Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Parfum d'içi et d'ailleurs

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Brassicacées


Période de floraison :

Été


Couleurs des fleurs :

Jaune


Exposition :

Soleil ou mi-ombre


Type de sol :

Léger, drainé, riche en humus mais peu acide


Humidité du sol :

Frais et humides


Type de végétation :

Vivace, bisannuel


Plantation :

Avril, juillet


Récolte :

Automne




Histoire

Découvert en Scandinavie à la fin du Moyen-Âge, le rutabaga serait à l’origine d’un croisement entre deux espèces, le navet et le chou frisé.
L’appellation de « rutabaga » est apparue pour la première fois en 1803. Désigné « rottabaggar » en Suède, il est aussi appelé « chou de Siam » au Québec.

Le rutabaga dont les feuilles lisses ressemblent à celles du chou fut souvent confondu avec le navet, dont les feuilles sont plus proches des feuille de radis. Ces deux aliments ne font pourtant pas partie de la même espèce.

Son oubli volontaire par les générations actuelles est issu de la Seconde Guerre Mondiale où le rutabaga substitua la pomme de terre durant les périodes de restrictions alimentaires. Par ailleurs, certaines espèces de rutabaga sont destinés à nourrir le bétail, ce qui n’est pas pour lui donner une meilleure image auprès du public.

Aujourd’hui, certains acteurs des cuisines françaises tentent néanmoins de faire redécouvrir ce légume négligé comme Marc Veyrat le proposant dans un de ses menus…


Culture

La culture du rutabaga s’effectue sur un terrain bien drainé, peu acide et léger.

Son semis est possible en pleine terre. Commencez donc par sarcler le sol et ajoutez-lui du terreau et/ou du compost. Comme pour la culture des navets, les rutabagas apprécient le soufre. Vous pourrez donc en incorporer un peu dans le sol avant les semis.

Établissez des tranchées et creusez des trous profonds d’un centimètre, en respectant une distance de 40 centimètres en tous sens. Déposez-y les graines et recouvrez d’un filet de terre. Arrosez en pluie.

Astuce malin : Pour éviter d’étaler un surplus de terreau, optez pour un terrain de semence ayant déjà reçu un compost abondant.


Entretien et récolte

Un arrosage copieux est nécessaire au bon développement des rutabagas, tout en évitant l’eau stagnante. Pensez aussi à désherber votre terrain régulièrement.

En Août, débarrassez les racines de la terre qui l’entoure en gardant juste les petites racines. Ce procédé lutte contre la larve de la mouche du chou.
Il vous est également possible de déposer sur les légumes de la paille de lin.

La récolte s’effectue une dizaine de semaines suivant la période des semis, lorsque les feuilles sont tendres au 2/3 de sa surface. Les racines quant à elles, doivent être de 6 à 10 centimètres de diamètre.

Les rutabagas se conserveront parfaitement dans un lieu frais comme une cave.


Maladies et nuisibles

Les plants de rutabagas peuvent être attaqués par les mouches du chou ou encore par l’altise. C’est pour les éviter que vous devrez dès le début du mois d’Août, débarrasser les racines de la terre. Dans ce cas, utilisez directement un insecticide adéquat.

Pour lutter contre la virose, l’oïdium et le pourrissement des racines, procédez à l’alternance des cultures. Changez aussi les méthodes biologiques et chimiques.

Les pucerons et les vecteurs de virus se logent souvent dans la verdure. Désherbez régulièrement afin de combattre leur apparition.

Astuce malin : En détournant votre culture des autres crucifères (brocolis, choux ou encore radis), vous éviterez ainsi le déséquilibre minéral du sol.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know