Les blogs
du village
grainedesucre

grainedesucre

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 4 667 712
Nombre de commentaires : 25 465
Nombre d'articles : 2 448
Dernière màj le 20/05/2024
Blog créé le 24/09/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

L'histoire du phare

 09/05/2013
Le phare du Risban est un des rares phares portuaires.
les textes de couleur verte sont issus des informations de la Ville et en bleu de Wikipédia : 

l'histoire de la Cité nous dit : réclamé avec insistance par les marins, un phare, d'abord prévu sur la tour du Leughenaer, fut construit, entre 1838 et 1843, aux abords du port, sur les ruines du Risban, fort maritime aménagé par Vauban de 1681 à 1883


Ce feu dioptrique lenticulaire fut mis en service le 1er mai 1843
Il y a .... 170 ans !
Les travaux entrepris en 1883 pour l'installation de l'éclairage et du bâtiment annexe pour les machines et le logement des conducteurs sont dues à l'ingénieur Lyriaud des Vergnes.


ses éclipses se succédaient de minute en minute, et pouvaient êtres aperçues jusqu'à 24 milles marins (environ 45 km). Le 1er octobre 1885, le feu devint scintillant, avec une succession de groupes de deux éclats blancs toutes les 10 secondes. . 


C'est le plus septentrional de France, c'est aussi le seul feu de premier ordre, avec celui de Calais, à être établi dans un port. Entièrement construit en briques, il se présente sous la forme d'une tour cylindrique sur un soubassement rectangulaire ; sa base renfermait le logement du gardien. 
 
Le phare fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 19 avril 2011.


La plate-forme se termine par une simple rambarde métallique à barreaux,



et son couronnement à attique lui confère une certaine allure. 

Le feu n'a cessé d'être renforcé. En 1885, le phare de Risban sera l'un des premiers feux électrifiés au moyen d'une lampe à arc actionnée par des magnéto-génératrices. Avant son électrification, les combustibles employés furent successivement de l'huile végétale (1843), puis de l'huile minérale (1875).


Le phare mesure 55 mètres de haut, et 276 marches permettent d'accèder au foyer, qui culmine à 59 mètres au-dessus des hautes mers. C'est la plus haute construction de ce type en France.
Sa portée actuelle est de 26 milles (48 km).
 


Le phare fut sérieusement endommagé par les bombardements de 1940 et d’importants travaux de réparation seront programmés dès 1946. Le phare est automatisé depuis 1985. Il a été restauré en 1992
Il est l'un des feux
dépendan
t du centre de balisage de Dunkerque et la propriété de l'État. Il est encore en service et peut être visité.




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :