Les blogs
du village
Le blog de Titanique

Le blog de Titanique

MA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE.

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 26 608 934
Nombre de commentaires : 46 091
Nombre d'articles : 6 745
Dernière màj le 06/07/2019
Blog créé le 26/07/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Balade en Briére! (dimanche)

 25/01/2016
Dimanche nous avons eu un temps de printemps, 15 à l'ombre. Nous avons décidé de faire une balade en Briére en Loire Atlantique un des départements limitrophe du Morbihan !


La Brière ou Grande Brière est un marais situé géographiquement au nord de l'estuaire de la Loire débouchant sur l'océan Atlantique, à l'ouest du département de la Loire-Atlantique.





 Parc naturel régional de Brière comprend une zone humide recensée parmi les plus riches d'Europe sur le plan biologique. Milieu aquatique en constante évolution, cet ensemble de marais nous ont été transmis grâce au travail de générations d'hommes et de femmes qui y puisaient leurs moyens de subsistance.
À deux pas de La Baule et des marais salants de Guérande, les marais de Grande Brière ne se lassent pas de surprendre le visiteur. C'est à bord d'un chaland, barque noire et effilée à fond plat dirigée avec une perche, que cette vaste étendue de canaux et de prairies humides révèle ses plus beaux visages…
Source:http://www.labaule-guerande.com/le-parc-naturel-regional-de-briere.html





Le marais de Grande Brière se présente comme une mosaïque de canaux , de plans d'eau peu profonds, de roselières, de prairies inondables et de buttes. L'avifaune et la flore y sont riches et variées, et l'on rencontre dans les eaux du marais la plupart des espèces de poissons d'eau douce.

Longtemps, les Briérons y ont puisé leur subsistance, en pêchant et chassant, en coupant le roseau pour couvrir leurs maisons, en extrayant du sol cette tourbe qui constituait alors l'unique combustible et en pratiquant l'élevage.
Pourtant, peu à peu, le mode de vie a changé. Les Briérons ont progressivement délaissé leur marais pour trouver des emplois dans les industries nazairiennes. Il s'en est suivi une élévation appréciable du niveau de vie, mais pour le marais cette mutation a été préjudiciable. La chasse et la pêche sont désormais des activités de loisirs. L'élevage a régressé. Le roseau prolifère et la tourbe n'est plus exploité.




C'est un endroit divin, nous y retournerons au printemps, les berges sont bordées de fleurs ou autres !


Fermer en hiver, mais pas pour les yeux !



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :