Les blogs
du village
articles

articles

<< 1 2 >>
Café, Café En Grains, Cyber Café, Rôti, La Caféine


 

Se préparer une petite tasse de café n’est pas une pratique des plus récentes, tant elle est littéralement devenue une tradition dans de nombreux pays. Depuis quelques années, le café bio en particulier connaît une renaissance et est de plus en plus demandé. Si la saveur de ce doux breuvage ravit les palais, il convient de ne pas faire l’impasse sur tout le processus qui a conduit à ce résultat. Envie d’en savoir plus ?

Qu’est-ce qui distingue un café d’agriculture biologique ?

Un café en grains n’est qualifié de bio que s’il n’est mis en contact avec aucun élément chimique, depuis sa récolte jusqu’à sa commercialisation. Il est donc tout naturel qu’il soit toujours nettement séparé de tout autre café, afin de conserver sa pureté d’origine. Ce principe concerne également le sol sur lequel est cultivé le café, sol qui doit être vierge de tout produit chimique depuis au moins 5 ans. La culture bio n’est pas l’apanage d’une seule variété de café. Ainsi, les cafés arabicas comme ceux de type Robusta sont disponibles en version bio.

Puisque la culture du café bio ne fait appel qu’à des méthodes dites traditionnelles, elle est moins productive que celle du café conventionnel. Toutefois, ce mode de production est beaucoup plus durable, du fait de son respect de l’environnement. Cela se répercute d’ailleurs sur son prix, généralement élevé. Pour en permettre l’encadrement, la traçabilité et l’exploitation, ces cafés en grains sont frappés d’une certification.

Comment sont-ils cultivés ?

La culture des cafés en grain bio demande qu’une certaine procédure soit suivie.

Les conditions de culture

Les plus importantes concernent le sol, le climat et les mesures pesticides.

Le sol

Comme mentionné plus haut, les cultures de café bio ont besoin de pousser sur un sol pur. Ce dernier sera enrichi grâce à du compost lui aussi (naturellement) exclusivement biologique. Pour ce faire, les producteurs se contentent de réaliser un terreau constitué de fruits, pulpes de cerises de café ou autres déchets organiques décomposés.

Le climat et les mesures pesticides

Idéalement, les graines de café bio sont cultivées en altitude, du fait du climat beaucoup plus favorable qui s’y trouve. En hauteur, le climat est relativement humide et les divers nuisibles se font rares. Toutefois, la culture peut se faire sur des plantations moins élevées tant que les conditions favorables au développement des graines s’y prêtent. Ainsi, nombreux sont ceux qui optent pour un milieu offrant à la fois des arbres hauts et de l’herbe au sol. Cela garantit à la fois fraicheur et ombrage aux plants (ils ont besoin d’être à la lumière sans pour autant être directement exposés au soleil).

Pour ne pas subir les ravages dus à divers parasites, seules les variétés de graines résistantes sont sélectionnées selon le milieu. Aussi, les producteurs ont très souvent recours à la chaux pour combattre les nuisibles. D’autres ont également recours à l’utilisation de cendre ou de pièges à scolytes. Ce suivi se doit d’être régulier et rigoureux, certains plants nécessitant jusqu’à quatre ans pour produire.

La récolte

Au moment de la récolte, les cerises de café sont cueillies manuellement, lavées puis stockées dans des sacs écologiques. Les plus utilisés sont les sacs de jute. Suivront les étapes de la torréfaction, puis de la commercialisation, pour finir dans votre tasse.




De nombreux faits expliquent pourquoi le recyclage est important. La population mondiale augmente, ne diminue pas, et actuellement, chaque être humain ajoute des déchets importants à la planète au cours de sa vie. Rien qu'à New York, les gens produisent suffisamment de déchets en une journée pour remplir tout l'Empire State Building.

Ce qui est frustrant, c’est que dans la plupart des pays développés, il n’est pas si difficile de faire une différence. Et quelle différence nous pouvons faire. Si chacun réutilisait son exemplaire d'une seule édition de son journal, nous pourrions sauver 75 000 arbres.

Qu'est-ce que le recyclage exactement ?

Chaque jour, nous utilisons une variété de produits dans nos foyers et nos lieux de travail pour répondre à nos besoins de base. La plupart de ces produits et leurs emballages sont gaspillés et jetés dans des bacs, qui finissent dans des décharges. Les consommateurs se débarrassent des matières recyclables en les plaçant dans un conteneur d'élimination désigné. Ensuite, il est acheminé vers une installation de recyclage et / ou transporté vers un endroit où ce matériau peut être réutilisé à une nouvelle fin. Un produit recyclable est transformé en une forme brute qui peut être utilisée pour créer un produit nouveau et différent.

Non seulement les ressources naturelles sont limitées, mais les efforts de recyclage peuvent réduire considérablement les déchets supplémentaires qui nuiront non seulement à la planète aujourd'hui, mais également aux générations futures. Les ressources naturelles de notre planète Terre sont limitées, nous devons donc tirer le meilleur parti de la conservation, du recyclage et de la réutilisation chaque fois que possible.

Le recyclage des choses consiste à utiliser un produit, en partie ou dans son ensemble, dans la production de produits similaires ou différents. Dans la production régulière, l'utilisation des matières premières provient directement des ressources naturelles. Par exemple, la pâte fraîche d'arbres coupés est utilisée pour créer du papier de première génération. Le papier recyclé peut être utilisé pour produire du nouveau papier sans compromettre considérablement la qualité du produit final. Il en va de même pour la plupart des autres matériaux comme le métal, le verre et les plastiques.

Réduire les déchets que vous créez

Dans la consommation générale de biens, nous ignorons le fait qu'une grande partie de nos déchets peut être réduite ou réutilisée avant de recourir au recyclage. Ce serait très responsable de notre part si nous pouvions réduire au maximum la consommation de produits. Ainsi, les trois R de la durabilité sont réduire, réutiliser… puis recycler.

Simplement réduire la quantité de matières non recyclables que vous jetez est plus facile que vous ne le pensez. Voici quelques conseils pour réduire les déchets.

  • Apportez vos propres sacs dans les commerces. Certaines épiceries ou bureaux de tabac proposent encore des sacs en plastique pour vos achats, refusez-les !

  • Essayez de réduire la quantité d'emballage que vous achetez en achetant en vrac.

  • Passez du courrier aux relevés sans papier (factures, états financiers, bulletins d'information, etc.) et faites-les vous envoyer par courrier électronique.

  • Achetez des produits qui sont emballés dans du carton au lieu de styromousse.

  • Évitez les articles jetables tels que les assiettes, les gobelets et les couverts en plastique.

  • Lors de l'emballage des cadeaux, optez pour des sacs-cadeaux réutilisables au lieu de papier cadeau, ou peut-être même réutilisez du papier cadeau.

 

Faites don de vos vêtements et de vos articles ménagers à une association caritative

Il est fort probable que votre ville ou région possède plusieurs associations caritatives (comme Emmaus et le Secours Populaire) qui prendront vos vêtements, appareils électroniques, meubles et autres articles ménagers légèrement usagés pour les revendre. Ces dons aident les autres et constituent généralement une déduction fiscale pour vous aussi.

Achetez et vendez vos vêtements dans une friperie en ligne. Envoyez simplement vos articles pour les vendre vous-même ou demandez-leur de s'occuper de la vente moyennant des frais plus élevés. Votre poubelle est peut-être le trésor de quelqu'un d'autre !

Le compostage naturel est l'étape simple consistant à mettre de côté vos pelures et restes de fruits ainsi que d'autres déchets alimentaires sélectionnés et à les mettre dans un tas de compost. Cela réduira non seulement les déchets et créera une cuisine beaucoup plus propre, mais produira également d'excellents nutriments pour votre jardin. Découvrez comment faire un compost naturel et l’entretenir !

Pourquoi le recyclage est-il important

Il existe de nombreuses bonnes raisons d'ajouter le recyclage à votre routine, allant d'un niveau personnel à un avantage global.

Le recyclage de vos déchets vous rend plus conscient de la façon dont vous utilisez et éliminez les marchandises. Des études montrent que les personnes qui recyclent instinctivement réduisent leurs achats de choses inutiles. Ils réfléchissent à la manière de se débarrasser de l'emballage ou du produit après utilisation avant même de l'acheter. En conséquence, les gens finissent par économiser une somme considérable d'argent tout en sauvant la planète.

Les particuliers, les organes directeurs et les entreprises peuvent être fiers de minimiser leurs déchets, car ils contribuent à réduire les dommages environnementaux mondiaux et à faire de cette terre un meilleur endroit où vivre. C'est une contribution directe que chacun peut apporter.

Outre les avantages environnementaux et émotionnels, il y a un impact économique via l'emploi généré. Lorsque vous placez vos déchets dans différents bacs pour le papier, le plastique, le verre, etc., le contenu de chacun est séparé et acheminé vers des usines de recyclage. La main-d'œuvre impliquée dans la logistique et le traitement de vos déchets est considérable et vous contribuez ainsi à créer des emplois et à contribuer au bien-être de leurs familles. Certains diront que la main-d'œuvre et les étapes de recyclage sont plus chères que les déchets, mais plusieurs organisations insistent sur le fait que les avantages l'emportent largement sur les ressources et les coûts supplémentaires.

Nous devons également être conscients des émissions qui résultent de l'incinération. Parfois, la chaleur générée est utilisée pour produire de l'énergie électrique (déchets dans les usines d'énergie) pour compenser les dommages et minimiser l'empreinte carbone. Même si cela semble positif, il y a des inquiétudes quant au type de déchets incinérés et s'ils ont des effets toxiques sur les zones environnantes.

L'impact mondial du recyclage

Qu'arrive-t-il à vos articles recyclés après avoir quitté le bac de recyclage ? Les plastiques, en particulier, peuvent être coûteux à traiter ou certains produits ne sont pas recyclables en raison de leur contamination par des aliments ou d'autres matériaux. Dans ces cas, les marchandises deviennent une marchandise faisant l'objet d'un commerce international qui, jusqu'à récemment, était expédiée en Chine pour un prix élevé.

En 2018, la Chine a annoncé l'interdiction d'importer des déchets plastiques dans le cadre d'une initiative visant à assainir son environnement. Cela a laissé d'autres pays asiatiques, dont la Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam, devenir les principaux importateurs de déchets plastiques. Cependant, la flambée des importations de plastique dans ces régions a encouragé des pratiques contraires à l'éthique, et le gouvernement local sévit et ferme ces installations. En conséquence, la ferraille reste reposer dans des installations abandonnées ou bloquées dans des ports maritimes sans destination.

Achetez des produits fabriqués à partir de matériaux recyclés

Vous savez sans aucun doute pourquoi c'est si important. Cependant, l'effort consiste non seulement à recycler les produits existants, mais aussi à acheter des produits qui ont déjà été recyclés. Aujourd'hui, grâce à une forte poussée du mouvement vert récemment, vous remarquerez de plus en plus de produits fabriqués à partir de matériaux recyclés.

Pour acheter des produits fabriqués à partir de matériaux réutilisés, recherchez simplement un symbole de recyclage sur l’emballage du produit. Chaque jour, les fabricants trouvent de nouvelles façons de créer des articles recyclables, notamment des serviettes en papier, des boîtes en carton, des contenants en plastique, des crayons de couleur, des cartouches d'encre, de la peinture, des fournitures de jardin telles que des tuyaux, des meubles, du papier peint et même des poubelles.

Et n'oubliez pas l'emballage. Il est souvent trop gros pour le produit à l'intérieur et utilise des matériaux non recyclés. Ceci est un gaspillage et doit également être minimisé lors de la prise de décision d'achat. Acheter efficacement est l'un des meilleurs moyens d'avoir un impact tout en envoyant un message clair aux entreprises qui fabriquent ces produits quant à votre désir d'accorder plus d'attention aux produits recyclables. Pensez aussi à recycler certains emballages vous-même, il existe de nombreux tutoriels sur internet pour recycler les bouchons en plastique, recycler les capsules Nespresso ou encore recycler les emballages en carton !

Quelques faits sur le recyclage

Des études ont montré que :

  • Plus de 60% des déchets qui finissent dans les poubelles peuvent être recyclés.

  • Environ 16% du coût d'un produit est consacré à son emballage, qui est complètement gaspillé s'il n'est pas correctement éliminé.

  • 80% d'un véhicule peut être recyclé.

  • Les canettes en alu peuvent être entièrement recyclées et mises en service en peu de temps.

  • Le verre peut être recyclé à 100% et réutilisé.

  • 24 arbres sont abattus pour produire une tonne de papier.

  • Au contraire, il est prouvé que le papier recyclé crée 70% de pollution en moins par rapport à la production de papier non recyclé.

  • Les plastiques, qui peuvent souvent être recyclés, mettent environ 500 ans à se décomposer.

  • Une boîte de conserve recyclée économise suffisamment d'énergie pour alimenter un téléviseur pendant 2 heures.

  • 70% d'énergie en moins est utilisée pour recycler le papier par rapport à sa fabrication à partir de matières premières.

  • De même, lorsque vous recyclez une bouteille en verre, cela peut économiser suffisamment d'énergie pour alimenter un ordinateur personnel pendant 25 minutes.

Réduisez les déchets électroniques grâce au recyclage

En raison du changement technologique rapide, les articles obsolètes ont créé une masse croissante de déchets électroniques dans le monde entier. Les déchets électroniques sont toxiques s'ils ne sont pas correctement éliminés. Les produits chimiques, les métaux et les soudures, colles et plastiques associés peuvent causer des problèmes à la fois environnementaux et sanitaires.

Pour cette raison, la directive DEEE (Déchets d'équipements électriques et électroniques) de l'Union européenne oblige les entreprises, les fabricants et les détaillants d'équipements électriques et électroniques à s'assurer que leurs produits ne se retrouvent pas en décharge ou incinérés. Certaines nouvelles réglementations impliquent le démantèlement des pièces en métaux, plastiques et leur traitement individuel.

Ainsi, tous les téléviseurs, moniteurs, ordinateurs, téléphones portables, batteries et autres appareils électroniques grand public en état de marche peuvent être vendus ou donnés, prolongeant ainsi leur durée de vie utile. Découvrez comment transformer vos vieux appareils électroniques en argent liquide en les recyclant. Et s’ils ne fonctionnent plus, les mêmes entreprises doivent pouvoir les accepter et s'assurer qu'ils soient éliminés correctement.

Nous n'avons qu'une seule planète

Espérons que cet article vous a aidé à réaliser à quel point vos efforts sont importants. Pas seulement pour nous, mais aussi pour nos enfants, petits-enfants et quiconque suit nos traces. Prenez soin de votre planète et elle prendra soin de vous. Lorsqu'on cherche des moyens de réduire la pollution de l'environnement et de réduire la consommation d'énergie, le recyclage est une étape importante à entreprendre. Un mode de vie durable est la nécessité du temps et nous pouvons très bien adopter ces changements bénéfiques dans notre vie quotidienne.

Et vous, que faites-vous pour réduire votre empreinte carbone ?

 




 Certaines personnes se contentent de suivre leurs amis et leur famille. D'autres remplissent leur nourriture avec des influenceurs et des stars de la réalité. Mais seul le plus masochiste des Insta-addicts choisit de passer sa journée de travail à regarder et à saliver en regardant des images de nourriture magnifique. Vous êtes l'une de ces personnes.


Et nous le respectons. C'est pourquoi nous avons rassemblé les meilleurs comptes de nourriture sur Instagram, pour les cuisiniers amateurs comme pour les plus fins gourmets...


@saladforpresident


Julia Sherman, écrivain culinaire, chef cuisinier et auteur de livres de cuisine californiens, transforme les légumes en assiettes de merveilles qui vous empêcheront de penser qu'un bol de légumes verts est encore ennuyeux. Des plats comme ce broccolini rôti à la sauce tahini, des tranches d'orange sanguine et un craquelin croquant aux graines de sumac écrasées nous font croire que la salade devrait vraiment être candidate à la présidence.


@saladforpresident


Auteur du Guide du pâtissier, le chef pâtissier (évidemment) Ravneet Gill dirige la boulangerie Puff à Londres, qui a connu de longues files d'attente à ses chutes avant son ouverture. Depuis le verrouillage, son compte Instagram apprend aux gens à cuisiner comme un pro tout en restant chez eux. Attendez-vous à des conseils sur des créations folles, comme un cube de brioche rempli de crème anglaise, ainsi que sur des classiques ultimes comme les biscuits aux pépites de chocolat.

@momolongplay


L'empire des restaurants Momofuku de David Chang à New York propose une cuisine coréenne authentique avec une touche de modernité, et leur compte Instagram offre des conseils pour recréer certains de leurs plats comme le bo ssam signature ou les parfaites nouilles épicées au porc et aux crevettes.


@ixta.belfrage


Ixta Belfrage, conceptrice de recettes et co-auteure du livre de cuisine d'Ottolenghi, nous fait découvrir des plats vraiment délicieux, de ce poulet avec 15 gousses d'ail noir qui mijotent lentement à un guide étape par étape pour faire des nouilles biang biang à la main sur ses Histoires.

@felicityspector


Felicity Spector, écrivain culinaire, chef et spécialiste de la boulangerie de Londres, est une excellente personne à suivre si vous voulez des conseils pour préparer des plats végétariens, de magnifiques petits déjeuners ou tout autre type de dessert. Elle a également d'excellentes relations dans le milieu de la restauration londonien, ce qui lui permet d'être au courant des nouvelles ouvertures (bientôt) et des plats à emporter (dès maintenant).


@NYTCOOKING


La très, très bonne section cuisine du New York Times nécessite un abonnement payant, ce qui signifie que vous ne pouvez pas passer trop longtemps à sauter de recettes avant d'atteindre le redoutable pare-feu. C'est pourquoi le compte NYTCooking Instagram est si utile : il vous permet de parcourir une sélection de plans de cuisine avant de vous lancer dans une recette.




Vous devrez le savoir, personne ne résiste à la saveur du miel, surtout lorsqu’il provient des meilleures espèces de fleurs et d’arbres exotiques. De plus, s’il est issu d’un emplacement en ville, il conjugue parfaitement la vie urbaine à l’apiculture pour offrir un goût encore plus exquis. C’est notamment le cas du miel de Paris tiré des meilleures fleurs des jardins, parcs et balcons. Pour en savoir davantage, nous vous proposons ici une présentation en 3 points.

La biodiversité du miel de Paris

Miel, Bocaux, Récolte, Les Abeilles, Cadre, JardinPour de nombreuses personnes, le meilleur miel provient des campagnes et des champs. Mais c’est complètement faux : la ville propose aussi les meilleures conditions pour l’apiculture. Le miel de paris par exemple est produit au cœur de la Ville lumière, dans les jardins et les parcs, ce qui ne réduit ni sa qualité ni sa saveur. Il est obtenu à partir de nectars variés que les abeilles butinent. Ces dernières sont également attirées par une grande variété de fleurs telles que l’acacia, les tilleuls, l’evodias ou encore les sumacs. Ils demeurent tous des plantes arbres typiquement urbaines et se retrouvent un peu partout dans la capitale. Les arbres comme les orangers, les jasmins et les plantes exotiques ou aromatiques (thym, menthe lavande) offrent aussi un cadre propice pour les essaims.

Le miel de Paris se distingue également par sa rareté, ce qui le rend plus convoité. En effet, il est désormais difficile d’installer des emplacements de ruches à basse altitude à cause de la densité des constructions. Par contre, le toit des immeubles de Paris et du Bois de Vincennes abritent plus de 80 ruches.

Le goût unique et étonnant du miel de Paris

Obtenu à partir d’une grande variété de fleurs et d’arbres, le miel de Paris se caractérise aussi par une typicité unique, un parfum remonté et une saveur agréable. Cette dernière possède des notes d’agrumes et de litchi, avec un arrière-goût de menthe. Lorsque vous goûtez au miel de Paris, vous ne manquerez donc pas de remarquer sa complexité aromatique et son goût long. C’est d’ailleurs pour cette originalité que les Parisiens en achètent pour en offrir à leurs parents et proches. Vous aussi, vous pouvez vous en procurer pour un cadeau de mariage, une cérémonie de baptême, une fête d’anniversaire, etc. Vos invités l’apprécieront !

Pour la production du miel de Paris, les apiculteurs sélectionnent les abeilles (notamment les reines) parmi les plus douces, et privilégient celles qui essaiment peu. De ce fait, le résultat obtenu demeure toujours unique et la saveur étonnante.

Les conditions de production du miel

Abeilles Mellifères, Ruche, Miel, Les AbeillesComme expliqué, la grande variété des plantes mellifères demeure la principale raison de la haute qualité du miel de Paris. De plus, l’usage très réduit de pesticides et l’absence de frelons asiatiques offrent les meilleures conditions aux abeilles qui peuvent butiner des nectars plus facilement. Voici d’autres facteurs favorables à l’apiculture parisienne :

  • Les températures plus chaudes des villes, ce qui garantit de plus longues floraisons ;
  • La variété florale et la répartition des plantes dans les jardins, les parcs et les balcons ;
  • L’absence du syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles en ville, contrairement à la campagne ;
  • La capacité de filtrage de la pollution par les abeilles.



Pour de nombreuses personnes, perdre du poids est un véritable défi. En dépit des nombreux types de régimes qui existent, il n’est pas toujours évident de perdre du poids de façon efficace. Pourtant, les fruits et légumes sont des alliés minceur de choix. En privilégiant un peu plus la consommation de ces aliments, il est possible de perdre du poids de façon durable. De façon concrète, quel rôle jouent les fruits et légumes dans le processus de perte du poids ? On en parle ici.

Les fruits et légumes pour assurer l’équilibre alimentaire

Généralement, pour assurer un rééquilibrage alimentaire, il est conseillé de consommer beaucoup de fruits et légumes. Cette recommandation n’est pas anodine et tient du fait que ces alliés sont essentiels pour avoir des repas équilibrés. Pour perdre du poids de façon durable, vous n’avez pas besoin de vous imposer un régime particulier.

Les légumes présentent une faible densité calorique et une forte teneur en eau. Ainsi, ils vous permettent de perdre du poids naturellement, et ce, de façon durable. Cela dit, une bonne alimentation pour maigrir sans reprendre inclurait forcément des fruits et légumes.

Les fruits sont riches en fibres et donc participent à la régulation du taux de sucre dans notre santé. Par la même occasion, ils permettent d’éliminer les substances cancérogènes et de se libérer des toxines. Pour finir, il faut retenir que les légumes et les fruits sont très riches en antioxydants. Ils participent donc à vous maintenir en parfaite santé.

Comment bien consommer les fruits et légumes pour maigrir ?

Il ne suffit pas d’intégrer les fruits et légumes dans votre alimentation pour espérer maigrir illico presto. Il faut encore savoir comment bien intégrer ces aliments. Si vous n’en aviez pas l’habitude, vous ne devez pas y aller très rapidement. Commencez à intégrer les légumes et les fruits de façon progressive dans votre alimentation.

De plus, faites attention à ne pas en mettre en excès. Autrement, vous risquez de bouleverser vos habitudes alimentaires et de créer un dysfonctionnement de votre système digestif. Il pourrait alors se produire l’effet contraire du résultat que vous espérez. Vous pouvez lire cet article pour en savoir plus.

Quels sont les meilleurs légumes minceur ?

Certains légumes sont très efficaces dans le processus de la perte de poids. Ce sont des alliés minceur à privilégier dans votre alimentation.

  • L’aubergine : c’est un légume avec une faible densité calorique. Il possède également des vertus diurétiques ainsi qu’une vraie richesse en fibres. Vous pouvez l’intégrer dans vos repas de tous les jours pour des résultats efficaces et durables. De plus, vous pouvez concocter de nombreuses recettes avec ce légume.
  • La courgette : à l’image de l’aubergine, la courgette est également un parfait allié pour maigrir sans reprendre. Elle est riche en vitamines et en minéraux et constitue une véritable source antioxydante.
  • Le brocoli : très recommandé par les nutritionnistes, le brocoli fournit à votre organisme de la vitamine C en quantité. Vous pouvez l’associer dans la préparation de vos recettes afin de perdre du poids naturellement et efficacement.

 Pour des résultats encore plus probants, faites du sport et reposez-vous convenablement.




La chatière est un matériel indispensable à avoir lorsque vous possédez un chat à la maison. Différents modèles de ce matériel existent sur le marché. Vous pourriez donc avoir l’embarras du choix au moment d’en acquérir un pour votre boule de poil. De ce fait, il est opportun de bénéficier de quelques conseils pour effectuer un bon choix de chatière. Cet article se donne pour mission de vous orienter dans ce choix.

Les différents types de chatières

Au moment d’acheter une chatière à installer dans votre maison, vous aurez à choisir parmi une gamme variée de ce matériel. Chaque type de chatière présente des avantages, mais aussi des inconvénients. Voici une présentation de quelques types de chatières pour vous permettre d’identifier la mieux adaptée à votre besoin.

La chatière manuelle

Ce type de chatière est la plus fréquente dans le commerce. La chatière manuelle offre les avantages suivants à son utilisateur. Elle est la meilleure chatière pas cher. Elle est une chatière qui peut être bloquée, vous donnant la possibilité d’empêcher le passage du chat à tout moment. Aussi, ce modèle de chatière est très pratique et peut présenter les plus beaux designs du marché. Opter pour une chatière manuelle pourrait déjà vous satisfaire. Toutefois, ça vaut le coup de prendre connaissance des autres types de chatières.

Les chatières électroniques

Dans la gamme des chatières électroniques, vous en trouverez qui sont équipées d’un dispositif magnétique, de l’infrarouge ou d’une puce. Avec les modèles de chatières électroniques, vous avez la possibilité de décider des chats qui doivent accéder à votre maison.

Pour les chatières avec un dispositif magnétique par exemple, seuls les chats qui possèdent un médaillon magnétique peuvent accéder à votre habitation. Il faut cependant identifier deux inconvénients majeurs à l’utilisation de ce type de chatière. Le premier est le fait que vous devrez effectuer un achat supplémentaire, celui d’un médaillon magnétique. Le second inconvénient est que les chats du voisinage peuvent entrer dans votre maison s’ils ont un médaillon magnétique aussi.

En ce qui concerne les chatières équipées d’un dispositif infrarouge, elles s’avèrent encore plus efficaces. En effet, ces chatières sont très souvent vendues avec un collier. L’avantage de ce matériel est que seul votre chat pourra passer par la chatière si elle porte le collier qui accompagnait à l’achat. Cette chatière reconnait uniquement son collier d’origine. L’autre avantage est que vous n’avez aucune autre dépense à effectuer, il n’y a que la chatière à acheter, rien de plus.

Quant aux chatières ayant une technologie à puce, leur utilisation est tout aussi idéale pour restreindre l’accès à votre habitation. Ces types de chatières ne donnent l’accès qu’aux chats qui possèdent les puces dont elles sont équipées et auxquelles elles sont connectées.

Les chatières connectées

Avec cette catégorie de chatières, vous alliez technologie et utilité pour plus d’efficacité dans le suivi de votre chat. Il existe plusieurs avantages à utiliser ces chatières. Elles vous permettent par exemple d’être au courant des allées et venues de votre chat, mais aussi de contrôler la chatière à distance via internet.

L’achat d’une chatière ne doit pas être anodin, car il existe toute sorte de modèles et de qualités. Vous avez la possibilité d’acheter la chatière qui correspond à vos besoins et cela au meilleur prix.




C'est une idée qui séduit de plus en plus de français, notamment avec les nouvelles tendances liées à l'autonomie alimentaire. Avoir un potager dans son jardin, installer un poulailler avec quelques volailles pour avoir des oeufs frais... Un pas de plus vers l'autosuffisance.


Alors pourquoi cette tendance se généralise-t-elle ? Nous faisons le point sur quelques avantages à avoir un poulailler chez soi !

Des œufs de qualité en permanence

Les poules pondeuses élevées à domicile produisent des œufs frais très nutritifs. Ceux-ci affichent de solides coquilles dont la couleur varie en fonction de la race de la volaille. Ils intègrent un jaune d’œuf orange vif très consistant avec une partie blanche épaisse et gélatineuse. Ils se révèlent plus savoureux que ceux vendus dans les supermarchés. Ils contiennent sept fois plus de vitamine A et de bêta-carotène qu’un œuf de batterie. Leur consommation améliore la vue et impacte positivement les cheveux ainsi que la peau. Bien nourries, les poules pondeuses produisent des œufs de qualité exceptionnelle.

Un habitat durable

L’installation d’une "basse-cour" chez soi permet de se reconnecter avec la nature. Pour les urbains cela crée une chaleureuse ambiance de campagne. Même si un poulailler se construit assez facilement, cela prend aussi pas mal de temps et vous pourriez avoir envie de l'acheter prêt à l'emploi. De nombreux fabricants commercialisent désormais des modèles grand public et pas trop chers (on a trouvé une petite sélection ici). Ils s’intègrent aisément à l’environnement domestique, leur design apporte même un atout charme à votre jardin ;) 

Conçus en matériaux durables, ils résistent aux intempéries et s’entretiennent très facilement. Installer un poulailler chez soi représente une tendance moderne qui se généralise dans de nombreuses grandes villes.

L’élevage des poules pondeuses à domicile séduit les gens en raison de ses multiples avantages au plan écologique.

  • Cela évite le gaspillage des déchets ménagers et des restes alimentaires. Ils n’atterrissent plus dans les dépotoirs publics. Ils servent plutôt à nourrir les oiseaux de la basse-cour. Omnivores, ces derniers mangent pratiquement tout. Cela permet de recycler facilement les épluchures de fruits et de légumes, les miettes de pain, les résidus de haricot ou de riz, etc. Chaque poule éliminerait près de 150 kg de déchets qu’elle restitue en œufs de qualité exceptionnelle. De nombreuses municipalités encouragent leurs habitants à élever des oiseaux de basse-cour pour gérer moins d’ordures.
  • L’installation d’un poulailler à domicile réduit l’empreinte carbone. Cela permet de recycler facilement les restes de nourritures. En retour, les volailles leur fournissent des œufs exceptionnels. Ils obtiennent aussi gratuitement du compost pour leur jardin. Les légumes et fruits issus d’un potager alimenté en fiente de poules contiennent énormément de substances nutritives. Occasionnellement, les propriétaires pourront envoyer quelques-unes de leurs oiseaux à table pour déguster de la bonne viande tendre.
  • La mise en place d’un poulailler permet d’obtenir gratuitement du compost riche en azote pour le jardin. La présence de coquilles d’œufs dans un potager booste également la prolifération des vers de fumier. L’installation de basse-cour représente un véritable atout pour développer une agriculture durable et biologique.

Une compagnie animale amusante

Les poules représentent des oiseaux assez sympathiques et très peu encombrants. Les propriétaires peuvent périodiquement ouvrir le poulailler pour leur permettre de se promener dans le jardin. Elles en profitent généralement pour décompacter le sol. Bien évidemment, aucun vers n’échappe à leur attention. Les enfants adorent nourrir les volailles. Ils prennent du plaisir à observer leurs comportements. Ils surveillent la basse-cour en permanence pour récupérer les précieux œufs.




Pour préserver l’hygiène féminine, les fabricants de sous-vêtements ont créé la culotte périodique ou culotte menstruelle. Elle se porte comme toute autre lingerie, mais sa principale fonction est de recueillir le flux menstruel à la place de toute protection hygiénique (tampons, serviettes, coupes menstruelles). Bien qu’elle existe depuis un certain temps, beaucoup de femmes ne la connaissent pas encore très bien. Découvrez alors ses particularités dans cet article !

 

 

Un moyen de lutter contre le syndrome du choc toxique

Ce syndrome est le plus souvent causé par les protections intra-vaginales comme le tampon et la coupe menstruelle. Les protections périodiques jetables sont connues pour être dotés de produits chimiques néfastes pour l’hygiène intime. D’ailleurs, beaucoup de femmes souffrent aussi d’allergies à cause des serviettes hygiéniques.

Pour qu’elles puissent vivre leurs règles sereinement et plus confortablement, la culotte périodique a été conçue. Faite en coton biologique, elle ne contient pas de substances chimiques nocifs pour la femme. De plus, elle peut également être portée en cas d’incontinence urinaire.

 

 

Une culotte périodique imperméable et absorbante

Vous vous demandez sans doute comment une simple culotte peut être suffisante durant les règles ? Eh bien, c’est simple ! Bien qu’en l’apparence, elle ressemble à une culotte banale, elle se compose en réalité de trois fines couches de tissus très absorbants. Pour vous donner une idée, sa capacité d’absorption est l’équivalent de celle de deux ou trois tampons. De ce fait, vous n’aurez pas à changer de protection en milieu de journée.

De plus, la culotte periodique pour femme est imperméable et très confortable. Elle vous préserve de la sensation d’humidité, même si elle est pleine. Étant entièrement en coton bio, elle ne provoque pas d’irritations ou de démangeaisons. De plus, elle est antibactérienne et respirant, donc elle ne dégage pas de mauvaises odeurs.

 

 

Une autre façon de protéger l’environnement

De par son côté réutilisable et dépourvue de toute substance chimique, la culotte menstruelle constitue une solution de protection écologique. En effet, en décidant de la porter pendant la période des règles, vous contribuerez à limiter les déchets toxiques occasionnés par les tampons et serviettes hygiéniques.

Les matières naturelles biodégradables utilisées pour la confectionner ne risquent pas de nuire à la faune et à la flore une fois que la culotte périodique sera usagée. De toute manière, elle pourra vous servir jusqu’à 5 ans, si vous optez pour une bonne marque. Si toutes les femmes se servaient d’une culotte menstruelle, elles se protégeraient non seulement du syndrome du choc toxique mais contribueraient aussi à limiter la production et l’utilisation de protections jetables toxiques.

 

 

Est-ce qu’elle a des inconvénients ?

Tout d’abord, bien qu’elle soit dotée d’une bonne absorption, la culotte de règles ne convient pas forcément aux femmes dont le flux est très abondant. Sinon, le port d’un protège-slip supplémentaire est conseillé durant les premiers jours. Cela évitera les petites tâches sur les vêtements en fin de journée.

Par ailleurs, même si elle est de plus en plus connue et proposée par quelques marques, la culotte menstruelle reste assez chère. Pour en avoir une d’une bonne marque et de bonne qualité, comptez à partir de 30 euros. De plus, ce sous-vêtement ne se lave qu’à l’eau froide et ne peut sécher qu’à l’air libre. Autrement, il risque de perdre ses propriétés absorbantes.

Cela signifie que vous aurez besoin de plus d’une culotte pour chaque période de menstruations. Au début, cette protection représentera un petit budget, mais comme vous n’aurez plus à investir dans des tampons et serviettes hygiéniques, vous ferez un retour sur investissement au fil des mois. Dans tous les cas, la culotte menstruelle reste une bonne option.




En France, le nombre de foyers possédant des animaux domestiques ne cesse de croître chaque année. Si certaines familles optent pour des animaux classiques comme le chien et le chat, d’autres se différencient en choisissant d’élever des lapins, des oiseaux, et même des poules. Pour un projet d'élevage réussi, il est important que vous disposiez de l’ensemble des matériels adéquats. Pour ce faire, vous pouvez mettre en pratique certaines astuces efficaces qui vous permettront d’acquérir tous les équipements nécessaires pour votre projet d’élevage. Découvrez dans la suite de cet article les astuces pour le choix du matériel d’élevage.

Définissez vos besoins

Avant d’entamer votre projet d’élevage, il est nécessaire que vous établissiez au préalable la liste des différents produits dont vous aurez besoin. Ces différents besoins qui dépendent de l’animal à élever ont généralement rapport à son logement, aux accessoires essentiels pour garantir sa protection, aux produits indispensables pour lui offrir un meilleur cadre de vie. Ainsi, si vous optez par exemple pour l’élevage des lapins, vous aurez besoin non seulement de cages à lapin, mais aussi des produits nécessaires pour le nettoyage de la cage. De plus, vous aurez besoin de définir les différents produits nécessaires pour son alimentation. Afin de réussir votre projet d’élevage, il est important de prendre en compte tous les éléments indispensables à la sécurité et au bien-être de votre animal.

Consultez un comparatif pour faire le bon choix

En raison de la panoplie d’équipements présents sur le marché, le choix du matériel adéquat s’avère difficile. De ce fait, dans le but d’acquérir un matériel de qualité qui assurera le confort de votre animal, il est recommandé de consulter un guide comparatif. En effet, ce comparatif vous permettra d’avoir une idée sur les produits présentant un meilleur rapport qualité/prix, quel que soit l’animal à élever. Si vous désirez par exemple élever des poules, le comparatif vous permettra d’avoir une idée des meilleurs poulaillers à installer en vous renseignera sur les différents modèles disponibles sur le marché. Sur ce comparatif, vous pourrez bénéficier de conseils utiles pour le choix de votre poulailler, mais aussi des informations sur les accessoires essentiels à associer au poulailler. Vous pourrez également obtenir les différentes techniques d’entretien pour assurer l’hygiène du poulailler. 

De plus, si vous optez plutôt pour l’élevage des oiseaux dans votre jardin, et que vous désirez acquérir une mangeoire, vous pouvez vous référer au guide comparatif. Sur ce dernier, vous disposerez d’une analyse approfondie sur les meilleures mangeoires à oiseaux disponibles ainsi que les différents conseils et astuces pour en choisir. Le comparatif pourra vous renseigner sur les techniques efficaces de protection de vos oiseaux contre les prédateurs. Le but de ce guide est de vous donner tous les moyens nécessaires pour faire le bon choix des meilleurs équipements d’élevage. De ce fait, en plus de vous aider à assurer le confort de vos animaux, le guide comparatif vous aidera à gagner du temps, mais aussi à économiser de l’argent. Par ailleurs, en consultant régulièrement ce comparatif, vous pourrez obtenir des informations concernant de nouveaux produits qui assureront le bien-être de votre animal.




Depuis le retour en scène des tendances d’alimentation bio, on ne cesse d’entendre parler des supers aliments. Pourquoi les qualifie-t-on ainsi ? Quels sont les principaux aliments dit « super » ? Découvrez tout de suite la définition, l’intérêt et les produits qui sont catégorisé dans ce superfood.

Qu’est ce qu’un superaliment 

D’abord, un super aliment c’est une nourriture impressionnante de par sa richesse en vertu alimentaire et médicinale. C’est du 100% bio qui ne donne que des effets bénéfiques pour le corps. Pourquoi en consommer ? Pourquoi pas, après tout. Ces aliments regorgent de nutriments essentiels pour la santé tels que les vitamines, les oligo-éléments, les protéines, les fibres, les anti-oxydants et bien d’autres encore. Les super aliments, vous les trouverez un peu partout sur le marché, dans les magasins bio etc. Ils sont également vendus en ligne, à des prix défiants toute concurrence. Si vous voulez avoir un cadre de vie saine, on vous conseille de privilégier ces aliments aux propriétés protectrices. Les super aliments vous aident à lutter contre le vieillissement mais également à combattre certaines maladies comme la souche de kombucha.



La différence entre superaliment et superfruit


Les super aliments sont surtout des fruits et légumes divers. Il est nécessaire de le consommer cru, non transformé ou au moins, sous forme de poudre. Pour ce qui est des aliments, on considère que les épices comme le cumin ou le curcuma en font partie. Il existe une quantité non exhaustive de super aliments. Mais ceux-ci sont les plus demandés et les plus efficaces car ses vertus ont été prouvé scientifiquement. On distingue le miel, le gingembre, la noix de coco, les myrtilles, les mûres, les graines de chia, les baies de Goji, la spiruline et le cacao en poudre brut. Vous pouvez consommer les super aliments au quotidien. Les graines de chia par exemple, se consomme avec des salades froides et un bon morceau de viande.




Beaucoup le savent, c’est un vrai bonheur d’avoir son propre jardin ou potager dans sa maison et d’y cultiver des légumes comme les tomates, salades, oignons, ails, échalotes, betteraves, etc. si chers dans le commerce. Oui ! Il n’y a rien de plus succulent que de déguster un excellent plat concocté avec les produits de son jardin. Toutefois, il ne suffit pas de semer ou de repiquer pour avoir un bon résultat. Si vous voulez accroître la productivité de votre potager, rendre vos légumes plus savoureux et les protéger des éventuelles maladies, il y a certains petits trucs de jardinier que vous devez connaitre. Les voici !

Bien nourrir son sol

potagerCe n’est plus un secret pour personne, la règle de base pour faire un potager durable est d’avoir une terre fertile. Pour cela, votre sol doit être vivant. Vous devez donc favoriser le développement de la vie dans votre sol en nourrissant les millions de micro-organismes qui s’y trouvent et qui en font la richesse. Et la meilleure solution consiste à apporter en surface, de la matière organique. Selon le type de sol que vous disposez, il peut s’agir de paillis riche comme des feuilles déchiquetées, du paillis forestier, d’épluchures de cuisine (compostage de surface), etc. Ce sont ces éléments qui seront mangés petitement, digérés et transformés en humus par les organismes vivants du sol, notamment les vers de terre. Ils aident aussi à conserver l’humidité du sol.

Protéger naturellement son potager des maladies et ravageurs

Les légumes sont généralement exposés à des maladies et sont détruits par certains ravageurs. Et cela constitue un frein pour leur développement. Il importe donc de les prévenir de ces éventuels désagréments. Pour y arriver, optez pour des traitements naturels et insectifuges (action répulsive) et non pour des insecticides. Par exemple, pour lutter contre certaines maladies connues des tomates, vous pouvez faire pivoter vos cultures. L’anthracnose est aussi efficace contre les maladies des courgettes, des haricots, des pois, des fraisiers ou encore des melons. Concernant les ravageurs, vous pouvez planter de la lavande à proximité et/ou déposer du marc de café au pied de chaque plant. Cela permet de combattre les fourmis qui s’attaquent aux troncs de vos arbres fruitiers ou aux tiges de vos tomates ou haricots.

Planter les cultures en triangles au lieu de faire des rangées

Dans les potagers traditionnels, les légumes sont disposés comme de petits soldats tous bien en rang. Mais, cette disposition ne permet pas toujours un bon rendement. Pour avoir le rendement maximal de chaque lit, évitez de planter en carrés ou en rangées. On vous conseille plutôt de décaler les plantes en les plantant en triangles. Cette technique va vous permettre d’installer 10 à 14 % de plants en plus dans chaque lit. Toutefois, il faudra veiller à ne pas trop serrer vos plants. Sinon, certains d’entre eux ne pourront pas atteindre leur taille normale ou ne pourront pas produire. Sachez que le rendement pondéral par m² importe plus que le nombre de plantes par m². Évidemment, l’espace requis dépend avant tout de la taille éventuelle du légume planté.

Offrir aux cultures un bon ensoleillement

Vous devez veiller à toujours garantir à votre potager une abondance de soleil. En effet, si certains légumes comme les laitues préfèrent un peu d’ombre au milieu de l’été quand le temps est très chaud, tous les autres adorent bénéficier d’une pleine journée de soleil (huit heures de soleil ou même plus).




En dehors du prix, la lecture de l'étiquette donne des informations intéressantes. La réglementation européenne définit les qualifications des huiles d'olive.

 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

En panne d'inspiration

 03/05/2020
Aujourd'hui.. pas de tricot, pas de poupée en panne d'inspiration tout simplement

 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Type : Dessert
Difficulté : Facile
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 5 minutes
Pour : 6 personnes
  • 150 g de chocolat noir
    150 g de mascarpone
    60 g de sucre en poudre
    3 oeufs
    1 pincée de sel
  • Séparez les blancs des jaunes.
  • Dans un saladier, battez les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à obtenir une crème mousseuse.
  • Ajoutez alors le mascarpone et mélangez bien. La pâte doit être lisse, sans grumeau.
  • Ensuite, faites fondre le chocolat au bain-marie et à feu doux.
  • Dans un bol, battez les blancs (avec une pincée de sel) en neige ferme.
  • Versez le chocolat fondu dans le mélange jaunes d'oeufs-sucre en remuant.
  • Incorporez délicatement les blancs en neige en tournant de bas en haut.
  • Mettez cette crème dans des ramequins ou des verrines et laissez reposer au frais minimum 2 heures.


 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Escargots de Chocolat

 03/05/2020
Type : Dessert
Difficulté : Moyen
Préparation : 35 minutes
Cuisson : 25 minutes
Pour : 8 personnes
  • 1 pâte brisée
  • 80 g de chocolat à cuire + 80 g pour le trempage
  • Pâte d'amandes verte
  • Billes en sucre multicolores
  • 150 g de farine
  • 50 g de sucre
  • 1 jaune d'oeuf
  • 90 g de beurre + 20 g pour le trempage
  • Faites fondre doucement 80 g de chocolat et 90 g de beurre au bain-marie.
  • Hors du feu, ajoutez le sucre, le jaune d'oeuf et la farine tamisée. Mélangez et formez une boule de pâte.
  • Étalez alors cette boule de pâte au rouleau à pâtisserie. Disposez-la sur toute la surface de la pâte brisée déroulée.
  • Roulez les deux pâtes ensemble en laissant 4 centimètres de pâte et rabattez-la pour réaliser la tête de l'escargot.
  • Réservez le rouleau 30 minutes au réfrigérateur.
  • Le délai écoulé, préchauffez le four à 160°C-180°C.
  • Coupez-en des rondelles, puis posez-les à plat sur une plaque à four recouverte de papier de cuisson.
  • Enfournez 15 minutes.
  • Faites fondre 80 g de chocolat et 20 g de beurre,au bain-marie.
  • Trempez le bas du corps des escargots cuits dans cette sauce au chocolat.
  • Déposez l'ensemble de la préparation dans un grand plat. Réalisez alors les yeux avec des petites boules en pâte d'amandes. Utilisez les billes en sucre multicolores pour garnir l'ensemble...


 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

<< 1 2 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :