Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Herbe folle

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Cucurbitacées


Période de floraison :

De mai à octobre


Couleurs des fleurs :

Jaune terne


Exposition :

Soleil, dans un endroit légèrement ventilé


Type de sol :

Drainé, léger et riche en matière organique


Humidité du sol :

Sensible à un excédent d’eau


Type de végétation :

Vivace


Plantation :

Avril à juin


Récolte :

Juin à octobre




Histoire

Le concombre issu de l’Himalaya, est apparu il y a près de 4 000 ans. Son parcours est étonnant, passant de l’Asie aux Antilles et dans les pays du Nord, il est même mentionné dans la Bible par les Hébreux.

En France, il est connu qu’à l’époque de Charlemagne. Quant aux Américains, ils le découvrent en 1494 grâce aux expéditions de Christophe Colomb.

Toutefois, ce n’est qu’au XVIIème siècle qu’il fut réellement populaire. Il est alors cultivé dans les potagers de Versailles pour ses soupes excellentes qui plaisaient tant à Louis XIV.

Ses vertus esthétiques ont longtemps été utilisées par les femmes égyptiennes, indiennes mais aussi par celles d’aujourd’hui en soins du visage.


Culture

Le concombre est un fruit de plus en plus courant.

L’idéal est de le planter sous serre au printemps, dans un climat chaud et ensoleillé ayant une température proche des 25- 30°C. En effet, le concombre a besoin de chaleur pour une bonne germination.

Privilégiez une terre humide sans excès. Chaque gramme de semence comprend 35 à 50 graines selon les espèces.

Insérez les semis dans le sol à une profondeur d’environ 3cm seulement. Soyez prudent car les rangs doivent être espacés pour faciliter la récolte. Vous pouvez également procéder à un repiquage de plants que vous aurez achetés en jardinerie.


Entretien et récolte

Arrosez de telle façon qu’il y ait constamment environ 4cm d’eau par semaine. Modulez votre arrosage selon le temps.

Afin de maintenir l’humidité et d’empêcher les mauvaises herbes, pensez à pailler vos plants régulièrement.

La récolte s’effectue en moyenne tous les deux jours lorsque les concombres sont tendres. À la cueillette, les fruits sont en général d’une taille d’environ 15cm et de 4 à 5 cm de diamètre. Délicats, les concombres doivent être manipulés avec précaution. Coupez alors avec un sécateur et déposez les fruits doucement dans des caisses.

Conservez-les dans un endroit frais pour échapper au jaunissement.


Maladies et nuisibles

La fructification des concombres peut rencontrer certains problèmes comme la pourriture des racines ou encore l’envahissement de mouches du céleri.

L’oïdium dite maladie blanche, apparaît en fin août. Pulvérisez alors les feuilles d’un mélange d’ail et d’eau et de bouillie bordelaise. Renouvelez l’opération toutes les semaines dès le début du mois de juillet.

Toutefois, la chrysomèle rayée reste l’infection la plus redoutée car elle entraîne un flétrissement bactérien qui est irrémédiable. Pour qu’elle n’apparaisse pas, couvrez vos plants. N’oubliez pas de la retirer lors de la pollinisation, car la venue des abeilles est importante pour le développement des concombres.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know