Les blogs
du village
Simple chez Christine
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 2 959 864
Nombre de commentaires : 2 749
Nombre d'articles : 1 060
Dernière màj le 28/08/2016
Blog créé le 09/08/2012

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Calacas Théâtre équestre

 03/07/2014

Un immense chapiteau qui s'est monté jour après jour dans ma ville ICI

On parlait de dindons dans le sable et de chevaux qui volent, les photos de présentation un peu 'macabres' mais que des bons echos, j'y suis allée.

Malheureusement pas pu faire de photos à l'intérieur, interdit et en plus très sombre. 




Le théâtre Equestre ZINGARO a été fondé par Bartabas il y a presque 30 ans.
Il est aujourd'hui l'une des compagnies les plus importantes d'Europe et a révolutionné une forme théâtrale.

Un mélange de théâtre équestre, de danse, musiques du monde, poésie et bien d'autres disciplines artistiques. Une invitation au voyage et d'émotions.

La compagnie est internationalement connue, elle est installée à Aubervilliers près de Paris mais aussi  à Istanbul, Moscou, Hong Kong, New York et récemment Mexico.

Un art nouveau entre cavaliers et cheveaux, une danse de l'âme joyeusement macabre sous les yeux des spectateurs et dans l'air.

Un double carnaval endiablé et sonore qui tient du temps qui passe autant que d'un bal mexicain.
Un voyage latino dans l'au-delà. Un requiem mené par des tambours des Chinchineros d'Amérique Latine dans un tourbillon d'orgue de barbarie avec encore le plus sûr animal coursier, messager et ici ange gardien : le cheval.

Une piste centrale à laquelle s'ajoute une piste circulaire comme flottante qui entoure le public en hauteur. Un effet magique qui donne l'impression que les chevaux volent.
       

Dans ce spectable ZINGARO s'attaque au ciel et il y festoie de plus belle.

A la sortie, chacun y tire ses propres émotions et son propre jugement.
J'ai bien aimé. 



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :