Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Marine et Clémence jardinent

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Valérianacées


Période de floraison :

Avril à juillet


Couleurs des fleurs :

Bleutée


Exposition :

Ombre


Type de sol :

Léger, non labouré et profond


Humidité du sol :

Constante surtout lors de la croissance


Type de végétation :

Annuelle


Plantation :

Août à octobre


Récolte :

Automne, hiver, au début printemps




Histoire

La mâche apparaît pour la première fois à la Renaissance sur le territoire français et plus précisément au long de la Loire. Toutefois, elle est présente dans d’autres régions du Monde comme au Nord de l’Afrique ou à l’Ouest de l’Asie.

Curieusement, au Vème siècle, cette salade était l’objet de représentation de tombeaux en Égypte. Elle inspira également un grand peintre, Léonard de Vinci et au XVIème siècle, le poète Ronsard.

La mâche pousse naturellement dans les prés de céréales (comme le blé) et les paysans en profitaient pour la récolter régulièrement. Quelques siècles plus tard, dans les restaurants, les Parisiens la cuisinaient fièrement et en faisaient la base de certains mets.
De nos jours, c’est l’une des trois familles de salades qui est reconnue et plus consommée en raison entre autres de sa richesse en oméga3 et de sa conservation.


Culture

Établissez des petites tranchées d’un centimètre de profondeur et assurez-vous que le sol soit frais et labouré. Espacez les sillons d’une vingtaine de centimètres entre eux.

Semez alors les graines de telle façon que chacune d’entre elles soit séparées d’un centimètre. Recouvrez l’ensemble de compost, de terreau et même de sable, tassez légèrement puis arrosez.

Saviez-vous qu’à l’origine, la mâche était une mauvaise herbe ? À la venue des beaux jours, si vous la laissez grainer, elle vous donnera naturellement des nouvelles pousses…


Entretien et récolte

La mâche a besoin de peu d’entretien. En début de croissance, arrosez-la tout de même une à deux fois avec de l’engrais (à défaut, du purin d’orties).

En été, paillez-les afin de préserver la fraîcheur de votre sol.

Dès les premières feuilles, éclaircissez votre culture en ne gardant qu’un pied tous les cinq centimètres.

Pour la première cueillette dite « à grosse graine », coupez au niveau du collet pour favoriser la pousse des rosettes. Quand aux récoltes suivantes, elles se font délicatement et au ras du sol pour ne pas effriter le feuillage.

La mâche doit être bien verte à l’aspect duveté.
Conservez-la jusqu’à quatre jours en bas de votre réfrigérateur.


Maladies et nuisibles

Comme toute salade, la mâche est attaquée par les parasites, la pourriture grise, le mildiou, la jaunisse occidentale, la liste étant non exhaustive…

Si vos arrosages sont trop abondants, des taches brunes peuvent subvenir, c’est ce que l’on appelle la « rouille ». Éliminez alors les plants concernés, éclaircissez le tout si nécessaire et terminez par un binage soigneux.

Au contraire, lors d’une grande sécheresse et même si cette maladie est assez rare, l’oïdium se développe. Pour y remédier, une pulvérisation de soufre suffit.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know