Les blogs
du village
VESUNA

VESUNA

La Revue du patrimoine

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 982 350
Nombre de commentaires : 42
Nombre d'articles : 266
Dernière màj le 31/10/2019
Blog créé le 26/08/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Paul Valéry

 21/12/2011
Paul VALERY  l'éternel

1871-1945

Une tristesse inconnue : 


La Jeune Parque  se présente à nous comme une entité vivante, mais indescriptible, sans visage ni apparence extérieure, mais suggérée, semblable à l'Hérodiade mallarméeenne, sous les espèces de la féminité.

C'est d'une Psyché qu'il s'agit, dont le mythe est restreint, ici, à un seul personnage, ne contient aucune anecdote. Il est celui d'une pure intériorité.


Au début  du poème, la Parque s'éveille, alertée par un bruit de sanglots ; et ces larmes sont celles qu'elle est mystérieusement prête à verser.


Qui pleure là, sinon le vent simple, à cette heure
Seule avec ses diamants extrêmes?... mais qui pleure,
Si proche de moi-même au moment de pleurer ?     



Pour la suite, reportons-nous au rayon poésie de notre bibliothèque ! et bonnes fêtes de fin d'année



Bonsoir!
C'est toujours un bonheur de me redonner envie de relire un poète qui dort quelque part sur un rayon - mal rangé - de ma bibliothèque....

Merci, et bonne fin d'année!
Par mireille herbe folle      le 26/12/2011 à 19:47     Voir mon blog !  

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :