Les blogs
du village
VESUNA

VESUNA

La Revue du patrimoine

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 982 353
Nombre de commentaires : 42
Nombre d'articles : 266
Dernière màj le 31/10/2019
Blog créé le 26/08/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

PETIT-BRETON

 20/05/2019

"PETIT-BRETON"   -   A l'intention des Equipages en mer !


Odes marines  TEXTE  A METTRE EN MUSIQUE

(avec mon autorisation écrite préalable). !!!!

Petit-Breton marin de Port-Louis
Pleurait ici
Quelqu'un a-t-il trouvé mon pompon
Pompon pompon
Riez raillez cadets innocents si ça vous plaît.

J'entends l'canot de la Belle Poule et grincer la potence
Elle vous rendra plus légers, moins niais.
Trois petits tours au mât d'misaine et hop, jouvence !

Plus faciles à manier suspendus sous les huniers
Chez Lucifer j'vous souhaite mille délices
d'ne pas souffrir en f''sant l'hélice.


Sans mon Pompon, sans mon paquetage
J'ai l'air d'un clown de Médrano
Sans mon ruban -sûr- j'ferai naufrage
Et mon brevet d'mécano j'laurai dans l'dos
Et mon ardoise chez Mado, et l'serpent d'mer ? et ses anneaux ?

Quelqu'un a-t-il trouvé d'abord sa femme et ses enfants
dans mon caisson à bord ?
Dois-je sonner de l'olifant sous l'nez du Chef Cipié ?  (1)
Et pourquoi la femme du Bidel  (2) relancerait
la mode des grands pieds ? et l'ascension d'la Tour Eiffel ???



j'veux qu'mon pompon même à la nage
revienne au port. J'veux plus d'novices bourrés de vices.
j'veux qu'mon Bidel, mon ami sage, vous fasse tourner sans malice.
j'veux mon Pompon ou bien sinon j'confisque les quarts et les bidons
je donne les noms des singes et des guenons,
j'dénonce l'Equipage au Grand Patron.

Et puis attention je suis fils d'archevêque
j'ai fait les Mousses et puis Rochefort, l'Ecole des Fous,
J'ai fait l'Indo à dos d'chameau, gare aux Aztèques
Quand j'ai dit "gast", quand je jette un sort
Même le bosco dans ses p'tits souliers au garde-a-vous
me crie "PITIE !

J'insiste pas "gary" mais c'est pour dire
si j'étais pas d'Port-louis, un vrai mataf
crois-tu qu'la Flotte (elle meurt de rire)
me confierait votre épitaphe ?!

Mais non mais non, nous les Bretons
sans nos Pompons que devient-ton ?
Des rats d'bannette ? des Moustériens ?!
Ou pire encore, des généraux Mexicains !

Allez allez gais Moussaillons tatoués sous les narines
C'est l'gars d'Port-Louis qui vous le dit.
Vive la Royale,
Vive la Marine.



Copyright JeanjacquesDallemand
Odes marines
in "Sentiments Océaniques"2O15
Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur



(1) Chef mécano à bord
(2) Officier-marinier chargé de la discipline à bord










FILLE DE MARIN

 07/11/2017

             Fille de marin
Texte dédié à Alice CECCOTTI

Du vivant d'mon ancêtre un brave timonier
suspendu aux fenêtres les draps blancs nature
se la coulaient douce. De la cave au grenier
les minots Tom Pouce déployaient voilure.

Le guerres accomplies, les hommes ensevelis
Pour la paix -pour l'honneur- récusaient le passé
les messes les complies...pour l'attrait d'un vrai lit
D'un jupon et d'un coeur...Adieu les trépassés.

Encriers et plumes des malles surgirent
Picasso et Renoir, grimoires et parchemins,
Vieux cols durs, enclumes, le martyre subirent.
On vida les tiroirs. Sur l'or on mit la main.

Et moi je vous l'avoue ; comptable des deniers,
De filles n'aurez plus ni d'amour très bientôt.
Au supplice de la roue nous serons les derniers,
Au gibet résolus. A Nantes et à Bordeaux.

Tant qu'il est mort on n'fait plus rien !
Pis ou mieux encore l'ancêtre au p'tit génie,
C'est heureux, fut un sacré marin.
Certes, l'avait pas tort en prêchant l'harmonie.


Jean-Jacques Dallemand  

Aux enfants de marins qui découvrent leur ancêtre
en fouillant les malles abandonnées au grenier...
Ils sont entrés dans l'univers signé
Sergio CECCOTTI...


Un immense créateur sensible et sublime qui suit attentivement notre journal VESUNA.




ADIEU JEANNE ADIEU

 21/09/2017
ULTIME VOYAGE

A tous ceux qui ont eu le privilège d'embarquer à bord de la JEANNE........ 

Cliché net.marine.com

ADIEU JEANNE ADIEU


                                        
Ciel de Cherbourg
La JEANNE à quai.
Sonnent les tambours
Equipages au taquet.

Juillet en défilé
Escadre au mouillage.
Marine au jubilé
Belles images.

Attention !  couleurs !
O chers symboles
Désormais vainqueurs
Du vieil Eole.

je vous aime chers piliers
Divins cyclones
Embruns familiers
Marins de l'Hexagone

Chers Compagnons
Je vous souhaite fortune
Sous le Pavillon
Et amours sous la lune.

Adieu JEANNE Adieu.

 

 

A paraître in "Sentiments océaniques"

 

 

 

 






Copyright Jean-Jacques Dallemand
in marine poésie - Journal littéraire
   





NEPTUNE JE TE HAIS

 23/03/2017

                    NEPTUNE ; JE TE HAIS

Je te hais O Seigneur, j'abhorre ton écume
Je brise ton trident. Dans ton fief d'abondance
Je te crie "Sois maudit"! Ta gloire consume
Nos coeurs. Ton forfait, tes crimes, ta lourde arrogance

Ton Palais si doré, tes cornes, tes délits
Tout ton sac sent la mort. Le Breton Guyomar'ch
Et le Basque Martin plus jamais d'Italie
D'escales ne verront, ni les lions de Saint-Marc.

Ni Lannion, ni Redon. Que demain un Monet
Au pinceau nous rende "Eurydice", Toi Constable
Donne vie au bateau Galatée nouveau-né,
Alors oui, orphelins et veuves à table

Ensemble nous dirons O combien nos douleurs
ici
De naguère, de jadis, non enfouies sous vagues
Chaque nuit galèrent, hautes et claires, sans tuteur.
A sonner les couleurs ; livrez-nous aux algues.
nous aussi.

J.J. Dallemand

Ex-QM1 0564.........
Doyen de l'Académie des Sciences, des Beaux-Arts et des Belles-Lettres du Périgord-Limousin
15 Octobre 2016).



Copyrightjeanjacquesdallemand
éditionsmarinespoésies
                                                   Extrait du recueil Sentiments océaniques

TABLEAU SIGNE TURNER

Texte dédié à tous les Equipages embarqués. 




LA MER A BOIRE

 18/01/2017
Chant de Marine dédié à l'Ecole des Mousses.
Pour les Equipages actuels en mer depuis le 1er Janvier 2017.
En souvenir de Michel de Saint-Pierre......
La Mer à boire






De Brest à Santiago, à l'Ecole de l'ardeur
Sur frégates et vaisseaux, paré pour les couleurs !                    (Soliste)

Cols bleus et pompons rouges : Voici l'Ecole des Mousses
Mariés de l'Océan, les mousses que le vent pousse.                           (Choeur)

Je suis content de toi                                                          (Pistard)
Dit le Fusco Cinq-doigts ....                                              (Soliste)
                                                                                            

Eh Oh mon matelot
Navigue'ra sur les flots.                                                    (Choeur)

Tu n'es qu'un petit mousse
A la jolie frimousse .                                                          (Pistard)

Je suis un jeune arpette
J'étale comme une carpette ...                                         (Choeur)

Je suis un petit bleu
Et j'ai pas froid aux yeux !                                             (Pistard)

Oh oh oh oh oh oh !                                                          Choeur
Tu n'es qu'un simple mec
Au matricule pas sec .                                                                        

Mais Chef vl'à dix étés                                                    Pistard
Je suis sorti Breveté ! !

Chef vous dormez !                                                          Choeur
Chef vous rêviez    !
J'ai la bannette au carré
La jugulaire bridée .            

De quoi de quoi mon pote
j'tenvoie à la pelote.
Si t's vieux loup de mer,
Moi j'suis l'roi dl'a terre !                                              Pistard


Si j'rate la P'romo
J'aurai droit aux gros mots.
Celui qui lâche le sac
Aura droit au Zérac (1)                                                   Choeur

Pour un hamac j'ai quitté père et mère                       Soliste
Pour un zérac j'irai jusqu'en enfer,                              &
Capitaine d'Armes j'veux pas vous décevoir
Capitaine d'Armes, c'est pas la mer à boire !            Choeur          
                                                                                         


Pirates et corsaires !
Novices beaux et fiers !
Vous voici partenaires !
Engagés volontaires.
Parés pour l'inspection,
Parés pour les couleurs !                                                L'Ensemble


(1) Zérac : Quart de minuit à quatre heures.




Copyright : Jean-jacques Dallemand
dallemand.jean-jacques@orange.fr

Ex-matricule 0564.Ecole des Fourriers/Rochefort
Reproduction sur médias marine interdite sans autorisation de l'auteur. 



EN CAS DE GRAIN

 08/08/2012

RECUEIL "SENTIMENTS OCEANIQUES"

EN CAS DE GRAIN
                                   
                                     J'avais un drôle d'idéal ; quasiment statufié,
                                      pas mourant, non, plutôt marin de Misène,
                                     du genre ennemi du béton sinistre. Ajourd'hui
                                     glacé, transi, démarbré, gisant. Il dîne et dort en
                                     prison dorée. Les méduses me l'ont volé pour en
                                     faire de la charpie.

 
J'avais un jardin, un miroir, un serin, un ruisseau
à contempler l'univers, bref, les clefs de l'âme.
J'écrivais les jours fastes en lettres rouges.
Je me comptais grain de sable en chifres romains.
Hélas,
les guerres ont tout emporté et sur le fumier restant
un camp d'incultes  fut bâti.

J'étais Pétrocorien citoyen de la Ville Eternelle.
J'étais parcelle souveraine des sept collines,
mais une peste diabolique "HUNE"
femelle de HUN m'a tout pris
pour tresser mes boyaux en guirlande
sur la piste du Colisée.

J'avais un âne, un de ces ânes que les fables
décrivent prétentieux.
Or les contrebandiers trafiquants d'ânes
 me l'ont pris pour l'instituer
gardien du camp. Je n'ai plus de nouvelles
et c'est dommage. Je crois
qu'on lui donna mon nom.

J'étais inscrit dans l'Histoire au titre d'histrion.
J'avais en exil tantôt un ciel de Toscane
tantôt un ciel d'Aquitaine, un maître natif de Vinci,
 une pièce de vie à jouer, mais le sort déguisé en cyclone
 a tout effacé.
                                       Il a fait de moi du vent
                                 pour égayer les moulins à paroles

Enfin, ayant à choisir entre jouir et gouverner,
renonçant aux petits orgasmes, j'optais pour l'Utopie.
Je m'y réfugiais, élevant mes songes au carré
 et quelques fantômes dans les prés communaux.
J'étais Janus, j'étais un dieu latent, latin,
 j'avais deux visages. Un pour la paix un pour la guerre,
mais un instant assassin, jaloux de son cousin le sale Temps
a tout gommé pour ne laisser de mes rêves que du sable.
Du sable tout juste bon à dérégler la planète.

Tout compte fait, j'aurais préféré naître grain de sable
sous l'océan.
J'aurais vécu de préférence sous Oléron.
Ainsi vois-tu, fils de mon fils, TOI passager de l'univers,
 lorsque le goût
du sable, de l'Antiquité et du rêve nous prends ;
ne résistons pas.

                                Sois petit grain comme je le fus
                                                 Ou ne sois rien

Jean-jacques Dallemand




MARINES POESIES EDITIONS
Misène.Colosséo
Copyrightjeanjacquesdallemand2009














MOTS D'ECUME

 12/05/2012
     Ce texte est dédié aux Equipages qui sauvent des vies humaines sur les océans.


                                                   MOTS D'ECUME


Les marins disparus sont des âmes éternelles
Des âmes en mémoire
Novices aux archipels
Mais hommes de gloire.

Héros de Jules VERNE
Modèles pour LOTI

Mousses ardents, jeunes rebelles
Amoureux des voyages...
Je prie les Caravelles
Fantômes sous l'orage
De regagner au vent
De redoubler Ouessant.

Amis de LONDON
Lecteurs de CENDRARS

Ultime hommage
Des rives de Garonne
Défunts Equipages
Voici fleurs et couronnes.

A vous Frères de baille et de brume
Ce tableau fracassé
Ce gréement de fortune, ces mots d'écume
Et des vivants les pensées.


Jean-jacques Dallemand
Copyright MARINE POESIE EDITIONS
MISENE/COLOSSEO2009



Pour tromper l'ennui et ne pas vous endormir sous le quart minuit à quatre !




MARIN MEFIE-TOI

 04/10/2010

Distique à l'intention de la bordée de quart à la barre :


Marin, méfie-toi du mouvement de la mer.
A marée haute; médite mais ne murmure pas.


CopyrightJean-jacques Dallemand
In odes Marines

POSEIDON de COPENHAGUE




AUX DISPARUS EN MER

 04/10/2010
AUX SERVANTS DE TOUTES LES MARINES

Du Maître de bordée j'ai longtemps admiré
Profil de médaille et sa gueule d'acteur
Casquette bien cirée, chevrons jolis dorés,
Physique de héros, fossette à la Cooper(1).

J'ai voulu imiter, démarche chaloupée
Regard bleu horizon, espoirs et ambition.
Mais la vie de marin, les quarts à la coupée
Les longues traversées, les drames sans raison

Ont fini par briser mon coeur lourd d'apprenti.
Triste, seul, j'ai coulé, délaissant chimères,
Et l'âme nue -errant- mon rêve anéanti
Las des combats, pétri de colère

Là où le roi furieux capture frégates et vaisseaux
Où Neptune vitupère et noie l'homme loyal
A l'heure du trépas sous les fonds abyssaux
J'ai crié : "Marine je t'aime" et mon amour fatal.


Jean-jacques Dallemand
Copyright2009inMisène/Colosséo

librairie.maritime@g-mail.com
Textes & ouvrages maritimes
historic_marine@hotmail.fr


(1) Gary Cooper

Portrait de ClaudeJoseph VERNET
Collection  particulière Claude Durieux




EVASION

 04/10/2010
                            EVASION


Encore adolescent, le grand port de Lorient
En rêve m'apparut -triomphal- maussade -
Vie brève -gosse de rue- Perceval en Orient
J'attaquai coeur en sang, paré aux Ambassades

Le corps déjà mouvant, l'esprit en carénage
Je fis voeu d'évasion...avarie de trésor !
Jouer à Robinson paysan sauvage
Sans Indien poursuivant; balisant au corps mort.

Conjuguer cyclone à la Jamaïque
En tous modes -tous temps- partir pour Haïti
Relier mon trammay aux récifs magiques
Embarqué -révolté- à l'avant du Bounty.

Enivré de lectures j'assignai la rivière...
Bergerac verdoyant paraissait Liverpool.
Le clocher d'aventure étouffa ma carrière.
Le pays sommeillant s'éveilla "Belle Poule".

Obstiné -rugissant- chevauchant son Narval
Vieux brigand si amer ; J'ai nommé Mac Orlan
De Vénus surgissant ordonnant ; "Sois Vassal
Du Livre, de la Mer, des Voiles ondulant...


Copyright Jean-Jacques DALLEMAND



>> http://librairie.maritime@gmail.com

De Jacques LAFONT
1934-1986
Poète Périgordin
Elève de Maurice ALBE
Et grand ami de François AUGIERAS
De 1962 à 1965 J. Lafont fut un inoubliable Scapin


Ce texte fut écrit par J.L. en décembre 1964 à l'intention de DLM, la veille de son départ pour Hourtin.
ADIEU CAPITAINE



Que voulez-vous qu'ils deviennent, les bateaux quand ils sont vieux ?
Tant d'amarres les retiennent, on ne peut plus rien pour eux...

Adieu adieu capitaine, Adieu capitaine adieu
Adieu adieu capitaine, adieu capitaine adieu..

Ils on chassé la baleine, le thon et le cachalot,
Tant de jours tant de semaines
Maintenant ils sont à flot...

Adieu adieu capitaine
Adieu mon beau matelot

Peut-on parler d'âmes en peine,
A propos de vieux bateaux,
Leurs plaintes ce sont leurs chaînes
Qui les relient au fond de l'eau.

Adieu adieu capitaine
Adieu mon beau matelot

Rêvent-ils d'isles lointaines; Bornéo ou Tahiti,
Entendent-ils les sirènes qui leur disent "c'est fini"

Adieu adieu capitaine
Adieu adieu pour la vie...


Ce texte de jacques LAFONT a été mis en musique par jean Naty-Boyer puis a fait l'objet d'un disque microsillon 45 T sous le titre "Si ça vous chante" Il suffit de consulter le catalogue sonore sur le site Naty-Boyer pour l'écouter.


LIENS AMIS

 22/02/2010

PHOTOGRAPHE DE MARINE

 16/02/2010

"POISSON PARMI LES POISSONS"

JACQUES PERRIN  "La Terre ne nous appartient pas, et voici ce que nous en faisons"...
JACQUES CLUZAUD et leur Equipe de plongeurs-photographes de marine ; embarqués à bord de la Frégate "Latouche-Tréville"..



VOUS PRESENTENT LEUR FILM DOCUMENTAIRE : "OCEANS"
Un Opéra sublime, onirique mais réel, sauvage et sans concession ni pathos inutile. En un mot : une Oeuvre d'Art.
DLM


cliché "PARIS-MATCH" extrait du film OCEANS

Avec les compliments de marines poésies
DLM





PARADE EN COLS BLEUS

Pour les petits cols bleus la vie sur l'eau est l'endroit où sonnent les tempêtes,
Où sombrent les bateaux gris
Où naissent les amours espérées aux escales.

Plus tard, j'aurais voulu figer en un instant
Les aventures de jadis
Les naufrages évités
Les récifs fatals au Chevalier-Paul.

J'aurais voulu un océan d'abondance
De charme et de vertu inexorable
Violent comme ton regard posé sur moi,
Maître, géant harmonieux.
J'aurais voulu chanter la destinée
D'une femme née de l'écume.

Femme d'amour je t'ai vue de loin.
Océan d'aventures je t'ai vu de près.
Je fus Océan ton premier serviteur
Je fus amour ton dernier esclave.
Puis tombé aventurier
J'ai jeté ma longue-vue, mon béret à pompon
et mes anneaux dans le nez.
Et j'ai sombré.
Et mon col bleu s'est mis à flotter.


Jean-jacques Dallemand
autoéditionMisène.Colosséo
copyright2009





TEXTE DEDIE AUX EQUIPAGES DE LA FLOTTE ; SURFACIERS A BORD DU PORTE-AVIONS CHARLES DE GAULLE ;
PILOTES ET MECANICIENS EMBARQUES...
EQUIPAGES DE L'AERONAVALE...


Photographie issue de la collection privée réalisée par le L.V. (R) Guillaume RUEDA;
documents non reproductibles sans autorisation.
http://www.netmarine.net/bat/portavi/cdg/photo37.htm





iN ODES MARINES
marinespoésiesautoédition
Misène.Colosséo2009
Copyrightjeanjacquesdallemand2009



PARTAGER L'OCEAN

 14/01/2010
Quels sont les auteurs français qui nous incitent le mieux à partager leur amour de l'océan...

Robert MERLE "L'île"
Pierre MAC ORLAN ; Le Chant de l'Equipage
Edouard PEISSON ; Hans le Marin
Michel de SAINT-PIERRE ; la Mer à boire
Jean FEUGA le Dernier Quart
et Pierre LOTI, Jules VERNE; QUEFFELEC Henry et Yann
Joseph CONRAD, R.L. STEVENSON; Jack LONDON, B. TRAVEN...

Tous ces auteurs et leurs ouvrages présents à Brest et à Paris à la LIBRAIRIE MARITIME

A la LIBRAIRIE BONNAVENTURE - Périgueux
Chez Des LIVRES et NOUS à Périgueux

De la part de marines poésies
Bonne lecture amis poètes et marins

POETES EMBARQUES A BORD
PHOTOGRAPHES ET PEINTRES
FAITES PARVENIR VOS TEXTES ...VOS OEUVRES...ET MARINE POESIE
S'EMPRESSERA DE LES PUBLIER




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :