Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Marine et Clémence jardinent

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Solanacées


Période de floraison :

Été


Couleurs des fleurs :

Blanc – jaune - orangée


Exposition :

Ensoleillée


Type de sol :

Drainé, léger, riche et légèrement acide


Humidité du sol :

Normale


Type de végétation :

Annuel


Plantation :

Mars à juin


Récolte :

Juillet à septembre




Histoire

Les premières traces de piment auraient été découvertes entre la Bolivie il y a près de 7 000 ans. Il s’est introduit par la suite en Amérique Centrale, au Mexique, ainsi que dans toute l’Amérique du Sud.

Connu depuis des milliers d’années, le piment fut cuisiné pour la première fois par les Aztèques. Ces derniers le transformèrent en boisson : mélangé avec du cacao, ils prétendaient que ce nouveau philtre donnait du courage.

Puis, le piment a été ramené en Europe grâce à Christophe Colomb à la suite de son premier voyage en Amérique. C’est ainsi que le piment se répandit sur tous les autres continents car il avait l’avantage de remplacer le piment à un coût beaucoup moins onéreux.

Dernière épice découverte, le piment est pourtant la plus cuisinée au monde, toutefois en quantité inégale selon les pays. Le piment est ainsi particulièrement apprécié dans les pays chauds. Par exemple, de nombreuses sauces sont élaborées grâce à son arôme spécifique, le faisant passer aujourd’hui devant le ketchup.
Il doit son goût à un composant, la capsaïcine, qui agit violemment sur les papilles gustatives. On dit d’ailleurs que plus le piment est petit, plus son goût est explosif.


Saviez-vous qu’aujourd’hui, aux États-Unis, les amateurs de piment fort se retrouvent dans des clubs de mangeurs de piments ? On les appelle « chiliheads » ou « chilehead ».


Culture

La culture des piments s’effectue en pots ou en caissettes à l’abri, à une température comprise de 21 à 26°C. Dès l’apparition de deux belles feuilles, vos plants sont prêts pour le repiquage en jardin, en terre chaude.

Quinze jours avant de les ensemencer, habituez-les doucement aux températures extérieures.

Dans un lieu ensoleillé, creusez des sillions distants de 80 centimètres entre eux puis, des trous espacés d’une quarantaine de centimètres et d’un centimètre de profondeur.
Déposez dans chaque cavité, une bonne quantité de compost et/ou du terreau. Le pH doit être alors neutre, équivalent à 6 ou 7.
Rebouchez en installant une cuvette et un paillis. Arrosez abondamment les pieds (et non le feuillage).

Méfiez-vous aux températures descendant sous les 15°C. Selon la région où vous vivez, il est préférable de les installer sous serre.

Attention à la manipulation des piments ! Portez des gants de caoutchouc et ne vous touchez pas le visage.


Entretien et récolte

Privilégiez un arrosage régulier aux pieds des semis et non sur le feuillage. Souvenez-vous que le sol doit être frais mais sans excès d’humidité sous risque de pourriture.

Supprimez les feuilles jaunies et/ou malades.
En Juin-Juillet, apportez-leur un peu d’algue liquide.

La récolte s’établit généralement deux à trois mois suivant la plantation, lorsqu’ils
sont bien rouges.

Les piments se conservent en bas du réfrigérateur dans un sac plastique durant une semaine.
Vous avez aussi la possibilité de les sécher puis, de les réduire en poudre ou de les laisser en fins morceaux.
Les piments à chair épaisse peuvent être congelés dans un sac plastique fermé hermétiquement. Ils seront alors consommés dans les six prochains mois suivant la récolte.


Maladies et nuisibles

Un surplus d’humidité stagnante entraîne le pourrissement des pieds ou d’autres maladies comme le mildiou.

Les insectes les plus rencontrés dans la culture des piments sont les pucerons, les cochenilles et les acariens. Utilisez alors un insecticide adéquat à leur destruction.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par ooPartners Solutions avec les technologies Intra'Know