Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Le jardin des chats

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Lamiacées


Période de floraison :

Juin à août


Couleurs des fleurs :

Rose, pourpre


Exposition :

Ensoleillée, à l’abri du vent


Type de sol :

Drainé, sablonneux et calcaire


Humidité du sol :

Faible


Type de végétation :

Vivace


Plantation :

Début du printemps


Récolte :

Entre juillet et septembre




Histoire

Originaire du Bassin méditerranéen et d’Asie Centrale, l’origan fait sa première apparition dès l’Antiquité en tant que produit à vertus médicinales. Cousine de la marjolaine, cette plante aromatique était considérée comme « sacrée » par les Égyptiens et les Indiens.

Les Romains et les Grecs quant à eux, étaient certains de ses vertus aphrodisiaques, symbolisant la fertilité et la joie. D’ailleurs, certains jeunes mariés portaient des couronnes tressées d’origan. Ce n’est qu’au XIIIème siècle que l’appellation « origan » est née, signifiant alors « aime la montagne ». Une légende raconte que cet aromate poussant dans les régions montagneuses, aurait été créé par Vénus afin de cicatriser les blessures causées par les fameuses flèches de Cupidon.

Ce condiment embaumait les défunts des Égyptiens et était donné en offrande aux Dieux. L’origan était considéré comme un anti-venin pour Aristote.

Au XVIème siècle, on en portait sur soi afin de se protéger de la peste.


Culture

La culture de l’origan s’effectue en terrain chaud. Commencez par réaliser des rangs espacés de trois mètres entre eux. Établissez des trous tous les mètres et légèrement plus grands que les racines.

Préparez le sol en mélangeant la terre avec un bon terreau pour fleurs, du sable et du compost. Personnalisez votre sol : s’il est argileux, ajoutez davantage de sable ; au contraire, s’il est pauvre, forcez la dose avec du compost.

Coupez si besoin l’extrémité de vos racines en éliminant les parties abîmées.

Placez vos plants et paillez-les éventuellement avec des pierres. Ce procédé maintiendra la chaleur et évitera la pourriture. Tassez doucement puis, arrosez abondamment.

À noter que la culture de l’origan peut se réaliser en pots et à proximité du cerfeuil ou de la marjolaine.


Entretien et récolte

Enlevez l’eau stagnante qui peut s’accumuler.

Désherbez régulièrement et taillez vos plants pour un bon développement des nouvelles pousses. Dès la floraison, enlevez les deux tiers des plants pour obtenir une deuxième récolte.

Selon la région d’habitation, possibilité également de pailler les pieds pour les protéger du froid.

La récolte s’effectue le matin : coupez alors au sécateur l’origan au ras du sol sur plusieurs semis afin de les éclaircir.

Ce condiment se conserve parfaitement frais dans un verre d’eau ou dans un sac plastique en bas de votre réfrigérateur pendant une semaine. Pour une conservation à longue durée soit près d’un an, séchez le bouquet de thym tête en bas dans un endroit aéré puis, mettez-les dans des bocaux fermés hermétiquement.


Maladies et nuisibles

L’origan ne craint pas les maladies. Toutefois, si votre sol est mal drainé, les racines pourriront.

Les seuls insectes redoutés par ce condiment sont les araignées rouges et les pucerons. Leur apparition est rare et se lutte avec un bon insecticide.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know