Les blogs
du village
Découverte de la Provence

Découverte de la Provence

Et ailleurs .......

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 760 971
Nombre de commentaires : 3 632
Nombre d'articles : 689
Dernière màj le 16/01/2017
Blog créé le 03/03/2013

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
La Provence n'est pas un pays, c'est un chef d'oeuvre. Les paysages sont de Paul Cezanne et de Vincent Van Gogh. La mer est une chanson de Charles Trenet qui chante le long des golfes clairs. Le Mistral, ce vent qui porte un nom de poète empèche les nuages de tacher le ciel bleu et teinte d'argent les feuilles des oliviers. La Provence n'est pas un pays, c'est une fontaine qui murmure sur la place d'un village, un bouquet de romarin, le parfum du thym et de la lavande, un envol de flamants roses.....
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

Chocolats.........

 16/01/2017

Pour Noël, j'ai reçu un cadeau original de la part de ma nièce et mon neveu.....

 

Des chocolats.... Mais pas n'importe lesquels !!!

 

de  "L'Officina del Cioccolato"

C'est leur originalité qui m'a donné l'envie de vous les faire connaître...

Clic pour agrandir

 



La tatie curieuse et gourmande (ils sont très bons)a cherché a en savoir plus..........


Je n'ai pas été déçue.....

 

Vous allez pouvoir voir tous les thèmes exploités....



Seul Hic, je n'ai pas trouvé comment en commander.....

 

Eux les ont trouvé sur le marché de Noël d'Aix en Provence !!

 

Il va me falloir attendre l'année prochaine, s'ils viennent, ou alors...

faire un petit voyage en Italie !!!!!

 

Si ça vous interresse c'est ICI




« Es moun païs »

 12/01/2017

La Fare les Oliviers « Es moun païs »

 

Ce film sur notre village a été diffusé lors de la présentation des voeux à la population le 6 Janvier 2017 .

Le CMJ (conseil Municipal Junior) a participé à sa réalisation.

Un très joli projet de fin de mandat pour lequel ils se sont tous mobilisés et dans lequel ils ont mis toute leur énergie et leur enthousiasme.

 

Notre commune compte environ 8000 habitants, il existe un conseil municipal junior composé de 23 jeunes.

Ces jeunes sont élus pour 2 ans par les élèves des deux écoles élémentaires et du collège. Ils sont âgés entre 9 et 14 ans.

Ils sont répartis en trois commissions de travail (Sport/Aménagement : Loisirs/Citoyennneté : Culture/solidarité) qui ont rytmé leurs différentes actions, et leur ont permis ainsi de contribuer,à leur échelle , à l’amélioration de la vie dans notre village.

J'ai voulu leur rendre hommage.

(je n'arrive pas a insérer une vidéo Youtube ??)



>> https://www.youtube.com/watch?v=GVaTDOl4rEg&sns=em

La route des Crêtes

 11/01/2017

Route panoramique par excellence, cette route – classée – est dominée par le Cap Canaille qui culmine à 394 mètres d’altitude.



Cette route d'environ 10 kilomètres relie la ville de La Ciotat à celle de Cassis


Nous y étions mi-Novembre avec nos amis.......


Nous avons voulu voir le soleil se coucher dans cet endroit magnifique....


Au loin les fameuses calanques de Cassis, qui se visitent en bateau.

Entre Marseille et Cassis



Le soleil éclaire la roche ......


La ville de Cassis tout en bas....














Voici le Cap Canaille, sur lequel nous étions, et d'où nous avons pris les photos

 

(photos du Net)




Merci

 11/01/2017

Un grand Merci à toutes celles qui se reconnaîtront....

 

Désolée de ne pas l'avoir fait avant.

 




Il y a 8 ans

 07/01/2017

Quelques jours qui ont marqués la Provence....

 

Le  7Janvier 2009 nous nous sommes réveillés sous la neige !!!

 

Grosse paralysie dans la région, autoroutes et aéroport fermés, routes impraticables, pagaille générale....

 

Les oliviers plient sous le poids de la neige.......

Clic pour agrandir.



C'est tellement rare que nous avions passé la journée a faire des photos, ainsi que le lendemain.....


Il faut dire que pendant 3 jours, nous n'avons pu sortir qu'a pied !!!


La colline.....


Les argelas...... Notre"mimosa provençal"




 

Bonne Année

 

à tous mes visiteurs à bientôt




Bon bout d'An

 26/12/2016

"Bon bout d’an"
"A l’an qué ven, si sian pas maï que sian pas men"

 

(A l’an qui vient ! Si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins)

 

Je vous souhaite de bien terminer 2016 .......

 

                                           Meilleurs Voeux pour 2017

 

Je vous remercie pour vos visites et vos messages laissés tout au long de l’année.

Je vous donne rendez vous bientôt pour la suite de nos balades en Provence ou ailleurs ........

 

                                                     MERCI POUR TOUT  




La Ciotat (13)

 19/12/2016

Restons toujours au bord de la mer, mais un peu plus à l'Est.

 

Aujourd'hui nous baladons sur le port de La Ciotat.

 



C'était il y a un mois..




La Mairie se trouve face à la mer... Au bout du port.


Le port vu de la Mairie



Le "Golfe d'Amour" est l'autre nom de la Baie de La Ciotat

 

j'en avais déjà parlé dans un précedent billet ' ICI'



Calanque du Mugel à l'automne.....






Le sentier encore bien fleuri en novembre.....


Strelizia ou oiseaux du paradis.... Dans le Parc du Mugel

 

 



 12 hectares de verdure et de plantations au pied du Bec de l'Aigle. Classé "Jardin remarquable".










Aujourd'hui.....

 13/12/2016
Il fait encore doux, nous en profitons pour aller marcher au bord de la mer .....


Je vous emmenensur le sentier des douaniers


Pose photo..


Et voila la photo !!!!!!!!


Il y avait beaucoup de plongeurs (chasse sous marine) et en revenant nous avons pu voir le résultat de la pêche de l'un d'eux.....

 

Un bel après midi.......




Nous terminons notre visite de Fontaine du Vaucluse par une petite visite du village...

 

Encore des roues.......



Reconstitution d'un moulin à papier....


Entrons

Clic pour agrandir et pouvoir lire.













La colonne de Pétrarque

 

La Vie de François Pétrarque est lié à Fontaine de Vaucluse

 

« Je ne cesserai d’écrire qu’en cessant de vivre » Pétrarque avait 9 ans lorsqu’il découvre Vaucluse : «  arrivé à la source, je m’en souviens comme si c’était aujourd’hui, je me dis au mieux de mes juveniles émotions, voilà un site fait pour moi » FrancescoPetrarca est né le 20/07/1304 à Arezzo en Italie



 L’église Notre Dame

Dédiée à la Vierge Marie à Saint Veran, l’église est de style roman provençal du 11e siècle. La date de sa première construction n’est pas connue avec certitude. Ce qui est certin,c’est qu’elle était en état de destruction presque complète en 1034 quand les moines de l’abbaye Saint Victor de Marseille entreprirent sa reconstruction, sur le mêmeemplacement. Pour mener à bien leurs trevaux, ils utilisèrent des éléments existants : colonnes, chapiteaux, fragment de frises carolingiennes datant vraisemblablement du VIIIe siècle.



Ce Coulobre, dont le nom pourrait être issu du mot latin « coluber» (couleuvre), était une créature ailée qui aurait vécu dans la fontaine de Vaucluse. Selon la légende, elle passait pour s'unir avec des dragons qui l'abandonnaient ensuite, la forçant à élever seule les petites salamandres noires dont elle accouchait. Elle cherchait désespérément un nouvel époux et un père pour ses enfants mais sa laideur repoussait tous les prétendants



Une jolie façade......

 

A bientôt pour une prochaine découverte......




Voila, d'où vient toute cette eau..........

 

Le village dans lequel se situe la fontaine s'appelait autrefois « Vallis Clausa » ( Vau-cluso en provençal), en raison de sa position topographique. Ce nom est ensuite devenu « Vaucluse », ce qui a donné le nom de Fontaine de Vaucluse. Le nom en provençal est la Font de Vau-cluso, soit la source de la vallée close. Le mot font a deux sens en provençal, celui de fontaine et celui de source. Ici, il désigne une source et non une fontaine.



Elle jaillit au pied d’une falaise abrupte de 230 m, au creux d’une vallée close, « Vallis Clausa » en latin, qui a donné son nom en 1793 au Département de Vaucluse


La source elle-même, située à 80 mètres au dessus du niveau de la mer, est la 1ère de France et l’une des plus importantes au monde, avec un écoulement total de 630 millions de m3 par an.



 Elle résulte de l’émergence d’un immense réseau souterrain.

Source fraîche et paisible en hiver et en été, bouillonnante et impétueuse au printemps et en automne, la Fontaine, véritable caprice de la nature ne cesse d’étonner.



La source de la Sorgue est l’émergence d’un immense réseau souterrain. Les eaux qui jaillissent proviennent de l’infiltration des eaux de pluie et de la fonte des neiges du sud du Mont Ventoux, des Monts de Vaucluse, du plateau d’Albion et de la Montagne de Lure qui représentent un « impluvium » de plus de 1240 km2 et dont l’unique issue est la Fontaine.



La fin du XIX° siècle voit se dérouler la première tentative de plongée dans le conduit noyé de la Sorgue, (en forme d’entonnoir vertical de 308 mètres de profondeur) et plus d’un siècle d’audacieuses explorations permettent de mieux comprendre le mystère de son fonctionnement. En toutes saisons, les sources secondaires alimentent la Sorgue et forment un très beau plan d’eau ombragé de platanes séculaires.

Le trait blanc sur la roche, au dessus de la tete de nos hommes qui se sont aventurés dans le gouffre.....Niveau de l'eau, lorsqu'elle déborde !!!!



Lorsque le niveau de la vasque est sous le seuil le plus bas, l’écoulement s’opère par une série de sources secondaires, les griffons, localisées entre 100 et 400m en aval.



Par la moyenne et les maxima de son débit, la Fontaine de Vaucluse est une des premières sources au monde. Elle sert de modèle aux exutoires de même type pour lesquels l’émergence se fait par un conduit noyé plus ou moins verticalement et dont la désignation géologique est : source vauclusienne.

A la base de la falaise s’ouvre un puits en entonnoir, une vasque, qui est occupé par un petit lac dont les niveaux extrêmes varient de presque 25 mètres.

Les fortes eaux provoquent le débordement et transforment la Fontaine en torrent dévalant vers le village situé à quelque 500m de là.



Le jour où nous y sommes allés, elle était tout au fond de son trou,mais une semaine après elle débordait.....( Photo prise sur un magasine, possibilité de voir des vidéos sur Ytube)


La fin du XIX° siècle voit se dérouler la première tentative de plongée dans le conduit noyé de la Sorgue, (en forme d’entonnoir vertical de 308 mètres de profondeur) et plus d’un siècle d’audacieuses explorations permettent de mieux comprendre le mystère de son fonctionnement. En toutes saisons, les sources secondaires alimentent la Sorgue et forment un très beau plan d’eau ombragé de platanes séculaires





Continuons notre promenade dans les ruelles et au bord de l'eau......


Les quatre grandes familles de roues 

  • La roue par en-dessus : l’eau arrive par un canal et se déverse sur le sommet de la roue, emplissant des godets qui par leur poids, vont descendre, actionnant la rotation du tronc.

  • La roue de poitrine : L’eau arrive contre la roue, entre le sommet et l’axe.

  • La roue de côté : l’alimentation arrive par le côte, en dessous de l’axe.

  • La roue à aubes: comme dans notre région, dite par en-dessous. L’eau pousse les aubes, qui sont planes.





  • En amont de la roue se trouve une grille : son rôle est d’arrêter les herbes et les branches afin que celles-ci ne se bloquent pas dans la roue et diminuent, voire bloquent son fonctionnement.

  • Les bajoyers sont les deux murs qui entourent la roue pour y « accompagner » l’eau.

  • Le radier est un fond maçonné contre lequel tourne la roue pour « bloquer » l’eau, c'est-à-dire plus ou moins la forcer à aller contre les aubes et ainsi faire tourner la roue.

  • La contre-planche, qui permet d’éviter que des branches viennent se coincer entre la roue et le radier. Il s’agit de pièces prolongeant l’aube, que l’on peut facilement changer.



Les ouvrages régulateurs

  • Un barrage avec gestion des vannes en fonction des hauteurs de la rivière (crues).

  • Les vannes de réglage (comme à Valabrègues) se situent devant la roue, elles permettent de contrôler le débit, donc la puissance de la roue.

  • La vanne de tête (canal de l’Arquet, étroit).

  • Le bout perdu : c’est la partie du cours d’eau qui s’engouffre sous des maisons. Son passage est aménagé et on peut en apercevoir sur le Canal de l’Arquet, notamment au niveau de la chambre d’hôte et du restaurant « La Prévôté » d’où l’on peut déguster un verre de vin, la Sorgue à ses pieds.



Tres bientôt je vous fais découvrir d'où vient toute cette eau...........


  • Le Sorgomètre, « régulateur passif », en plomb, permettait de mesurer le niveau de la rivière, il y en a deux, l’un sur « l’Arquet », et l’autre « Rue des Roues ». Il était important, car il permettait d’évaluer le niveau de la Sorgue à Fontaine, mais aussi parce que sur ce « plat pays » qu’est la plaine des Sorgues, chaque moulin devait contrôler son débit afin de ne pas gêner le voisin. Un bossage sur le Sorgomètre définissait le « niveau zéro » à ne pas dépasser d’ailleurs sous Louis-Philippe, les niveaux étaient réglés au ½ millimètre près.

  • Pour tout savoir sur les roues ICI



La collégiale Notre-Dame-des-Anges
En 1212, l'évêque de Cavaillon fonda à L’Isle-sur-la-Sorgue une collégiale sous le vocable de Notre-Dame-des-Anges, probablement pour contrecarrer les pouvoirs du consulat. Il ne reste aucune trace de cet édifice qui devait être l’une des premières réalisations gothiques régionales.


Dès la fin du XVe siècle, le chapitre décide de reconstruire la totalité de l’édifice. Le chantier débute par la partie orientale de l'église et adopte un style gothique méridional, en vogue dans la région comtadine depuis le XIVe siècle : chevet bas, de plan polygonal avec des contreforts rayonnants, et un puissant clocher latéral. Celui-ci est achevé vers 1538 et marque une évolution stylistique du gothique flamboyant vers le style Renaissance




Les pénitents sont généralement des laïcs décidés à se consacrer publiquement au culte catholique, à travers la prière et la charité notamment. Ils portent une tenue d’une couleur spécifique à laquelle ils doivent leur nom. Regroupés en confrérie, ils sont placés sous l’autorité de l’évêque. Il existait à L’Isle-sur-la-Sorgue quatre confréries de pénitents : les blancs, les bleus, les noirs et les verts.


Depuis maintenant près de 40 ans, la brocante a forgé l’identité de la cité l’isloise, lui assurant une notoriété internationale.

 L’Isle-sur-la-Sorgue constitue, après Saint-Ouen et Londres, la troisième plate-forme européenne du commerce des antiquités.

 Au fil du temps, des commerces d’antiquités, de décoration, des galeries d’art se sont développés et sédentarisés.

 

Por ceux qui veulent en savoir plus ICI  (photos OT)




En Novembre nous étions allés avec nos amis à L'Isle sur la Sorgue....

Nous sommes dans le département du Vaucluse, près de Cavaillon.

 

Je vous emmene en balade dans ces ruelles et le long des canaux.

 

(Clic pour agrandir )



L’Isle-sur-la-Sorgue tient son nom de la Sorgue qui prend sa source quelques kilomètres en amont à Fontaine-de-Vaucluse.

Celle-ci se divise en de multiples canaux  qui font alors apparaître la ville comme un groupement d'îles.

Certains l'ont surnommé Venise Comtadine (par référence au Comtat Venaissin, dont L'Isle faisait partie).



L'énergie naturelle des eaux vives de la Sorgue encouragea l’implantation de nombreuses activités industrielles. La ville compta jusqu’à soixante-deux roues à aubes installées sur ses canaux. Dès le XIIe siècle des moulins sont signalés dans les textes, pour moudre les grains de blé sans doute : mais déjà au siècle suivant est attestée l’industrie drapière, puis à la fin de l’époque pontificale les moulins à papier, puis la soie et la garance.



Les eaux de la Sorgue fournissaient depuis une époque très ancienne, la force motrice à de nombreuses usines. Au XIIIe siècle, les draps dits « blanquets » que l’on fabrique à l’Isle sont très appréciés. Ce sont les draps pour recouvrir les lits ce qui équivaut à nos actuelles couvertures.


Aujourd’hui il reste 15 roues à aubes disséminées sur les multiples bras de la Sorgue. Les roues à aubes ont aujourd'hui une simple fonction décorative, mais c'est un spectacle prenant.
Chaque village à sa spécialité : à l’Isle sur la Sorgue la filature de soie et les teintureries


Les roues à aubes nécessitent un aménagement particulier, des installations, qui permettront de faire tourner les machines. Elles ont également besoin d’un courant assez fort (comme sur une pente), d’où la création de « chutes d’eau » artificielles


Les roues pittoresques qui subsistent aujourd’hui pour donner son cachet particulier à L’Isle, témoignent mal des soixante-deux qu’on dénombrait au XIXe siècle et de l’intense activité qui régnait alors.







A bientôt pour la suite de la visite



Coucou

 05/12/2016

Après les couchers de soleils.........

 

Voici quelques levers !!!!!

 

Je vais passer vous visiter, mais peut-être pas laisser de commentaires..

 

 



Ce matin......


Et pour finir...... Un petit "sourire"

 

Bonne semaine à vous,

 

Merci pour vos messages......




coucou

 29/11/2016

Un petit coucou, pour vous remercier de vos messages.....

 

Les choses ne vont pas toujours comme l'on voudrait,

mais avec un peu de patience

on va y arriver.......



Coucher de soleil, du 25 Novembre.....

Ou plutôt reflet du coucher, car il se couche dans mon dos !!!!

Mais les couleurs étaient tellement irréelles........

 

 

 



17h50 .

 

Mon appareil est toujours a proximité.....



Même moment, mais dans une autre direction..........


Hier matin.......

 

Traces d'avions...

 

A bientôt




Absence......

 17/11/2016

La santé me joue un vilain tour....... 

 

Lors de ces dernières semaines, j’ai « engrangé »une grande quantité de photos et articles, que je développerais au fil de l’hiver.....Sans oublier la fin de notre voyage en Amérique du Nord !!!



Je ne vais pas être très présente pendant un certain temps, je vous visiterais, mais ne commenterais probablement pas souvent.....

 

A très bientôt




<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :