Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Vive le printemps

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Cucurbitaceae


Couleurs des fleurs :

jaune


Exposition :

ensoleillée


Type de sol :

bien drainé, riche en humus


Type de végétation :

annuelle


Plantation :

mars à juin


Récolte :

juin à octobre




Histoire

« Cornichon » est le nom d’une plante herbacée et de ses fruits, appartenant à la famille des cucurbitacées, tout comme la courge, le melon, le concombre, la courgette et le potiron. Originaire d’Inde et de Chine, le cornichon est en fait un concombre que l’on recueille avant maturité. Récemment, les horticulteurs ont, par sélection, créé des variétés distinctes du concombre. On utilise le cornichon comme condiment en le faisant confire dans du vinaigre aromatisé. Ce légume-fruit est, tout comme le concombre, très peu énergétique.

Le cornichon se distingue par ses tiges et ses grandes feuilles triangulaires, velues et râpeuses. Sa croissance étant très rapide, les enfants pourront s’amuser de voir le légume se former… presque à vu d’œil !

Parmi les principales variétés, citons le Vert petit de Paris, Vert long anglais, le Vert de Massy, le Vert fin de Meaux, le cornichon amélioré de Bourbonne, F1 Parker, F1 Diamant (ces deux variétés étant très résistantes aux maladies).


Culture

le cornichon est plutôt facile à cultiver, si l’on respecte quelques conditions. Il faut d’abord lui choisir un emplacement ensoleillé, la plante aimant la chaleur mais pas le froid. Prévoir un sol bien drainé, que l’on aura fertilisé en humus (ou en fumier, que le cornichon appréciera, comme tous les cucurbitacées). On trace des lignes espacées de 1 m, le long desquelles ont plante des piquets espacés de 2 m. On installera ensuite un filet à ramer ou un grillage à maille large, de 1,50 m de haut, on y attachera la plante au fur et à mesure de sa croissance ; elle s’y accrochera grâce à ses vrilles.

On sème les cornichons en poquets (quatre graines par trous). Les semis se font en pleine terre, en mai-juin (après les saints de glace, quand il n’y a plus de risque de gelées). On peut aussi semer sous serre dés le mois de mars, en mettant 4 graines par godets. Lorsque les plants ont deux à trois feuilles, on en garde seulement deux, en choisissant les plus vigoureux.

Les cornichons peuvent aussi être plantés ; espacer les plants de 1 m.

On évitera de les faire pousser près des pommes de terre et des tomates, mais au contraire près des laitues, du céleri, des choux, des pois, des haricots…


Entretien et récolte

Si le cornichon n’aime pas l’humidité, il nécessite toutefois des arrosages réguliers, surtout en été, et jamais sur les feuilles (pour limiter les risques de maladie tels que l’oïdium).

On récolte les fruits quand ils atteignent une taille de 7 à 8 cm, trois mois environ après le semis, tôt le matin pour qu’ils soient plus croquants et qu’ils se conservent bien. On les brosse ensuite pour enlever leurs petits poils piquants et on les frotte avec du gros sel.


Maladies et nuisibles

Le tétranyque, ou « grise » (tâches blanchâtres sous les feuilles), le thrips, l’oïdium.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know