Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

QCM Santé

Testez vos connaissances nutrition

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

    Astuce suivante >><< Astuce précédente

    Conseil bien être : Les vertus de l’huile de foie de flétan

    Recherchez un consil bien être :

    Catégorie :

     
    Origine du conseil : Le communiqué santé

    Le conseil

    Des générations entières l’ont avalée à contrecœur, en grimaçant de dégoût. Jamais démodée, disponible depuis belle lurette sous une forme galénique qui en rend la prise facile et agréable – la capsule –, l’huile de foie de flétan revient en force chaque année dès le début de la mauvaise saison. A juste titre, en raison de sa richesse en vitamines A et D naturelles. La première fortifie les muqueuses respiratoires agressées par le froid, tandis que la deuxième compense la synthèse endogène (par le corps) amoindrie durant les mois à faible ensoleillement.

    Il serait toutefois dommage d’identifier cet excellent complément alimentaire à l’automne et à l’hiver. Les besoins en vitamine A augmentent lors de surmenage oculaire lié à la profession ou à l’environnement, comme l’exposition prolongée à une lumière brillante, aussi bien au bord de la mer que sur la neige. Peu répandue dans l’alimentation, la vitamine des os, la D, devrait faire l’objet d’un supplément, en cures, indépendamment de la saison, chez les enfants et les adolescents en pleine croissance et de façon continue, chez les femmes ménopausées et les aînés des deux sexes. Par ailleurs, en toute période de l’année, les personnes suivant un régime pauvre en cholestérol risquent la carence en vitamine A et les adeptes des régimes minceur, à faible teneur en matière grasse, celle en vitamines liposolubles, dont la A et la D font partie.

    Il existe néanmoins une préparation à base d’huile de foie de flétan enrichie en vitamines B, C et E, plus adaptée aux besoins spécifiques du printemps et de l’été. La vitamine C et celles du groupe B combattent la fatigue printanière, ces dernières améliorent également la capacité de concentration (ce qui s’avère fort utile à l’approche des examens). Hydrosolubles, ces vitamines sont éliminées en plus grande quantité par les reins et la peau lorsqu’il fait chaud (on boit et on transpire davantage). La vitamine E, quant à elle, neutralise les radicaux libres produits par l’ensoleillement excessif et l’effort musculaire soutenu. Or, de nombreuses personnes s’adonnent aux plaisirs de la bronzette et/ou prennent plus d’exercice dès le retour des beaux jours.

    Last but not least, toute spécialité à base d’huile de foie de flétan renferme des acides gras polyinsaturés de la série oméga-3 qui ont fait leurs preuves dans la prévention des affections cardiovasculaires.

    Rita Ducret-Costa, pharmacienne

    Partagez vos astuces !

    Vous avez un truc infaillible
    pour garder la forme ?

     

    >> Proposer une astuce !

    Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
    Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
    Ce site a été développé par ooPartners Solutions avec les technologies Intra'Know