Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Parfum d'içi et d'ailleurs

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Légumineuses


Période de floraison :

De mai à septembre


Couleurs des fleurs :

Blanc avec irisé bleu


Exposition :

Ensoleillée ou mi-ombragée


Type de sol :

Léger, profond et légèrement calcaire


Humidité du sol :

Frais et sans excès d’eau


Type de végétation :

Annuel


Plantation :

Mars, avril


Récolte :

Juillet, août




Histoire

Originaire du Moyen-Orient, la lentille est un des plus anciens légumes cultivée par l’homme probablement il y a près de 10 000 ans. Elle a été cultivée dans la Haute Antiquité et certaines découvertes illustrent sa présence dans de nombreux sites préhistoriques tels qu’en Syrie.
Le long du Nil, en Égypte ancienne, des terres irriguées accueillaient des plants de lentilles et de pois chiches. C’était pour les habitants une alimentation courante grâce à sa richesse en protéines (25%) et sa consistance.
Les écrits de Pline révèlent l’existence d’une recette à base de lentilles pilés qui date du IVème siècle avant J.-C.
À Rome, ce légume faisait partie des mets des pauvres et des paysans. C’est à la fin du Moyen-Âge, qu’elle fut renommée et davantage consommée.
Elle est apparue en Europe par les Phéniciens, Carthaginois et Romains.
Quant à la France,« La lentille verte du Puy » bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée. Obtenant par la suite un label rouge, c’est le premier légume AOC.
En 1960, le coût de la main d’œuvre augmente. La culture de lentilles se fait donc rare et il ne restera plus que trois producteurs en 1886. Quatre ans après, un seul producteur restera maître de l’évolution de ce légume.


Culture

Dès le printemps, préparez votre sol. Pour cela, sarclez-le et vérifiez qu’il soit léger et sensiblement calcaire. La culture des lentilles n’a pas besoin d’engrais pour se développer.

Commencez par établir des lignées distantes de 40 centimètres puis, des trous profonds de 3 centimètres.
Installez alors les semis, rebouchez d’un centimètre de terre, tassez délicatement puis, arrosez généreusement.

Astuce malin : Ne semez pas des lentilles deux années consécutives sur le même terrain.


Entretien et récolte

Le plant de lentilles ne nécessite ni fumier ni engrais ; il est donc très facile d’entretien.

Apportez-lui du soleil, suffisamment d’humidité et un désherbage régulier.
Lorsque les plantes sont assez hautes, butez-les et installez 2 ou 3 fils sur chaque rangs afin d’éviter qu’elles ne s’allongent au sol.

La récolte s’effectue juste avant la maturité des grains, lorsque les lentilles ont des veinures bleues.
Retirez alors les pieds et séchez-les sur place. Puis, 24 heures plus tard, pendez-les dans un lieu aéré. Au fur et à mesure de vos besoins, cueillez les graines en les battants.
À noter que les lentilles se conservent mieux dans leur cosse.

Saviez-vous qu’enfouie en vert dans le sol, cette plante constitue un des meilleurs engrais végétaux.


Maladies et nuisibles

Pour lutter contre les parasites et les champignons dits « anthracnoses », utilisez dès le début de la floraison des fongicides comme le chlorothalonil, le boscalid ou encore l’azoxystrobine. À noter que leur efficacité n’est remarquée qu’à type de prévention.

D’autres maladies de moindre importance peuvent rentrer en compte. C’est le cas du pourridié et de la moisissure grise. Cette dernière se combat avec un traitement à base de boscalid.

Quant aux ravageurs, soyez vigilant à la survenue des criquets qui s’attaquent aux boutons floraux et aux gousses en croissance.
Un désherbage régulier est alors préconisé en traitement de prévention car les larves se nichent dans les herbes hautes et ainsi, vous diminuerez sensiblement le nombre de survivants.
Les criquets apprécient particulièrement les sols non travaillés alors vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Les vers-gris se nourrissent aussi de mauvaises herbes. Optez pour la deltaméthrine.
Le chlorpyrifos est utilisé spécifiquement contre les vers-gris à dos rouge et la perméthrine, contre les vers-gris orthogonaux.

Astuce malin : Une rotation régulière des cultures en céréales réduit les risques de maladies.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par ooPartners Solutions avec les technologies Intra'Know