Les blogs
du village
chez seo and co

chez seo and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
Ravie de vous accueillir sur notre blog 100% femmes
0 complexe avec une pincée de créativité, un soupçon de fantaisie, quelques cuillère d'originalité...
des recettes à partager au fil des jours & aux grés des saisons.
Nous pouvons aborder tous les sujets qui vous tiennent à coeur, dialoguons ensemble partageons nos moment de vie en laissant vos coms, pour la plus grande joie de nos papilles & pupilles!
nous vous souhaitons bonne lecture...
au plaisir de vous lire,
on
vous encourage à commenter notre blog une fois la visite terminée.
Séve&Coco au plaisir
 (^_^)
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Le risotto champignons a eu du succès aujourd’hui au restaurant ! Cette recette de saison est à servir avec la délicatesse qu’il se doit, sinon vous aurez affaire à Lisandro !

pour 4 pers, prépa 30mns, cuisson 45 mns.

  • 200 g de riz rond
  • 300 g de champignon (cèpes, girolles, morilles…) ou 250 g de champignons de Paris frais
  • 50 cl de crème fraîche
  • 3 cuillères à soupe de mascarpone
  • 1/2 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 brin de persil
  • Sel
  • Poivre
  • 150 g de parmesan râpé
  1. Faire blanchir les champignons dans 1/2 litre d’eau salée pendant 5 minutes. Égouttez-les et conservez leur bouillon.
  2. Dans un poêlon ou une grande casserole à fond peu épais, faire revenir l’oignon, l’ail et le persil hachés fin dans 2 cuillères à soupe de crème fraiche.
  3. Rajoutez le riz, les champignons, le reste de la crème et le mascarpone et recouvrez du bouillon. Assaisonnez. Laissez cuire à couvert à feu moyen jusqu’à ce que le riz soit fondant et la sauce crémeuse (au moins 45 minutes).
  4. Hors du feu, incorporez le parmesan râpé. Remuez bien.
  5. Servez bien chaud.
  6. A servir avec des langoustines par exemple.
  7. et ici tout commence !



J'ai soif de gens vivants, de gens simples et aimants.
J'ai soif de gens amoureux, doux, tendres.
J'ai soif de gens qui ne jugent pas, qui aident et qui évoluent.
J'ai soif de gens qui pardonnent et qui rient.
J'ai soif de gens authentiques et qui s'en fichent du paraître.
J'ai soif d'esprits attentifs et profonds.
J'ai soif de gens qui s'aiment vraiment.
J'ai soif de rencontres folles et de gens qui s'amusent.

.
STOP aux habitudes qui n'ont aucun sens et des passés révolus qui nous tirent vers le bas.
STOP aux voix trop fortes et trop sérieuses.
STOP aux esprits malins et voraces.
STOP aux gens qui font mal parce qu'ils ont mal.
.

Je dis oui à l'Amour, à la Joie.

Je veux rencontrer des âmes sensibles au cœur tendre et des gens qui ont les yeux qui brillent.

Je veux rencontrer des enfants et des grands enfants qui voient la vie en couleurs.

Vive les cœurs et les âmes.

Vive la sensibilité et la gentillesse.

Vive l'imperfection.

Vive la folie !

Vive l'Amour .



C’est drôle car j’ai longtemps cru que l’adaptation était une bonne qualité, et on m’a même surnommé la  caméléonnes parfois. ( oui je sais vous ne le dite pas et moi si...hihihi ) 
J’avais cette capacité à m’adapter à mon environnement et a passé inaperçu.
Je ne sais pas ce quoi qui est le pire aujourd’hui avec le recul de " passer inaperçu " ou de me " suradapter ".

Pour moi, comme dans tout, il y a un équilibre à trouver, et s’adapter reste quand même une qualité.
Cependant, toutes les fois où je me suis adaptée, je me suis oubliée, je ne savais plus qui j’étais. J’étais la couleur que je prenais dans l’instant, mais s’il n’y avait plus de murs pour me confondre alors j’étais perdue quand à ce que je voulais, et être, et faire.

A un moment de ma vie " passer inaperçue " m’a comblé de joie, c’était parfaitement ce que je voulais. Je voulais que l’on m’oublie, que l’on arrête de s’adresser à moi. En groupe, je me sentais mal à l’aise, je ne savais pas quoi répondre aux questions que l’on me posait ni même comment interpréter les regards sur moi.
J’avais peur de mal faire, de faire de travers, d’être maladroite, de ne pas savoir, d’être ridicule, d’être rejetée (et je préférais m’exclure moi-même du coup ). J’avais peur des autres.
En m’adaptant trop, je me suis oubliée, j’ai oublié ma couleur, j’ai oublié ce qui m’animait et j’ai perdu ma joie, mon enthousiasme, et mon énergie.
J’ai mis mon énergie à me cacher plutôt qu’à me révéler.
Aujourd’hui et depuis plusieurs années, je me suis choisis, et parfois je m’adapte parce que c’est ok pour moi et que j’en ai envie et parfois non.
Être moi, c’est sentir ce qui est le plus juste pour moi.
Être moi, c’est aller vers mes rêves, c’est sauter de joie quand j’en ai envie, c’est rire de mes idées folles, c’est parler de mes projets, c’est rassembler, c’est montrer la beauté du monde.

Et toi ?
Tu t’es trop adapté ?
Tu connais tes rêves ?
Tu peux en parler ?
Et la couleur que tu portes et que tu amènes au Monde ?



pour le déjeuner et vivement conseillé par nos apprentis serveurs,
l’œuf parfait ! N’hésitez pas à l’aromatiser à la crème de truffe si vous désirez lui donner une saveur 3 étoiles.

pour 4 pers,  prépa 2 mns , cuisson 40 mns

4 oeufs
  1. Remplir une casserole d’eau froide et placer les oeufs dedans. Couvrir la casserole pour limiter l’évaporation.
  2. Commencer à faire chauffer l’eau. Elle doit atteindre la température exacte de 64°C. Pas plus, car sinon l’oeuf va trop coaguler, pas moins, car sinon l’oeuf ne va pas coaguler. Pour atteindre cette température précise, il faut utiliser un thermomètre. Faire cuire pendant 40 minutes.
  3. Si vous avez un cuiseur vapeur ou un robot multifonctions type Thermomix, Cook expert de Magimix, Compagnion de Moulinex… utiliser la fonction vapeur et programmer la température de 64°C et un temps de cuisson de 40 minutes.
  4. Servir les oeufs immédiatement à la fin de la cuisson. 
  5. et ici tout commence ! 



  • Attention à la cuisson ! Le canard doit être servi rosé si vous voulez avoir les félicitations de la cheffe 
  • pour 2 pers, prépa 10 mns, cuisson 50mns
  • 2 cuisses de canard
  • 1 tomate
  • 1 oignon
  • 1 branche de thym
  • 1 branche de romarin
  • 3 branches de sarriette
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 3 cuillères à soupe de vin blanc sec
  1. Préchauffer le four à 220°C (thermostat 7).
  2. Éplucher l’oignon et le couper en lamelles, ainsi que la tomate, les mettre dans une cocotte, les assaisonner avec le sel, poivre et un peu d’herbes de Provence.
  3. Prendre les cuisses de canard, les assaisonner avec le sel, poivre et les moudre dessus des herbes de Provence, puis les déposer sur l’oignon et la tomate.
  4. Ajouter une branche de thym, de romarin, et plusieurs branches de sarriette, puis ajouter le vin blanc.
  5. Fermer la cocotte et mettre au four pendant 50 min, au cour de la cuisson retourner de temps en temps les cuisses de canard.
  6. A la fin de la cuisson, laisser la marmite dans le four pour la maintenir au chaud.
  7. et ici tout commence !



NC pers, prépa 60 mns, cuisson 40 mns
Pâte à choux

  • 250g d’eau
  • 100g de beurre
  • 5g de sel
  • 10g de sucre
  • 150g de farine
  • 5 œufs calibre moyen
  • Crème pâtissière
  • 50 cl lait entier
  • 80g oeuf
  • 100g sucre
  • 40g poudre à crème ou maïzena
  • 100g de purée de framboises tamisée (pour retirer les grains)
  • 2 cuillère à café d’eau de rose
  • Décor
  • 50g de pistaches
  • 250g de pâte d’amandes rose

Pâte à choux

  • En amont : préparer les gabarits à mettre sous le silpat/feuille de cuisson : des ronds de 5,5cm pour le corps et de 3cm pour la tête. Vous pouvez facilement trouver des gabarits sur internet
  • Tamiser la farine et la réserver
  • Dans une casserole, mélanger l’eau, le beurre coupé en morceaux (et ramolli à température ambiante) et le sel, et faire chauffer à feu doux.
  • Quand le beurre est fondu, faire bouillir quelques secondes puis retirer du feu et verser d’un seul coup la farine tamisée
  • Mélanger à la spatule d’abord doucement pour ne pas éclabousser, puis vigoureusement pour éviter la formation de grumeaux
  • Remettre sur feux doux et dessécher la pâte pendant environ 1 minute. La pâte ne doit plus coller ni à la casserole, ni à la spatule. On appelle cette pâte une panade.
  • Une fois la panade bien desséchée, la mettre dans la cuve du robot muni de la feuille, et battre à vitesse moyenne pour la refroidir un peu, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de vapeur qui s’échappe du bol
  • Pendant ce temps, casser 4 œufs moyens dans un cul de poule, et les battre en omelette.
  • Verser les œufs battus petit à petit dans le bol du robot jusqu’à l’obtention d’une pâte bien souple et brillante. Ajuster au besoin à l’aide du 5ème œuf.
  • Mettre dans une poche à douille munie d’une douille lisse.
  • Recouvrir votre plaque de cuisson de papier sulfurisé ou en silicone, et placer en dessous les gabarits. Dresser le même nombre de corps que de têtes
  • Cuire d’abord 20-25min à 180°C chaleur statique puis baisser la température à 170°C et laisser encore cuire 10 à 15 min.
  • ATTENTION A NE PAS OUVRIR LE FOUR, ce qui ferait retomber les choux
  • Mettre les choux chauds sur une grille et les laisser sécher plusieurs heures (vous pouvez les préparer la veille)
  • Une fois refroidis, percer un trou sous chaque chou pour pouvoir les garnir 
  • Crème patissière
  • Mettre à chauffer le lait et une partie du sucre à feu doux.
  • Pendant que ça chauffe, mélanger l’oeuf avec le reste du sucre et blanchir. Y incorporer petit à petit la poudre à crème
  • Ajouter une partie du lait bouillant au précédent mélange et mélanger vivement.
  • Tout reverser dans la casserole et remettre sur le feu en remuant vigoureusement, jusqu’à obtenir une crème.
  • Débarrasser la crème dans plat large recouvert de film et la filmer au contact (plus la crème est répartie en fine couche, et plus elle refroidira vite). Mettre immédiatement au froid.
  • Une fois la crème bien froide, la mettre dans un bol et la détendre au fouet.
  • Prélever 300g de la crème pâtissière et y ajouter 100 gr de purée de framboise tamisée
  • Mettre en poche et garnir tous les gros choux avec cette crème.
  • Ajouter l’eau de rose à la crème restante. Bien fouetter.
  • Mettre en poche et garnir tous les petits choux avec cette crème... 
  • Décor
  • Mettre les pistaches sur une plaque protégée, et enfourner 5min à 190°C pour légèrement les torréfier.
  • Une fois refroidies, les concasser légèrement
  • A l’aide d’emporte-pièces, découper des cercles de deux tailles différentes dans la pâte d’amande : les petits pour recouvrir les têtes, les grands pour recouvrir les corps
  • Monter les religieuses en plaçant les petits choux sur les gros choux. Vous pouvez humidifer un peu la pâte d’amande des corps pour que les têtes tiennent bien.
  • Recouvrir d’éclats de pistache



Mon bilan de fin d'année montre que j'ai vécue une année pas très ordinaire l'an foiré 2020....
comme com'pliqué, con'finis, masquée, privé de liberté et de divertissement ... nous sommes re -confinés , les paies à améliorées et le nombre de lit supplémentaire ce n'est pas depuis cette pandémie malheureusement pour les soignants, les malades et les pangolins 😥

Avec vous les ami-e-s 😅et la Family...😘 et les nouvelles copinaute 😉 j ai appréciée de partager avec vous toutes et tous lors, de mon demi siècle et cet été chaque moment savoureux ,
j'ai beaucoup rie, en cam , j'ai un peu pleuré, si, si , je me suis battue. J'ai célébrée le départ et j'ai vécue !
Et c'est ce qui compt'age ! ! !
ON S'ENLACERA TOUJOURS ❤
ET ON CE LASSERA JAMAIS ❣
-Seo-
( pour ceux qui suivent uniquement 😉)



KETTY est une femme charmante, douce et agréable de contact, même si elle se montre introvertie, prudente et souvent méfiante de prime abord. Son émotivité est forte et sa sensibilité épidermique, au point de la rendre assez vulnérable au moindre traumatisme affectif. Elle tend donc à se préserver, ce qui ne l'empêche pas d'être généreuse et très facilement concernée par les autres. D'une grande plasticité émotionnelle, facilement heurtée et blessée par la vie, KETTY peut se réfugier parfois dans des rêveries ou des chimères plus ou moins irréalistes ou utopiques, être attirée par le merveilleux, le fantastique, voire les paradis artificiels (surtout si elle est née un 9, 18,27). Souvent concernée par sa famille et les responsabilités qui en découlent, KETTY fait facilement abstraction d'elle-même. Ainsi, enfant, elle sera la grande sœur rêvée qui remplacera la mère si besoin est. Mais attention de ne pas trop abuser de son grand cœur :
elle n'a que trop tendance à se sacrifier ou à s'inscrire dans un rôle de victime... La tendresse est nécessaire à son épanouissement et son éducation doit être souple. Seront à éviter toutes formes d'agressivité ou de culpabilisation, car KETTY a déjà une nature qui se prête aux scrupules, aussi serait-il préférable que ceux-ci ne deviennent pas étouffants. Enfin, favoriser un violon d'Ingres musical ou artistique serait souhaitable, ainsi que toute forme d'expression artistique, théâtrale par exemple, pour lui permettre de trouver un exutoire à sa trop grande émotivité.

Qu'aime-t-elle ?

Humaniste, KETTY aime se dévouer, et les mouvements de fraternité et communautaires, voire mystiques, l'attirent. Réceptive, intuitive, imaginative, elle adore rêver et idéaliser, et s'intéresse donc à l'art et à toutes les formes d'expression. Côté c œur, la difficulté sera pour elle de trouver ses limites, car son abnégation peut lui faire prendre une route où le bonheur ne sera pas toujours au rendez-vous.

Que fait elle ?

Elle excelle dans les professions à caractère humanitaire ou social, à moins qu'elle ne possède une véritable vocation (art, religion, droit, enseignement ou santé, surtout si elle est née un 6, 9, 15, 18, 24, 27). Ce qui est peu conventionnel ou étrange lui convient également (guérisseur, parapsychologue, radiesthésiste...), les professions commerciales ou en liaison avec l'alimentation (hôtellerie, pâtisserie, cuisine, diététique...), les activités liées au public ou aux voyages.



  • Attention à la chair du rouget qui est très fragile, ce n’est pas Clotilde qui vous dira le contraire.
  • pour 4 pers, 10 ms de prépa , 20 mns de cuisson
  • 12 filets de rouget (comptez-en 3 par personnes vu leur petite taille)
  • 30 cl de crème fraîche épaisse
  • 10 cl de fond de poisson
  • 1 échalote
  • 1 dosette de safran
  • Huile
  • Sel
  • Poivre
  •  
 
  1. Faire chauffer dans une casserole 1 cuillère à soupe d’huile et y faire rissoler l’échalote hachée. Ajouter le fond de poisson et laisser mijoter 5 mn à feu doux.
  2. Ajouter la crème, le safran, le sel et le poivre et remuer. Couvrir et laisser mijoter environ 10 mn à feu très doux.
  3. Pendant ce temps, faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans une poêle et faire cuire les filets de rouget, environ 3 à 5 mn de chaque côté selon leur grosseur.
  4. Servir les rougets accompagnés de leur sauce safranée avec des épinards dans lesquels vous aurez ajouté une gousse d’ail et une noix de beurre.
  5. et ici tous commence !



  • Un délice, garnis de crème chantilly maison, ou dans des profiterolles (garnis de glace vanille, nappées de chocolat, décorés d'amandes effilées grillées et de crème chantilly maison)
  • pour 4 pers, 20 mns de prépa, 25 de cuisson
  • 1/4 eau
  • 100 g de beurre
  • 125 g de farine tamisée
  • 4 oeufs
  • 1 pincée de sel
  1. Préchauffer le four sur 7 .
  2. Dans une casserole, faire bouillir l’eau avec le beurre et le sel. A la première ébullition, retirer la casserole du feu et verser la farine d’un seul bloc ; tourner rapidement, puis dessécher la masse en la travaillant sur le feu avec une cuillère en bois jusqu’à ce qu’elle se détache complètement des parois et du fond de la casserole. Hors du feu, ajouter les oeufs, un par un, en travaillant chaque fois la préparation avec la cuillère en bois. La pâte terminée doit être molle, mais tenir en un seul bloc.
  3. En faire des petits tas et les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
  4. Faire cuire environ 25 min.
  5. et ici tous commence.



  • la Pavlova est un gâteau à base de meringues surmonté d'une crème fouettée aux fruits.
  • pour 6 pers, 20mns de prépa, 75 de cuisson
  • 6 blancs d’oeuf
  • 340 g de sucre
  • 1.5 cuillère à café de vinaigre (de malt de préférence)
  • 1.5 maïzena
  • Crème chantilly
  • Fraises
  • Framboises
  • Raisin
  • Pêche
  • Nectarine
  • Banane

  1. Battre les blancs en neige très ferme. Ajouter le sucre peu a peu. Battre encore. Ajouter le vinaigre et la Maizena. Battre encore. Le mélange doit etre tres ferme et brillant.
  2. Mettre sur une plaque très très légèrement huilée (mieux encore, l’équivalent francais du ‘non-stick baking paper’). On doit le mettre en forme de cercle assez haut (8 à 10cm).
  3. Cuire au Four à 130°C pendant 1h15.
  4. Laisser refroidir. Mettre au frigo. Une heure avant de servir, mettre la chantilly et les fruits par-dessus.
  5. et ici tous commence 



Afficher l’image source
Savez-vous que les fanes d’une botte de radis (les feuilles, quoi), quand elles sont aussi drues, je les utilise pour faire un petit régal en plus ?

Je lave les fanes (prévoir plusieurs lavages, c’est comme les épinards, plein de sable), je les place dans une casserole avec 2 ou 3 pommes de terre coupées en petits morceaux, une cuillerée de sel de Guérande, j’ajoute de l’eau jusqu’à couvrir à peine les feuilles et je fais cuire le tout, oh, un petit quart d’heure, même pas. Ensuite, je mouline  et j’allonge pas avec de l’eau de cuisson car je veux obtenir une purée .👨‍🍳

tinlin, c’est prêt !

J’ajoute un généreux morceau de beurredemi-sel ou une généreuse cuillerée de crème fraîche, et voilà  un accompagnement vite-fait, bien-fait et… tous en sont fans😁
(ouiii, elle est facile, je vous l’accorde)


voir aussi dans les recettes:

Potage de fane de radis


Beurre de fanes de radis de Guérande


voir aussi côté jardin :

Les radis




🌟La maturité spirituelle c’est lorsque vous arrêtez de vouloir changer les autres et qu’à la place vous vous concentrez à vous changer vous même.

🌟La maturité spirituelle c’est lorsque vous acceptez les autres tels qu’ils sont.

🌟La maturité spirituelle c’est de comprendre que chacun a raison de son propre point de vue.

🌟La maturité spirituelle c’est d’apprendre à lâcher prise.

🌟La maturité spirituelle c’est lorsque, dans vos relations, vous arrêtez d’attendre en retour et que vous donnez juste pour donner.

🌟La maturité spirituelle c’est d’arrêter d’essayer de prouver au monde à quel point vous êtes intelligent.

🌟La maturité spirituelle c’est lorsque vous ne cherchez plus l’approbation des autres.

🌟La maturité spirituelle c’est lorsque vous arrêtez de vous comparer avec les autres.

🌟La maturité spirituelle c’est lorsque vous êtes en paix avec vous même.

🌟La maturité spirituelle c’est lorsque vous savez faire la différence entre vos besoins et vos désirs et que vous pouvez laisser tomber vos désirs.

🌟La maturité spirituelle c’est lorsque votre bonheur ne dépend plus de choses matérielles.

sublime journée à  vous  ✨💗


 
Aujourd'hui je ne vous propose pas de recette mes coupinautes, mais un article plus particulier où je vous partage 1 de mes semaines types niveau repas.
 
J'ai pris cette initiative suite à plusieurs demandes, donc pour m'éviter de répondre la même chose plusieurs fois, je me suis dis que le plus pratique serait d'en faire un article de façon à ce que tout le monde puisse en profiter 😊
 
Je vous ai mis les repas salés pour midi et soir. les petits-déjeuner, collations et pour les desserts,  je fais à l'envie et ne prévois pas.
 A noter que depuis quelques temps, j'ai changé mes habitudes alimentaires suite à un rééquilibrage qui m'a permis de perdre 10kg et d'arriver à un poids qui me convient . C'est donc un plannings de repas équilibrés, je favorise les repas les plus "lourds" le midi et évite les féculents le soir en général .
A chacun ou chacunes d'adapter en fonction de ses propres besoins.
et oui vous avez remarqués que ma semaine commence le mercredi car c'est le jour des courses chez nous 😉


le fait d'établir un planning à plusieurs avantages:

1.Gain de temps au moment des courses.

2.On achète ce dont on a besoin, cela évite le gaspillage.

3.On évite de se prendre pour savoir quoi manger au moment venu...

4.Cela permet d'équilibrer ses repas sur la journée/semaine, d'éviter de manger la même chose deux jours de suite... etc.



Pour : 4 personnes

 

Ingrédients

  • 1 quatre-quarts pur beurre (par exemple ker cadelac)
  • 250 g de framboises
  • 125 g de mascarpone
  • 2 cs de crème fraîche épaisse
  • 2 cs de sucre glace
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 4 pincées de pistaches concassées

 


 

Préparation

1

Prenez un emporte-pièce et coupez 4 carrés réguliers dans des tranches de quatre-quarts d’environ 2 cm d’épaisseur.

2

Prenez un saladier et mélangez le mascarpone, la crème fraîche, le sucre glace et le sucre vanillé. Vous devez obtenir une préparation homogène.

3

Recouvrez les tranches de quatre-quarts faites à l'emporte-pièces avec une partie de la préparation.

4

Posez délicatement les framboises sur la crème (pointe vers le bas).

5

Prenez une poche à douille à bout fin, mettez-y le reste de la préparation et garnissez l'intérieur des framboises d'une rosace de crème.

6

Terminez en décorant avec des pistaches concassées.




<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :