Forum - Contact - Partenaires - Presse
Pour recevoir nos idées recettes :
  

Connexion

Me connecter
Visitez iTerroir Visitez iTerroir
 

Suivez-nous sur :

 
         

Inscrivez-vous à la newsletter

Les jardins du village

Le jardin des chats

Calendrier des saisons

Tout ce que vous devez savoir sur les périodes de consommation des aliments !

  La Terre Argileuse





 
 

 Du sable et de l’argile

La terre argileuse, la terre « glaise » est une terre lourde.

D’aspect légèrement blanc, elle colle à la bêche quand elle est humide et devient dure en séchant. Si on la mouille un peu, on peut facilement former une boule. Si on la fait tomber, elle ne se cassera pas.

Cette terre contient 30 à 45 % de sable, dont les grains vont s’agglomérer grâce à l’argile, qui sert de mortier. Fertile, riche notamment en potasse, elle retient l’eau et fixe les engrais. Au contraire de la terre calcaire, elle ne contient presque pas de chaux. Elle pompe l’eau, se sature, devient imperméable, et difficile à travailler. Elle peut aussi être un problème pour les végétaux en hiver qui pâtiront de trop d'humidité.

Lorsqu'elle est sèche, la terre argileuse forme des mottes très dures et sa surface se fendille. L’été les orages sont absorbés difficilement.

Si le terrain n’est pas cultivé, la présence de boutons d'or, de pâquerettes, de joncs, de liserons, de trèfles signale aussi une terre argileuse. Les pommiers et les poiriers s’y plaisent particulièrement.


 
 

 Amender une terre argileuse

On conseille un apport de chaux éteinte environ tous les trois ans, et un bêchage à l’automne. On peut aussi amender en incorporant du sable, du fumier, du compost.


 
 

 Quelques plantes aimant les terrains argileux :


Si la culture des bulbes et des plantes de rocaille s’avère difficile, les rosiers devraient prospérer avec un minimum de soin et de précaution. La pivoine, l’oeillet d'Inde, le groseillier à fleurs, le bouleau, le cassissier…

De nombreuses vivaces apprécient un sol frais et riche comme les myosotis, muguets, digitales et les primevères.

Les chênes, hêtres et charmes se développeront et beaucoup de fruitiers comme les pommiers et les poiriers.


Pour les arbustes, les berberis, le lilas, cornouillers, forsythias et seringats se plairont ainsi que les chevrefeuilles, mais les plantes de terre de bruyère auront besoin d’un amendement.

Au potager, l'argile retardera le démarrage de la végétation mais les choux, navets, brocolis et salades se plairont. Les tomates tardives devraient réussir, ainsi que les fraisiers à condition qu’ils n’aient pas trop d’humidité.


Tous droits réservés certiferme.com ¤ Mentions légales ¤ Conditions Générales d'Utilisation
Le Village certiferme fait partie de la communauté des villages intégrant le village www.fermadour.com et www.iterroir.fr
Ce site a été développé par ooPartners Solutions avec les technologies Intra'Know