Les blogs
du village
Le blog de Titanique

Le blog de Titanique

MA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE.

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 30 256 746
Nombre de commentaires : 48 013
Nombre d'articles : 6 881
Dernière màj le 24/11/2020
Blog créé le 26/07/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Notre-Dame de Peyragude ( Sanctuaire)

 26/10/2020
Un endroit magnifique visité lors de nos vacances en Dordogne chez nos amis.



Notre-Dame-de-Peyragude, bâtie en l'an 1000 par une famille de chevaliers, est la plus ancienne chapelle du pays dédiée au culte de Notre-Dame-de-l?Assomption. Durant les guerres de religions, la chapelle fût détruite à de nombreuses reprises et témoigne d'une forte histoire. En 1562, la Vierge serait apparue à une enfant affamée gardant quelques moutons dans les ruines du château. Elle lui demanda de reconstruire la chapelle et laissa en souvenir dans les rochers la petite statue actuellement visible par les visiteurs. Cent ans plus tard, les magistrats de la ville promettent de reconstruire la chapelle si la peste épargne la cité. La prière fût exaucée et le sanctuaire devint alors un important lieu de pèlerinage. Depuis ce sanctuaire de style néoroman byzantin, vous aurez un magnifique panorama sur la ville de Penne-d'Agenais et sur la vallée du Lot.
Source: www.tourisme-fumel.com
 




Ce sanctuaire marial se trouve sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, sur une colline. Ici même, dès l'an 1000, un oratoire rendait hommage à la Vierge et la première église fut détruite en 1562. La construction de la basilique s'est étalée de 1898 à 1948. Son architecture, de style romano-byzantin, fait penser à celle du Sacré-Cœur de Montmartre. C'est une vraie curiosité qui domine toute la vallée du Lot. « Peyragude » signifie « pierre aigüe », ce qui fait suggérer aux historiens qu'ici se trouvait déjà un lieu de culte antérieur à la christianisation. C'est donc un lieu hautement symbolique qui a vu défiler chapelles, places fortes, châteaux et qui a souffert des aléas des guerres de Religion. A droite de la porte d'entrée de la sacristie, vous pouvez apercevoir un des deux puits situés autrefois dans une basse-cour du château de Richard Cœur de Lion. C'est dans ce puits que furent retrouvés les ossements des protestants qui s'étaient réfugiés à Penne et qui furent massacrés par l'armée de Blaise de Monluc au XVIe siècle. Ses 47 vitraux apportent un charme magistral et les pèlerinages sont fréquents.
Source Le Petit Futé.






 Arrivée au sommet une charmante église et une belle vue sur les environs, ne pas hésiter à faire le tour de l'église pour tomber sur une petite grotte et ensuite suivre le chemin ombragé , il y a un promontoire qui nous permet d'avoir une superbe vue.


Magnifique balade avec nos amis, n'hésitez pas à visiter le village!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :