Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 18 001 948
Nombre de commentaires : 83 940
Nombre d'articles : 6 463
Dernière màj le 26/04/2018
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

SARREGUEMINES (57)-Musée de la Faïence(II)

 11/04/2018
Nous ne pouvions pas aller à Sarreguemines, commune située dans le département de la Moselle et ne pas visiter le très beau musée de la faïence!
Installé dans les anciens appartements de Paul de Geiger, directeur des Faïenceries de Sarreguemines entre 1871 et 1914, nous y avons découvert une riches collections de céramiques.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Sarreguemines depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


Les différentes salles du musée présentent pour l’essentiel des créations de la faïencerie de Sarreguemines qui couvrent une période allant de la seconde moitié du 19ème siècle au premier quart du 20ème siècle.


La faïencerie a définitivement fermé ses portes en 2007, le musée se veut la mémoire technique et artistique de cette industrie qui a fait la renommée de la ville pendant près de 200 ans.


Nous admirons des objets du service de table parfois oubliés comme le surtout en forme de paon majestueux.
Un surtout de table est une décoration que l'on place au centre d'une table.
Elle est utilisée pour des raisons esthétiques mais aussi pour disposer divers aliments.


Des objets de fantaisie tel que des vases, plats, jardinières et autres bibelots en vogue au 19ème siècle témoignent de techniques et de styles éclectiques.


La céramique d’art tient une grande place.


Eugène Grasset, Victor Kremer, Colette Gueden sont quelques noms rattachés à la faïencerie de Sarreguemines, à une époque où la céramique devient un vecteur de la théorie de l’art pour tous.


Dans notre famille (dans le sens large) toutes les armoires renferment une assiette ou un plat de ce service!


Le Jardin d'Hiver!
Insoupçonnable de l’extérieur, le Jardin d’Hiver a été érigé entre 1880 et 1882, à la demande du directeur Paul de Geiger.


Avec ses murs entièrement revêtus de faïence de Sarreguemines, sa fontaine monumentale en majolique et ses allégories de la Terre et du Feu, cette pièce se veut l’illustration du brillant savoir faire de l’entreprise.


Le goût pour ce type de construction naît vers le milieu du 19ème siècle de l’enthousiasme du public pour les serres aménagées en Europe, suite aux nombreux voyages des botanistes vers des territoires récemment conquis ou découverts.


Sous la protection des souverains et des princes sont ainsi peu à peu réunies des collections de plantes exotiques dans ces jardins botaniques.


Témoin de la Révolution industrielle, un four à faïence est toujours dressé à l’arrière du Musée de la faïence, où s'élevaient les ateliers de la rue Poincaré, ainsi que la demeure de Paul de Geiger.


Le bâtiment se présente sous la forme d’une enveloppe conique en briques, sur un plan circulaire de 9 mètres de diamètre pour une hauteur de 11 mètres.
La durée de la cuisson était variable : 60 à 70 heures pour le biscuit.
Le travail près des fours était très éprouvant, en raison de l’extrême chaleur qui y régnait.
On défournait bien souvent les produits avant qu’ils ne soient totalement refroidis. Cette cadence était imposée par les exigences d’une production de masse.

À demain!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :