Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

sarrasin et phesalys

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Vitacées


Période de floraison :

Printemps


Couleurs des fleurs :

Blanc crème


Exposition :

Ensoleillée


Type de sol :

Drainé, profond, riche, chaud et acide


Humidité du sol :

Peu humide


Type de végétation :

Vivace


Plantation :

Automne, hiver


Récolte :

Août à septembre




Histoire

En provenance d’Asie Mineure, le raisin était présent à l’état naturel puis diffusé ensuite vers l’Ouest. Les chasseurs-cueilleurs en consommaient déjà à cette époque. D’ailleurs, lorsque la récolte était amplement suffisante, le raisin était broyé en jus, puis réservé dans des jarres de terre.
Ainsi, on raconte qu’un jour, un homme se promenant par hasard entre la Mer Noire et le golfe Persique, retrouva une des jarres et en bût son contenu. Et c’est alors que 4000 ans avant notre ère débuta la maîtrise du processus de vinification et de la viticulture.

Dans l’Antiquité, les Grecs et les Romains, amateurs de vin, répandirent la culture de la vigne dans tout l’Empire. Et à partir de là, la culture de la vigne fut domestiquée et de très nombreuses variétés de raisins virent le jour uniquement pour la viticulture.

Au XVIIème siècle, le raisin fait son apparition sur les buffets de Louis XIV pour ensuite, être reconnu deux siècles plus tard. Le raisin se dégustait alors en jus, en grappe, légèrement cuit ou encore en pâtisserie.
Malgré cela, le raisin sous forme de fruit se fera assez rare sur nos tables jusqu’au XXème siècle.


Culture

La culture des vignes se déroule en bouture, en greffe ou encore en marcottage.
Elle nécessite un sol profond, riche et sablonneux.

Nous vous proposons ici la méthode de plantation en conteneur.
Sarclez le sol, mouillez les jeunes pousses, puis creusez des trous en terre végétale.
Retirez les mottes de leur pot respectif et déposez-les dans la terre de jardin auquel vous aurez ajouté du compost.
La greffe se situera à 4 centimètres en dessus du niveau de la surface du sol.

Il faut idéalement planter la vigne au soleil contre un mur de plantation orientée au sud.
Si vous plantez plusieurs plants, n’oubliez pas que leur durée de vie oscille entre 30 et 50 ans, donc laissez-leur suffisamment de place pour se développer.

Quelque soit le procédé choisi, n’oubliez pas que les vignes sont incapables de former des bourgeons adventifs. La section doit avoir au minimum un bourgeon pour se multiplier…


Entretien et récolte

Vérifiez régulièrement que le sol soit bien drainé. Si ce n’est pas le cas, rectifiez-le car une eau stagnante favorise dangereusement l’apparition de maladies.

Faites un apport d’engrais complet chaque printemps.

Retirez les mauvaises herbes de vos vignes afin de conserver l’ensemble des éléments nutritifs à la vigne.

Une taille basse est nécessaire dès la formation des grappes et pour cela, conservez seulement trois bourgeons.
Profitez de la taille pour rééquilibrer vos arbustes… car une vigne trop puissante produira des raisins de moindre qualité et inversement.

Les raisins récoltés doivent atteindre leur degré de maturité et être fermes, lisses et de belle couleur. Manipulez-les délicatement car ce sont des fruits délicats.

Gardez-les quelques jours au réfrigérateur dans un sac plastique perforé.
À température ambiante, les grappes de raisins peuvent se conserver jusqu’à quinze jours.
Leur congélation n’est toutefois pas conseillée.


Maladies et nuisibles

Les vignes craignent particulièrement le mildiou et l’oïdium. Elles sont vulnérables aussi aux maladies du bois ou des virus.
Des traitements préventifs sont donc indispensables.

En cas de pucerons, utilisez un insecticide de type « Thiodan ».

Dès la formation de beaux raisins, d’autres ravageurs surviendront. Il s’agit là principalement d’oiseaux comme le merle d’Amérique et l’étourneau sansonnet.
Une installation de filets recouvrant les vignes empêcheront les oiseaux de venir dévorer les petits fruits.

Une taille des vignes est primordiale car leur aération limite la formation de champignons.

Saviez-vous que le rosier est la sentinelle des vignes…Alors n’hésitez pas à en semer !

Astuce malin : Désinfectez toujours votre sécateur, coupant vos grappes de raisins avec de l’alcool à 90°. De ce fait, vous éviterez de répandre les maladies sur d’autres pieds.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know