Les blogs
du village
Chez Claudine

Chez Claudine

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 947 206
Nombre de commentaires : 1 526
Nombre d'articles : 448
Dernière màj le 09/06/2015
Blog créé le 24/08/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Comment réussir la taille des hortensias?

 24/08/2009
L'hortensia est un arbuste magnifique .. quand il est bien taillé ! Rares sont ceux qui n'ont jamais été un peu déçus par la floraison de leurs hortensias. Pourtant les arbustes ont été plantés correctement, dans une bonne terre de bruyère, avec une exposition suffisamment ensoleillée et néanmoins abritée des grands vents. Certains ont même apporté un peu d'engrais dans l'espoir de favoriser l'émergence des grosses boules roses, bleues ou blanches. Et pourtant... Les floraisons sont plutôt irrégulières et souvent nettement moins généreuses que celles des hortensias du voisin. La cause est bien ailleurs. Les fleurs viennent sur le bois poussé il y a un an. Cela signifie que la partie terminale de la branche qui porte la fleur a poussé au cours de l'année précédente. En conséquence, si vous rabattez les tiges à 30 cm environ, voire plus, en partant de l'extrémité et en allant vers le pied, vous supprimez toute chance de voir fleurir cette tige. Malheureusement de très nombreux jardiniers taillent juste un peu trop sévèrement leur hortensias et il suffit de quelques centimètres de trop au coup de sécateur pour perdre toute une floraison. Résultat : quelques centimètres prennent le contre-pied et affirment qu'il ne faut pas tailler les hortensias. Bien entendu c'est excessif car l'arbuste a besoin d'une taille de nettoyage. Encore faut-il savoir la conduire... Taillez à la première paire de bourgeons ! Chaque année au cours de la première quinzaine de mars (pas après car la végétation est alors trop active) on taille les hortensias. Certes, il s'agit essentiellement de nettoyer l'arbuste en supprimant les têtes défleuries ou fanées qui sont restées en place tout au long de l'hiver. Le plus simple, pour ne pas risquer de tailler trop court, est de se repérer en coupant juste 1 à 2 cm au dessus de la première vraie paire de bourgeons en partant de l'extrémité terminale de la tige. Ensuite vous poursuivrez la taille en supprimant les bois mort. Pour cela rabattez la tige au ras du sol. Continuez encore en supprimant les branches les plus vieilles surtout si elles sont situées au centre du buisson. Elles étouffent inutilement les branches au risque de favoriser le développement de maladies cryptogamiques. C'est le cas l'été lorsque le temps est assez humide avec un feuillage foisonnant qui ne sèche pas assez vite.



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :