Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 32 703 008
Nombre de commentaires : 39 480
Nombre d'articles : 6 580
Dernière màj le 15/11/2018
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Le site de la pointe du phare des baleines, 25 septembre 2018

 14/10/2018


Après La Flotte-en-Ré (c'est ICI) et Saint-Martin-de-Ré (c'est ICI), je termine notre journée à l'île de Ré avec Julien et Lorraine, par la visite du site de la pointe du phare des baleines. 


Nous  pénétrons dans l'enceinte de ce site d'une surface de 2 hectares. Il est entièrement clos. Zone fragile exposée au tempête, ce site naturel protégé est propriété de l'état. 


Il abrite la vieille tour avec son magasin à huiles. Elle a été construite sur ordre de Colbert d'après un programme établi par Vauban en 1682. 
Elle servait de protection avancée à l'arsenal de Rochefort créé en 1666 et c'est le tout premier phare des baleines. Il est un observatoire maritime idéal car il permet d’avoir une vision sur l’horizon pour observer les navires, tant ennemis qu’alliés, qui s’approchent des côtes.

Mais au milieu du XIX ème siècle, Augustin Fresnel met au point sa célèbre lentille. L’ancien phare, qui  pourrait alors bénéficier de ce nouvel équipement, doit être rehaussé, car la portée ne sera pas suffisante compte tenu de sa faible hauteur. C’est alors que l’on décide de construire le grand phare des Baleines. 


Le musée est situé dans le bâtiment aux pieds de la vieille tour des Baleines. Il raconte l'histoire du balisage depuis le dix-septième siècle et les grandes missions menées par l’Etat pour la sécurité en mer. 
Pour que le sujet traité soit le plus attractif possible, Patrimoine Océan a travaillé avec Jamy, l'animateur de l’émission "C’est pas sorcier!". 


Le grand phare des baleines doit son nom au fait qu'un nombre relativement élevé de baleines venaient s'échouer à cet endroit de l'île de Ré par le passé.
Edifié en 1854, c'est une tour octogonale en pierres calcaires de la région. Il est toujours en activité et son feu a une portée de 50 kilomètres environ.


Le phare est haut de 57 mètres et l'accès au sommet se fait par un escalier hélicoïdal de 257 marches.


Julien et Lorraine sont montés en haut du phare et ont pu admirer un des plus beaux panoramas de la côte. Jolie vue de la belle courbe de la conche des Baleines, une des plus belles plages de l'île de Ré.


De l'autre côté, la vue est tout aussi impressionnante. On y découvre le sémaphore de la Marine Nationale qui permet la surveillance des approches maritimes tout le long des côtes.


Ainsi se termine notre belle journée sur l'île de Ré. J'espère qu'elle vous a autant plu qu'à nous... 



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :