Les blogs
du village
florette
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 040 431
Nombre de commentaires : 961
Nombre d'articles : 195
Dernière màj le 03/04/2015
Blog créé le 07/03/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Ah les carottes !!!!

 21/10/2012
Parlons en des carottes, cette année mon époux a décidé de me faire 2 rangs de carottes, jusque la rien a dire, sauf que c'est moi qui désherbe et j'avoue que mon dos n'apprécie pas, je dois faire ce travail à genoux dans le jardin.

Bref, la semaine dernière je demande quelques carottes et voici en images la récolte !!!!!!



amusant de se croiser les jambes comme cela !!!!!





Et oui voila le résultat ........ En rapé pour 2 le saladier était bien plein.

Qui dis mieux !!!!!




Dessiné à la fin du XVIIème siècle par André Le Notre pour le Grand Condé, il est le seul jardin créé par le jardinier de Versailles dont l'axe ne passe pas par le château, mais par une statue, celle du Connétable Anne de Montmorency.



Le Nôtre a tracé une grande perspective allant de la grille d'honneur jusqu'à la statue du Connétable et se prolongeant par - delà les jardins à la française et le Grand Canal jusqu'en forêt. Le Grand Canal de Chantilly (2,5 km) dépasse de beaucoup celui de Versailles



 Il s'agit en fait de la Nonette, un modeste affluent de l'Oise canalisé par Le Nôtre. Le parterre au nord du château, restauré en 2009, comprend de vastes miroirs d'eau reflétant le ciel et soulignés de jets d'eau ; de tous les jardins de Le Nôtre, Chantilly est sans doute celui qui comprend la plus grande étendue d'eau.







L'ile d'amour
Au cour du jardin anglais du XIXème siècle, l'Ile d'Amour reprend le nom et le site d'un lieu de fêtes où les princes de Condé recevaient leurs invités à Chantilly l'été.


Cette bande de pelouse bordée de fontaines et de buis, aménagée pour le duc d'Aumale au XIXème siècle, se termine par une gloriette de treillage où se trouve la statue d'Eros, d'où son nom.






Le temple de Vénus est une folie élevée au début du XIXème siècle par l'architecte Victor Dubois au cour du Jardin anglais qu'il aménagea à partir de 1817 dans une partie du parc de Chantilly qui avait été transformé après les ventes révolutionnaires. Dressé au bord d'une romantique pièce d'eau où nagent des cygnes, il s'inspire des temples grecs ou romains et abrite en son centre une copie d'une célèbre statue antique représentant Vénus, déesse de l'Amour et de la Beauté.
Le temple de Vénus vient d'être entièrement restauré.




Le Hameau
Construit en 1774 par l'architecte Jean-François Leroy pour le prince Louis-Joseph de Bourbon-Condé, le Hameau est antérieur au Hameau de la reine Marie-Antoinette à Trianon, qu'il inspira. Il se compose de cinq maisonnettes d'aspect rustique, dont l'extérieur modeste tranchait avec le décor intérieur luxueux ou étonnant, selon le cas.





Un lieu magique dont s'est inspirée Marie-Antoinette pour son Hameau. Vous pourrez y retrouver le calme du parc en appréciant une crème déjà si célèbre, celle de Chantilly .


La maison de Sylvie



Cette charmante petite maison du XVIIème siècle entretient le souvenir de la duchesse de Montmorency, baptisée sous le nom de Sylvie par le poète Theophile de Viau.









La fontaine de Sylvie







La chapelle St Jean





Adossé à la forêt, ce grand bâtiment en longueur a été élevé en 1769 par l'architecte Jean-François Leroy, pour accueillir les nombreux invités des princes de Condé. Au XVIIIème siècle, Chantilly était en effet un lieu de fêtes et de chasses où se rendaient volontiers ambassadeurs et têtes couronnées, et le château n'était pas assez grand pour loger tous les hôtes.
 
Il porte aujourd'hui le nom d'Enghien, en l'honneur du dernier descendant des Bourbon-Condé, né à Chantilly en 1772, qui y fut logé avec ses nourrices dans sa petite enfance. Le château d'Enghien abrite aujourd'hui les appartements des membres de l'Institut de France qui veillent sur la destinée de Chantilly, parmi lesquels l'historien et ancien ministre Alain Decaux, de l'Académie française, l'architecte Christian Langlois, de l'Académie des Beaux-arts, ou encore l'ancien "patron des patrons" Yvon Gattaz, membre de l'Académie des Sciences morales et politiques.





Le Connétable Anne de Montmorency (1493-1567), compagnon d'armes de François I er à Marignan, joue un rôle politique éminent sous François I er et Henri II, qui viennent souvent à Chantilly.

Il fait rénover le château médiéval par l'architecte Pierre Chambiges. Vers 1560, il confie à Jean Bullant, déjà architecte de son château d'Ecouen, la construction de la Capitainerie ou Petit Château, partie la plus ancienne de Chantilly.



Promenade dans le parc

























Les grandes écuries ont été construites par l'architecte Jean Aubert à la demande de Louis-Henri de Bourbon, septième prince de Condé. La légende raconte qu'il pensait se réincarner en cheval et voulait, par conséquent, des écuries dignes de son rang. Il laissa à la France l'un des chefs-d’œuvre architecturaux du XVIIIe siècle.


Les écuries accueillaient à cette époque 240 chevaux et 500 chiens répartis en différentes meutes pour les chasses quotidiennes qui avaient lieu tout au long de l'année. Louis-Henri, si fier de cette architecture, organisait de somptueux dîners sous le dôme monumental de 28 mètres de hauteur. Louis XV, le futur tsar Paul Ier et Frédéric II de Prusse y soupèrent, accompagnés par les sonneries des trompes de chasse.



La Révolution française sonne le glas de cette époque princière mais les grandes écuries sont miraculeusement sauvées grâce à l'armée qui les occupe. Seules deux statues seront détruites pour utiliser leur plomb dans les baïonnettes : la statue et sa fontaine dans la Cour des chenils ainsi que la Renommée qui surplombait le dôme. Une copie de celle-ci fut reposée deux siècles plus tard en 1989 par Yves Bienaimé qui, par une opération de mécénat, offrit cette statue à l'Institut de France.


A la fin du XIXe siècle, le dernier propriétaire des grandes écuries, le duc d'Aumale, cinquième fils du roi Louis-Philippe, lègue son domaine (château, hippodrome, écuries, forêt, musée Condé..) en 1886 à l'Institut de France à la condition que tout soit maintenu en l'état.



Le saviez vous ? Les films célèbres tournés à Chantilly

Le jour le plus long, (1962)

James Bond, Dangereusement vôtre, (1984)

Jefferson à Paris, (1994)

Beaumarchais, Edouard Molinaro (1995)

Ridicules Patrice Leconte (1995)

Vatel, Rolland Joffé Version US (2000)

Comment j'ai tué mon père, Anne Fontaine (2001)

Vidocq, Pitof ( 2001)

Le jeune Casanova avec Thierry Lhermitte, série pour la télévision (sortie 2002 coproduction européenne pour France 2 ). 

Marie-Antoinette, Sophia Coppola (2006)

Jeanne Poisson Marquise de Pompadour, téléfilm de Robin Davis (2006)

Mais aussi : Palais Royal de Valérie Lemercier (2005),.

 

Marie-Antoinette, Sophia Coppola (2006)


Jeanne Poisson Marquise de Pompadour, téléfilm de Robin Davis (2006)


Mais aussi : Palais Royal de Valérie Lemercier (2005),.

 
J'espère que vous aurez passé un bon moment au château de Chantilly. Merci et à bientôt pour une nouvelle sortie.




Petit tour au jardin

 03/05/2010
Dimanche je suis allée faire un petit tour au jardin, ne serait ce que pour vérifier si mon jardinier a bien fait son travail !!!!! oui pas mal, félicitations.

Vous pouvez constater que contrairement à certains et certaines nous, nous attendons la pluie !!!! c'est sec et en plus il ne fait pas bien chaud, nous avons un vent qui dessèche tout.



Et ce matin,  horreur dans le jardin, une taupe est venue vérifier, elle aussi, si le boulot avait été bien fait, mais attention cela n'amuse pas du tout le jardinier !!!!!





Elle a intérêt à se tenir bien car il la guette avec sa binette et si elle pointe le bout de son nez,  gare !!!! ce sera pour elle la fin des salades !!!!!





les fleurs

 04/10/2009
quelques fleurs de mon jardin qu'Annick va reconnaitre, elle a les mêmes dans son jardin, tout au moins pour celle la


et j'attends le mois de Novembre pour en déguster les "tubercules"


que j'adore d'ailleurs








encore quelques fleurs de ci de la, le spaty 


et sa feuille
























ah j'oubliais mes artichauts !!!

J'espère que devant votre écran et calé dans votre fauteuil, le parfum de ces fleurs arrivera jusqu'à vos narines.



Ingrédients : 300 gr de physalis, 3 oignons 1 ou plusieurs piments frais ou séchés, 1/2 verre d'huile d'olive, 1 cuillerée à soupe de vinaigne, 1 cuillerée à café de miel, 3 gousses d'ail, thym, marjolaine, sel.

Coupez finement les oignons et faites les revenir dans de l'huile. Ajoutez les physalis entiers (sortis de leur calice) et les piments hachés. Faites le cuire à feu doux puis écrasez les à l'aide d'une fourchette. Versez le vinaigre.

Ajoutez le miel. Aromatisez avec l'ail écrasé, le thym et la marjolaine. Salez.

Servie chaude, cette sauce assaisonne céréales ou légumes. Elle peut se conserver quelques jours au frais et plus longtemps dans des bocaux stérilisés.


youpi

 24/08/2009
Enfin nous avons un peu de pluie et la fraicheur qui va avec !!!!!


le dahlia

 17/08/2009
Pour obtenir de plus grosses fleurs, ma belle mère coupait les tiges latérales et les premiers boutons floraux.


Le dahlia

 17/08/2009
Le dahlia a toujours eu sa place au potager où il vit en parfaite harmonie avec, par exemple, la courgette. Plantez des dahlias à grand développement qui ne risquent pas d'être étouffés par l'exubérance de la courgette et qui sont idéaux pour composer des bouquets.


gelée de sureau

 17/08/2009

Lavez les baies de sureau. Faites les cuire dans un peu d'eau jusqu'à ce que les fruits crèvent. Filtrez pour ne garder que le jus.

Pesez le jus des fruits et ajoutez le même poids en sucre (moi j'en mets un peu moins car je trouve que le même poids est un peu trop sucré).

Comme le sureau ne contient que peu de pectine, ajoutez du jus de citron ou des pépins de pommes dans un petit sachet de mousseline.

Faites cuire environ 30 min à gros bouillons en vérifiant la cuisson de temps en temps : quelques gouttes versées sur une assiette froide doivent se figer aussitôt. Mettez en pots.




Le sureau, qui pousse spontanément en France, fut jadis très employé dans la parmacie familiaile. Un cataplasme ou une infusion de feuilles de sureau pouvait, semble-t-il, soigner les inflammations oculaires, les maux de tête, les foulures, les bleus, les malaises à l'estomac, les brûlures, les coupures etc.

Quant  nous étions enfants, mon grand père en faisait des sarbacanes en évidant les branches.

 

Ce bel arbuste au feuillage attrayant dont la fructification attire autant les oiseaux que les amateurs de confiture, mérite une place de choix au jardin. Très facile à multiplier par bouture, plantez les en mars en haie.

 

Tisane de santé : Faites infuser, dans 1/2 l d'eau bouillante, 15 g de fleurs de sureau séchées Filtrez, sucrez. Buvez cette infusion dans des cas d'affection des voies respiratoires, de grippe Cette infusion est également sudorifique.




les tomates

 08/08/2009

Malgré un mois de juillet mi figue mi raisin ! je me retrouve avec 79 kgs de tomates depuis le 14 juillet, alors je vous vois venir, non je ne me relève pas la nuit pour les manger !!!!! mais j'avoue que je me "goinfre" de salades de tomates avec dessus, petit piment doux, oeufs durs, mozarella, fêta, basilic etc... et puis hier j'ai fais du coulis de tomates, des tomates farcies, et hier soir des oeufs brouillés à la tomate, et puis aussi j'en fais profiter ceux qui n'ont pas de jardin. c'est tellement agréable de pouvoir partager.

 Aujourd'hui je vais les creuser et les congeler entières, j'en ferais des farcies cet hiver.

Je les congelle  aussi entière, enfin les petites, car j'en ai qui font 850 grs !!!!! pour rajouter si je veux faire un lapin basquaise, car j'ai aussi des poivrons que je mets au congel, ou bien pour rajouter dans un plat de viande.




La pêche est un fruit délicat, fin et juteux. Peu nourissant, il est d'une saveur exquise Je profite de la pleine saison pour en faire des compotes, des confitures, des beignets. Si vous avez un pêcher dans votre jardin, essayez ce vin parfumé .

Je fais macérer 60 feuilles de pécher dans 1 verre et demi d'alcool pendant 48 heures. J'ajoute à cette préparation 1 l de vin rouge et 200 g de sucre.

Je laisse ainsi 7 jours en remuant de temps en temps. Je filtre et mets en bouteille.




les haricots

 27/07/2009
C'est la pleine saison et vendredi matin, j'entreprends la cueillette de mes haricots, j'en ai ramassé quand même 6 kgs,  je profite d'avoir de la main d'oeuvre, et ce n'est pas si souvent, !!!!! pour les éplucher.


Samedi matin, de bonne heure et de bonne humeur, je vais donc m'occuper de les stériliser


La stérilisation est un travail "d'artiste" car je les mets crus dans les bocaux, alignés les uns à côté des autres, comme à l'armée, c'est normal je suis fille de militaire !!!!


Les plus "récalcitrant" n'ont qu'à bien se tenir, car ils sont traités avec la "cuillère en bois".


"Les tordus", je leur réserve un mauvais sort, ils seront sur le dessus du bocal.


Evidement avec un travail pareil, il est normal de prendre un petit café, et bien sur sans alcool, car pour les alignements ce serait  la cata !!!!! enfin je pense ....


Cela me redonne un peu de courage !!!! et je vous assure qu'il en faut pour arriver à ce stade la ....


Il suffit maintenant de les mettre dans le stérilisateur pendant 10 minutes.


Et voila le tour est joué !!!


J'en ai fais quand même quelques 25 bocaux que nous trouverons pour l'hiver.

Alors évidement je n'ai guère le temps de profiter de la piscine et encore moins le temps de faire de la photo.




Le lis blanc

 24/07/2009

Du temps ou mes enfants étaient petites, et pour soigner leurs coupures et "bobos" mamam mettait dans de l'alcool à 90°, maintenant nous avons de l'alcool à 70°, c'est moins fort, plusieurs fleurs de lis blanc à macérer et elle applicait cette lotion sur les coupures.

Dans une autre récipient, conservé à l'abri de la lumière et dans un endroit sec, elle faisait macérer aussi plusieurs pétales de lis dans de l'huile d'olive contre les piqûres d'insectes et les brûlures.

c'est une décoction que j'ai faite cette année pour ma petite fille, mais je n'ai que  3 lis blanc dans mon jardin, et dès qu'ils sont en fleurs, je me précipite car en 2 jours de temps, un insecte vient et me ravage les fleurs, laissant les tiges à néant !!!!

Pourtant j'adore cette fleur.




Oh la la quel dégâts dans le jardin. Hier mon mari était "furax", les taupes avaient fouillé !!!!  il dit que lorsque les taupes fouillent, c'est signe de pluie, a vrai dire il a raison nous avons eu hier soir un orage.

Mais a bien regarder, elles font des monticules de terre important là où elles passent, alors elles nous embêtent assez au jardin pour que nous puissions en retirer un petit bénéfice ! je suggère donc à mon époux de récupérer la terre finement travaillée des mottes et de l'utiliser pour les rempotages de nos plantes.




le temps des tomates

 21/07/2009

C'est l'époque où les pommes d'amour, bien rouges, sont au mieux de leur saveur. Surtout ne rigolez pas, les miennes sont encore vertes et j'attends des propositions pour les faire rougir !!!!!!!! j'attends vos idées, j'en rigole d'avance !!!!

Comment conserver les tomates entières ?

Voici une recette toute simple pour garder pendant six mois des tomates du jardin presqu'aussi fermes qu'au premier jour et qui pourront être farcies ou sautées.

Prenez des petites tomates mûres. Essuyez les, enlevez le pédoncule, rangez les dans un bocal.

Préparez la saumure : 800 g d'eau, 100 g de sel, 100g de vinaigre. Faites la bouillir.  Lorsqu'elle est parfaitement refroidie, recouvez en les tomates. Celles ci doivent baigner.

Versez sur la saumure une épaisseur de 5 cm d'huile d'olive. Fermez.

Servez vous au fur et à mesure des besoins, avec une cuillère en bois, car il ne faut pas y mettre de métal (ni les doigts !).

 

 




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :