Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Le village Certi'Ferme

Une histoire d'éleveurs et de saveurs

 Le dossier du mois


Le paillage


Comment faire pour retrouver un jardin en pleine forme comme vous au retour des vacances ? Le conseil du jardinier : le paillage.

  Le paillage : écologique et intelligent

Le paillage – ou « mulch » est une excellente façon de limiter les arrosages. Cette méthode de jardinage nous vient d’Angleterre : on recouvre le sol, au pied de la plante, d’un matériau qui va laisser traverser l’eau mais limiter son évaporation et le développement des mauvaises herbes. Le mulch épargne ainsi beaucoup de travail au jardinier ! En outre, il protège l’hiver les plantes du froid.
Le mulch était fait à l’origine de feuilles ; aujourd’hui pépiniéristes et jardiniers ont souvent recours à des toiles à large maillage, pas toujours du plus bel effet mais pratiques. Le jardinier amateur pourra prendre le temps de confectionner pour ses parterres un mulch maison à base d’écorces de pin, de gravier, de débris de végétaux ou de pots en terre…
Au potager, les résidus de tonte de gazon, la paille sont bien adaptées.
On garde les matériaux les plus grossiers pour le paillage des arbustes et des plantes ligneuses, on protège les plantes herbacées avec un paillage fin.

  Le paillage, une solution intéressante

Vous pouvez utiliser d’autres éléments pour pailler. Les feuilles mortes, les tontes de pelouse ou les déchets de taille broyés peuvent faire l’affaire.
Vous étendrez des couches de 5 cm environ (plus pour les feuilles mortes) au potager ou au verger : au pied des arbustes ou sous les haies, entre les rangs du potager ou au pied des rosiers et des massifs floraux vivaces.
Le paillis permet de limiter les arrosages, en diminuant l’évaporation de la terre, tout en apportant de la matière organique à dégradation lente au sol. Cette couche peut en plus servir de gîte à de nombreux vers et insectes utiles au jardin. Enfin, en hiver, le paillage participera à la protection de vos plants contre le gel.

  L'écorce de pin

Ce type de couverture convient a beaucoup de plantes et notamment aux rosiers. Il s’avère tout aussi esthétique qu’efficace, conservant le sol humide et frais, mais doit être de 10 à 15 cm d’épaisseur pour être efficace. Attention toutefois, si votre sol est déjà acide : l’écorce de pin ayant tendance à acidifier le sol, cela pourrait favoriser l’oïdium. Cette solution reste aussi assez onéreuse.

  La terre cuite

Ce paillis reste méconnu, bien qu’il soit parfaitement esthétique, la terre cuite se colorant au gré de l’humidité. Il suffit pour le réaliser de récupérer de vieux pots et de les réduire en morceaux. On peut recouvrir le sol au préalable d’une toile cirée.

  Les résidus de végétaux

On peut aussi faire un mulch avec des résidus de végétaux (feuilles, plantes et haies taillées, etc.) plus ou moins déchiquetés (éventuellement passés au broyeur à végétaux). Une couche de 10 cm environ est nécessaire., qui formera peu à peu un revêtement multifonction : un tapis bien compact d’humus qui fertilisera le sol, le gardera frais tout en empêchant les mauvaises herbes de pousser ! Ce mulch très naturel sera à entretenir chaque année par l’apport de nouveaux déchets de jardin. Les coupes de gazon pourront aussi servir à réaliser un bon paillage (prévoir dans ce cas 5 cm d’épaisseur).

  De la paille aux coquillages

D’autres solutions se présentent encore, plus ou moins esthétiques et pratiques Il vous est aussi possible de mélanger les écorces d’arbres, la paille, les feuilles, les roseaux de Chine… Elles vont de la paille aux coquillages en morceaux, en passant par les roseaux, l’écorce des arbres, les graviers… Et rien ne vous empêche de tester de nouveaux « mulch » en mélangeant certains de ces matériaux, du moment qu’ils sont naturels…

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know