Les blogs
du village
plaisance 17

plaisance 17

Vivre en charente maritime

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 209 953
Nombre de commentaires : 1 090
Nombre d'articles : 290
Dernière màj le 15/04/2020
Blog créé le 22/08/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Le Fort de l'île Madame

 16/11/2011

Photos Wikimedia Commons autorisation CC BY-SA-1.0 (Pep. Per)

En arrivant sur l’île, prenait le chemin sur la droite, vous arriverez rapidement au Fort.

Comme les autres forts de la région, le fort de l’île Madame, situé à l’embouchure de la Charente était destiné à défendre l’arsenal de Rochefort, contre les anglais. Il fut construit au début du  XVII siècle. Il comprend  trois niveaux intérieurs, construits à différentes époques et un niveau supérieur aujourd’hui détruit.

De triste mémoire, il fut le cauchemar de prêtres déportés en 1794, avant d’être celui de  nombreux soldats détenus pendant la commune,(1871-1872)

En mémoire des prêtres,  une grande croix de galets, formée à même le sol, marque l'endroit où ils  furent ensevelis. Ce site donne lieu à un pèlerinage annuel, en août, en apportant un galet du continent pour le déposer sur la croix. Les prêtres moururent de maladie et d'épuisement. Certains étaient des prêtres réfractaires, ayant refusé de prêter serment à la nouvelle constitution, soumettant au pouvoir civil l’organisation de l’église.

Pendant la Commune de Paris, (1871/1872) des combattants furent internés dans les forts du littoral charentais. Ils y furent détenus dans des conditions très difficiles, les déportés y creusèrent un puits pour s’approvisionner en eau douce, d’où son nom, le Puits des fédérés ou Puits des insurgés (cf montage photo article précédent)

Démilitarisé après la 2ème Guerre Mondiale, il est classé monument historique après la seconde guerre mondiale. Il fut transformé en centre de vacances  des Armées jusqu’en 1981. Ce qui explique la construction d’un restaurant panoramique sur la terrasse de la caserne, le niveau supérieur, détruit depuis.

Depuis 1992, le fort est privé. Et comme le souhaitait le Conservatoire du Littoral, le nouveau propriétaire a la charge de sa remise en valeur et de son exploitation. Depuis 2010  le fort est ouvert aux visiteurs pendant les journées du patrimoine, en septembre.




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :