Les blogs
du village
On regarde avec la langue :)

On regarde avec la langue :)


L'auteur


Statistiques
Nombre de visites : 13 637
Nombre de commentaires : 0
Nombre d'articles : 9
Dernière màj le 31/03/2012
Blog créé le 31/03/2012

S'inscrire à la newsletter du blog
Bienvenue sur mon blog !
Parfois on goûte soit disant avec les yeux, alors pourquoi ne pas regarder avec la langue ...

Gougères

 31/03/2012
Type : Apéritifs et amuses bouche
Difficulté : Moyen
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 30 minutes
Pour : 6 personnes
  • 170 g d'Emmental coupé en petits cubes
    150 g de farine
    5 oeufs (4 s'ils sont gros)
    100 g de beurre demi sel
    1/4 de litre d'eau
    Poivre
  • Préchauffez le four à 200°C, thermostat 6.
  • Dans une casserole, mettez l'eau et le beurre. À ébullition, ajoutez la farine d'un seul coup et travaillez bien pour mettre en boule.
  • Hors du feu, ajoutez les oeufs battus en omelette un par un. Incorporez bien chaque oeuf à la pâte avant d'ajouter le suivant. Poivrez à votre goût, ajoutez l'Emmental coupé en dés et mélangez.
  • Disposez la pâte sur une plaque anti-adhésive en formant des petits tas de la taille d'une grosse noix à l'aide de 2 cuillères à café (utilisez une poche à douille si vous préferez).
  • Mettez les choux au four et laissez cuire pendant 30 minutes environ. En fin de cuisson, laissez quelques minutes dans le four éteint, porte entrouverte (afin qu'ils soient bien cuis à l'intérieur et ne retombent pas).


 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Type : Accompagnement
Difficulté : Facile
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 25 minutes
Pour : 4 personnes
  • 1 kg de pommes de terre grenaille (environ de même calibre pour une cuisson homogène)
    2 cuillères à soupe de graisse de canard
    1 verre d'eau
    2 cuillères à soupe de persil
    5 gousses d'ail
    Sel, poivre
  • Brossez les pommes de terre mais ne les épluchez pas.
  • Faites saisir à feu vif avec la graisse de canard pendant 2 à 3 minutes en remuant régulièrement.
  • Ajoutez les gousses d'ail entières et le persil, puis laissez frémir encore quelques minutes.
  • Baissez le feu de cuisson et versez l'eau. Salez, poivrez, couvrez et laissez cuire environ 20 minutes (rajoutez de l'eau si nécessaire). Plongez-y la lame du couteau pour vérifier la cuisson la lame doit pénétrer facilement. Dégustez chaud.


 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Type : Entrée
Difficulté : Moyen
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 25 minutes
Pour : 4 personnes
  • 4 tranches de saumon fumé
  • 40 g de biscuits salés apéritifs (type TUC)
  • 3 noix
  • 100 g de chèvre frais
  • 150 g de Ricotta
  • 1/2 jus de citron
  • 40 g de beurre
  • 2 oeufs
  • Cerfeuil et ciboulette
  • Écrasez les biscuits en miettes, puis mélangez-les avec le beurre jusqu'à ce que l'ensemble soit homogène.
  • Ajoutez les noix concassées (pas trop finement).
  • Versez ce mélange au fond des moules (chemisés de papier sulfurisé), ou des cercles, en tassant avec un verre ou un rouleau à pâtisserie.
  • Réservez au frais pendant que l'on prépare l'appareil au fromage. Pour cela, dans un saladier, battez les 2 fromages, puis ajoutez les oeufs.
  • Mélangez, puis parsemez d'herbes ciselées (selon les goûts) et le jus de citron.
  • Versez sur le fond biscuité et enfournez à 160°C pendant 25 minutes (plus si on utilise un grand moule).
  • Laissez refroidir dans le four puis mettre au frais pour au moins 24 heures.
  • Au dernier moment, découpez des petites tranches de saumon fumé et déposez-les sur les cheese-cakes démoulés.
  • Servez avec un quartier de citron et des herbes ciselées.


 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Pour ne pas avoir de mouches dans votre maison, mettez-y un pot de basilic.
Pour chasser les araignées de votre maison, mettez quelques branches de menthe fraîche au plafond.
Ces 2 aromates ont un effet répulsif contre ces insectes.



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Diluez du savon noir (3 à 5 cuillères à soupe) dans 10 litres d'eau. Puis, pulvérisez votre solution sur la plante à traiter.

Autres astuces :
Mettez un pied de lavande dans votre massif à rosier.
Mettez des œillets d'Inde autour de vos pieds de tomates.



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Avant de sortir la panoplie du parfait petit chimiste dans son jardin, armé de l'artillerie lourde, pulvérisateur et pesticides, posez-vous la question : pourquoi mes plantes sont-elles attaquées?

Réponse : parce qu'elles sont faibles. Placées au mauvais endroit, dans un sol qui ne leur convient pas, dans une situation non adéquate, avec des pratiques culturales non adaptées... ou variétés sensibles?

Dans tous les cas, le premier des remèdes pour que les plantes s'en sortent, c'est de les nourrir. Avec des produits naturels ! Compost (fabrication maison ou acheté), c'est encore ce que la nature a trouvé de mieux depuis que les plantes existent. Le compost est le résultat d'une transformation naturelle, grâce aux habitants du sol, insectes, vers, araignées, champignons bactéries... de toutes les matières organiques, végétales et animales. Transformées en quoi? En bouffe à plantes!

Faites ce que la nature fait et vous verrez le résultat, c'est sans appel. Mais attention, aucune chimie de synthèse ne doit perturbée votre action. Allez courage et patience...



 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

C'est ce que titre Le Parisien sur sa Une, indiquant que « le ministère de la Santé va se pencher sur le business des régimes ». Le journal revient sur « l'affaire des gélules minceur à la thyroïde », et note que « la pharmacie parisienne qui les fabriquait a été fermée hier et une perquisition a eu lieu au cabinet du médecin prescripteur ».

 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Une alimentation riche en poisson, en huiles riches en oméga-3 et en fruits et légumes peut diminuer le risque de démence et de maladie d'Alzheimer, alors que la consommation d'huiles riches en oméga-6 aurait un effet contraire sur la santé mentale et pourrait augmenter les chances de développer des problèmes de mémoire, selon une étude réalisée par des chercheurs de l'Inserm Bordeaux publiée le 13 novembre 2007 dans neurologie ®, le journal médical de l'American Academy of Neurology.

 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

Une alimentation équilibrée et variée diminue le risque de développer un cancer : si aujourd'hui cette idée ressemble à une lapalissade, ce n'était pas le cas il y a cinq ans. « Le domaine de recherche Nutrition et cancer, bien que très actif depuis une vingtaine d'années souffrait d'un déficit d'intérêt et d'information auprès du grand public » rappelle ainsi Paule Martel, directrice de recherche à l'Inra.

 Cet article vous est proposé par Certi'Ferme

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :