Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 35 666 824
Nombre de commentaires : 40 798
Nombre d'articles : 6 771
Dernière màj le 16/07/2019
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

19 septembre 2009, visite du site gallo-romain du Fâ

 22/09/2009
Nous avons profité de notre première journée du patrimoine pour aller visiter le site du Fâ.  

Ce site gallo-romain est situé sur la commune de Barzan, à quelques kilomètres de Meschers. Il constitue aujourd'hui l'une des plus anciennes cités portuaires gallo-romaines de la façade atlantique. 

A quelques pas sous terre, cette ville qui pourrait être "Novioregum" (énigme non résolue) serait une ville très prospère et s'apparenterait aux grandes capitales régionales de Saintes et Bordeaux. Elle dort actuellement sous 40 hectares de champs cultivés.


Nous commençons par la visite du musée qui est installé dans une ancienne ferme réhabilitée. 

Nous découvrons en lisant des explications sur de grands panneaux, le travail de l'archéologue :

- la prospection aérienne qui permet la détection des sites archéologiques non visibles au sol.

- la prospection pédestre qui se pratique plutôt en hiver et qui permet "la ramasse" des objets remontés par les labours (fragments de céramiques, ossements, ....).

- la prospection mécanique à l'aide d'une pelle mécanique. Tous les 15 mètres des sondages sont réalisés puis rebouchés.

- la fouille qui fait apparaître les niveaux archéologiques.

- l'analyse des données qui permet l'étude des objets.


Puis nous découvrons l'organisation d'une ville antique et son urbanisation avec ses principaux monuments. 

Fragments de chapiteaux de thermes datant du 1er et 2ème siècle ap. JC....


Tête de lion d'un sanctuaire datant de la même époque...


Main en bronze.

Ce fragment de statue appartient à un "grand bronze" du 2ème siècle ap. JC. La découverte de statues de grande taille est rare sur les sites antiques. Elles étaient souvent détruites et refondues afin de récupérer le métal pendant les crises économiques.   


Nous poursuivons notre visite en découvrant l'univers du commerce et les échanges.

Les amphores en terre cuite permettaient de transporter ou de conserver des produits comme l'huile....


le vin ou encore les saumures, le garum (sauce à base de poisson).
Ces produits étaient issus des 4 coins de l'empire romain d'où la densité du trafic commercial. 


Les inscriptions et les motifs sur les monnaies permettent aux archéologues de connaitre les grands faits politiques ou militaires ou encore les grands monuments d'une cité.


La dernière partie du musée met en valeur des pièces de grande valeur artistique comme de la vaisselle....

Pichet des thermes en céramique grise datant du 1er siècle ap. JC.


La visite se poursuit à l'extérieur après avoir essuyé un bel orage!

Nous découvrons une partie des thermes reconstruite en tenant compte des observations archéologoqiques.  



Cette maquette des thermes au 1/10ème montre les différents espaces et volumes de ce monument.


L'arrière de la maquette des thermes.


Nous terminons notre visite par le grand sanctuaire qui abrite le temple circulaire ou "cella" circulaire.

En fait, c'est dans les soubassement de cet ancien moulin qu'a été découverte l'existence de ce temple gallo-romain. 



Dommage, nous avons été obligés d'arrêter notre visite car il pleuvait à nouveau......


Nous traversons la campagne pour rejoindre Meschers et apercevons un arc-en-ciel.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :