Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Parfum d'içi et d'ailleurs

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Solanacées


Couleurs des fleurs :

jaune vif


Exposition :

soleil et chaleur, à l’abri du vent


Type de sol :

fertile


Type de végétation :

annuel


Plantation :

semis d’avril à fin juin (dès février sous serre)


Récolte :

juin à octobre




Histoire

La tomate est un fruit – en qui beaucoup voient un légume – qui nous vient du Mexique. Les Incas la cultivaient et les conquistadors la ramenèrent en Europe. Il s’agissait à l’époque d’une espèce très petite, proche de notre « tomate cerise ».

Les Italiens la baptisèrent du nom de « pomme d’or », et comme l’on sait le « pomodoro » est devenu indispensable aux cuisiniers italiens.

Elle mit un peu plus de temps à se faire une vraie place sur les tables françaises, car on craignait ses tiges et ses feuilles qui peuvent être toxiques. La culture de la tomate prit d’abord son essor sous le soleil de la Provence et du Languedoc, puis, à la Révolution, se développa à Paris où on la connaissait que comme plante d’ornementation.

C’est vraiment au XXe siècle qu’elle devint le « fruit-légume » populaire que l’on connaît. Il en existe aujourd’hui de très nombreuses variétés.


Culture

Si elle est bien implantée dans les régions méridionales c’est qu’elle aime par-dessus tout le soleil et la chaleur, et craint le gel. Si vous n’avez pas la chance d’habiter une région très ensoleillée, préférez les petites variétés. Et si vous n’avez pas de jardin, sachez que les tomates cerises peuvent se contenter d’une jardinière !
De toute façon, le jardinier a tout intérêt à tester des variétés différentes, pour varier les plaisirs et augmenter ses chances de réussite.

Si vous avez une serre ou une véranda, les semis se font de février à avril (vous aurez les premiers plants dix jours plus tard et les premières récoltes cinq mois plus tard).

Sinon utilisez des plants que vous mettrez en terre vers la fin avril, attachés autour d’un tuteur. Ils devront mesurer 1 mètre ou 2 de haut et être en PVC (pour éviter les risques de pourrissement).
Enterrez-les plants profondément - seules quelques feuilles doivent dépasser. Le but est d’aider la plante à faire de nombreuses racines. Les pieds doivent être écartés de cinquante centimètres au moins.


Entretien et récolte

La tomate, plutôt délicate à cultiver, demande quelques attentions.
La plante doit être arrosée régulièrement, jusqu’à ce que les fruits commencent à se colorer, jamais sur le feuillage mais au pied.
Pour vous assurer une bonne récolte, il faut aussi tailler les pieds, et retirer une partie des bourgeons qui se trouvent à l’aisselle de la feuille.
Au printemps, arrosez-les pieds de purin d’orties.
En fin de végétation , retirez l’excès de feuilles pour contribuer à la maturation. Enlevez toujours les feuilles desséchées.

La récolte se fait de juin à novembre.
Un bon pied – aidée par une bonne année – peut être très productif


Maladies et nuisibles

La tomate a pas mal d’ennemis potentiels, qui vont des ravageurs comme les doryphores et les pucerons, jusqu’aux maladies comme le mildiou ou le pied noir de la tomate.
Mais pas de quoi se décourager !

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know