Les blogs
du village
Vendée "BLOG"

Vendée "BLOG"

Un peu de "TOUT"

Les dernières photos


Pas trop malheureux


Cyclamen

Warning: Division by zero in /home/certifer/www/blog/fonctions.php on line 226


Cyclamen


Tricots de Novembre


Nouvelle collection !!!
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 20 356 064
Nombre de commentaires : 23 589
Nombre d'articles : 6 288
Dernière màj le 14/11/2019
Blog créé le 07/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
au jardin quand le temps le permet,sinon c'est à l'abri pour "bricoler" et tous les jours la cuisine!
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Un roman de Catherine Bardon.
Une fresque historique très attachante
Résumé :
Septembre 1961. Depuis le pont du bateau sur lequel elle a embarqué, Ruth tourne le dos à son île natale, la République dominicaine. En ligne de mire : New York, l’université, un stage au Times. Une nouvelle vie… Elle n’en doute pas, bientôt elle sera journaliste comme l’était son père, Wilhelm.
Ruth devient très vite une véritable New-Yorkaise et vit au rythme du rock, de l’amitié et des amours. Des bouleversements du temps aussi : l’assassinat de Kennedy, la marche pour les droits civiques, les frémissements de la contre culture, l’opposition de la jeunesse à la guerre du Viêt Nam…
Mais Ruth, qui a laissé derrière elle les siens dans un pays gangrené par la dictature où la guerre civile fait rage, s’interroge et se cherche. Qui est- elle vraiment ? Dominicaine, née de parents juifs autrichiens ? Américaine d’adoption ? Où va-t-elle construire sa vie, elle dont les parents ont dû tout fuir et réinventer leur existence ? Trouvera-t-elle la réponse en Israël où vit Svenja, sa marraine ?
Entrelaçant petite et grande histoire, explorant la question de l’exil et de la quête des racines, Catherine Bardon nous livre une radiographie des États-Unis des années 1960, en poursuivant la formidable fresque romanesque inaugurée avec Les Déracinés.



C'est après notre séance cinéma que nous avons arpenté les rues du centre ville... Rues très animées en ce mercredi soir après 19 heures.
Je revoyais certains coins où j'avais passé mon adolescence étant élevé au Collège.
Beaucoup de bâtiments sont joliment peints, de magnifiques 'trompe l' oeil'. 
Jugez vous mêmes. 

















Un petit tour Place Napoléon ..


Là on y recontre de drôles de bestioles













Ici c'est une cabine à livres...
Vu à la Roche su yon. 


J'ai de la lecture..
Un livre dont je vous parlerai plus tard. 



Voilà une jolie petite maisonnette à livres, découverte à la Gaubretiere. 



C'est en l'église de la Gaubretiere 'qu' habite' ce fameux Saint, pour nous, vendéen du haut bocage c'est :Saint Epourail, (prononcé Epouraille).
Il a reçu la visite de nombreux jeunes enfants, je ne pense pas qu'aujourd'hui il soit autant visité, peut être par curiosité... 


Il est vrai qu'il est laid le pauvre.
Après l'avoir vu on n'a peur de rien. 



Avec un peu de retard, je viens remercier mes petites copines bloggeuses.
Merci de penser à moi lors de vos vacances. 



Je l'ai attendu la lune !!!! 



Révoltant

 16/07/2019
Voilà une affichette qui interpellé bon nombre de mortagnais...

Mon quartier ne semble pas concerné pour le moment'



Une surprise..

 16/07/2019
C'est quoi cet oiseau ce soir dans le ciel ?? 



Voilà 2 livres empruntés dans une boîte à livres. 


A force d'aimer un roman de Barbara Taylor Bradford. 


Résumé quatrième de couverture'


Dans les rues de Harlem. 

-un petit roman à 'l' eau de rose '.. Mais bien pour les vacances' '





Lors d'un passage aux Herbiers...
Celles ci sont installées chez des particuliers.. 
Je vais sûrement en découvrir d'autres, il faudra que je fasse un chapitre pour "mes" Boîtes. 







Il me restait un petit coupon des petits tabliers"bebes".
Ce matin, avec un peu plus de courage, que les jours précédents (moins de degrés), j'ai confectionné ces deux petites bourses.] 



Vrai ou Faux ???

 07/07/2019
A méditer.. 
Quand on est trop gentil, on finit toujours par se faire bouffer '. 

C' est le Syndrome du sandwich aux gens bons. 



Celles ci nous les avons découvertes sur Cholet..
Un peu déçues, les petites communes seraient elles plus créatives que les grandes villes !!! 







<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :