la fleur de lotus. 

Merci Adeline pour cette nouvelle idée florale très originale. A chaque fois, c'est un nouvel étonnement.... 
Rendez-vous en décembre!



Tous les deux ans, MG Fleurs et Création organise le concours international d’Art Floral à Sorèze dans le Tarn.
Cette compétition de haut niveau voit s’affronter des artistes venu(e)s du monde entier dans des créations audacieuses et spectaculaires.

Cette année, le concours comportait pour  thème général le prestige de la France, décliné en 7 catégories :
Châteaux ou Monuments, Jardin à la Française, Champagnes ou Vins, Moulin Rouge ou Folies Bergères, La Mode, le Parfum et la Gastronomie. 


Je voudrais avec cet article, mettre à l'honneur Adeline, ma prof d'art floral. Elle concourrait dans la catégorie "LA MODE (accessoires)". 
Avec cette création, elle a obtenu le 4ème prix avec mention. 

Je vous laisse apprécier sa créativité et son originalité. Bravo Adeline.... 



Comme les enfants, je fais aussi ma rentrée.... Julien a terminé ses vacances chez nous et samedi après-midi, j'ai repris mon activité "art floral" chez Adeline comme l'année dernière.  

Mi-août, Adeline nous avait envoyé le programme de l'année mais sans trop de détails pour que plane la surprise à chaque cours!
 
Nous démarrons ce premier cours avec une composition décorative : "Le panier Garni" afin d'apprendre la mise en oeuvre d'un bouquet triangulaire. 

Les fleurs et feuillages utilisés dans notre compo sont :
- 11 épis de blé
- 6 roses Avalanche "Peach"
- de l'hypéricum "Sugar Flair"
- des feuilles de Galax
- du sedum extra
- de l'Eonymus panaché
- des graminées.


Le contenant est original et en rapport avec notre région : une cagette à huîtres mais ce pourrait être aussi bien un panier qu'une corbeille ou tout autre contenant. 
Les cagettes à huîtres sont en peuplier, un bois blanc et tendre.


Voici le rendu avec une plus petite cagette à huîtres et un bouquet en hauteur. 

Vous avez une préférence?  


Si vous avez envie de vous faire plaisir, de passer un bon moment dans la bonne humeur et d'embellir votre maison, venez nous rejoindre.... Adeline sait parfaitement mettre les fleurs en valeur et nous transmettre son savoir.

Pour tous renseignements, la contacter au 06.22.08.28.63.  



Pour étoffer mon bouquet de chardons, je cherchais des fleurs toutes en légèreté pour garnir mon vase. 
En balade au marché avec nos amis lorrains, j'ai trouvé chez une petite "Mémé" locale, bien sympathique des fleurs de notre région qui portent le nom de "lavande des marais".  

En Camargue, elle porte le nom de Saladelle. Mais de la célèbre lavande méditerranéenne, cette plante n’a ni l’odeur, ni la filiation. 

La lavande des marais, encore appelée statice ou limonium, est l’améthyste des marais.
Dans notre région, les Marais de la Seudre qui couvrent 12 000 ha entre Marennes, Saujon et la Presqu'île d'Arvert, sont un conservatoire d'espèces botaniques rares ou menacées comme la lavande des marais, entre autres. 


Mais plus curieusement, cette plante porterait aussi le nom "Fleurs de Marie MANCINI". 


Pour cela, il faut un peu remonter dans le temps... Au milieu du XVIIème siècle, la Place Forte de Brouage a été le théâtre d'une histoire d'amour impossible : celle qui a existé entre le jeune roi de France Louis XIV et la belle Marie Mancini.


Sur les murs de la Forge Royale, à deux pas de l'escalier qui mène à la promenade des remparts, aujourd'hui les visiteurs peuvent lire cette courte et sobre inscription:

C'est par cet escalier de pierre que Marie
Montait pour entrevoir la Mer dans le lointain
Et pleurer tristement sur le cruel destin
Qui ne veut pas qu'un Roi par amour se marie.

La légende voudrait que les seules fleurs que Marie voient du mur d'enceinte de la Citadelle de Brouage, soient ces lavandes des marais. Il ne faut pas oublier qu'à cette époque-là, Brouage était un port et cela jusqu'au début du XVIIIème siècle... 



La commune est aujourd’hui à l’intérieur des terres et elle est toujours entourée de marais.....



Un p'tit clin d'oeil estival à l'attention d'Adeline, notre prof d'art floral.....

Voici les dernières évolutions apportées aux créations champêtres dont je vous avais parlé ICI.
Le centre de table est garni de jolies roses anciennes. 
 


En balade sur le marché, j'ai été tentée par ce bouquet de chardons. Cette plante épineuse me rappelle la Lorraine dont elle est son symbole.


Dans la deuxième composition champêtre réalisée (celle garnie de tournesols au départ), j'ai glissé quelques fleurs de chardon par l'intérieur. Elles se marient à merveille avec les épis de blé. J'aime beaucoup ce mélange de couleurs. 


Ce sont mes coups de coeur du jour! Je vous souhaite une bonne soirée. Nous allons dîner sur la terrasse.... 





Délicate attention de la part de mon amie Annie qui m'a offert ces jolis papiers pour mon activité cartonnage! Encore merci....



Adeline nous a proposé de nous retrouver une journée complète pour un moment convivial d'études et de créativité. Cet atelier d'été a pour thème les céréales, les tournesols, le blé, .... avec étude du contenu et du contenant. 

Au programme de la journée.... nous arrivons vers 10h, nous sommes accueillis par Adeline qui nous offre une collation (boissons chaudes ou fraîches, petits gâteaux, ...).
Il fait très beau. Nous prenons place au jardin sous le magnifique cerisier. Tout est parfaitement installé, les fleurs et céréales nous attendent... Allez, au boulot!!!!


En fin de matinée, le premier contenant est réalisé. 


C'est l'heure du pique-nique que nous partageons. Chacune a apporté un p'tit quelque chose.... Pour ma part, c'est ma traditionnelle salade de pâtes.  


L'après-midi, Adeline nous guide pour réaliser le bouquet de tournesols qui garnira ce premier contenant champêtre.  


Mais notre atelier ne se termine pas là.... Cette fois-ci, c'est un centre de table qui retient toute notre attention. Conçu sur le même principe, nous le garnissons avec une magnifique fleur d'hortensia. 


Inutile de vous dire que ce fut une superbe journée! Tous les ingrédients étaient réunis pour bien se sentir.

Merci Adeline pour ta gentillesse, ton enthousiasme et ta créativité. Passe de bonnes vacances ensoleillées et au plaisir de nous retrouver en septembre pour une nouvelle année florale.
 





Les fleurs de ma dernière composition florale "Ambiance Marine" commençaient à se faner. J'avais tellement aimé ce décor que j'ai voulu lui donner une deuxième vie en allant glaner quelques fleurs dans mon jardin.

Les arums et leurs feuilles et une magnifique rose blanche vont remplacer les fleurs d'Allium et le feuillage d'Hosta. 


Ne sommes-nous pas au bord de la mer? Ces petits personnages se plaisent à merveille sur le sable....  


Et voilà le résultat d'ensemble. Il me plait beaucoup et met une note de gaité et d'humour dans notre intérieur...





Pour le dernier cours d'art floral de la saison, nous nous sommes retrouvées chez Adeline mais dommage que le ciel bleu n'ait pas été de la partie.... car c'était cette couleur qui était à l'honneur à ce cours.

Le BLEU est considérée comme une couleur froide par opposition aux couleurs chaudes comme le jaune, l'orange ou le rouge. C'est une couleur qui symbolise la paix. On pense aux drapeaux de l'ONU et de l'Europe qui sont bleus sans oublier les "casques bleus" (photo prise sur le net).


Le bleu est aussi synonyme de fraîcheur et de pureté. On pense immédiatement au ciel et à la mer. Donc, le thème de notre cours d'aujourd'hui est "ambiance marine". 

Cette couleur est rare dans la nature et même dans l'alimentation. C'est grâce à l'arrivée des pigments de synthèse que cette couleur devient plus courante.

Dans notre composition d'aujourd'hui, le bleu va être associé à du blanc et du beige. Pour la partie florale, nous allons utiliser 3 Allium Mount Everest. C'est une plante très élégante qui possède une tige solide qui s'orne d'une magnifique ombelle bien ronde. Cette tête bien faite est composée de centaines de petites fleurs blanches.


La gypsophile va apporter de la légéreté avec ses fleurs blanches. Elle va rappeler l'écume de la mer. 
La mousse dans laquelle seront piqués les différents éléments, sera bleue et symbolisera la mer.  


Quant au feuillage, il se composera de 3 feuilles d'Hosta vert et blanc. C'est une plante vivace que l'on repère facilement au jardin grâce à son feuillage très décoratif et ses feuilles bien larges.  


Côté décoration, nous allons piquer dans notre mousse bleue, des branches de Mitsumata. C'est un bois blanc japonais qui sert à la fabrication du papier. 

Nous accrocherons à ce bois, des rondelles de Luffa ou courge éponge. Etrangement, cette courge appartient à la même famille que le potiron, les cucurbitacées. Les fruits mûrs sont utilisés après séchage comme éponge végétale (gant de crin). Cette éponge sert aussi à récurer les casseroles, les vitres, ....


Et pour terminer ce tableau marin, ne pas oublier le sable, des nacres blanches et quelques jolis coquillages comme ces turitelles garnis de fil alu turqoise. 


Après toutes ces explications, place au résultat final !


Comme d'habitude, Adeline n'a pas ménagé ses efforts pour ce sympathique cours qui m'a tout particulièrement plu quant au thème et à la couleur bleue. Cette composition se marie à merveille avec notre intérieur.

Adeline, merci pour le partage de tes connaissances, ton accueil chaleureux et la qualité de tes cours. On se sent bien avec toi.... A l'année prochaine....  



Samedi après-midi, j'ai assisté à mon 5ème cours d'art floral chez Adeline. Nous avons appris à réaliser un bouquet rond avec la technique de la vrille.

Ce bouquet sera composé des fleurs suivantes :
- 5 Germini (mini Gerbera) roses label fleurs de France produits près de chez en Charente-Maritime à Gémozac 
- 3 oeillets Magic Apple Tea roses et blancs. Ils viennent d'Italie
- 6 Santini Navona. Ce sont des petits chrysanthèmes
- 9 roses "Belle Rose".

Quant au feuillage, il se composera de :
- 4 feuilles d'aralia d'Italie
- 3 branches de stacchys bizantina ou oreilles d'ours. Ce sont des feuilles duveteuses argentées
- 4 branches d'eucalyptus Gunny. La particularité des feuilles est qu'elles sont rondes pour celles de la saison dernière et pointues pour les feuilles de l'année.

Première chose à faire : nous "épluchons" les fleurs; c'est-à-dire, nous enlevons toutes les feuilles qui ne sont pas utiles pour la réalisation du bouquet. 


La technique de la vrille : on commence toujours par le centre de notre bouquet pour finir par les bords. On croise les branches dans notre main et on ferme nos doigts dessus pour tourner toujours dans le même sens d'un cran le bouquet avant de ré-ouvrir nos doigts pour accueillir une nouvelle branche.


Mon bouquet est terminé. Les tiges ont été coupées et il doit tenir debout sur la table. 


On passe aux finitions....


Et voilà mon joli bouquet à dominante rose.

Le rose est une couleur de séduction, de romantisme et de féminité. On l'associe également à la tendresse et au bonheur, comme d'ailleurs le rappelle si bien l'expression "voir la vie en rose".  


Merci Adeline pour ton accueil. Ce cours à l'extérieur était bien sympa. J'ai beaucoup aimé cette technique très intéressante et comme d'habitude, la documentation que tu nous remets, complète parfaitement le cours.

Au mois prochain! 





L'embossage, qu'est-ce que c'est?

C'est une technique qui permet "d'imprimer" un motif en relief sur un support comme le cuir, le métal, ...., le carton. Ce qui m'intéresse, c'est ce dernier support : le carton.

Il existe différents types d'embossage : à chaud, à sec et il peut être réalisé avec des machines, des presses manuelles, des stylets, ...   

La moins onéreuse est la technique manuelle avec stylets. C'est celle que j'ai utilisé en cartonnage et que je vais vous expliquer.


Sur le couvercle de ma boîte à ouvrage, j'ai décidé d'embosser le texte "MON OUVRAGE".

J'ai utlisé un pochoir en plastique pour écrire les différents lettes sur de la cartonnette. Vous pouvez aussi utiliser les "vieilles règles" qui servaient à écrire des textes quand j'étais bien plus jeune....!!!!! On les trouve sous la marque Minerva ou Maped.

Vous pouvez aussi créer le motif de votre choix avec une perforatrice directement dans la cartonnette. 


J'ai découpé toutes les lettres avec des petits ciseaux pointus. Après avoir déterminé la disposition sur la boîte, j'ai collé toutes les lettres avant la pose du skivertex blanc.




A l'aide d'un embossoir, j'ai suivi le contour de chaque lettre pour les faire ressortir en relief. Cette opération doit être faite tout de suite après le collage du papier pour que celui-ci reste souple et facile à travailler. 





Pour celles qui veulent se lancer, voici le tuto du porte-vase.  

===================================================================

Je vous présente ma dernière réalisation en cartonnage. C'est un porte-vase. Il ne me reste plus qu'à trouver une jolie fleur pour le mettre en valeur. 

Je détaillerai une autre fois les différentes opérations de montage. 


Au "Jardin des Fleurs" à Royan, j'ai trouvé ce joli bouquet dont la couleur se marie à merveille avec mon parte-vase.

Ces fleurs sont des solidagos ou verges d'or. Leur couleur naturelle est jaune or mais ce bouquet a été vaporisé pour obtenir cette jolie couleur qui me convient bien! 

Ca me plait beaucoup. Cet ensemble apporte un air de gaité dans notre maison. 


Fournitures :

- Carton 2,2mm
- 1 vase carré ou rond d'environ 30cm de hauteur
Mon vase est rond et son diamètre est de 5cm.

- Carte bulle
- Skivertex rose
- Papier fleuri

Découpe des cartons :


1 - Découper les 4 montants selon le gabarit. Si besoin, je le tiens à votre disposition.

2 - Découper 2 fois le dessus : 20cm sur 13,5cm.
Faire un trou circulaire de 5,5cm de diamètre dans les 2 cartons.

3 - Découper 2 fois la base : 13,5 cm sur 13,5cm. 
Faire un trou circulaire de 5,5cm de diamètre dans un seul des cartons.


4 - Coller les 2 cartons du dessus.


5 - Prendre les 2 cartons du fond. Sur le carton sans trou, coller un morceau de skivertex rose au centre. Habiller l'autre carton avec du skivertex rose. Ajouter 2 cm tout autour.


6 - Evider le trou. Pour cela, tracer un cercle au centre. Tracer un autre cercle à 4mm (épaisseur du carton) du bord du carton. Cranter pour pouvoir remborder facilement. Rabattre et coller pour habiller proprement le trou.


7 - Coller les 2 cartons du fond l'un sur l'autre. Pour remborder le skivertex, il faut d'abord s'occuper des angles comme indiqué sur la photo. Les 4mm correspondent à l'épaisseur des 2 cartons. Couper en suivant le trait plus foncé.


8 - Remborder le skivertex rose. Former des petites pointes aux 4 coins avec le surplus de papier. Les couper avec des petits ciseaux pointus.

A ce stade, le fond est prêt.


9 - A présent, nous allons habiller les 4 montants. Bien repérer le côté extérieur et les hauts et bas de chaque montant. C'est une précaution importante pour éviter de commettre une erreur lors du montage. 

10 -  Poser chaque montant sur le papier fleuri et dessiner les contours. Ajouter 2cm en ahut et en bas et 1,2cm de chaque côté. 


11 - Cranter sur les grandes longueurs à 3mm du bord. Préparer des angles de propreté pour le bas et le haut du montant.

12 - Remborder seulement les côtés et coller.


13 - A présent, nous passons à la partie supérieure. J'ai choisi de faire de l'embossage sur la partie du dessus. Pour cela, découper une bande de 1cm dans de la cartonnette.

14 - A partir de 1,5cm des côtés, tracer des traits. Dans la bande de cartonnette, couper 8 morceaux de 3,5cm. Les coller dans les angles et couper les angles en biais pour éviter les surépaisseurs.

15 - Dans le milieu, dessiner un cercle pour le passage du vase et découper le carton. 

16 - Dans le skivertex rose, découper un morceau de la taille du dessus et ajouter 3cm tout autour. Coller le skivertex sur le carton et faire l'embossage.

17 - Remborder tout autour et aussi autour du cercle.


18 - Il faut aussi habiller le dessous du dessus! pour que ce soit propre. Pour cela, découper dans de la cartonnette un morceau ayant les mêmes dimensions que le dessus mais en enlevant 1 mm tout autour. Redessiner le cercle et l'évider.

19 - Remborder tout autour de la cartonnette et à l'intérieur du cercle.  


20 - Tout est prêt pour le montage final.


21 - Avant de procéder au montage, prendre les empreintes des 4 montants dans de la cartonnette car il faudra ensuite habiller l'intérieur des montants. Il est plus facile de prendre les empreintes à présent que le porte-vase n'est pas encore monté!


21 - Monter l'ensemble. Faire très attention au sens de montage des montants!
Le bas des montants est collé en dessous du fond. Le haut des montants est glissé et collé entre les 2 parties qui forment le dessus (la partie en skivertex rose et l'autre partie fleurie). Bien coller l'ensemble et le maintenir avec des poids. 


22 - Procéder à l'habillage des 4 montants. Poser sur le skivertex rose, les 4 montants découpés dans la cartonnette. Ne pas oublier d'ajouter 1 cm tout autour. Cranter et remborder proprement. Coller.


23 - Coller les montants roses à l'intérieur des montants fleuris du porte-vase. Maintenir avec des poids. 


24 - Il ne reste plus qu'à habiller le dessous du porte-vase. Mesurer le fond et enlever 2 mm tout autour. Couper le fond dans le skivertex rose. L'habiller avec de la cartonnette et le coller en dessous du porte-vase. Ainsi le bas des montants sera caché et ce sera propre!


25 - A ce stade, vous êtes fier(e)s de vous car votre porte-vase est terminé !!!!





Ma boîte à broderie

 06/05/2015
J'ai terminé hier à mon cours de cartonnage, ma boîte à broderie. Elle va me servir à ranger ma broderie en cours et va trouver sa place sur la table du salon


Vous devez reconnaitre la broderie dont je vous avais parlé dans cet article. C'était mon amie Martine du blog "En passant par la Lorraine" qui me l'avait offerte. C'est un modèle d'Isabelle VAUTIER et je l'ai brodé au point arrière. 


J'avais acheté ce petit coeur en bois au salon "L'Amour du Fil" à Nantes en prévision... 


Sur le dessus du couvercle, j'ai fait de l'embossage. Je vous parlerai dans un nouvel article de cette technique qui me plait beaucoup et qui permet de personnaliser notre réalisation.


L'intérieur est habillé avec un papier qui ressemble à de la dentelle. J'aime beaucoup ce papier, il est très joli!





J'ai donné une seconde de vie à mon oeuf de Pâques que j'avais réalisé au cours d'art floral. L'article est ICI

J'ai supprimé la partie haute et j'ai planté à la place dans la mousse verte bien humidifiée, un oeillet d'Inde (production de Roger). Au moins là, il ne sera pas mangé par les limaces!!!! 
Puis j'ai rajouté tout autour quelques chrysanthèmes jaunes à coeur vert et des feuilles de laurier sauce de mon jardin. Pour terminer, j'ai placé harmonieusement les petites plumes jaunes pour donner de la légéreté à l'ensemble.

Ce nouvel arrangement perso me permet de fleurir plus longtemps ma maison.



Samedi après-midi, je me suis rendue à mon 4ème cours d'art floral chez Pétal'IN. 
Bien que Pâques soit passé... nous sommes dans la période où les oiseaux s'accouplent et finalisent leurs nids pour accueillir prochainement leurs oeufs.

Le thème de l'atelier de ce mois d'avril est un nid douillet qui accueille un oeuf végétalisé.  


La base qui représente le nid douillet a été réalisé avec des feuilles d'aspidistria. Cette plante très robuste, appartient à la famille des liliacées. Elle vient du Japon et a été introduite en France pour son beau feuillage. Elle ressemble à une touffe de muguet géante. Les feuilles peuvent atteindre de 30 à 50 cm de hauteur. Elles sont très coriaces et faciles à travailler pour réaliser des compositions florales.   


Les autres fleurs sont des germini (mini gerbera) et des petits chrysanthèmes grappe jaune à coeur vert ou Aviso


Quant à l'oeuf, il a été habillé avec des feuilles de laurier fleur. 

Bien sûr, le jaune est la couleur mise à l'honneur cette fois-ci. Dans la symbolique, il est associé à la richesse car il est la couleur de l'or et du soleil. Par extension, il est associé à la joie, la bonne humeur, l'idéalisme. 

L'autre côté de la médaille, le jaune symbolise les traîtres, les faussaires, les femmes adultères ou les fous....


Merci Pétal'IN pour cette nouvelle création qui égaie ma maison en attendant l'arrivée du soleil....  

A découvrir ICI, la seconde vie de cette composition....  



A mon cours d'art floral du mois dernier, vous vous souvenez que nous avions réalisé un patchwork floral. C'est ICI.

A présent, les fleurs sont fanées et comment réutiliser le contenant en plastique vert, les blocs de mousse et les petits cailloux verts et roses?
Et bien comme ça..... 


J'avais des cailloux bleus. Roger a retrouvé des petits galets dans son atelier bricolage. J'ai acheté quelques cactus et me suis amusée ce matin à faire cette compo qui a trouvé sa place dehors sur la table de mon petit salon de jardin. 

Rien ne se perd, tout se transforme.... 



J'ai commandé sur le net cette règle très pratique pour mon activité cartonnage.  
La Créarègle 2 est un instrument créé par Anne-Marie Gicquel, pour effectuer des parallèles et perpendiculaires très facilement. 


C'est une règle millimétrée de 15cm sur 50 cm. Cet outil est fabriqué avec une matière qui est flexible et non cassable. Elle est gravée dans la masse et inusable.


J'ai profité de cette commande pour choisir aussi 4 nouveaux papiers. 

- Papier italien motif roses anglaises
- Papier italien motif jouets en bois
- Papier tassoti semis de fleurs bleues
- Papier tassoti motifs hortensia

Ce qui m'a permis de ne pas payer de port. Je les trouve superbes! 


J'ai effectué cette commande sur le site AVEC PASSION.

J'ai reçu mon colis samedi matin et oh! surprise.... un petit mot très gentil était écrit sur la facture et ..... 3 bonbons accompagnaient le tout!!!!  

C'est rare... mais ça fait plaisir! 



Samedi après-midi, je me suis rendue chez Pétal'IN pour participer à mon 3ème cours d'art floral.

Avec l'arrivée du printemps, la nature se réveille, riche en couleurs. Cette période est propice pour se mettre au vert. Cette couleur sera la couleur du jour avec une nouvelle composition présentée dans un contenant vert, bas et de forme rectangulaire.

Nous allons réaliser un morceau de jardin concentré d'oû le nom de "patchwork floral" pour cette nouvelle idée de Pétal'IN.
Je vous rappelle la définition du mot "patchwork" : c'est une technique de couture qui consiste à assembler plusieurs morceaux de tissus de tailles, formes et couleurs différentes pour réaliser différents types d'ouvrages.

Je vous présente ma composition vue du dessus. C'est de cette façon que l'on peut le mieux découvrir mon petit jardin floral.


Les fleurs choisies sont :

- des anémones qui viennent de la Côte d'Azur en cette saison  
- des chrysanthèmes Santini Country (vert)
- des chrysanthèmes Cortesse (orange)  
- des chrysanthèmes Margot (rose)
- des renoncules qui viennent d'Italie
- des freezias qui viennent de Charente-Maritime (jaune) - des roses branchues Mini-Eden
- du solidago ou verge d'or
- du laurier tin
- de l'euonimus panaché

Un petit conseil : la mousse verte dans laquelle on pique les fleurs dopit être arrosée tous les 2 ou 3 jours.  


Nous avons réuni tous nos petits jardins de fleurs. Que de couleurs!
Comme d'habitude, j'ai beaucoup apprécié ce cours. Merci Adeline pour ton professionalisme, tes bonnes idées et tes conseils.

Au mois prochain.....



J'ai recyclé la boule...... A découvrir au bas de cet article!

=============================================================


Samedi après-midi, je me suis rendue à mon cours d'art floral chez Pétal'IN. Le thème de ce mois était la saint-Valentin, fête des amoureux.

Cette fête qui n'est pas religieuse, a été inventée par les horticulteurs afin de leur permettre de vendre leurs fleurs car entre les fêtes de fin d'année et Pâques, ils n'avaient pas d'occasion de le faire!!!!

Dans cette nouvelle composition, nous allons retrouver bien sûr, des roses de deux couleurs légèrement différentes pour donner un joli effet au rendu.

Les plus foncées sont des roses "terracotta" qui ont une bonne tenue et qui viennent de Charente. Les autres sont des roses "Red Naomi" qui possèdent une nuance douce et soyeuse. Elles tiennent aussi très bien en vase.


Bien sûr, pour cette composition, le rouge était la couleur à choisir. Elle représente le désir amoureux, la passion...

Merci Pétal'IN pour ces bons moments passés ensemble et toutes ces connaissances partagées. 




A présent, les roses sont fanées. J'ai démonté ma composition. Mais que faire de cette belle boule? 

Je lui ai trouvé une nouvelle vie en l'accrochant à une poutre de notre salle-à-manger! 



Le cadre végétal

 01/02/2015
Mon cadre végétal est terminé. Le tutoriel est mis à jour.  

=================================================================

Mes cadres à chapelets étant terminés, je peux attaquer une nouvelle réalisation au cours de cartonnage. Dominique, notre formatrice, nous a proposé de faire un cadre végétal. C'est un support en carton habillé pour une plante. Un joli cadeau à l'approche des fêtes!

Le matériel :

- du carton bois 3mm
- du carton bois 2mm
- du skivertex bleu marine
- du skivertex blanc nacré
- 1 petit seau en zinc de 8 à 9cm de diamètre
- 1 petite plante 
- colle  

Voici le modèle.... 


La préparation :

1 - Dans le carton 3mm, couper 2 cartons de 26cm sur 26cm.

Sur le premier carton, ouvrir une fenêtre dans le milieu de 12,2cm sur 12,2cm.
Sur le deuxième carton, ouvrir une fenêtre de 11cm sur 11cm. 

2 - Dans le carton 2mm, couper :
    A : un carton de 11,5cm sur 11,5cm 
    B : un carton de 11,5cm sur 7,5cm
    C : deux cartons de 11,5cm sur 12cm pour 
tailler les trapèzes
    D : un carton de 12cm sur 12 cm dans lequel on coupe un cercle de 8,7cm de diamètre.  

La réalisation :

1 - Coller le carton A sur le carton B. Au cours, nous disposons de poids pour aider la prise de la colle.


2 - Dans le skivertex bleu marine, couper un carré de 12cm sur 12cm pour habiller le carton D. Le coller sur le carton D.

3 - A 1 cm du diamètre intérieur du cercle, à l'envers du papier bleu, tracer un cercle au crayon de papier, ce qui va nous permettre d'évider l'intérieur du cercle. Découper le papier bleu en suivant le cercle dessiné.

4 - Cranter le papier bleu tout autour à l'aide de ciseaux qui ressemblent à ceux qui coupent les fines herbes!  

5 - Préplier le papier bleu pour bien remborder. Encoller et rabattre. 


6 - Prendre les deux cartons C. Sur le côté de 11,5cm, mesurer 7,5cm et tracer un trait à partir de cette marque jusque dans le coin opposé. Répéter la même opération sur le deuxième carton. Nous obtenons 2 trapèzes.


7 - Dans le papier bleu marine, découper 2 morceaux de la même taille que les trapèzes sans oublier d'ajouter 1,5cm tout autour pour remborder. Ces papiers serviront à recouvrir plus tard ces 2 trapèzes. 

8 - Coller les 2 cartons C (trapèzes) sur les côtés du carton D (celui du cercle).

9 - Coller le carton B sur un autre côté du carton D.  


10 - Pour rigidifier la structure, coller du papier kraft à l'intérieur et à l'extérieur. 


11 - A l'intérieur, coller le papier bleu coupé au point n°7. Le positionner au ras à l'intérieur. Le papier bleu déborde en haut et sur le côté. Le couper au ras proprement. Pour cela, il faut que la lame de votre cutter coupe très bien. La changer si nécessaire. 


12 - Ajuster le carton A qui va fermer le fond. L'habiller de papier bleu coupé au ras de chaque côté.

13 - Coller le carton A au fond de la boîte. Coller du papier kraft sur les autres bords extérieurs.


14 - Réserver la boîte. A présent, nous allons habiller le cadre. 
Choisir l'ordre et les couleurs des bandes. Les couper sur une longueur de 30cm, en suivant les mesures reportées sur la photo.
Attention! la première bande du haut et la première en bas doivent mesurer 4cm car il faudra remborder plus tard.


La suite des mesures pour le bas.... Bien coller les bandes le long des traits que vous avez tracés.


C'est important pour le rendu final.


15 - Dans le skivertex blanc, découper une bande de papier de 3mm de large. Cette bande sera collée dans chaque angle intérieur de l'ouverture. C'est pour que les angles soient bien habillés (voir photo).   

16 - Terminons d'habiller le cadre. Découper dans le skivertex blanc une bande de 30cm sur 14,2cm et la coller sur le devant. Au centre de cette bande, tracer un carré de 3cm de côté et l'évider.  

17 - A partir de chaque coin du carré, couper avec le cutter vers chaque coin du cadre. Rabattre en veillant à très bien épouser la forme des rebords. Vous aider de votre plioir. Coller les 4 parties sur l'envers du cadre.


18 - A présent, nous allons remborder toues les bandes bleues et blanches sur l'envers du cadre. Commençons par les 4 coins. 
Mesurer 6mm à partir de chaque angle (voir photo). Tracer un trait et couper.


19 - Rabattre les bandes de skivertex bleues et blanches. Les coller. Commencer par les côtés et terminer par le haut et le bas. Ne faites pas comme moi.....!!!!! Former des petites pointes dans les 4 angles. 

20 - Laisser bien sécher. Avec des ciseaux pointus, couper soigneusement les petites pointes pour former de jolis angles. Sur l'envers, couper en biais dans les angles.


21 - Un aperçu des 2 côtés du cadre. 


22 - On reprend la boîte pour découper dans le papier bleu l'habillage des 4 côtés extérieurs. C'est plus facile de faire cela avant que la boite soit collée sur le cadre.
Pour la prise de mesures :
- au ras en haut et en bas
- ajouter 2cm sur les côtés. 


23 - Coller la boîte sur le cadre avec de la colle forte. Attention au sens pour la bonne inclinaison ensuite du cadre végétal! Le grand côté sera en-dessous. Bien laisser sécher. 


24 - Préparer le fond pour fermer la boite. Il se posera sur la boîte. Prendre les mesures en incluant l'épaisseur du carton. Dans du carton de 3mm, découper un rectangle aux bonnes mesures.

25 - L'habiller avec du skivertex. J'ai choisi du blanc pour l'intérieur. Couper le skivertex blanc au ras des côtés.  

26 - Pour l'extérieur, couper un morceau de skivertex bleu en ajoutant 1cm tout autour. Le coller de l'autre côté du carton et couper les coins proprement comme sur la photo.


27 - Coller le fond sur la boite. Bien laisser sécher. Remborder sur les côtés de la boîte.


28 - Coller les morceaux de skivertex bleus découpés au point n°22 pour habiller l'extérieur de la boîte. 

29 - Terminer en habillant le dos du cadre. Couper 4 bandes de skivertex blanc. Les mesures sont prises à ras de la boîte et à quelques millimètres des bords extérieurs. Coller les bandes en coupant en biais dans les angles pour faire propre et éviter les surépaisseurs de papier.


30 - Le cadre végétal est terminé. Placez un petit seau en zinc à l'intérieur et garnissez-le avec une jolie plante à votre goût.







Mes enfants m'ont offert pour Noël, de très jolis papiers pour ma nouvelle activité cartonnage. A chaque papier fantaisie, son coordonné uni. 


Ceux-ci font partie des nouveautés. Sa référence est : "Shiyogami gris".


Celui-ci est superbe aussi. C'est un papier tissu dont la référence est "Impressionnisme". 


J'en profite pour vous souhaiter....



Samedi, j'ai suivi mon deuxième cours d'art floral chez Pétal'IN.
Au programme cette fois-ci, la réalisation d'une composition florale baptisée "TOUR MIKADO".
L'idée est d'entourer des fleurs avec des tiges de rotin de couleur disposées verticalement et horizontalement comme si on voulait former une tour tout autour des fleurs. 

Les fleurs choisies sont des tulipes et des lisianthus. Cette dernière présente de bonnes aptitudes pour sa résistance aux fortes températures. Donc, en été, il faut la préférer à la rose. Elle est née au Japon et est apparue en Europe au début des années 80.

Elle est surnommée "Gentiane des prairies" ou "Rose Japonaise" et sa gamme de couleurs est nombreuse (rouge, violet, rose foncé, lavande, blanc, vert, ...).    

Pétal'IN a choisi des lisianthus violets. Le violet est la couleur de la douceur et du rêve. C'est pour cela qu'on la raccroche à la mélancolie et la solitude. Elle permet de calmer certaines émotions, de réfréner des colères et des angoisses. 


Je vous présente ma "TOUR MIKADO".


A la fin de notre cours, Pétal'IN a eu la visite de Georges FONTAINE qui est rédacteur et photographe pour le site ROYAN ACTU.

ROYAN ACTU est un site qui nous permet de découvrir quotidiennement toute l'actualité du pays royannais sous toutes ses formes, de la politique au sport en passant par les faits divers ou encore la culture.

Un bel article a été consacré à Pétal'IN et à notre cours de samedi. Vous le découvrirez ICI.





Parfois, le hasard fait bien les choses..... Il y a une quinzaine de jours un dimanche, se tenait à Saujon, le salon du Vin et de la Gastronomie. Cet événement avait pour but la rencontre entre le public et les professionnels de la Gastronomie et du Vin. Mais des créateurs et des artisans étaient aussi présents.

Et c'est là que nous sommes tombées sous le charme du stand de Pétal'IN, diplomée d'Art Floral artistique par la société d'horticulture de France et l'école des fleuristes de Paris.

Elle nous a expliqué qu'elle organisait des cours "découverte" et que la prochaine session était le samedi 13 décembre 2014.

Evelyne et moi, nous nous sommes inscrites et voilà notre premier cours. Le thème était la réalisation d'un centre de table pour les fêtes.


Voilà mon "oeuvre" en suivant les conseils d'Adeline. 


Pour le moment, ce centre de tables a pris place sur mon enfilade au salon.

Merci Adeline pour ce bel après-midi et ces beaux moments de partage. Nous nous retrouverons le 24 janvier 2015 dans la joie et la bonne humeur comme ce fut le cas cette première fois!

Si vous êtes intéressées par ces cours, vous pouvez me contacter. Je vous transmettrai les coordonnées de Pétal'IN.



Cadres en chapelet

 11/11/2014
Je suis toute contente de vous présenter ma première réalisation à l'atelier Cartonnage. Ce sont 3 cadres en chapelet. Je vais essayer de vous donner le tuto d'après mes petites notes prises sur mon cahier au fur et à mesure de l'avancement de mon travail. 

1 - Fournitures :

- Cartonnette
- Carton blanc de 2,2 mm d'épaisseur
- du papier bleu uni
- du papier bleu effet marbré
- kraft gommé en bande
- colle
- du ruban
- une attache

2 - Découpe des éléments :

- Dans le carton bois, couper 3 rectangles de 17,5cm sur 12,5cm.

- Dans la cartonnette, couper 3 rectangles de 17,5cm sur 12,5cm.


3 - Création du cadre :

- Sur chaque cartonnette, tracer une marge en retrait de 2cm.
- Evider le centre après avoir, dans chaque angle, prédécoupé le carton sur quelques millimètres pour obtenir des angles impeccables.

4 - Habillage du cadre :

- Couper dans le papier bleu uni, 3 rectangles de 16,5cm sur 21,5cm.
- Sur chaque rectangle, tracer une marge en retrait de 2cm.


- Coller la cartonnette sur le papier bleu uni. Les traits servent de repère.


- A l'intérieur du cadre de la cartonnette et à l'envers sur le papier bleu, tracer un trait à 1cm du bord intérieur.
- Evider le papier bleu le long de ce trait.
- Inciser en biais à partir de chaque angle vers le centre. 
- Enlever un carré dans chaque angle du papier bleu.  


- Préplier les rembords à l'intérieur du cadre et les coller. Préplier le rembord sur une largeur et coller. Ce sera le côté ouvert pour glisser la photo. 


5 - Création du fond :

- Découper 3 bandes de cartonnette de 0,6 mm de largeur (2 de 17,5 cm et une de 12,5cm de longueur).
- Au bord du carton bois, coller ces bandes sur les 2 longueurs et une seule largeur. Ceci pour permettre de créer un espace qui servira plus tard à glisser les photos.


- Dans le papier bleu effet marbré, couper 3 morceaux de 13cm sur 18,5cm. 
- Encoller les 3 cartons bois du côté où se trouvent les bandes de cartonnette. Coller le papier bleu fantaisie et laisser un rembord de 1 cm sur le côté droit.
- Couper le papier bleu fantaisie au ras des cartons bois.
- Préplier  et coller le rembord. 


6 - Assemblage :

- A l'envers du cadre bleu, déposer de la colle sur la partie blanche des 2 longueurs et la largeur.

- Poser le carton bois habillé de papier fantaisie sur la cartonnette bleue unie en faisant attention à bien faire coïncider les ouvertures pour ensuite glisser les photos!

- Remborder le papier bleu uni sur le dos en papier fantaisie et couper les angles en biais.


7 - Pose attache et ruban

- Tracer une ligne au milieu de chaque dos de cadre qui servira de repère pour coller l'attache et poser le ruban.


- Coller un morceau de kraft gommé sur l'attache et le ruban. 


- Laisser un intervalle de 5 cm entre chaque cadre. 

- Dans le papier bleu uni, découper 3 morceaux de 17,2cm sur 12,2cm.

- Les coller au dos des cadres et veillant à pratiquer une petite fente dans un des papiers pour sortir le crochet de l'attache.   


- Couper le ruban à la longueur désirée. Replier le bout du ruban en pointe et accrocher un petit coeur en crochet pour terminer l'ensemble. 


Je n'ai plus qu'à glisser de jolies photos dans les 3 petits cadres et ensuite, je pourrai les accrocher définitivement au mur.





La technique du cartonnage demande un matériel de base. Au premier cours, Dominique, notre formatrice nous a donné cette liste.

- une plaque de coupe très utile pour éviter d'entailler votre plan de travail. Au début, on peut aussi prendre un carton (comme les calendriers épais).


1 - un réglet métallique plat de 30 cm
2 - une règle lourde
3 - un cutter courbe avec lames de rechange
4 - une paire de ciseaux à bouts pointus 
5 - un pinceau plat
6 - un rouleau de kraft gommé de 4 cm de largeur
7 - un pot de colle vinilique blanche
J'ai transvasé un peu de colle dans un petit pot.
Prendre aussi un pot que l'on pourra remplir d'eau pour y tremper les pinceaux.
8 - un plioir  
9 - une boîte en plastique pour ranger nos petites affaires 


10 - une gomme
11 - un porte-mines 0,5 ou 0,7
12 - une équerre de cartonnage 
13 - un chiffon en coton
14 - des limes en carton
15 - une cale à poncer et du papier de verre 180gr pour poncer les arêtes du carton.


Quelques consommables incontournables :

- du carton bois blanc 2,2 mm et 3mm
- de la cartonnette 0,7 mm
- du papier brouillon pour éviter de mettre de la colle partout. 


Voici les revêtements dont je dispose :

- des feuilles de Skivertex (imitation cuir plastifié) 


- des feuilles de papiers fantaisie
J'ai assorti la couleur des feuilles de skivertex avec le papier fantaisie. 

Un petit conseil : prenez un cahier grand format dans lequel pous pourrez prendre des notes (schémas de vos réalisations, dimensions, techniques utilisées, ...).  

Les boutiques sur le net :

- Eclat de verre
- La théière de bois
- L'atelier du cadre



J'ai créé une nouvelle rubrique qui s'appelle "CARTONNAGE".
Je n'ai pas encore eu le temps de vous raconter que depuis la rentrée, je me suis inscrite à cette activité. J'y vais une fois par semaine, le mardi après-midi de 14h à 17h au Foyer Rural de Médis, la commune qui jouxte Royan.

Je dois vous avouer que c'est Evelyne du blog "Pep's" qui m'a donné envie de me lancer dans cette nouvelle activité. En voyant ses jolies réalisations, j'ai tout de suite pensé que je pourrais marier le cartonnage et mon point compté. C'est dans ce but que je suis ces cours. 

Pour le moment, je suis une débutante et pour apprendre les premières techniques de base, je suis en train de terminer des cadres à chapelets. Ce sont 3 cadres reliés par un ruban.

Cette semaine, exceptionnellement nous n'avions pas d'atelier cartonnage. Alors, nous nous sommes retrouvées à la maison pour "bricoler". C'était bien sympa!

A bientôt pour la suite..... 



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :