Les blogs
du village
Aimer la France

Aimer la France

recettes francaises


L'auteur


Statistiques
Nombre de visites : 19 794
Nombre de commentaires : 0
Nombre d'articles : 9
Dernière màj le 26/02/2011
Blog créé le 26/02/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

Bouturage

 26/02/2011

Choisissez une belle bouture et laissez 2 ou 3 feuilles que vous coupez au ciseau de moitié.

Ensuite, mettez de la poudre de bouturage.

Le petit plus : faites cela au mois d'août en lune montante. Vous plantez dans un bon terreau bien mouillé, fermez les pots d'une poche plastique et vous laissez passer l'hiver. Un circuit va se faire sans avoir à arroser. Au printemps, transplantez et le tour est joué (je viens de réussir et j'ai de magnifiques cafeiers et hibiscus).



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Hortensia (Hydrangéa)

 26/02/2011

Les hortensias fleurissent de juillet à septembre.

 

Une taille est recommandée au mois de mars : vous devrez juste enlever les fleurs fanées.



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Chaque année à la même époque : ça colle et ça dégouline autour de nos plantes. Voici les responsables vue à la loupe.

Pas de doute! Une fine pellicule luisante et collante est bien le miellat, qu'un bon nombre d'insectes aurait pu laisser sur leur passage. Un coup d'œil sur les feuilles et les jeunes pousses de l’arbre, de l’arbuste ou des rosiers... va permettre d'identifier les fauteurs de troubles : pucerons, psylles, aleurodes, cochenilles...


Une piqûre laborieuse 

Tous ces insectes ont en commun un puissant rostre piqueur et suceur, engainant un long stylet, à l'aide duquel ils percent les tissus de la plante. Leur objectif est atteindre les vaisseaux conducteur de sève élaborée (phloème). Les vaisseaux sont cependant ralentis par la plante qui tentent de boucher la piqûre et de bloquer leurs aiguilles invasives. Pucerons ou autres insectes injectent une salive qui facilite le passage des stylets. Souvent, il leur faut plusieurs heures avant d'atteindre le phloème et commence à se régaler.


Des sucres en abondances 

Leurs besoins en sucres sont vite comblés. En effet, la sève élaborée qui chemine dans la plante regorge de sucres fabriqués dans les feuilles lors de la photosynthèse. Les pucerons ou autres insectes suceurs vont ingérer ce sucre, ils vont ensuite rejeter le surplus par la suite, c'est l'excrétion du miellat, cette déjection qui recouvre les feuilles ou encore les boutons floraux. Le miellat est le plus souvent récolté par les colonies de fourmis.


Fumagines. 

Malheureusement, le miellat contente également la fumagine. La fumagine est un champignon qui prend place progressivement sur la surface de la feuille, ce champignon est facile à reconnaitre du à sa couleur noir charbonneux engluées.


Comment les combattre? 

Larves de coccinelles ou laver à grande eau le feuillage ou passer le savon mou ou savon noir vendue en jardinerie



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :