Les blogs
du village
IWAYA un village endogène

IWAYA un village endogène

Iwaya un village partenaire !

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 189 508
Nombre de commentaires : 27
Nombre d'articles : 107
Dernière màj le 14/04/2017
Blog créé le 30/06/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Les avocatiers prets a être plantés.
Ces plantes sont les patrimoines des villageois de Iwaya. 



Pas vraiment grand chose ramené du village, sauf la photo de ces fruits.
Les villageois d'Iwaya récoltent ce qu'ils ont sémé à moindre frais.



La foret.

 15/08/2013
Pour les villageois de IWAYA, le jardin est inclu dans la forêt.
Il n'y a pas de diiference, 99% des produits consommés au village viennent de la forêt. 



Pour l'autosuffisance alimentaire les villageois de IWAYA , ont trouvé un concept original: "ils ne plantent  que ce que ils consomment"



Les fleurs d'Iwaya

 13/08/2013
La nature grande cultivatrice

Dans mon village,  côté jardin, les fleurs sont dans la nature elles ne  se cultivent pas. Elles ne sont désignés que dans mon dialecte, les noms scientifiques ne sont pas bien connus.

 




C'est par manque d'attention des villageois que certaines plantes cohabitent au fumier.

Au moment de jetter une graine, une bouture, ou autre plante au fumier , les villageois (villageoises) ne choisissent pas d'endroit spécifique, lancent juste l'objet au fumier.
Quand ces plantes poussent et fleurissent, il y a de fois ou le villageois de bon sens s'interroge sur cette  cohabitation.
Il n'est donc pas rare de voir derrière les cases de l'ananas se laisser enlasser  par des feuilles de manioc "drôle de cohabitation".


Il y a un adage africain qui dit je cite "La terre ne refuse à personne".
La version universelle deavit être : "La nature ne refuse à personne".
Ce petit vergé d'oseille et de gombo est 100% nature le bio n'est pas encore d'actualité au village.

Après avoir labouré un petit fumier de saison sêche et semer  quelques grains en début de saison des pluies, le résultat est immédiat.
L'espace s'est transformé en vergé. Sans commentaires,  au regard de l'image il ne faut pas beaucoup de temps pour recolter ce que l'on sème au village, en somme pour manger frais et naturel car ces légumes sont cultivés sans additifs (sans engrais).



Deux en un

 10/07/2009
Les Fleurs de soins et de décoration.

Au village Iwaya, les fleurs ont deux  caractérisques essentielles, elles servent de décoration que se soit en forêt aux bords des pistes, dans les vastes plaines  aux environs du village ou près des cases. Ces fleurs servaient  aussi du temps de nos ancètres et  encore aujourd'hui à soigner des nombreuses maladies . Elles font l'objet  non seulement d'une précieuse preservation mais aussi d'un entretien particulier à cause de leurs vertus thérapeutiques.

 

 




Pourquoi  les cultiver, la nature est pourtant la plus grande cultivatrice des fleurs.

 

Pour être  plus belles et en forme au lever du jour , les villigeoises  vont dans la natures au contact de ces  fleurs naturelles  encore toutes trempées de rosée matinale.

 




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :