Les blogs
du village
Le blog de Titanique

Le blog de Titanique

MA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE.

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 34 087 411
Nombre de commentaires : 50 645
Nombre d'articles : 7 119
Dernière màj le 20/04/2024
Blog créé le 26/07/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Dernière minute ! Et chez vous ?

 14/10/2010

Plusieurs centaines de lycéens de Vannes défilent en ville contre la réforme des retraites

Vers 10 h, les lycéens vannetais grévistes ont quitté la place de l’hôtel de ville en direction de la préfecture.  Vers 10 h, les lycéens vannetais grévistes ont quitté la place de l’hôtel de ville en direction de la préfecture.

 

 

Plusieurs centaines de lycéens, principalement de Charles-de-Gaulle et Lesage ont manifesté contre la réforme des retraites, ce jeudi matin, dans le centre-ville de Vannes. Après s’être rassemblés devant leur lycée en début de matinée et en avoir organisé le « blocus », ils ont rallié l’hôtel de ville. Les grévistes des deux établissements publics ont fait leur jonction, place Maurice Marchais,

Les porte-parole, munis de porte-voix, estampillé CGT, ont exhorté les manifestants à faire du bruit contre cette réforme « qui va nous obliger à travailler jusqu’à 70 ans. L’espérance de vie augmente peut-être, mais il y a un âge où ne peut plus travailler. Quand on sait qu’un jeune, aujourd’hui, ne trouve pas de travail avant 27 ans, plus de 40 ans de cotisations, ça nous amène à 70 ans », clamaient les leaders de la coordination de Charles-de-Gaulle.

Un calcul de l’âge putatif de leur « retraite » dont les jeunes promettent qu’il ne leur a été soufflé par personne. Si quelques drapeaux rouges flottent ça et là, « c’est pour faire de la couleur et montrer que cette manif se rallie au mot d’ordre de l’intersyndicale, assurait l’un des porte-parole de Lesage. Ce matin, il n’y a que des lycéens »

A 10 h, les jeunes sont partis en cortège par la rue Thiers direction la préfecture aux cris de « Sarkozy, t’es foutu, la jeunesse est dans la rue » ou « Non, non, non, à la réforme bidon, oui, oui, oui à la révolution ! ».

Source : Ouest-France

 

 




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :