Les blogs
du village
grainedesucre

grainedesucre

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 2 894 449
Nombre de commentaires : 18 763
Nombre d'articles : 1 653
Dernière màj le 10/07/2019
Blog créé le 24/09/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

et pourquoi pas un artichaut

 06/04/2019
Une souris verte... et un artichaut tout chaud !!!


"L'artichaut lui-même est un chardon domestiqué et cultivé, de l'espèce Cynara cardunculus"

On désigne sous le nom d'artichaut à la fois la plante entière et sa partie comestible, l'inflorescence en capituleappelée aussi tête d'artichaut. Le mot, apparu à la Renaissance, est emprunté à son nom arabe الأرضي-شوكي (ardhi-chawki) par l'intermédiaire du lombard articiocco" Wikipédia.

Anectode : Claude François surnommait sa Maman "Chouffa" qui veut dire artichaut en Egyptien...




  • "Les blancs :
    • Le camus ou camus de Bretagne : le plus gros des artichauts (300 à 500 g/pièce) ; son capitule, vert tendre, a une forme très arrondie aux bractées très serrées, courtes et larges ; créé en 1810 par un agronome parisien11, il est produit de mai à novembre dans l'Ouest de la France, notamment en Bretagne ; il se consomme bouilli ou à la vapeur, avec une vinaigrette, de la mayonnaise ou de la crème fraiche ; les fonds d'artichauts peuvent aussi être farcis.
    • Le (gros) vert de Laon, vert d'Italie ou tête de chat : proche du camus, mais plus rustique et mieux adapté au froid ; de forme arrondie, avec un capitule plus petit que le camus.
    • Le castel : proche du camus, duquel il dérive par croisements ; obtenu dans les années 1980 par l'INRA ; il conserve mieux son aspect et sa couleur en grande distribution.
    • Le blanc hyérois : à bractées vertes et assez étroites ; cultivé en Roussillon ; il se consomme surtout cru.
    • Le Macau : proche du vert de Laon ; produit principalement en Gironde, près du village éponyme.
    • Le blanc d'Espagne, Tudela d'Espagne ou blanc de Tudela.
    • Le sakis de Turquie.
  • Les violets :
    • Le violet de Provence ou bouquet : assez petit (moins de 100 g/pièce) et de forme conique, avec des bractées violacées ; il est très cultivé en région méditerranéenne et se récolte de mars à mai, puis de septembre à décembre ; lorsqu'il est gros, il se consomme généralement cuit ; il peut se manger cru quand il est jeune (on l'appelle alors poivrade) ; cru ou cuit, il se déguste notamment en salade, à la vinaigrette, à la barigoule, farci, à la croque-au-sel, en purée, en velouté ou en beignet.
    • Le violet de Venise.
    • Le violet de Toscane.
    • Le violet romanesco.
    • Le violet Romagna di Chiogga.
    • Le violet catanais.
    • L'épineux : de forme fuselée, il doit son nom à l'extrémité épineuse de ses bractées ; il est produit au printemps et en été dans les régions génoise et niçoise, ainsi qu'en Sardaigne(spinoso sardo) et en Sicile (épineux de Palerme) ; il se consomme cru ; il est tendre et craquant sous la dent." (Wikipédia)



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :