Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Marine et Clémence jardinent

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Rosacées


Période de floraison :

de mai à octobre selon le type


Couleurs des fleurs :

blanc


Exposition :

mi-ombre


Type de sol :

riche en humus, sol léger, pH neutre à acide, calcaire accepté


Humidité du sol :

normal


Type de végétation :

vivace


Plantation :

automne




Culture

Le framboisier pousse partout, même dans les terres calcaires.

La plantation se pratique en hiver, pendant le repos végétatif. La floraison dure de 2 à 3 semaines en mai-juin. Les plants doivent être enterrés de 10 cm de profondeur et espacés de 1 m. Les tiges, vertes la 1re année, fleurissent et se lignifient la 2e année. Elles sont alors appelées cannes. Les cannes mortes sont coupées chaque année après la fructification, de même que les rejets les plus faibles ou les moins bien placés.

Les plantations doivent être régulièrement désherbées.
Le framboisier fournit une récolte intéressant à partir de la troisième année de plantation.
Un framboisier peut produire durant 10 à 15 ans.


Entretien et récolte

La taille des remontants se pratique de novembre à février.
Couper les pousses de l'année en dessous de la partie qui a fructifié en septembre.

Sélectionner 6 à 8 drageons * de remplacement qui seront taillés comme pour les framboisiers non remontants et supprimer les autres drageons ainsi que les pousses qui ont fructifié deux fois.
* le drageon (ou "gourmand") est un rejet qui apparaît sur les racines à la base du framboisier.


Maladies et nuisibles

Les principaux problèmes rencontrés sont : le botrytis, le ver des framboises, les pucerons.
Planter des myosotis entre les framboisiers pour éviter l'attaque du ver des framboises.
Le purin d’ortie est un excellent moyen pour faire fuir les pucerons. Les coccinelles sont des aides précieuses car elles se nourrissent des pucerons. Attention aux fourmis : ces dernières élèvent très souvent les pucerons pour le miellat qu’ils sécrètent en suçant la sève des plantes. Lutter contre l'accès des fourmis aux branches des plants évitera le développement des colonies de pucerons

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know