Forum - Contact - Partenaires - Presse
Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Vive le printemps

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

Recherchez un conseil jardin :

Thème :

 

Les caractéristiques


Famille

Cet arbuste appartient à la famille des Hydrangeacées du type Hydrangea.


Couleurs des fleurs

L’assortiment de variété recensée offre un large choix de couleurs de fleurs allant du rose au bleu, en passant par le blanc et le pourpre, voir bicolore. En réalité, la nature du sol a une réelle incidence sur les variations de couleurs de l’hortensia.


Exposition

Bien que robuste et rustique, l’hortensia apprécie les endroits semi ombragés. C’est pour cette raison qu’il se trouve particulièrement à l’aise sur les côtes atlantiques et plus précisément la Bretagne, terre des celtes.


Type de sol

Son terrain de prédilection est un sol acide et chargé d’humus. L’acidité du sol influence la couleur de ses fleurs.


Type de végétation

De juin à septembre selon les régions, l’hortensia illuminera votre jardin de ses plus belles fleurs.


Période de plantation

Pour pouvoir profiter pleinement de cette nature abondante et colorée, il est préconisé que planter vos hortensias de novembre à avril.

Vous pouvez les acheter en conteneurs et les planter directement en terre ou les acheter en pot pour un balcon ou une terrasse. Dans le jardin, l’hortensia est de nature expansive. Prévoyez donc d’espacer d’au moins 1 mètre chaque pied.


Espèces (nombre)

On compte près d’une centaine d’espèces différentes.


Histoire

Hydrangea plus simplement connu sous le nom d’hortensia aurait fait ses 1ères apparitions au Japon (il serait d’ailleurs la fleur officielle de la ville de Nagasaki) et Amérique du Nord.

D’autre affirme qu’il serait originaire de Chine. On peut en conclure qu’il aurait des origines très asiatiques.


Entretien et récolte

L’hortensia est un arbuste magnifique .. quand il est bien taillé !

Rares sont ceux qui n'ont jamais été un peu déçu par la floraison de leurs hortensias. Pourtant les arbustes ont été plantés correctement, dans une bonne terre de bruyère, avec une exposition suffisamment ensoleillée et néanmoins abritée des grands vents. Certains ont même apporté un peu d'engrais dans l'espoir de favoriser l'émergence des grosses boules roses, bleues ou blanches. Et pourtant... Les floraisons sont plutôt irrégulières et souvent nettement moins généreuses que celles des hortensias du voisin. La cause est bien ailleurs.

Les fleurs viennent sur le bois poussé il y a un an. Cela signifie que la partie terminale de la branche qui porte la fleur a poussé au cours de l'année précédente. En conséquence, si vous rabattez les tiges à 30 cm environ, voire plus, en partant de l'extrémité et en allant vers le pied, vous supprimez toute chance de voir fleurir cette tige. Malheureusement de très nombreux jardiniers taillent juste un peu trop sévèrement leur hortensias et il suffit de quelques centimètres de trop au coup de sécateur pour perdre toute une floraison. Résultat : quelques centimètres prennent le contre-pied et affirment qu'il ne faut pas tailler les hortensias. Bien entendu c'est excessif car l'arbuste a besoin d'une taille de nettoyage. Encore faut-il savoir la conduire...

Taillez à la première paire de bourgeons ! Chaque année au cours de la première quinzaine de mars (pas après car la végétation est alors trop active) on taille les hortensias. Certes, il s'agit essentiellement de nettoyer l'arbuste en supprimant les têtes défleuries ou fanées qui sont restées en place tout au long de l'hiver. Le plus simple, pour ne pas risquer de tailler trop court, est de se repérer en coupant juste 1 à 2 cm au dessus de la première vraie paire de bourgeons en partant de l'extrémité terminale de la tige.

Ensuite vous poursuivrez la taille en supprimant les bois mort. Pour cela rabattez la tige au ras du sol. Continuez encore en supprimant les branches les plus vieilles surtout si elles sont situées au centre du buisson. Elles étouffent inutilement les branches au risque de favoriser le développement de maladies cryptogamiques. C'est le cas l'été lorsque le temps est assez humide avec un feuillage foisonnant qui ne sèche pas assez vite.


Maladies et nuisibles

Comme tout arbuste, l’hortensia a quelques ennemies nuisibles qui ternissent son aura florale. En effet, il redoute particulièrement les cochenilles que vous pouvez combattre l’hiver avec un insecticide anticochenille disponible dans les jardineries.

Les acariens sont aussi ses ennemies.

En terme de maladies, l’hortensia peut être confronté à l’oidium qui se manifeste par des taches rougeâtres sur ses feuilles.

Comme toute plante, il nécessite aussi d’avoir ses apports en fer et magnésium. L’idéal est d’avoir un engrais spécifique à faire au printemps. Le manque de fer s’identifie par des feuilles qui jaunissent.

Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com et www.iterroir.fr
Ce site a été développé par ooPartners Solutions avec les technologies Intra'Know