Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Le jardin des chats

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Astéracées


Période de floraison :

Juillet août - Hampe florale bisannuelle


Couleurs des fleurs :

Bleu en forme de capitule


Exposition :

Soleil, mi-ombre


Type de sol :

Drainé, calcaire ou légèrement alcalin


Humidité du sol :

Normal


Type de végétation :

Vivace


Plantation :

Mai à juillet


Récolte :

Automne




Histoire

L’appellation chicorée est à l’origine des Grecs qui l’ont surnommée « cichorium ». Connue depuis 4 000 ans avant Jésus-Christ, cette plante feuillue apparaît sur le papyrus Ebers.

Dès l’Antiquité, les Grecs et les Romains ont su employer les bienfaits médicinaux de la chicorée. Très rapidement, cette plante intègre l’Encyclopédie pharmaceutique. La tradition attribuait à la chicorée des vertus efficaces contre la fièvre, l’herpès et les troubles du transit intestinal. Elle était également considérée aussi comme un bon vermifuge.

Ses propriétés ne s’arrêtent pas là. À cette époque, les feuilles de chicorée étaient récoltées pour assouvir les papilles gustatives. A partir du XVIIème siècle, les racines de chicorée (et non les feuilles) se grillaient pour être torréfiées puis moulues et se préparaient alors comme ersatz de café, tout étant un stimulant moins excitant.

De nos jours, la culture de la chicorée s’est développée, créant d’autres variétés telles que scarole, endive et frisée, notamment dans le Nord Est de la France et aussi la Belgique.

Et pour la petite histoire, n’est-ce pas vrai qu’un homme pouvant respirer un pied de chicorée à pleins poumons et considéré comme courageux…


Culture

Quelque soit la variété de chicorée choisie, prévoyez un emplacement ensoleillé et/ou mi-ombre. À savoir que certaines d’entre elles ne supportant pas le froid, prévoyez ainsi de quoi la protéger pour les jours les plus difficiles.

Préparez votre terre afin qu’elle soit riche en humus et argileuse pour éviter une rétention de l’eau qui pourrait provoquer le pourrissement de la plante.

Établissez des sillions de trente-cinq centimètres de distance. Creusez des trous tous les vingt centimètres sur un centimètre de profondeur.

Rebouchez, tassez délicatement puis, arrosez en pluie.

Dès que vos jeunes pousses auront atteint six à sept feuilles, pour un meilleur développement, éclaircissez votre culture en les repiquant et en respectant une distance de trente centimètres entre chaque.

Astuce malin : Pour avoir de la chicorée toujours fraîche, étalez vos semences sur quelques mois.


Entretien et récolte

Peu d’entretien est nécessaire au bon développement de la chicorée, plante relativement rustique.

Veillez à effectuer régulièrement un arrosage mais sans excès d’humidité.
Si besoin, ajoutez à la terre de l’engrais de fond.

Dès le mois de septembre, éliminez le feuillage des variétés rouges juste au-dessus du collet.
Pour passer l’hiver, installez un tunnel ou un voile plastique au-dessus de vos plants.

Deux semaines avant la récolte, procédez au blanchiment qui diminuera l’amertume. Pour cela, à l’aide d’une ficelle, liez les feuilles ensemble vers le centre des plants et privez-les de la lumière.
Attention à ne pas effectuer cette technique sur les semis humides, auquel cas certaines maladies peuvent se propager.

Après cueillette, nettoyez les feuilles sous l’eau froide, coupez-les brièvement pour ensuite, les faire sécher. À savoir que la chicorée se conserve très mal alors, récoltez ses feuilles au fur et à mesure de vos besoins…


Maladies et nuisibles

Plante assez résistante, la chicorée craint peu de maladies.

Toutefois, méfiez-vous de certains insectes ou des gastéropodes comme les limaces, les escargots et la mouche de l’endive.
Déposez alors de la cendre sur les pieds ou des granulés.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know