Les blogs
du village
garden of france

garden of france

les jardins visités et mon jardins

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 444 101
Nombre de commentaires : 68
Nombre d'articles : 121
Dernière màj le 18/10/2009
Blog créé le 19/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

la stévia

 06/01/2009
Plante de la famille des Asteracees.

Stevia rebaudiana appelé aussi «chanvre d'eau» ou simplement « stévia » fait partie de la famille des Asteraceae. Cette espèce contient des édulcorants naturels. Originaire des régions tropicales d'Amérique du Sud et d'Amérique Centrale (nord du Mexique), cette plante pousse à l'état sauvage dans des prairies ou des massifs montagneux, sous un climat semi-aride.

En tant qu'édulcorant, elle laisse une sensation sucrée qui dure plus longtemps que celle du saccharose. Certaines variétés peuvent laisser un léger goût amer ressemblant à la réglisse surtout à forte concentration. Son fort pouvoir sucrant (jusqu'à 300 fois celui du saccharose) suscite l'intérêt comme alternative au sucre. Il aurait aussi des effets positifs contre l'obésité et l'hypertension. Elle modifie très peu le taux de glucose dans le sang, il est donc très intéressant pour les diabétiques ou les régimes faibles en glucides.

Des polémiques politiques et sanitaires ont limité sa commercialisation dans de nombreux pays : bien qu'il soit largement consommé au Japon, il reste interdit à la consommation aux États-Unis et certains pays d'Europe. Au Canada, il est librement vendu en tant que complément alimentaire mais reste encore interdit dans les recettes des produits alimentaires. Le stevia est surtout utilisé pour le thé et le café, où il remplace le sucre. Il n'a pas les mêmes propriétés que le sucre et ne peut pas le remplacer dans nombre de recettes de gâteau.

Article repris sur wikipedia




la sauge

 15/04/2008
plante vivace vendu en jarinerie et chez tous les bon pépinièristes
Sous-arbrisseau des régions méridionales de 0,30 à 0,60 m dont on utilise les fleurs et les feuilles.

Un dicton : "Qui a de la sauge dans son jardin n'a plus besoin de médecin". C'est un excellent tonique général, recommandé en cas de troubles gastriques nerveux ou circulatoire, la tisane de sauge fait tomber la fièvre, soigne le diabète le rhume et régule la transpiration.
Egalement : Dysménorrhée, frigidité, impuissance, emphysème, bouffées de chaleur, diarrhée.
Et en usage externe : Stomatite, aphtes, angine, leucorrhées, ulcères, alopécie, piqure d'insectes, entorse, soins des cheveux.


En infusion une cuillère a dessert par tasse d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 3 tasses par jour.

En décoction une poignée pour un litre d'eau faire bouillir 10 minutes, en bain de bouche pour les gencives ou les aphtes, en gargarisme pour le mal de gorge, en compresses sur les ulcères.


la paquerette

 15/04/2008
Plante vivace des prairies de 0,1 à 0,2 m dont on utilise les fleurs et les feuilles.

La Pâquerette est souvent prescrite pour l'hypertension et l'artériosclérose.
Egalement : Asthme, bronchite, laryngite, toux, asthénie, insomnie, rhumatismes, angine.
Et en usage externe : Hématomes, brulures, furoncles, ulcérations, entorses.


En infusion une c à c par tasse d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 3 tasses par jour.



le plantin major

 15/04/2008
se rencontre prés des ruisseaux et dans nos jardins
Plante vivace des chemins de 0,10 à 0,25 m que l'on utilise entière.

Du temps des druides il était considérée comme une panacée, du temps de Pline l'Ancien on l'utilisait pour soigner 24 maladies. Le plantain arrête rapidement les saignements et favorise la cicatrisation. En infusion il est diurétique, on le prescrit contre la gastrite, l'ulcère gastro-duodénal, la diarrhée, la bronchite aiguë et les hémorragies des voies urinaires.
Egalement : Hémorragies, hématuries, dysenterie, diarrhées, trachéite, laryngite, acide urique, goutte.
Et en usage externe : Acné, conjonctivite, plaies, piqures d'insectes, bains de bouche.

Infusion : Une cuillère à soupe de feuilles pour 1/4 de litre d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes ; 4 tasses par jour.

Cataplasme : Broyer les feuilles fraîches avec un rouleau à pâtisserie pour en faire une bouillie à poser sur la partie malade.

Sirop : Passer à la moulinette 4 poignées de feuilles ajouter de l'eau, 300g de sucre et 250 g de miel. En tournant constamment on laisse mijoter à feux doux jusqu'à formation d'un liquide épais.

Froisser des feuilles fraîches et appliquer sur les blessures ou piqûres d'insectes.

En lotion pour les bains d'yeux contre la conjonctivite.

On peut aussi ajouter des jeunes feuilles de plantain dans les sa


Mentha mint

 11/04/2008
Plante vivace ou cultivée à tige dressée ou rampante jusqu'a 1,20 m.

On connait depuis longtemps ses vertus digestives mais c'est aussi un antiseptique bronchique un traitement des troubles hépatiques et un remède contre la diarrhée on lui prête même des propriétés aphrodisiaques.
Egalement : Dyspepsie, aérophagie, gaz intestinaux, diarrhée, entérite, troubles hépatiques, lithiase, ictère, sinusite, laryngite, bronchite, toux, règles insuffisantes, ulcère.


En infusion une c à c pour une tasse d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes.


Urtica dioica l'ortie

 11/04/2008
Plante commune des lieux incultes dont on utilise les feuilles et les racines.

L'ortie est un excellent dépuratif les jeunes pousses sont consommées au printemps comme fortifiant ou légume. Elle est recommandée en cas rhumatismes, arrête les saignements de nez ou des plaies elle combat l'asthme, le rhume des foins et les allergies.
Egalement : Ulcère gastrique, entérite, hypoménorrhées, insuffisance hépatique, hémorragie, métrorragie, énurésie, stimulant sexuel.
Et en usage externe : Alopécie, piqures, psoriasis, urticaire.


En infusion 250 g de feuilles fraîche pour 1/2 litre d'eau bouillante laisser infuser 12 heures puis buvez froid.

En décoction une poignée de racines coupées pour un litre d'eau faire bouillir 10 minutes, à boire en deux jours.

Une c à c de feuilles dans une tasse d'eau bouillir puis infuser 10 minutes une tasse avant chaque repas.

Le suc obtenu en écrasant la plante est un remède contre les saignements internes en prendre 50 gr à 100 gr par jour.

Trés revitalisant mélanger les feuilles coupées fins dans la salade et les crudités, se servir des feuilles sèches réduites en poudre sur les plats pendant l'hivers.

Roulez les jeunes feuilles sur elles mêmes, de façon à emprisonner la partie supérieure du limbe, et écrasez les entre vos doigts; vous pouvez alors les manger sans aucun risque. Une dizaine de feuilles donnent plus de tonus qu'une barre de céréales ...


Le pissenlit (dent-de-lion) est dépuratif, utile en cas d'insuffisance hépatique, goutte, artériosclérose, hypercholestérol, constipation, cellulite, asthénie.
En usage externe pour les verrues, taches de rousseur, dermatose.


En décoction une poignée pour un litre d'eau faire bouillir 2 minutes puis infuser 10 minutes ; une tasse avant chaque repas.

Pour faire disparaitre les taches de rousseur : Faire bouillir une poignée de fleurs pendant 1/2 heure, filtrer, en lotion du visage matin et soir.

A manger sans modération, les jeunes feuilles de pissenlit sont particulièrement appréciées en salade.


 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :