Les blogs
du village
La vie agreable

La vie agreable

S'inscrire à la newsletter du village
Bienvenue sur mon blog !
Il y a de belles photos .
Vous trouverez plein de photos  de jardinage ou de voyage.
Nous vous laissons le regarder.
Alors amusez vous bien.

                       
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>



























La vie est belle !

 22/06/2017
------------






Ingrédients

 / pour 6 personnes
  • 1,5 kilo de groseilles
  • 1 kilo de sucre cristallisé
  • 2 cuillères à café d'agar-agar
  • citron
 

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 30 mn
  • 20 mn
  • 50 mn


PRÉPARATION

  1. 1
    Rincez les groseilles et égrappez-les. Passez les groseilles au moulin à légumes afin d'éliminer les peaux et pépins. Récupérez la purée ainsi obtenue et pesez celle-ci (Préparez l'équivalent de son poids en sucre).
  2. 2
    Mettez la purée dans une casserole (pas besoin d'ajouter d'eau) et portez à ébullition. Laissez bouillir environ 5 minutes. Ajoutez le jus du citron et incorporez le sucre en remuant afin qu'il fonde. Ajoutez l'agar-agar, mélangez bien au fouet.
  3. Pour finir
    Poursuivez la cuisson encore 15 minutes. Écumez si nécessaire. Vérifiez la cuisson avec une assiette froide en mettant une goutte de confiture, si elle se fige très rapidement cela signifie que la cuisson est terminée. Mettez en pots et couvrez avec de la paraffine préalablement fondue. La confiture durcit en refroidissant.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.






Bonne fête Papa

 18/06/2017










Comme toujours délégation des rôles ! Nicolas prépare le texte et moi plutôt dessin, je prends un modèle et je le reproduis en un premier jet - Pas droit à l'erreur sur la carte !



Fête de fin d'année

 18/06/2017





Côté entrée de la bibliothèque


Entrée principale pour les expositions



















Dans les salles avoisinantes vous avez les salles informatiques- Photocopieurs- Salles de regoupements pour pouvoir travailler en groupe et salle d'ordinateurs pour faire ses recherches périodiques etc ( A réserver 20 minutes d'attente). Une cafétaria pour les pauses.












Vers 493, Clovis épousa Clotilde, nièce catholique de Gondebaud, tandis que, en 492, sa sœur Audoflède avait épousé Théodoric, alors en guerre contre Odoacre auquel il disputait Ravenne, siège fortifié des restes de l'Empire Romain.
Geneviève, résolument anti-arienne, veut la " fin de la guerre civile " et la "conversion du Roi des Francs ". Fille elle-même d'un Franc elle sait que cette conversion est possible. Ce premier point fut appliqué grâce à ses interventions systématiques auprès de Childéric puis de son fils Clovis pour leur arracher littéralement la grâce des prisonniers de guerre gallo-romains coupables de collaborer avec les Wisigoths.
Le deuxième point commença à devenir réalité, lorsque Clotilde, princesse catholique Burgonde, épousa Clovis. Dés lors les 2 femmes allaient renforcer mutuellement leur action pour une transformation complète du nord de la gaule et la défaite de l'arianisme. La nouvelle de la conversion de Clovis, de ces officiers et soldats en 499 à Reims a déjà fait le tour du royaume Franc, elle a été reçue à Paris avec enthousiasme et par Geneviève avec joie. Désormais, rien ne s' oppose à ce que le roi des Francs entre solennellement dans la ville des Parisiens. 

En 494, alors qu 'il rentre à Soissons (de retour de Burgondie où il a aidé Godegisèle à combattre son frère Gondebaud, Clovis apprend la mort de son nouveau né Ingomer que Clotilde à fait baptiser. Cet événement tragique rend Clovis plus coléreux, plus impatient. Il ne supporte plus la résistance de Lutèce et celle de Geneviève qui veille sur les remparts de la cité. Il ordonne un renforcement du siège. Tout le territoire de la cité fut menacé de famine, alors on vit Geneviève réquisitionner onze bateaux, remonta le fleuve et put faire acheminer le blé nécessaire à la population parisienne. De retour dans sa ville, elle surveilla la fabrication du pain, le fit vendre à ceux qui en avaient les moyens, et distribuer gratuitement aux pauvres. Véritable maîtresse politique et religieuse de Paris, elle s'était montrée capable de briser l'embargo de Clovis, roi des Francs, sans se mettre en désaccord avec lui. Vers 499 éclata un conflit entre Gondebaud et son frère Godégisèle (ou Godégisile), roi de Genève, qui s'allia aux Francs de Clovis. Battu, Gondebaud fut assiégé dans Avignon (500), mais l'approche des armées d'Alaric II amena vraisemblablement Clovis à lever le siège, abandonnant Godégisèle, qui fut exécuté (501). Gondebaud reprit possession de son royaume en 502. C'est à ce moment qu'il publia la loi gombette, dont le but politique était de contribuer à l'unification de la Burgondie après la grave crise qu'elle venait de traverser. Gondebaud s'allia à Clovis contre Alaric II, et une armée burgonde commandée par Sigismond,son fils, prit part à la bataille de Vouillé (507). Mais Théodoric attaqua à son tour les Burgondes, qui perdirent le sud de leur royaume. Gondebaud avait poursuivi la politique de tolérance religieuse de Chilpéric, même s'il renonça à se convertir, et à sa mort, le royaume burgonde, très fortement romanisé, se trouva aux mains de son fils, roi catholique, Sigismond. Les Burgondes sont chrétiens, mais ralliés à un courant hérétique, l'arianisme. Au début du VIe siècle, Sigismond, fils du roi Gondebaud, adhère au catholicisme. Il fonde un des couvents les plus célèbres de la Suisse, l'abbaye de Saint-Maurice en Valais. 

Mort de Geneviève

Geneviève décéda en 502, elle fut enterrée à Paris dans un cimetière suburbain existant, devenu quartier de la Montagne Sainte Geneviève. Clovis y fit édifier, avec Clotilde, la basilique des Saints-Apôtres sur la tombe même de Sainte Geneviève . C'est dans l'église saint Etienne du Mont, à Paris, qu'une châsse abrite les restes de sainte Geneviève, perpétuant le souvenir de celle qui par son calme et sa foi sauva Lutèce du péril d'Attila.

































Première période : L'élan d'une jeune écrivaine (1914-1950)

Marguerite Duras dans ses jeunes années

Marguerite Duras, de son vrai nom Marguerite Donnadieu, est née le 4 avril 1914 à Gia Dinh, une ville de la banlieue Nord de Saïgon.

Ses parents se sont portés volontaires pour travailler dans la colonie de Cochinchine. Son père, Henri Donnadieu (parfois prénommé Émile2), est directeur de l’école de Gia Định (Saïgon)3, sa mère, Marie, institutrice. Ils ont trois enfants : Pierre, Paul et Marguerite.

Gravement malade, son père part se faire hospitaliser en métropole, il y meurt   à l'âge de 49 ans. Il est inhumé dans le petit cimetière de Lévignac-de-Guyenne, près de Duras, en Lot-et-Garonne[réf. nécessaire].

Bénéficiant d’un congé administratif, son épouse retourne en métropole avec ses trois enfants. Ils habitent pendant deux ans dans la maison familiale du Platier, dans la commune de Pardaillan, près de Duras. En juin 1924, Marie Donnadieu repart avec ses enfants rejoindre sa nouvelle affectation à Phnom Penh au Cambodge. Elle ne veut pas y rester et est envoyée à Vĩnh Long, puis à Sa Đéc et à Saïgon. En 1929, lasse de cette vie de nomade, elle achète, poussée par l’administration coloniale, une terre à Sa Đéc, dans le delta du Mékong. Cette terre inculte, perpétuellement inondée, ne donne rien, et Marie, ruinée, doit reprendre l’enseignement. Cette expérience marquera profondément Marguerite4 et va lui inspirer nombre d'images fortes de son œuvre (Un barrage contre le PacifiqueL'AmantL'Amant de la Chine du NordL'Éden Cinéma).

 

Marguerite Donnadieu passe toute son enfance au Viet-Nam. En 1932, alors qu'elle vient d'obtenir son baccalauréat, elle quitte Saïgon et vient s'installer en France pour poursuivre ses études. Elle obtient en 1963 une licence en droit.

Cette même année elle rencontre un certain Robert Antelme qu'elle épousera en 1939. De cette union naîtra en 1942 un premier enfant malheureusement mort-né. Cette période troublé dans la vie de Marguerite Donnadieu sera marquée également par la rencontre de son futur second mari, Dionys Mascolo.

En 1943 Marguerite et Robert Antelme déménage, ils s'installent au 5 rue St Benoît, à Paris, dans le quartier de St Germain des Près. Robert Antelme et Dionys Mascolo se lient d'une profonde amitié et avec Marguerite entrent dans la résistance. En parallèle Marguerite Donnadieu publie un premier ouvrage sous le pseudonyme de Marguerite Duras : Les Impudents(Editions Plon). L'année suivante elle passe chez Gallimard et fournit son deuxième ouvrage, La vie tranquille. 1944 est l'année qui marque l'arrestation de son mari Robert, déporté à Dachau. Marguerite s'inscrit alors au PCF, la Parti Communiste Français. A la libération Robert Antelme est libéré dans un état critique, il rejoint son épouse dans son domicile parisien. En 1947 Marguerite Duras divorce et se remarie avec Dionys Mascolo dont elle aura rapidement un enfant prénommé Jean.


Deuxième période : Vers la diversification des activités (1950-1968)

Marguerite Duras dans la force de l'âge

En 1950 Marguerite Duras quitte le PCF, elle publie Un Barrage contre le Pacifique, une œuvre majeure commencée trois ans plus tôt, puis en 1952 Le Marin de Gibraltar, et en 1955 Le Square. En 1957 elle rencontre Gérard Jarlot, avec qui elle va collaborer pour de nombreuses adaptations théâtrales ou cinématographiques. En parallèle sa vie personnelle est bousculée par deux évènements majeurs : elle se sépare de son second mari et sa mère décède.

Poursuivant son œuvre littéraire, Marguerite Duras publie en 1958Moderato Cantabile; alors que les salles de cinéma mette pour la première fois à l'affiche une adaptation d'un de ses livres, Un barrage contre le Pacifique, de René Clément. Ses droits d'auteurs commencent à lui apporter une certaine aisance, ce qui lui permet d'aménager dans une maison individuelle à Neauphle-le-Château. Lancé dans le cinéma, elle signe les dialogues d'Hiroshima mon amour, d'Alain Resnais.

Cette multiplication des activités fait reconnaître Marguerite Duras au niveau national. De 1960 à 1967 elle est membre du jury Médicis. Politiquement marqué à gauche malgré l'abandon de sa carte de membre du PCF, elle milite activement contre la guerre d'Algérie, dont la signature du Manifeste des 121, une pétition sur le droit à l'insoumission dans la guerre d'Algérie, est le fait le plus marquant.

En 1963 elle commence l'écriture du Vice-Consul, puis en 1964 elle publie Le Ravissement de Lol V. Stein, un nouveau roman, et l'année suivante sa première œuvre théâtrale, "Théâtre" (tome I, éditions Gallimard). Active dans les évènements de mai 1968, elle poursuit toutefois la diversification de ses activités théâtrales en créant la pièce "L'Amante anglaise", mise en scène par Claude Régy.


Troisième période : La reconnaissance (1968-1996)

Marguerite Duras âgée

En 1969 elle passe à la réalisation cinématographique avec "Détruire, dit-elle". Puis en 1972 sa maison sert de décor à "Nathalie Granger", son nouveau film, puis elle écrit tour à tour "India Song" et "La Femme du Gange", qu'elle tourne au cinéma (Catherine Sellers, Gérard Depardieu, Dionys Mascolo)

En 1973 "India Song" est transformé en pièce de théâtre et parallèlement en film (sorti en salles en 1975). En 1977 c'est "Le Camion" qui sort au cinéma, un film marqué par l'apparition de Duras en tant qu'actrice (rôle succinct). Cette période prolifique pour elle se poursuit avec la réalisation en 1979 de quatre courts-métrages : "Les Mains négatives", "Césarée", "Aurélia Steiner-Melbourne" et "Aurélia Steiner-Vancouver".

A partir du début des années 80, Marguerite Duras poursuit la multiplication de ses activités avec la réalisation de "Dialogue de Rome", un film commandé par la RAI Italienne, puis suivront "Savannah Bay", "La Maladie de la mort" et en 1984 L'amant, un roman largement autobiographique reprenant la trame de son enfance. En 1985 elle met en scène "La Musica deuxième" au théâtre Renaud-Barrault, puis elle publie "Yann Andréa Steiner" (1992, éditions POL), "Ecrire" (1993, Gallimard) et "C'est tout" (1995, éditions POL)

Marguerite Donnadieu, dit Marguerite Duras s'est éteinte le 3 mars 1996 à 81 ans à son domicile parisien de St Germain des Près




On est parti sous la grêle- On est revenu trois jours plus tard une chaleur dépassant tous les records 47 degrés dans le mini bus avant de rentrer !

On a terminé 3ème - Les équipes espagnoles étant beaucoup plus fortes que nous. Mais nous sommes toujours bien classées sur le plan national. Pour une dernière année, je raccroche les patins...pour me lancer dans le foot féminin- Plus facile de se défouler sur les terrains l'année du bac ! Avec Nicolas on va bien se comparer ! On m'a mise en poste d'attaquante !  Toujours le tennis le week-end avec les parents.

- De notre côté, côté féminin pas toujours facile. On a une copine de notre groupe qui malgré son redoublement en seconde n'a pas pu avoir son voeu en première S- Cela s'est ressentie tout le long du trajet- Elle est sortie le soir la veille de la compétition à minuit avec des plus grandes de 18 ans et le lendemain lors de la compétition elle est tombée , elle a loupé son saut et a failli faire perdre son équipe. Cela a chauffé avec notre animatrice et l'ensemble du groupe. Le calme est revenu lors du repas le soir à Buffalo- Elle voulait faire kiné et entraîner les petits l'année prochaine- De notre côté moi et Nicolas on n'a pas vraiment besoin de bac scientifique on lui donnerait bien- On veut faire expert-Comptable ! Le monde est mal fait ! Bien mieux notre animatrice se sacrifie tellement pour nous, elle est instit - à plus de trente ans elle n'est toujours pas mariée et toujours pas d'enfant...Entraînement du soir et week end pas facile question timing ! Tous les ans elle se dit qu'elle arrête l'activité et tous les ans, elle reprend... Une passion...

Côté transport, on nous demandait toujours pour quelle raison les parents " se sacrifiaient" en louant trois mini-bus" par rapport à d'autres groupes qui louent un bus- Question coût un bus coûte 3000 Euros- Avec les frais essence péage fatigue et responsabilité des parents à tour de rôle ( une responsabilité),  c'est un calcul à faire. Mais ironie du sort le groupe avec quI on doit comparer les frais, leur bus à creuvé à 11 heures du soir à deux heures de Castres ( Leur pneu a éclaté et a touché la jante !- Impossible de réparer - Il a fallu qu'ils attendent qu'un autre bus vienne à leur rescousse de---------Meaux le dépôt ! Maintenant question coût avec un bus on a souvent  qu'un chauffeur-Donc à demander et comparer ! ( Les entreprises limitent les coûts). Un calcul à faire ! Ils ont terminé quatrième ironie du soir ! Ils sont repartis dès l'annonce des résultats !  Avec un mini bus vous êtes plus indépendant- Certains au cours de la journée ou soir peuvent sortir et visiter pour ceux qui le souhaitent- Plus difficile avec un car ! Avec le mini-bus on a deux parents côte à côté - Double regard et   ils se relaient.

























Retour de Castres

 12/06/2017
Le cadeau retour de Castres pour notre Maman "  Le musicien à la contre- basseMade in china trouvé en brocante par notre papa pendant que l'on s'entraînait". De très belles copies et de pas à pas ------ on en arrive à ce que des entreprises comme Baccarat soit rachetée ! 

Symbole de l'art de vivre à la française, l'entreprise va être cédée par le fonds d'investissement Starwood à la société chinoise de gestion Fortune Fountain Capital. 

La cristallerie française de luxe Baccarat, créée il y a plus de 250 ans en Lorraine, a annoncé vendredi qu'elle allait être cédée à la société chinoise de gestion d'investissement Fortune Fountain Capital (FFC).
FFC a signé "une promesse irrévocable d'achat" avec les fonds américains Starwood Capital Group et L Catterton pour acquérir leur participation d'environ 88,8% dans Baccarat, à un prix de 222,70 euros par action, a indiqué l'entreprise lorraine dans un communiqué.
Ce prix est inférieur au cours de l'action Baccarat qui s'affichait à 259,9 euros à la clôture de la Bourse jeudi.



Cela peut servir !

 10/06/2017

A EVITER Perturbateurs endocriniens, substances cancérogènes, irritantes et polluantes
DENTIFRICES A EVITER AUTANT QUE POSSIBLE
Le Colgate Max Fresh aux microbilles de bain de bouche contient la substance irritante sodium lauryl sulfate, "un tensioactif [qui] permet de produire de la mousse au moment du brossage" mais qui "favorise l’apparition d’aphtes

- Le Colgate Total original est un "carton rouge (écarlate)" selon 60 millions de consommateurs , car il contient du triclosan, une substance antibactérienne "soupçonnée d’être à la fois cancérogène et perturbateur endocrinien
- Fluocaril
Bi-fluoré, gel menthe, prévention des caries
Le Fluoryl 
, recommandé aux personnes souffrant de ginginvite chronique, contient du chlorhexidine digluconate et du sodium lauryl sulfate, susceptible de créer des irritations et de déclencher des aphtes

-Email diamant Formule rouge l'original
-

Sanogyl
Soin global + blancheur
Cyclopentasiloxane

Sodium lauryl sulfate

Sodium propylparaben

-----------------------------------------CREMES

avene- Klorane-furtener = LES LABORATOIRES PIERRE FABRE
DE LA SANTÉ À LA BEAUTE RIGUEUR PHARMACEUTIQUE Les Laboratoires Pierre Fabre sont les partenaires historiques des professionnels de santé. La culture de la preuve, le sens du détail, l’exigence de sécurité constituent les fondements de leur culture qualité.


Avène
Hydrance optimale uv legere crème hydratante

Ethylhexyl methoxycinnamateCyclomethiconeBHT
Byphasse Crème lift instant jeunesse face Q10

Ethylhexyl methoxycinnamate BHT

 


-----------------

SHAMPOOINGS A EVITER AUTANT QUE POSSIBLE :
Head&Shoulders Shampooing antipelliculaire, lisse & soyeux
Sodium lauryl sulfate Methylchloroisothiazolinone Methylisothiazolinon
-John Frieda Frizz ease Flawlessly straight shampoo

Methylchloroisothiazolinone Methylisothiazolinone 
Sodium lauryl sulfate
-Klorane
 Shampooing à la cire de magnolia

Ammonium lauryl sulfate Methylisothiazolinone BHT
-Phyto Shampooing revitalisant anti-âge

MethylchloroisothiazolinoneMethylisothiazolinone Sodium lauryl sulfate

-Rene Furterer Curbicia shampooing normalisant

Methylisothiazolinone Propylparaben

 Revlon Uniq One All in one hair treatment

Cyclopentasiloxane Ethylhexyl methoxycinnamate---------------------------------------------


PRODUITS SOLAIRES A EVITER  AUTANT QUE POSSIBLE : : 

-Bioderma Cicabio SPF50+, soin réparateur apaisant très haute protection

(Ethylhexyl- methoxycinnamate Cyclopentasiloxane CyclomethiconeBHT)

- Lancaster Sun beauty Velvet Fluid Milk 50

Ethylhexyl methoxycinnamateBHTPhenoxyethanol

-Lierac Sunific solaire 1 crème velours 30

Ethylhexyl methoxycinnamate Phenoxyethanol BHT

-Garnier Ambre solaire FPS 6, huile bronzante

(CyclopentasiloxaneEthylhexyl - methoxycinnamate)
-Uriage Bariésun lait SPF 30

Ethylhexyl methoxycinnamate BHT

-Yves Rocher Maxi spray Protectyl vegetal spf 30 hydra protection

Ethylhexyl -methoxycinnamate -Propylparaben
-Nuxe Sun lait délicieux Haute protection
Ethylhexyl methoxycinnamate

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a publié une liste de plus 1000 cosmétiques contenant des substances indésirables. Pour 23 de ces produits, ils contiendraient des substances interdites. La DGCCRF se saisit du dossier.

 

Interpellée par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a indiqué vendredi à l'AFP qu'elle allait contrôler prochainement des cosmétiques qui seraient toujours en vente, bien que contenant des substances interdites. Dans une liste rendue publique mercredi, l'association a affirmé que 23 produits présents dans les rayons sont «hors la loi». Concrètement, ils comportent des substances interdites. «Nous allons mener des contrôles pour voir si ces produits sont toujours vendus aujourd'hui et pour quelles raisons», a déclaré Loïc Tanguy, directeur de cabinet adjoint à la DGCCRF



 



MEILLEURS PRODUITS CAPILLAIRES POUR LES PERSONNES FAISANT DES COULEURS
A RECOMMANDER : L'OREAL EVER PERFECT COLOUR  8 euros -
FRUCTUS COLOR RESIST-3,30 €- Le PETIT MARSEILLAIS COLOUR 2,95 €- CIEN COLOR 1.29( LIDL) 
   



Fin de l'année- Restitution des ouvrage. Passage en terminale S et 1ère S comme prévu pour nous deux avec félicitations et encouragements. Des années restantes où les choix vont se confirmer. D'abord au niveau linguistique, on a fait passer l'espagnol en premier... Une année qui est passée encore très vite ! On n'a plus cours- L'établissement est fermé- Préparation des épreuves.


Reste le bac de français le 15 juin- On est à Castres Compétition ce week-end !
Les fiches métiers qui nous intéressent : Expert-Comptable.



c36b98ce.gif






Paysages du Sud-

 03/06/2017
Jean-Marc Janiaczyk, artiste peintre paysagiste - Peintures provençales au couteau ou la maison de vacances...

Jean-Marc JANIACZYK est né en 1966 à Douai dans le nord de la France, il peint exclusivement à l’huile depuis 1990, il a commencé par un style techniquement difficile ; l’hyperréalisme. 
C’est en 1998 qu’il commence la peinture au couteau, depuis il peint essentiellement des paysages provençaux, aux couleurs vibrantes, et intenses. De ses tableaux se dégage, la lumière et la douce chaleur des étés en Provence.

Il a participé à de nombreuses expositions de groupe, ainsi qu’à des expositions individuelles, dans le Nord, en Normandie, et en Provence à Saint Paul de Vence, ainsi qu’en Floride à la METROART GALLERY.






























Thomas Pesquet a perdu ce lundi matin trois de ses colocataires au sein de la station spatiale internationale. L'astronaute américain Shane Kimbrough et les cosmonautes russes Andreï Borissenko et Sergueï Ryjikov ont quitté la station spatiale aux premières heures du jour lundi matin (à 4h30 GMT). Leur atterrissage s'est effectué avec succès en fin de matinée dans les alentours de la ville kazakhe de Dzhezkazgan. 

 

De nouvelles arrivées le 20 avril

 

Les trois astronautes avaient quitté la Terre ferme le 19 octobre 2016. Shane Kimbrough était le commandant en chef de la station spatiale. Avant d'achever ce qui était sa seconde mission dans l'espace (après une quinzaine de jours dans la navette Endeavour en 2008), il a transmis le commandement à sa seconde Peggy Whitson. C'est notamment aux côtés de l'ancien commandant que l'astronaute français Thomas Pesquet avait effectué le 13 janvier sa première sortie dans l'espace

 




<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :