Les blogs
du village
ou je suis née landelles

ou je suis née landelles

village normand - LANDELLES ET COUPIGNY (14) -

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 196 200
Nombre de commentaires : 484
Nombre d'articles : 297
Dernière màj le 19/10/2011
Blog créé le 02/06/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

CROIX & CALVAIRES

 03/06/2009

Dans  le calvados, nous avons beaucoup de CROIX & CALVAIRES,
A une époque des bénévoles ont recensé et restauré les calvaires, 
Beaucoup on était détruit par la guerre

Les croix, principalement érigées dans la première moitié du XIXème siècle, sont en fer forgé alors que dans la seconde moitié, elles sont en fonte

La plupart des croix et calvaires s’élèvent à des emplacements emblématiques.
Ainsi, on les retrouve 

- près des églises.
-  Il s’agit alors de croix hosannières devant lesquelles on chantait « l’hosanna » le dimanche des Rameaux ;

-  aux accès immédiats de la sauveté, du lieu d’asile ;
-  aux limites plus lointaines de la paroisse

-  à proximité d’une église champêtre ou d’une chapelle.
(Ils signalaient alors la présence d’un lieu sacré. Ils pouvaient aussi commémorer un ancien cimetière

 

- sur les hauteurs : ils permettaient de veiller et de protéger cultures et habitants

 

- - près des fontaines pour les sanctifier

- - sur le lieu d’un évènement important (accident, bataille,…)

Au Moyen âge, la vie était dure et les disputes aussi. Non seulement, les seigneurs étaient toujours en guerre entre eux, mais aussi des brigands peuplaient les forêts normandes , à proximité des chemins de commerce. L'Eglise essaya par plusieurs moyens de maintenir la paix et de protéger ses fidèles.  * La Trêve de Dieu" interdisait les bagarres du mercredi soir au lundi matin ; Il fut ordonné aussi d'attendre quarante jours avant de se venger ; il fut aussi interdit aux seigneurs de détrousser les voyageurs ... Puis il fut aussi décidé, afin de protéger les voyageurs ou les gens poursuivis par un ennemi,  que toute personne qui trouverait refuge auprès d'une croix serait tout aussi protégée que si elle avait trouvé asile dans une église. Les gens de l'époque étant très superticieux et ayant une peur atroce de l'enfer, ce "droit d'asile" était généralement respecté.  Les calvaires devenaient des lieux sacrés comme les églises et les chapelles. C'est pour cela que beaucoup de calvaires ont été érigés depuis le Moyen-âge le long des Grands Chemins. 
          les têtes de morts que l'on retrouve sculptées sur beaucoup de calvaires étaient destinées à faire fuir plus rapidement les bandits par peur d'un mauvais sort ou de la damnation "

 

 
















 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :