Les blogs
du village
Le bonheur est éphémère...
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 11 967 710
Nombre de commentaires : 10 758
Nombre d'articles : 2 979
Dernière màj le 02/01/2021
Blog créé le 09/12/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

DECOUVERTE A STRASBOURG D'UNE LETTRE ENCORE SCELLEE DE 1930 AU PERE NOEL

 25/12/2020
LES ARCHEOLOGUE DECOUVRE A STRASBOURG UNE LETTRE AU PERE NOEL DE 1930

Un courrier scellé très spécial vient d’être retrouvé dans un ancien entrepôt aux moulins de la Ganzau. Il s’agit d’une lettre adressée au Père Noël, qui est restée dans son jus pendant près d’un siècle. Les archéologues qui ont mis la main dessus l’ont ouverte avec précaution. Tout l’imaginaire des rêves d’enfant des années 1930 en est sorti.  

La lettre au Père Noël, scellée, a été retrouvée au milieu d’autres archives familiales à la Ganzau, à Strasbourg.  Photo A. Vuillemin © Archéologie Alsace



La coïncidence est belle : « Alors qu’ils effectuaient la semaine dernière un diagnostic aux moulins de la Ganzau à Strasbourg et Illkirch-Graffenstaden, des archéologues sont tombés sur de nombreux documents d’archives datant des années 1930 », annonce l’organisation «  Archéologie Alsace  » sur sa page Facebook. Cet établissement public, qui exerce des missions scientifiques, patrimoniales, éducatives et culturelles en Alsace, a eu la main heureuse.  

« Éparpillées dans les pièces du rez-de-chaussée d’un ancien entrepôt transformé en habitation, malmenées par les moisissures et les souris", les archives familiales découvertes par les achéologues ont d'abord semblé assez classiques : "Ce sont des photos de famille, des cartes postales, des avis de décès, des cartes de visite, des invitations à déjeuner, des menus de stations thermale" énumère le post de cet établissement public qui dépend des deux départements (Haut-Rhin et Bas-Rhin) lesquels fusionneront au 1er janvier dans la Collectivité européenne d'Alsace (CEA).
Tous ces document ont été soigneusement répertoriés sur une table, comme le montre une des photos de la trouvaille.


Mais là où la découverte prend l'allure de conte, c'est qu'au milieu de ces courriers de famille, un archéologue est tombé, en cette période de fêtes troublée par le Covid, sur une lettre à l'attention du "Père Noël". Cette dernière est non affranchie - la responsabilité de la Poste est donc hors de cause. D'autant que l'adresse est un peu vague pour qu'un postier puisse faire son travail scrupuleusement : " Au ciel ", même s'il est vrai qu'à la poste, l'adresse du Père Noël on connait ...

Le parfum imaginaire d'un enfant des années 1930

On imagine néanmoins la fébrilité de l'archéologue lorsqu'il a tenu entre ses mains la missive scellée et pris la responsabilité de l'ouvrir délicatement. C'est un bout de la fraîcheur d'un imaginaire d'enfant  resté prisonnier de sa lettre pendant près d'un siècle, qui a resurgi quelques jours avant Noël 2020.
Le courrier est aussi un témoignage sur l'époque de l'entre-deux - guerres. On y découvre une écriture à la plume et à l'encre bleue superbe et régulière. La lettre est illustrée par l'épisode de saint Nicolas, qui sauve trois enfants mis au saloir par le boucher. C'est que le saint patron des écoliers a longtemps occupé dans l'imaginaire collectif la place du Père Noël - Ce dernier a été popularisé en rouge par un  fleuron de l'indusrie américaine, Coca-cola, justement dans les années 1930.


Promesse de mieux lire si son voeux est exaucé...

L'enfant déclare au père Noël "qu'il l'aime de tout son coeur" et précise qu'il s'engage à être "sage" pour "faire plaisir à ses parents". Dans sa rédaction il ajoute qu'il apporte la preuve par cette missive qu'il "sait écrire" et qu'il fera des efforts pour lire très bien tous les jours", à la condition seulement que le Père Noël lui "apporte une bicyclette "...
Ce qui démontre un certain sens des affaires pour son âge : c'est donnant - donnant. Cela fait d'ailleurs sourire Sarah, une internaute qui réagit sur Facebok : "Promesse de mieux lire si le voeu est exaucé : intemporel". Et tant qu'à faire, l'auteur de ces lignes souhaiterait aussi " un carrousel". Et si, enfin, ce cher Père Noël pouvait ne pas oublier "papa et maman" , ainsi qu'embasse (r) le Petit Jésus" dans la foulée...

Voilà une lettre au Père Noël -  aux  allures de lettre de motivation - plus que complète. On ignore si le petit enfant a eu sa bicyclette et son carrousel cette année là, même si sa lettre enfiévée n'a manifestement  pas trouvé son destinataire. Ou si ce n'était que partie remise pour l'année d'après, via un nouveau courrier au "Père  Noël au ciel". Il offrre en tout cas, près d'un siècle plus tard, un petit conte de Noël bienvenu.

Sources : 
https://www.dna.fr/culture-loisirs/2020/12/23/les-archeologues-decouvrent-une-lettre-au-pere-noel-des-annees-1930-encore-cachetee



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :