Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Vive le printemps

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques

Famille :

Liliacées


Période de floraison :

Été à partir du mois de juillet


Couleurs des fleurs :

Blanc, vert ou violet


Exposition :

Soleil, mi-ombre


Type de sol :

Drainé, sablonneux et léger


Humidité du sol :

Normal mais attention à la sécheresse.


Type de végétation :

Vivace


Plantation :

Semis en février ou repiquage au printemps (voire à l’automne)


Récolte :

Avril à juin.




Histoire

Originaire des régions tempérées de l’Eurasie, l’asperge est connue depuis l’Antiquité. Ainsi, les Égyptiens l’ont ainsi représentée sur des fresques.

Pour les Grecs, ce légume était voué à Aphrodite, déesse de l’amour et vendu pour ses propriétés aphrodisiaques. D’ailleurs, son nom provient du grec « asparagos » et celui d’ « asperge » est apparu en France en 1256.

Un peu négligée au Moyen-Âge, cette plante légumière aurait été ramenée d’Italie par Catherine de Médicis pour son mariage avec Henri II. Cette plane fut alors très appréciée de Louis XIV. Elle fut donc considérée comme raffinée au XIXème siècle car consommée uniquement par les plus aisés. L’asperge fit partie intégrante des plantes médicinales guérissant par exemple les piqûres d’abeilles, les maux de dents et les troubles cardiaques.

De nos jours, près de quatre variétés d’asperge existent en France, douze dans toute l’Europe et jusqu’à 250 000 tonnes en sont cultivées.
Cette plante potagère est aujourd’hui pleinement utilisée aussi bien dans les mets orientaux qu’occidentaux. Saviez-vous que c’est parce qu’elle est cueillie délicatement à la main, qu’elle est aussi onéreuse ?


Culture

On cultive l’asperge pour sa pousse issue d'une tige souterraine s’allongeant à la recherche du soleil et se terminant par un bourgeon.
L’asperge est dite "blanche", "violette" ou "verte mais cela est dû à des modes de culture distincts (et non à des variétés différents) :
- La blanche est récoltée dès qu'elle sort de terre,
- La violette est récoltée quand elle a émergé de quelques centimètres,
- La verte est cueillie lorsqu'elle mesure une quinzaine de centimètres.
Il existe également des asperges sauvages, minces et vertes légèrement amères.


La plantation des asperges à partir de semences ou de griffes d'un an (tige souterraine avec racines et bourgeons) s’effectue dès le mois de février jusqu’en avril. Favorisez une orientation nord-ouest car la plante peut monter jusqu’à deux mètres de hauteur et ainsi faire de l’ombre au reste du potager. Choisissez bien cet emplacement dans votre potager car il est délicat de le modifier par la suite. Cependant, il est à noter que l’aspergeraie se révèle être un très bon investissement à long terme.

Commencez par établir une tranchée d’une quinzaine de centimètres de profondeur. Les rangs doivent être à plus d’un mètre de distance.

Assurez-vous que votre sol soit riche, meuble et contenant du sable. Ajoutez de l’engrais, du fumier et/ou du compost si nécessaire.
Si vous souhaitez des asperges blanches, n’oubliez pas de réaliser des butées de terre empêchant à la lumière de pénétrer et ainsi à la photosynthèse d’avoir lieu.
Mettez en place un tuteur et déposez alors les jeunes plants espacés de 45 centimètres les uns des autres. Rebouchez délicatement de terre et arrosez abondamment.

Pour une famille de quatre personnes, comptez une culture de douze à dix-huit plants.

Astuce malin : Si vous préférez semer directement des graines, faites-les tremper 48 heures dans de l’eau avant de les mettre en terre, cette méthode étant très efficace pour accélérer la germination.


Entretien et récolte

Vous ne pourrez récolter que la deuxième année et surtout la troisième année après la plantation
Au printemps, déposez de l’engrais, l’équivalence de cinq centimètres de terreau puis, dès les beaux jours, sarclez les plants. Pour favoriser une deuxième récolte à la fin de l’été, laissez à la plante de quoi se régénérer durant la période estivale.

Un arrosage régulier et non excessif est primordial pour le bon développement des asperges.

Les pieds ne donneront de beaux légumes qu’au bout de la troisième année.
La cueillette s’effectue en matinée dès que les turions atteignent une vingtaine de centimètres de long et que leur pointe respective soit fermée.
Pour cela, sectionnez-les au couteau à quelques centimètres de la surface du sol.
La récolte se termine lorsque le diamètre des turions est égal à un ou moins d’un centimètre. À ce moment là, disposez sur les pieds une grande quantité de fumier et paillez sur dix centimètres. Cette technique combat la poussée des mauvaises herbes.

En automne, apportez du fumier et paillez les semis. Coupez les tiges et éliminez-les correctement afin qu’il n’y est pas de prolifération de criocère.


Attention à la conservation ! Une fois coupée, l’asperge se conserve mal. Cuisez le surplus récolté pour les mettre en conserve ou réservez-les quelques jours en bas de votre réfrigérateur dans de l’eau.


Maladies et nuisibles

Si vous respectez scrupuleusement l’aération du sol grâce au sarclage, la composition de la terre et les distances recommandées ci-dessus, la venue de maladies et insectes devrait être rare.

Toutefois, en cas de rouille, utilisez un traitement à base de souffre.

Les champignons causent les dommages les plus importants sur les asperges soit le pourrissement des plants en commençant par les racines.
Lors de la mise en terre des jeunes plants et/ou des graines, vérifiez bien qu’il n’y a jamais eu de culture d’asperges sur le choix de votre emplacement actuel.
Choisissez des semis traités d’avance. Auquel cas, plongez-les dans un mélange de javellisant à base d’hypochlorite de sodium dans cinq parties d’eau. Laissez agir deux heures, rincez-les puis, plantez-les.

Méfiez-vous aussi de la mouche de l’asperge et de la mouche grise qui creusent des galeries dans les tiges et attaquent les turions.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com
Ce site a été développé par Yieloo avec les technologies Intra'Know