Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 898 325
Nombre de commentaires : 1 562
Nombre d'articles : 1 337
Dernière màj le 25/04/2016
Blog créé le 06/12/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
Ravie de vous accueillir sur notre blog 100% femmes 0 complexe avec une pincée de créativité, un soupçon de fantaisie, quelques cuillère d'originalité...des recettes à partager au fil des jours & aux grés des saisons.
Nous pouvons aborder tous les sujets qui vous tiennent à coeur, posez toutes vos questions qui vous préoccupes; dialoguons ensemble partageons nos moment de vie en laissant vos coms, pour la plus grande joie de nos papilles & pupilles!
nous vous souhaitons bonne lecture...
au plaisir de vous lire, soyez ici chez nous comme chez vous.
a bientôt (^_^)
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Pour changer des frites de pommes de terre, tentez les frites de polenta : plus légères et gourmandes. Parfumez la polenta de Paprika ou avec du curry, curcuma, coriandre…

La polenta, j’en gardais jusqu’ici qu’un souvenir très moyen avec cette recette
(très bonne sauf l’accompagnement… à la polenta).

 

 

   Et puis j’ai vu cette recette sur le blog Nuage de lait et j’ai j’ai eu envie de retenter !

 

   J’ai mis de temps mais ça y’est j’ai testé et avec le parmesan fondu…
Hummm extra bon



pour 4 pers;

250 g de polenta
1 litre d'eau

1 cube bouillon de légumes méditerranéens

1 cuil à café de paprika, curry, curcuma, coriande ...

Parmesan râpé (autant que vous le souhaitez ! Mais au moins 30gr)

1- Faites chauffer 1 litre d’eau avec le bouillon de cube dans une grande casserole.
2- Versez la polenta en pluie et laissez cuire 3 à 4 min sur feu moyen en remuant constamment. Salez et retirez du feu (la pate doit se détacher des bords). 
3- Répartissez la polenta sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Étalez-la sur une épaisseur d’1/2 cm et laissez refroidir au moins 30 min.
4- Découpez la polenta en bâtonnets. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et saupoudrez de sel puis de paprika ou bien avec du curry ou curcuma, coriande...
5-Faites cuire 15 min dans le four préchauffé à 180°C.  

 
Saupoudrer les frites de polenta avec le parmesan et déguster…



Aujourd’hui je vous propose un accompagnement avec cette recette de frites de patates douces épicées ! Une recette plus légère que les frites traditionnelles car la cuisson se fait au four avec peu de matière grasse. De quoi se régaler sans avoir de remords.
-Préchauffer le four a 220°c.

-Peler et couper la patate douce en frites.

-Dans un sac congélation, verser les frites, l'huile, le piment, le sel et le poivre et secouer énergiquement afin de bien mélanger.

-Sur une plaque recouverte de papier cuisson, étaler les frites sans les faire se chevaucher.

Pour finir
Enfourner 20 minutes pour des frites moelleuses ou 25 min pour des frites croustillantes.



Elu plat préféré des français, la blanquette de veau serait apparue au 18ème siècle en Ile-de-France issue du génie culinaire de François Marin (maître d'hôtel du Maréchal de Soubise).
Son nom se réfère à la couleur de sa viande blanchie et de sa sauce mijotée. S'il tombe rapidement dans l'oubli, il revient sur le devant de la scène dès le 19ème siècle pendant la seconde guerre mondiale et passe du plat de la bourgeoisie - la viande blanche rôtie était réservée à une élite - de ses débuts à un plat plus " grand public ". Aujourd'hui les plats mijotés à l'image du boeuf bourguignon ou encore du pot au feu rencontrent un grand succès.

Pour 8 pers :
1,6 kg d'épaule de veau désossée
150 g d'oignons entiers
150 g de carottes entières
150 g de poireaux
1 branche de céleri
2 gousses d'ail
1 bouquet garni
300 g de champignons de Paris
250 g d'oignons grelots
40 g de beurre
1/2 citron
Sauce :
70 g de beurre
70 g de farine 1 dl de crème fraîche
3 jaunes d'oeufs
sucre
clou de girofle
sel
poivre
pour Blanquette de veau à l'ancienne :
 
1-Pour réaliser cette recette, commencer par préparer tous les ingrédients.
 
 
2-Disposer les morceaux de veau dans un faitout.
3-Mouiller à hauteur avec de l'eau froide.
 
 
4-Blanchir les morceaux de viande pendant 5 minutes.
 
 
5-Rafraîchir et égoutter.
 
 
6-Dans un autre faitout, mettre les morceaux de viande...
 
Blanquette de veau à l'ancienne - 7
7-...mouiller avec 2 litres d'eau froide (on peut également utiliser du fond de veau ). Saler.
 
Blanquette de veau à l'ancienne - 8
8-Ajouter tous les légumes de la garniture arômatique et le bouquet garni. Le clou de girofle aura été piqué au préalable dans l'oignon. Porter à ébullition et écumer. Laisser cuire 1 heure environ.
 
 
9-Écumer fréquemment à l'aide d'une écumoire.
 
Blanquette de veau à l'ancienne - 10
10-Éplucher les petits oignons...
 
Blanquette de veau à l'ancienne - 11
11-...et les glacer à blanc.
 
Blanquette de veau à l'ancienne - 12
12-Cuire à couvert.
 
Blanquette de veau à l'ancienne - 13
13-Laver, escaloper et cuire les champignons dans une petite sauteuse, avec le jus d'un demi-citron, une pincée de sel, 20 g de beurre et 10 cl d'eau.
 
 
14-Couvrir avec un couvercle en papier sulfurisé.
 
 
15-La sauce : Préparer un roux blanc. Pour cela faire fondre le beurre dans une casserole.
 
 
16-Lorsque le beurre est fondu, légèrement grésillant, ajouter la farine.
 
 
17-Mélanger au fouet et cuire le roux blanc pendant 2 à 3 minutes à feu doux. Il ne doit pas brunir.
 
 
18-Décanter la viande...
 
 
19-...dans un autre récipient...
 
 
20-...et filtrer l'équivalent de 1,5 litre de jus de cuisson bouillant, sur le roux blanc froid.
 
 
21-Mélanger au fouet et cuire à feu moyen jusqu'à épaississement de la sauce.
 
Blanquette de veau à l'ancienne - 22
22-Dans un cul de poule, réunir les jaunes d'oeufs et la crème fraîche. Bien mélanger au fouet.
 
 
23-Verser petit à petit cette liaison dans le velouté bouillant en remuant continuellement, hors du feu. Rectifier l'assaisonnement.
 
 
24-Ajouter les champignons cuits et les oignons glacés à la viande.
 
 
25-Passer cette sauce à la passoire fine en la versant sur les morceaux de viande.
Blanquette de veau à l'ancienne - 26
26-Mélanger délicatement et servir chaud accompagné d'un riz pilaf ou de Quinoa.

Notons qu'aujourd'hui le terme de "Blanquette" est aussi attribué à
d'autres préparations de viandes, de volailles ou de poissons, ou bien de légumes...
ayant en commun la cuisson pochée et la couleur blanche de la sauce.



Facile à préparer et à emporter, le rouleau de printemps s’adapte à toutes les garnitures. Avocat, chou rouge, asperges vertes, et même mangue pour un résultat sucré-salé, rien n’est interdit. Le seul ingrédient qui ne change pas est la feuille de riz qu’il suffit de tremper dans de l’eau tiède pour la ramollir, avant de garnir suivant vos envies. En version veggie, le rouleau de printemps se transforme en snack frais, à préparer sans tarder.

Quelques recettes, pour quelques idées saveur...

Rouleaux de printemps végétariens aux pêches

Le bon mix : feuille de riz + pêche + poivron rouge + concombre + carotte + chou rouge + nouilles de riz + laitue + menthe

La sauce : beurre de cacahuète + jus de citron vert + sauce soja + ail + gingembre + piment + sauce hoisin


ingrédients: 4 pers: 30 min temps de cuisson: des wrappers de papier de riz 20 rouleaux  (la mienne étaient 22 cm de diamètre)
3 Pêches, coupées en tranches uniformément 1 poivron rouge, coupé en julienne 1 petit concombre, coupé en julienne 2 carottes, en julienne ¼ petit chou rouge, tranché finement 100 g vermicelle riz nouilles 5 feuilles de laitue, j'ai utilisé une grosses  poignée de menthe fraîche  et de l huile d'arachide
SAUCE 2 c. à soupe tout naturel d'arachide (ne contient aucun sucre ou sel) beurre * 40 ml de jus de citron vert (à partir de 1 citron vert)

90 ml eau 15 ml/1 c. à soupe tamari (pour la version gratuite de gluten) ou sauce de soja 1 gousse d'ail pressée 2 c. à thé zeste gingembre 1-2 c. à thé piment flocons 1 cuillère à soupe de sauce hoisin **
méthode
1. Prepare vermicelles selon les instructions du paquet.

2. mélanger tous les ingrédients de la sauce ensemble et mettre de côté pour les saveurs de se marier.
3. humidifier un torchon propre et placer sur une surface propre. Préparer les wrappers de riz, un à la fois, selon les instructions sur le paquet. Wrapper de riz réhydratées mis sur la serviette humide.
4. commencez à remplir le wrapper, mais assurez-vous que vous ne remplissez pas trop. J'ai mis tous les légumes en julienne et le chou dans une pile tout en bas. Puis un bouquet de nouilles de riz, suivie d'un petit morceau de feuille de laitue que j'ai enveloppé autour . J'ai mis deux tranches de pêche sur les feuilles de laitue et de menthe sur le dessus.
5. une fois terminé le remplissage, commencer à rouler comme un burritos. Repliez les côtés et commencer à rouler de bas en veillant à ce que vous tenez le remplissage hermétiquement avec votre autre main. Il faut quelques gos pour obtenir le talent de celui-ci...lol
6. Répétez les étapes 4 et 5 fois jusqu'à ce que vous avez exécuté hors de votre remplissage ou / et les wrappers.
7. couper le rouleaux dans la moitié et dégustez-les fraîs, trempé dans la sauce aux arachides.
 

Notes * si vous avez une allergie au beurre d'arachide, utilisez à la place de beurre d'amande. Cela fonctionnera tout aussi bien.
 ** Si vous n'avez pas tout trouvé maniable, j'ai trouvé que la confiture de prune ou abricot fonctionne bien aussi.

Rouleaux de printemps végétariens avocat

Le bon mix : feuille de riz + avocat + carotte + vermicelles de riz + laitue + menthe + basilic + coriandre

La sauce : sauce hoisin + purée de sésame (tahini) + jus de citron vert

AVOCAT fait 12... adapté , mais surtout   sentez vous libres de jouer avec des proportions, mais ne lésinez pas sur l'avocat ! Son goût sera submergé par les autres ingrédients si vous n'utilisez pas assez dans chaque rouleau.
 Ingrédients : 12 feuilles papier de riz 2 ou 3 avocats moyen découpé ,36 feuilles de menthe decoupées , 36 feuilles de basilic , 24 brins coriandre 2 ou 3 carottes moyennes, en julienne et hachées en morceaux de 1-1/2 po 3 c à c de  vermicelles séchées de riz, cuits et égouttés 12 morceaux de laitue (j'ai utilisé , moitié de chaque feuille de gros morceaux ) Remplissez un récipient suffisamment grand pour contenir le papier de riz avec l'eau chaude. Préparer une surface humide (comme un linge humide) permettant de faire des rouleaux de l'été. Tous les autres ingrédients prêts sont autour de votre poste de travail.
 Prenez une feuille de papier de riz et il plonger complètement dans l'eau chaude. Retirez-la immédiatement — il devrait toujours être raide et facile à manipuler et le placer sur la surface humide. Placer 3 tranches d'avocat horizontalement à travers le centre du papier de riz, laissant une marge de 1 pouce de chaque côté. Placez 3 feuilles de menthe, 3 feuilles de basilic et 2 brins de coriandre sur le dessus, à travers les tranches d'avocat. Prenez une petite poignée de carottes et de les placer dans deux petits tas à travers les herbes. Faites de même avec les vermicelles. Enfin, rouler un morceau de salade en forme de cigare et le placer sur le dessus. Aller avec la sagesse conventionnelle et ne trucs vos rouleaux, comme du papier de riz est assez fragile !
 Replier le bord inférieur de la feuille de riz sur le Centre, puis les bords gauche et droit. Enfin, rouler le monticule haut vers le bord final. Essayer d'envelopper le rouleau aussi étroitement que possible.
 Tremper dans la sauce hoisin tahiné et bonne chance !
 SAUCE HOISIN TAHINI rend environ 1 tasse adapté de Gourmet Live ingrédients : 1/2 tasse de sauce hoisin (version sans gluten) 1/4 tasse tahini 1/4 tasse de jus de citron : mélanger tous les ingrédients et remuer .

Rouleaux de printemps végétariens patate douce

Le bon mix : feuille de riz + nouilles de riz + patate douce + oignon + ail

L’assaisonnement : vinaigre de riz + miel + piment

Si vous avez jamais aventuré dans le pays de fabrication de rouleau de printemps, je vous suggère fortement de vous faire au moins un essai.  Faire des rouleaux de printemps pour un grand déjeuner et dîner, ou apéritif qui peut être exempts de gluten végétalien (comme ceux-ci).   J'ai aussi utilisé le quinoa au lieu des nouilles et eu un bon succès (ils ont juste tendance à être un peu salissant!)
{Piment doux} roti de patate douce recette de rouleaux de printemps : temps de prép pour le plat principal végétarien : 20 minutes temps de cuisson : 30 mn temps Total : 50 min : 
ingrédients du riz brun nouilles 1 patate moyenne 1/2 oignon moyen 1 gousse d'ail 1 cuillère à soupe piment flocons 2 cuillères à soupe miel 1 1/2 c. à soupe riz vinaigre pincée de sel sauce de soja , pour tremper les papiers de riz.

Instructions; Préchauffer le four à 250.
Dans un petit bol ou mortier/Pilon, mélanger les flocons de piment, ail, miel, vinaigre et sel. Décomposer les piments un peu et mélanger bien le tout. Couper la patate douce en bâtonnets longs et minces (1/4 "épais) et tranche oignon. Mélanger les patates douces et l'oignon avec le mélange de piment. Placer sur un plateau allant au four et le rôti pour 25-35 minutes -   La patate douce doit commencer à peine à brunir.
Faire cuire les nouilles de riz brun selon forfait. Vidanger l'eau chaude dans un plat qui est assez gros pour tenir le papier de riz. Mettre en place votre rouleau de printemps avec l'eau, légumes, nouilles de riz et un lieu de roulement à rouleau/couper chaque rouleau de printemps.
Tremper le papier de riz pour 10-15 secondes (vous ne voulez pas trop molle ... sortir de l'eau.) Placez le papier de riz sur une planche à découper et les charger avec des nouilles de riz et de légumes. Rouleau, repliez les côtés que vous liez. Continuer avec le reste des ingrédients.
Une fois fait tranchez en deux et servir avec un petit bol de sauce de soja.

Rouleaux de printemps végétariens tofu et asperges vertes

Le bon mix : feuille de riz + tofu + asperges vertes + radis + carotte + échalote + menthe + graines germées + avocat

La sauce : sauce soja + citron vert +ail + gingembre + curcuma + sauce chili + vinaigre de riz + sirop d’érable


Asperges grillées et du tofu mariné ajouter la substance à ces rouleaux de printemps rempli de racines croquantes, avocat crémeux et piquant de la menthe fraîche et oignons verts. J'aime ce mélange d'ingrédients, mais n'hésitez pas à mélanger et assortir comme bon vous semble. N'oubliez pas de réserver 1/2 tasse de la marinade à utiliser comme trempette avec un soupçon de sirop d'érable et Vinaigre ajouté pour faire les saveurs . Le Curcuma ajoute saveur et couleur à la marinade, mais vous pouvez le laisser a température ambiante si vous préférez. Marinade adapté au citrons.
 

Ingrédients Marinade et Sauce trempette: 6 cuillères à soupe (90 ml) tamari 3 cuillères à soupe (45 ml) d'huile végétale (par exemple, tournesol) zeste de 1 citron moyen , 3 moyennes gousses d'ail, pressée ou hachées 1 ½ c. à thé de gingembre frais finement râpé ½ cuillère à café finement râpé frais curcuma (ou bol ¼ c. à thé) sauce à l'ail 1 c. à thé Chili (ou Sriracha) 2 cuillères à soupe (30 ml) de vinaigre 2 cuillères à soupe (30 ml) de sirop d'érable. Nems riz : Huile pour le grill  (340 g) de tofu extra ferme, coupé en lanières  (455 g) asperges, extrémités cassé ¼ jicama moyen, pelées et découpé en radis pastèque petites allumettes
1, pelées et découpé en grosses carottes allumettes
2, nettoyée et pelées en oignons verts rubans
3, lavé et effilées sur les feuilles de menthe de diagonale 1 petit bouquet, lavé et séché un pois de grosse poignée germes ou autres germes , lavé et séché 2 avocats moyens, mûrs mais fermes, épépiné, pelées et tranchés wrappers de papier de riz Instructions:

Faire la Marinade et Sauce trempette : dans un bol ou un pichet mesure, mélanger le tamari, l'huile, zeste de citron vert et jus, ail, gingembre, curcuma et sauce Chili à l'ail. Fouettez bien pour combiner autant que possible – l'huile voudront à séparer. Réservez 1/2 tasse de la marinade pour la sauce trempette et lui ajouter le vinaigre de riz et de sirop d'érable. Le reste (un peu 1/2 tasse) permet de faire mariner le tofu dans l'étape suivante.
 
Faire les rouleaux de printemps : presse le tofu en bande et doucement avec du papier absorbant pour enlever l'excès d'eau, puis placer dans un plat peu profond allant au four en une seule couche et versez le reste de la marinade (une peine 1/2 tasse) sur le tofu, jetant pour combiner. Laisser reposer au moins 15 minutes ou jusqu'à deux heures (ou de la couverture et froid pendant 2 jours).
Préchauffez votre grill et Badigeonner légèrement d'huile. Faire griller le tofu et les asperges dans des lots jusqu'à bien cuit et bronzé, en retournant une fois. Retirer et laisser refroidir. (Vous pouvez également faire frire le tofu et les asperges en lots dans une large poêle recouverte d'une fine couche d'huile.)
Avoir le jicama, radis pastèque, carottes, oignons verts, menthe, pousses de pois et les avocats préparés et prêts à aller dans des bols individuels. Remplissez un bol peu profond, large d'eau tiède. Tremper un wrapper de papier de riz dans l'eau pendant 10 à 20 secondes, puis retirez et placez sur une planche à découper. Dans la partie inférieure, en troisième lieu, placer quelques morceaux de tofu, asperges (ajustée pour s'adapter avec une bordure de 1-2 pouces de chaque côté de l'emballage), jicama, radis, carotte, oignons verts, menthe, pousses de pois et avocat. Replier la partie inférieure de l'enveloppe sur la garniture. Repliez les bords ensemble, puis continuer à rouler. Cela peut prendre quelques essais pour obtenir le wrapper serré autour de la garniture sans déchirure. Garder les bobines finies couverts pendant que vous travaillez pour qu'ils restent humides.
Découper les rouleaux en deux et servir avec la trempette. Ils se gardent bien, hermétiquement, jusqu'à 1 nuit.

Voici quelques variantes pour s’inspirer...

Rouleaux de printemps végétariens chou rouge mangue

Le bon mix : feuille de riz + menthe + laitue + carotte + mangue + chou rouge + concombre + nouilles de riz

La sauce : jus de mandarine ou d’orange + beurre + ail + gingembre + miel + vinaigre de cidre + sauce soja + huile de sésame + cinq-épices + piment + concentré de tomate


Rouleaux de printemps végétariens carotte courgette

Le bon mix : feuille de riz + carotte + courgette + roquette + avocat + aneth

La sauce : jus de citron + miel + sauce soja + piment

Rouleaux de printemps végétariens au tofu croustillant

Le bon mix : feuille de riz + tofu croustillant + échalote + nouilles de riz + mangue + avocat + laitue + coriandre + menthe

La sauce : sauce hoisin + beurre de cacahuète

Rouleaux de printemps végétariens au quinoa

Le bon mix : feuille de riz + quinoa rouge + concombre + carotte + poivron rouge + coriandre + menthe

La sauce : beurre de noix de cajou + sauce soja + sauce chili + sirop d’érable + citron vert

Rouleaux de printemps végétariens faciles

Le bon mix : feuille de riz + betterave + poivron jaune + carotte + mangue + menthe + coriandre

La sauce : beurre de cacahuètes + sauce soja + cassonade + citron vert + sauce chili + gingembre

Rouleaux de printemps végétariens banh mi

Le bon mix : feuille de riz + tofu + carotte + radis + coriandre

L’assaisonnement : vinaigre de riz + sucre + citron vert + sauce soja + sauce chili

La sauce : sauce au vinaigre ou au beurre de cacahuète

Rouleaux de printemps végétariens teriyaki

Le bon mix : feuille de riz + carotte + concombre + oignon + céleri branche + jeunes pousses d’épinards + avocat

L’assaisonnement : sauce teriyaki + amandes

Rouleaux de printemps végétariens tofu et mangue

Le bon mix : feuille de riz + tofu + mangue + concombre + cacahuètes + avocat + oignon rouge + citron vert + coriandre

La sauce : lait de coco + beurre de cacahuète

Rouleaux de printemps végétariens melon basilic

Le bon mix : feuille de riz + pesto de coriandre + chou rouge + melon + carotte + basilic + menthe

La sauce : purée d’amande + pâte de tamarin + jus de citron vert + gingembre + sirop d’érable + huile d’olive + sauce soja + piment

Rouleaux de printemps végétariens aux blettes

Le bon mix : feuille de riz + blette + carotte + poivron rouge + courgette + concombre + nouilles de riz + menthe

La sauce : beurre de cacahuète + jus de citron + sauce soja




  • 500 g de fraises gariguette "de plougastel ...cocorico!!!"
  • 6 carrés de pâte feuilletée
  • 40 cl de creme liquide
  • 4 cuillères à soupe de sucre glace
1.Préchauffez le four à 180°c (thermostat 6) et faites cuire les carrés de pâte feuilletée pendant environ 15 minutes. Pensez à mettre une feuille de papier sulfurisé sur les carrés et faites cuire avec un moule par-dessus pour éviter que la pâte ne gonfle.

2. Une fois les carrés de pâte cuits et dorés, coupez-les en 2 et réservez de côté.

3. Montez la crème très froide en chantilly et ajoutez-y au bout de 2 à 3 minutes le sucre glace. Stoppez quand la chantilly est bien ferme.

4 .Avec une poche à douille, déposez de la chantilly sur un premier rectangle de pâte. Parsemez de quelques fraises coupées en 2 et répétez l'opération avec 2 autres rectangles. J'ai compté 3 rectangles par millefeuille.

Pour finir
Parsemez le dernier rectangle de sucre glace et décorez avec une fraise.

Cuisinez, savourez…

puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette




  • 1 rouleau de pâte brisée
  • 8 oignons de Roscoff
  • 3 cuillères à soupe de crème fraîche
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 100 g de fromage râpé
  • 3 oeufs
  • 30 g de beurre
  • (facultatif) Des lardons
  • Commencez par éplucher puis émincer les oignons de Roscoff.
  • Faites chauffer la poêle puis faites fondre le beurre demi-sel.
  • Faites revenir les oignons à feu doux/moyen pendant un quart d'heure environ en les remuant régulièrement pour qu'ils ne colorent pas trop.Une fois les oignons cuits, passez-les dans la farine puis laissez refroidir.
  • Préchauffez votre four à 200°C (thermostat 6/7).Étalez la pâte brisée dans votre moule.Dans un saladier, mélangez les oeufs, la crème fraîche, vos oignons de Roscoff et une pincée de sel et de poivre puis versez  dans votre moule à tarte.
  • Saupoudrez de fromage râpé et enfournez pendant environ 35 minutes.
  • Astuces du chef :

    Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi ajouter des lardons fumés dans votre tarte : pour cela, faites les revenir dans la poêle et ajoutez-les dans votre préparation ;)




  • Pour la pâte à choux
  • 125 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 4 petits oeufs
  • 120 ml de lait
  • 120 ml d' eau
  • 1 pincée de sel
  • Pour la sauce au caramel
  • 80 g de sucre en poudre
  • 2 cuillère à soupe de crème fraîche
  • 30 g de beurre
  • Pour la crème pâtissière
  • 1/2 L de lait
  • 110 g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à café d’ extrait de vanille
  • 50 g de farine
  • 2 jaunes d' oeuf
  • 1 oeuf
  • Pour le glaçage
  • 20 g de sauce au caramel
  • 20 g de sucre glace
  • Des éclats de caramel

 

Préparation des choux:
  • Préchauffez votre four à 180°C (thermostat 5).
  • Faites chauffer le lait avec l'eau, le beurre et le sel : dès que le mélange commence à bouillir, enlevez la casserole du feu.
  • Incorporez la farine et remettez la casserole sur le feu en mélangeant sans arrêt jusqu'à ce que la pâte soit bien asséchée.
  • Transvasez votre préparation dans un saladier et incorporez les oeufs les un après les autres : la consistance finale ne doit être ni trop épaisse ni trop liquide, c'est pourquoi je vous recommande de battre le dernier oeuf dans un bol et de n'ajouter que la moitié dans un premier temps pour voir si la texture vous semble convenable.
  • Versez la pâte dans une poche à douille et réalisez vos éclairs (la longueur idéale est de 10 cm).
  • Enfournez pendant environ 20 à 25 mn (attention, il ne faut jamais ouvrir la porte du four pendant la cuisson, le risque étant que les choux retombent).

Préparation de la sauce au caramel:

  • Dans une poêle ou casserole, à feu doux, étalez uniformément le sucre et versez un tout petit peu d'eau.
  • Ne remuez pas et laissez fondre lentement le sucre.
  • Mettez la crème fraîche à chauffer sans la faire bouillir.
  • Hors du feu, quand votre sucre a totalement fondu et que vous avez obtenir un caramel bien doré, versez doucement la crème en faisant bien attention aux éclaboussures, puis le beurre coupé en petits cubes : remuez bien le tout.
  • Disposez à nouveau sur le feu jusqu'à l'obtention d'un caramel bien crémeux.
  • Réservez 20 grammes de votre caramel pour le glaçage.

Préparation de la crème pâtissière:

  • Dans un saladier, faites blanchir les oeufs (jaunes et oeuf entier) avec le sucre.
  • Incorporez la farine délicatement.
  • Déposez le lait et la vanille liquide dans une casserole et portez à ébullition.
  • Versez le lait dans le saladier et remuez bien puis transvasez à nouveau dans la casserole : mélangez continuellement à feu vif jusqu'à l'obtention d'une crème pâtissière épaisse.
  • Pour finir, incorporez votre sauce au caramel précédemment réalisée et mélangez bien.
  • Recouvrez de film alimentaire et laissez refroidir complètement la crème.

Préparation du glaçage:

  • Dans les 20 grammes de sauce au caramel que vous avez mise de côté, versez le sucre glace et remuez.
  • Si votre glaçage vous semble trop liquide, rajoutez un peu de sucre glace. Dans le cas contraire, versez un peu d'eau chaude.

Dressage des éclairs:

  • Coupez vos choux en deux puis fourrez-les avec la crème pâtissière à l'aide d'une poche à douille.
  • Recouvrez-les de glaçage en vous aidant d'une spatule.
  • Si vous en avez (voir mon produit coup de coeur à droite des ingrédients), saupoudrez-les d'éclats de caramel au beurre salé pour apportez une touche craquante !



Au fil des jours, ma pratique m’amène à voir et rencontrer des gens heureux, mais aussi tant de personnes aux prises avec un profond mal-être, de la tristesse, un sentiment de vide, d’abandon, de rejet, etc.

Le concept " Les 5 blessures de l’être " a initialement été mis en lumière dans les travaux de recherches du psychiatre américain John Pierrakos

La méconnaissance de ces émotions ou blessures a des impacts majeurs sur notre quotidien. On y retrouve donc le rejet, l’injustice, l’humiliation, l’abandon et la trahison.
Chacune d’elle amène à se forger un masque au fil du temps qui s’installe à une période de l’enfance. On peut avoir des variantes par contre dans le pourcentage qui nous affecte personnellement pour chacune d’entre elles. On peut avoir le rejet faiblement et l’abandon plus haut, c’est en ajustement constant en fonction de notre vie. Plus on prend conscience de notre intérieur plus le tout est influencé et l’intensité diminue.

En voici sommairement les caractéristiques;

Le rejet : masque du fuyant. L’individu s’isole, passe inaperçu, s’éloigne des gens, ne veut pas déranger, s’organise seul, a de la difficulté à parler en public car se sous estime, refoule au lieu de s’exprimer. Se rejette, même si au fond il désire tant être aimé. A peur de la solitude, plus enclin à l’anxiété, à l’angoisse, la panique
L’injustice : masque du rigide. Parmi les blessures les plus difficiles à porter, on retrouve celle-ci et la trahison. Se coupe beaucoup de ses émotions et ses ressentis autant émotionnelles que physiques, perfectionniste, froideur, envieux, aime bien paraître, refuse d’avoir de l’aide car sera pas aussi bien fait, cache leur émotions jusqu’un rire forcé, ne respecte pas ses limites, rationnel, besoin d’avoir raison ce qui repousse les gens car pas dans le senti mais très cérébral, se justifie encore et encore. Dur avec soi et les autres, l’ego étouffe la joie.
L’abandon : masque du dépendant. Besoin d’attention important, se sent victime (pourquoi moi…) les autres sont responsables de mon bonheur si ils changeaient aussi, se sent facilement seul, triste, fait les premiers pas suite à une dispute pour ne pas être abandonné et endure plus qu’à son tour, facilité à dramatiser, à être autonome affectivement, pleure facilement, peur de la solitude, angoisse à l’idée d’être seul, facilement dépendant affectif, peur de s’affirmer, dans son non verbal on remarque lors de ses communications qu’il s’appuie sur ses coudes, un mur, etc. pour se sentir soutenu, etc. S’abandonne en fait.
La trahison : masque du contrôlant. Difficulté à déléguer, manipule pour arriver à ses fins, a des attentes nombreuses, parle fort, impose son point de vue, manque de délicatesse en termes de communication, contrôle pour ne pas être trahi, susceptible, autoritaire, humeur changeante, se sent supérieur aux autres, l’apparence est importante, impatience. Se trahit à répétition sans le réaliser.
L’humiliation : masque du masochiste. N’écoute pas suffisamment ses besoins, sauveur du monde qui s’épuise, débordé, s’oublie et souffre pour les autres, a peur de la liberté car le risque d’être humilié si ose est présent, se refuse le plaisir, se manque de respect, n’écoute pas assez ses besoins, son intuition, ses goûts, s’humilie soi-même.

Les blessures et les émotions sont comme un collier de perles ou bien un code barre.

Vous comprendrez que ces descriptions ne sont que des points de repère pour s’aider à mieux comprendre nos comportements et ceux des autres. Aucune culpabilité svp. On fait tous de notre mieux en fonction de ce qu’on porte de tel, sauf qu’il importe de s’améliorer pour notre propre mieux-être d’abord. Pour ainsi dire, quand nous sommes dans la blessure, c’est comme si on était l’enfant qui a peur, qui en ressent l’écho et elle soumet l’adulte en quelque sorte.
Lire davantage sur ce sujet, se trouver de l’aide et on peut en diluer les impacts.

Les effets d’une telle blessure, d’une émotion, c’est un peu comme un collier de perles et je m’explique. Il peut y avoir eu un élément déclencheur un jour qui a été comme l’attache à ce collier. De là, différents événements qui rappelaient cet inconfort à l’inconscient sont venus s’accumuler comme s’ils créaient une nouvelle perle. Au fil des ans, la lourdeur de ces perles pas nécessairement heureuses, on en convient, finit par affecter joie de vivre, équilibre, santé, etc.

On pourrait aussi comparer les blessures, les émotions à un code barres comme sur les produits en magasin. Un tel code donne un tel prix. Donc, au niveau de l’inconscient tant que ce "code" est actif, il reproduit le même état d’être. De là, la nécessité de vivre en conscience toujours plus. En s’observant agir et réagir au quotidien et en voyant les effets des blessures chez les autres via leurs perceptions, opinions, comportements, croyances, etc., on devient plus compréhensifs. En observant, on comprend mieux, on limite les jugements envers soi et les autres et on avance pas à pas vers une belle liberté d’être et une joie grandissante.

Une passion pour moi

Si vous me lisez régulièrement vous savez que je ne fais pas ce métier par hasard, qu’il s’appuie sur la transformation de différentes souffrances dans ma vie. Comprendre le fonctionnement de l’humain me fascine parce que j’ai à cœur mon propre bonheur et j’aime partager.





nos pensées

 02/04/2016

L’erreur ne vient pas de ceux qui font confiance, mais de ceux qui mentent

La confiance, c’est comme un pont de cristal fragile et transparent qui élève notre vie. Probablement que le construire nous a demandé beaucoup de temps et d’efforts, car c’est un bien de valeur.

 

Cependant, bien que ce pont mérite autant de travail et qu’il apporte autant de bonheur, on peut généralement le détruire en seulement quelques secondes par notre négligence, notre égoïsme et nos attitudes intéressées.

Quand un sentiment aussi important que la confiance se brise, quelque chose en nous meurt.

Une telle chose se produit car le mensonge met en doute mille vérités, nous menant ainsi à nous questionner, même à propos des expériences que l’on croit les plus franches.

Le mensonge a les pattes très courtes et les bras très longs

Même si le mensonge peut atteindre des limites insoupçonnées, la vérité finit toujours par éclater.

Pour autant, ce n’est pas parce que tout finit par se savoir que les coups que l’on reçoit ne nous blessent pas. Il est normal que le contraire se produise, et que le mensonge et la trahison supposent un avant et un après dans notre vie.

 


«Un oiseau posé sur un arbre n’a jamais peur que la branche se casse, car ce n’est pas en la branche qu’il croit ; c’est en ses propres ailes…»


 

Autrement dit, l’idée, c’est que l’on apprenne de nos erreurs et qu’on ne les répète pas. On ne doit pas se sentir coupable des trahisons que l’on subit. Comment pourrait-on être responsable de ce que les autres nous font ? C’est de la folie.

Cependant, cela nous a probablement tourmenté plus d’une fois, nous menant à nous sentir bête d’être tombé dans le piège d’une personne que l’on aurait pourtant pu «voir venir». Il est donc facile de faire des recoupements quand la maison s’est déjà écroulée.

Nous ne sommes ni devins, ni infaillibles. De plus, les autres non plus ne sont pas parfaits, et parfois, on doit envisager que les bonnes personnes peuvent commettre des erreurs, car il faut être disposé à pardonner.

 


«Après un certain temps, vous apprendrez que le soleil peut vous brûler si vous vous y exposez trop longtemps. Vous accepterez même que les bonnes personnes puissent parfois vous blesser, et vous aurez alors besoin de les pardonner. Vous apprendrez que parler peut apaiser les douleurs de l’âme…vous découvrirez que cela prend des années de construire la confiance, et à peine quelques secondes de la détruire, et que vous pourrez aussi faire des choses que vous regretterez toute votre vie».

-William Shakespeare-


 

face-1024x651

La blessure émotionnelle de la trahison

L’ingratitude et la trahison nous blessent plus particulièrement lorsqu’elles affectent les personnes que l’on aime et qui nous entourent comme notre compagnon/compagnon, nos amis ou les membres de notre famille. Quand une telle chose arrive, commencent alors à apparaître la haine, l’impuissance et la colère.

Il est également très douloureux (et malheureusement trop fréquent) que quelqu’un fasse quelque chose pour nous en attendant seulement de recevoir quelque chose de plus de notre part. Ce type de trahison rompt nos schémas et plonge notre monde émotionnel dans un vrai chaos.

 


Cependant, même si la tromperie nous blesse au plus profond de notre coeur, elle n’a pas vraiment de sens, car en nous blessant, elle a changé notre façon d’être et nous a mené à mal nous comporter avec les autres, par vengeance ou par dépit.


 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette réaction est assez commune quand la «blessure émotionnelle» est ouverte et infectée.

De la même façon, on ne doit pas non plus se murer derrière une armure face à toutes les personnes qui nous entourent. Il suffit simplement de se protéger du traître.

 

tropiezos

 

Comment surmonter le mensonge, la trahison et la tromperie

L’assurance, la franchise, l’honnêteté et la loyauté dans nos relations sont un pilier essentiel pour assurer notre développement. Cependant, les doutes, la crainte et la fausseté nous blessent, nous brûlent et nous enveniment…rien de plus.

Ainsi, si la méfiance plante de profondes épines en nous, on peut tous la surmonter. Il est normal que dans ce genre de situations, le doute grandisse en nous, et avec lui la crainte. Pourtant, cela ne doit pas constituer une opportunité de se méfier des autres.

 


Autrement dit, il est probable que l’on se retrouve plus d’une fois dans cette situation si indésirable, c’est pourquoi on doit comprendre que c’est une opportunité pour nous de grandir en tant que personne et de mieux choisir les gens dont on s’entoure.

 

 

La responsabilité dans la trahison

On nous dit souvent «si on te trahit une fois, c’est de la faute de l’autre, mais si on te trahit deux fois, alors c’est de ta faute». Evidemment, cette affirmation n’est pas totalement fausse, mais on doit malgré tout la prendre avec des pincettes.






dans mon coeur

 22/02/2016

Si un jour on me demandait qui est mon modèle dans la vie, c'est sans hésiter que je répondrais : "Ma maman". C'est à elle que je dois tout, c'est la seule qui n'ait jamais cessé de me tenir la main, de croire en moi, de me guider vers le meilleur chemin possible. Et si l'on me demandait ce que je regrette le plus dans la vie, je répondrais : "Toutes les fois où je lui ai fais de la peine, où je l'ai déçue et où je l'ai mise en colère, et même sans le vouloir". J'aimerais lui... dire, à ma maman, que personne sur Terre n'a plus d'importance qu'elle. Sans elle, j'aurais certainement fait un tas d'erreurs irréparables, j'aurais manqué d'amour, de repères, je n'aurais pas su sur qui m'appuyer lorsque tout allait de travers, je n'aurais pas eu la certitude que quelqu'un m'aimerait quoi que je fasse, sans conditions. Oui, parce qu'une maman c'est avant tout une montagne d'amour. Elle t'aime malade, petit, grand, différent, de mauvaise humeur, en prison, quand tu te trompes, défiguré... Tout le temps. Chaque geste, chaque mot, chaque acte que fait une mère ne repose que sur de l'amour et a pour unique but notre bonheur, même si on ne le voit pas toujours. Alors merci maman, d'être celle que tu es, de m'avoir épaulé et soutenue dans chaque moment de mon existence, merci d'avoir pardonné chacune de mes erreurs et bêtises, de m'avoir appris les valeurs fondamentales de la vie, merci d'avoir été un merveilleux exemple.
Joyeux anniversaire maman💘.
{09.05.2000}
La plus belle date, ma première rencontre, ma plus fabuleuse😍




BONJOUR

 15/02/2016


Il semblerait que nous pourrons nous marriées à partir de cet été... encore un peu de patience donc... ;-))
comme ça on aura bien le temps de composer les listes d'invitéEs,
souvent allégées de quelques personnes, parfois proches, qui se sont révélées pas si friendly que ça pendant les débats.
Et toi, est-ce que tu as aussi eu des drôles de surprises dans ton entourage ?




 

Avis aux tricoteuses, crocheteuses!
Ne jetez plus vos bouts de laine,
conservez-les pour créer un distributeur de bouts de laine dans votre jardin, sur votre balcon,
pour que les oiseaux s’en servent pour construire leurs nids.
En plus,
cela apporte une belle touche de couleurs dans le jardin .




La femme sauvage,
c’est une femme présente en chacune de nous,
parfois enfouie très profond,
parfois bâillonnée mais toujours prête à resurgir.
La femme sauvage,
c’est la femme non domestiquée, la femme libre,
la femme qui a évité les pièges et les prisons mêmes dorées, c’est celle aussi qui s’en est libérée.
La femme sauvage, c’est la femme qui jouit de tous ses instincts.
C’est la femme intuitive,
la femme curieuse, la femme qui sait.
C’est la femme qui respecte ses cycles ...naturels, la femme qui s’écoute et connaît ses besoins et ne s’en détourne pas.
C’est la femme qui chante, qui rit, qui danse, qui joue, qui prie, qui étudie, qui écrit…
C’est la femme inventive, créative, donneuse de vie.
C’est la femme généreuse, amoureuse.
C’est la femme qui se fait une vie cousue main, une vie porteuse de sens et qui répond à tous ses besoins naturels.

Cette femme sauvage est vraiment très belle. Elle me donne envie d’aller dans les bois pour courir et hurler avec les loups pour retrouver complètement ma nature originelle bien endommagée par ma “captivité”.


~Clarissa Pinkola Estès


pizza aux courgettes

 05/02/2016
pour 2 pers
-100g de pâte a pizza
-2 petites courgettes
-10 olives noires
-1 petit oignon
-2 c à s de concentré de tomates
-1 c à s d huile d'olive
-1  c à s d'origan séché.
-Poêler les courgettes en rondelles + l'oignon haché dans 1 c à s d'huile d'olive pendant 10 mns.

-Déposer 100g de pâte à pizza sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.

-Etaler 2 c à s de concentré de tomate sur la pâte, répartir les courgettes cuites

-parsemer d'1 c à s d'origan séché et de 10 olives noires dénoyautées

-Enfourner 25 mns à 180°.

bon appétit !!


Les êtres hypersensibles présentent une multitude de caractéristiques positives. Ces " sentimentaux " comme on les qualifiait il y a peu de temps encore, ont bien des atouts à faire valoir. On parvient aujourd’hui à mieux comprendre ce trait de personnalité. Certains le vivent comme un véritable calvaire, alors que d’autres n’échangeraient pour rien au monde cette capacité qu’ils ont à voir le beau en toute chose, et ressentir autant d’émotions.

Avez-vous le sentiment de vous attendrir à la moindre occasion? Si c’est le cas, poursuivez votre lecture pour découvrir si vous vous reconnaissez dans une majorité des différentes caractéristiques présentées par les personnes hypersensibles.

Ces différents points ont été mis en évidence par le Docteur en psychologie N. Aron, au début des années 1990; ainsi que par le Docteur Ted Zeff, auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’hypersensibilité, notamment son " Guide de survie de la personne très sensible ".

Tous deux font référence sur le sujet. Leurs travaux se recoupent et apportent un éclairage bienfaisant à celles et ceux qui vivent dans ce monde où rien ni personne ne laisse indifférent. Qu’en est-il pour vous, vous reconnaissez-vous dans le portrait psychologique que dépeignent ces deux spécialistes?

1. Elles ressentent les choses intensément

L’une des caractéristiques principales des personnes hypersensibles est l’aptitude à ressentir les choses, les situations ou les sentiments plus intensément que les autres -ce qui est loin d’être inintéressant : "ils aiment analyser les choses à un niveau profond", explique Ted Zeff, “"ls sont très intuitifs, et vont très loin pour comprendre les choses."

2. Ils sont plus réactifs émotionnellement

Les gens hypersensibles réagissent plus intensément aux situations. Ils ont un fort sentiment d’empathie et se sentent plus concernés par les problèmes d’une amie. C’est parfois une aptitude qui peut être pesante, car un hypersensible aura tendance à partager les émotions qu’il perçoit chez son interlocuteur, les mauvaises y comprises.

Celles et ceux qui partagent si facilement l’état d’esprit de leur interlocuteur ont intérêt à avoir des fréquentations et des habitudes qui les préservent un tant soit peu. Il faut parfois savoir prendre ses distances avec des personnes ou des situations, que l’on sait pouvoir nous affecter plus que de raison.

3. " Ne prends pas les choses trop à coeur " : un conseil souvent entendu

Selon les cultures, la sensibilité peut être plus ou moins bien perçue. En Thailande ou en Inde par exemple, les hommes hypersensibles ne sont jamais pris à partie.

La situation est toute autre dans les pays occidentaux, ou la culture du productivisme ne fait pas de place à la " sensiblerie ", considérée comme inefficace ou non constructive.

Toutefois, il y a une inversion de tendance notable depuis quelques années. Depuis qu’une partie de plus en plus nombreuse de la population montre une volonté de s’écarter du mode de vie stressant qui prédomine. L’heure est au retour des valeurs, l’hypersensibilité devient un allié pour la quête d’un mieux-vivre.

4. Elles préfèrent pratiquer un sport individuel

Les personnes hypersensibles ont tendance à éviter les sports d’équipe, car elles croient que tout le monde scrute chacun de leurs mouvements en détail. Beaucoup préfèrent donc les sports individuels. Cependant, ce n’est pas une règle inflexible. Ceux qui ont eu une éducation bienveillante, ont ainsi pu grandir dans un environnement compréhensif. Ce soutien favorise l’aptitude future à évoluer sous le regard des autres.

5. Ils mettent plus de temps à prendre des décisions

Les gens hypersensibles sont plus conscients des subtilités et détails qui rendent les décisions difficiles à prendre. Il y a rarement de choix tranché par un OUI ou un NON. En effet, il n’y a pas de "mauvaise réponse " dans le choix d’un parfum de glace, ou dans celui d’un vêtement. Les personnes hypersensibles ont tendance à mettre plus de temps à choisir, parce qu’elles envisagent toutes les possibilités.

Un conseil simple consiste à savoir prendre le temps, autant que la situation le permet. Bien souvent, on nous presse d’être, de faire ou de dire ceci ou cela. Pourtant, bien des situations ne présentent pas d’exigence réelle. Les considérations de temps ou de rapidité, sont souvent d’ordre sociale. Finalement, dans bien des situations, on a le temps que l’on veut bien s’octroyer.

6. Un fort sentiment de responsabilité

Réaliser que l’on a pris la mauvaise décision n’est jamais agréable. Pour les personnes hypersensibles, cette émotion est amplifiée parce que la réactivité émotionnelle est plus forte. Les hypersensibles vivent plus mal que la moyenne leurs échecs ou leurs erreurs. Ils ne rejettent pas leur responsabilité sur les autres, ce qui peut être accablant.

… ce qui peut tout aussi bien être un atout considérable! Quelles leçons tirer de la vie quand on essaie de se persuader -à tort- que ce qui nous arrive, ce que nous vivons ne dépend pas de nous? Pas grand chose à vrai dire, excepté de devoir retomber éternellement dans les mêmes travers, revivre les mêmes situations dont les enseignement ne peuvent être tirés sans cet indispensable sentiment de responsabilité.

7. Elles sont extrêmement attentives aux détails

Les personnes hypersensibles sont les premieres à remarquer les détails dans une pièce, les nouvelles chaussures que vous portez, ou un changement du climat.

Pourquoi donc cet attachement aux détails? Les gens hypersensibles savent mieux que quiconque reconnaître la vérité ou l’explication qui émane d’une situation, d’un lieu, d’une personne… Toute entité n’est finalement que la sommes des détails qui la compose. En s’arrêtant sur ce que d’autres considèrent comme des détails, un hypersensible va saisir instinctivement l’essence, la teneur ou l’explication d’une situation.

8. Tous les hypersensibles ne sont pas introvertis

On estime à environ 30% la part des personnes hypersensibles qui sont extraverties. Souvent, les personnes hypersensibles qui sont extraverties ont grandi dans une communauté très soudée -un petit village, une famille nombreuse… qui leur permettait d’interagir avec beaucoup de monde.

9. Ils sont efficaces dans un environnement collectif

Parce que les hypersensibles sont des penseurs profonds et réfléchis, ils sont de bons collègues. Cependant, ils sont plus adaptés à des postes qui ne demandent pas de prises de décision finale. Par exemple, si une personne hypersensible était membre d’un équipe médicale, elle pourrait être capable d’identifier le pour et le contre d’une intervention chirurgicale d’un patient, tandis que quelqu’un d’autre devrait se charger de prendre la décision ultime d’opérer le patient, ou pas.

10. Ils sont plus sujets à l’anxiété et la dépression

"Si vous avez beaucoup de mauvaises expériences, spécialement très tôt dans votre vie, qui fait que vous ne vous sentez pas en sécurité dans le monde, à la maison, ou à l’école, votre système nerveux est programmé sur "anxieux", dit N. Aron.

Cela ne veut pas dire que toutes les personnes hypersensibles sont sujettes à l’anxiété. Un environnement sécurisant peut constituer une bonne protection contre l’anxiété.

Les parents d’enfants hypersensibles ne devraient pas les surprotéger, ni êtres trop en retrait. L’équilibre à trouver n’est jamais évident pour ces parents, qui doivent trouver la juste mesure afin de permettre à leur progéniture d’acquérir la confiance en soi.

11. Les environnements bruyants sont insupportables

Personne n’apprécie les bruits agaçants (comme un robinet qui goutte) ou les environnements bruyants; les personnes hypersensibles encore moins. Elles ont tendance à être plus facilement envahies en présence d’une multitude de sources sonores, ou par la répétition ininterrompue d’un son.

12. Les films violents : très peu pour eux

Parce que les personnes hypersensibles sont dotées d’une très grande empathie et sont plus facilement sur-stimulées, les films violents ou les films d’horreur sont rarement leur tasse de thé.

13. Ils pleurent plus facilement.

Les pleurs ont une connotation négative, encore plus quand il s’agit d’un homme. C’est pourquoi il important qu’ils sachent se préserver des situations susceptibles de les embarrasser. Avoir la larme facile n’est pas vraiment valorisant dans notre société.

Les amis et la famille ont un rôle non négligeable à tenir. Les soutien des proches favorise l’acceptation de soi. Ainsi, pleurer facilement ne sera pas vécu comme quelque chose de honteux, avec la confiance emmagasinée grâce aux relations bienveillantes.

14. Ils ont des attitudes au-dessus du lot

Les hypersensibles sont aussi des personnes très conscientes, dit le D. Aron. A cause de cela, elles ont tendance à être plus à l’écoute et à avoir de bonnes manières. Par exemple, les personnes hypersensibles font plus attention avec leur caddie au supermarché, soucieuses de ne pas ne pas être malpolies ou de gêner la circulation. Laisser sa place de parking à un autre, ou son siège dans les transports en commun sont des pratiques courantes chez les hypersensibles.

15. Les critiques sont mal vécues

Les personnes hypersensibles ont des réactions à la critique plus fortes que les autres. Elles sont capables d’user de stratagèmes complexes afin de se soustraire à cette critique tant redoutée. Faire plaisir aux gens est l’une des possibilités souvent mise en oeuvre, afin de prévenir toute critique. Autre astuce employée: faire son auto-critique en premier, ce qui peut également leur éviter de supporter que l’autre ne dise quelque chose de négatif à leur égard.

D’un autre côté, les compliments sont appréciés à juste titre. Une personne hypersensible ne peut restée indifférente à une parole ou un geste gratifiant.

L’hypersensibilité : amplificateur de sentiments

Si l’on pouvait caractériser l’hypersensibilité par un seul trait, ce serait peut-être cette aptitude à amplifier les sentiments. Ce qui est négatif pèse plus lourd chez les hypersensibles, alors que le positif les encense complètement.

J’espère que chacune des personnes hypersensibles ayant lu cet article aura appris quelques chose. Comprendre les autres n’est jamais facile, se comprendre soi-même est un challenge encore plus grand. C’est aussi un bonheur immense que de se découvrir et d’aller à la rencontre de soi, à travers nos relations et les expériences vécues.




<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :