Les blogs
du village
recette de l'aveyron

recette de l'aveyron

Lorsque vous taillez vos rosiers, ne jetez pas les morceaux mais récupérez !

En effet, je replante sans produit chimique les morceaux ayant un oeil et longs de quelques centimètres.

Je fais de même avec les hortensias.



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Pour conserver du persil frais, au moins 2 jours sans que les feuilles flétrissent et jaunissent, mettez-le dans un verre d'eau avec quelques gouttes de citron.


Le basilic tombe en syncope après un coup de chaud et les feuilles sont toutes molles ? Faites-lui prendre un bon bain et il reviendra à lui...

 

L'eau de cuisson des œufs est un excellent apport de minéraux pour les plantes mais il faut attendre le complet refroidissement avant de chouchouter vos plantes.

 

À votre robinet extérieur, lorsque vous jardinez, accrochez dans un vieux bas un morceau de savon. Ainsi, vous pouvez vous laver les mains avant de rentrer et c'est bien pratique également pour les enfants.



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

L'art du fleurissement suspendu (ou hors sol) est une discipline à part car elle exige un contrôle continu et parfait de différents paramètres.
 
En effet, en suspensions et jardinières, les plantes disposent d'un espace limité au niveau des racines ce qui rend délicat l'arrosage et la fertilisation.

La moindre défaillance de suivi peut être catastrophique voir fatale pour certaines plantes fragiles (notamment pour le célèbre pétunia retombant).


Contenants

• Utiliser des jardinières, bacs et suspensions à réserve d'eau pour les compositions de plantes à fort besoins hydriques situées en plein soleil;
• Les contenants à réserve d'eau doivent comporter une cheminée d'évacuation pour permettre l'évaporation et ainsi éviter les phénomènes de croupissements dans la réserve;
• Bien nettoyer et désinfecter les contenants réutilisés d'une année sur l'autre avant de planter;
• Les différents matériaux constituant les contenants influent sur les soins à apporter aux plantes : dans la terre cuite, l'humidité du substrat diminue plus vite que dans du plastique (porosité plus importante), ce qui implique des arrosages plus suivis. Au contraire, le plastique conserve l'humidité ce qui dans ce cas impliquera une surveillance particulière de l'apparition de pourriture par temps pluvieux.

Substrat (terreau)


Il doit mettre à disposition des racines de l'air de l'eau et les éléments nécessaires à la croissance de la plante.
 
Il existe des mélanges spéciaux pour ce type d'application qui contiennent des hydro-régulateurs ou hydro-rétenteurs qui ont pour fonction de réguler l'apport d'eau en fonction des besoins des végétaux. Ils ont également un pouvoir de réhumectation important.


Qu'est ce que le pouvoir de réhumectation d'un substrat?
C'est sa capacité à absorber de l'eau après avoir séché. Vous avez sûrement remarqué que lorsque vous arrosez une plante dont la motte a séché, l'eau à tendance à se diriger droit vers la coupelle au lieu de réhumecter le terreau : c'est l'expression de ce phénomène.


On peut améliorer ces mélanges en y apportant par exemple de la perlite pour l'aération (disponible en jardinerie) ou encore des billes d'argile pour favoriser la remontée capillaire de l'eau dans les contenants à réserve.
 
Eviter les terreaux bas de gamme ou premier prix pour le fleurissement hors-sol car ils n'offrent pas dans la plupart des cas les qualités nécessaires (présence d'éléments grossiers, équilibre physico-chimique douteux, tassement, etc.) pour garantir un résultat satisfaisant.


Arrosage/Fertilisation


Fertilisation
 
Bien que le substrat contienne déjà des éléments fertilisants, il est important d'établir en quelque sorte un "programme de fertilisation", terme utilisé par les professionnels.
 
Ce programme consiste à anticiper tous les besoins de la plante au cours de la saison estivale :
• Incorporation d'un engrais fleurs à libération progressive (libération en 5/6 mois) à la plantation de type osmocote (dispo sous forme de granulés enrobé en jardineries).
• Fertilisation d'entretien à partir de la mi-juillet en utilisant un engrais soluble ou liquide pour géraniums (ou pourquoi pas un engrais pour tomate qui a une formulation similaire riche en potasse). La dose devra être progressive (avec un optimum vers septembre) et adaptée aux espèces présentes dans vos suspensions et jardinières.

Important : Ne pas mettre d'engrais sur une plante dont le substrat serait sec car vous risqueriez de "griller" votre composition. Pour la plante, ce serait comme manger des piments l'estomac vide. Humidifiez le terreau, attendez, puis arrosez de nouveau avec l'engrais soluble.
 
Arrosage
 
L'arrosage doit être suivi avec le plus grand soin en fonction des besoins des plantes d'où l'intérêt d'élaborer des compositions avec des plantes ayant des besoins similaires.
 
Si vous avez l'intention de partir en vacances, oubliez ce type de fleurissement car il nécessite une surveillance de tous les instants.


Tendances esthétiques


Jusqu'à ces dernières années, la mode était aux suspensions imposantes composées de pétunias retombants, bidens et autres géraniums lierres 'roi des balcons', mais les choses changent.
 
Devenus trop communes voire vulgaires, gourmandes en eau pour certaines, en engrais pour d'autres, ces plantes sont peu à peu délaissées au profit de nouveautés plus raffinées, moins tape-à-l’œil bref plus sobres...
 
Utilisez plus de feuillages colorés dans vos compositions, des graminées ainsi que des grimpantes.


Exemple de feuillages originaux...
 
Gnaphalium (appelé également Hélichrysum) à grandes (macrophyllum) ou petites (microphyllum) feuilles, duveteuses grises, panachées ou dorées.
 
Ipomoea batatas : ipomée retombante aux coloris vert mousse, violacé presque noire, bronze, panaché. Peut fleurir en fin de saison.
 
Nepeta variegata (glechoma hederacea) : produit de longues lianes au feuilles panachées ressemblant à un lierre mais en plus délicat.
 
Phalangium (chlorophytum) : utilisé communément en plante d'intérieur, peut être intéressante en jardinières et suspensions.


Graminées intéressantes...
 
Pennisetum villosum : facile à cultiver soi-même à partir de graines car rare en jardineries, utilisée régulièrement par les services espaces verts, à réserver toutefois à de gros contenants (diamètre minimum 30 cm).
 
De nombreux carex nains au feuillage coloré peuvent être utilisés en suspensions et jardinières, visitez le rayon des graminées vivaces dans votre magasin.


Grimpantes en suspensions...  
 
A réaliser soi même car introuvables ou hors de prix dans le commerce :

Ipomoea 'Cameo Elegance' : ipomée à feuillage marbré et aux fleurs roses adapté au fleurissement aérien.
 
Clematis tangutica 'Radar Love' : petite clématite aux fleurs jaunes suivies de fruits duveteux décoratifs.
 
Thunbergia alata (Suzanne aux yeux noirs) : fleurs de couleur orange plus rarement jaune ou pastel, a besoin de soleil pour fleurir.


Hortiman



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :