Les blogs
du village
GIGI

GIGI

L'éternité ,c'est long surtout vers la fin !!..

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 2 873 768
Nombre de commentaires : 13 899
Nombre d'articles : 1 474
Dernière màj le 10/10/2018
Blog créé le 16/06/2013

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

"Cuisiner suppose une tête légère ,un esprit généreux et un cœur large".  Paul Gauguin 
<< 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 >>
Où CARBONNADES  FLAMANDE .recette qui varie selon la bière employée et le petit plus de chacun....petit conseil préparé votre plat le jour avant et le réchauffer doucement le lendemain ...il n'en sera que meilleur.

Ingrédients .

1kg 200 de viande de bœuf pour carbonnades 
1 bout. De bière brune ( 33 cl) 
2 gros oignons 
thym et laurier 
1 tranche de pain 
moutarde forte 
sel ,poivre du moulin
2 cs de farine
beurre
 



Faites découper la viande en gros morceaux par votre boucher .
Emincer les oignons ,dans une casserole faites revenir dans du beurre
Ajouter la viande ,bien la rissoler ajouter la farine
mélanger le tout ,verser la bière assaisonner de sel et poivre du moulin  une feuille de laurier et une branche de thym
Déposer une tranche de pain couverte avec une cs de moutarde forte .
Couvrir la casserole et laisser mijoter pendant 1 h30
 
servir avec des frites ou pommes de terre .
 
Parsemer la viande de persil .


Bon appétit ....



VUE de mon BALCON

 14/09/2013
CE MATIN ET TOUTE LA JOURNÉE ....



Une autre Façon de manger des œufs ...

1kg de pommes de terre
500 gr d'épinards en branches surgelés  ou plus s'ils sont frais .
1 échalote
4 œufs
2 cs de beurre
20 cl de lait
muscade
sel ,poivre
gruyère râpé
 
Pour la purée
Quand les pde terre sont cuites ,les écraser ajouter le lait 1 cs de beurre sel poivre et muscade
 
Pendant ce temps dans une casserole  ,faire fondre le beurre ,ajouter l'échalote émincée et les épinards 

Beurrer un plat pour le four ,déposer la purée de pommes de terre,
et par dessus les épinards .

 Creuser 4 trous ,casser les œufs sel et poivre ,un peu de  cruyere râpé 

Passer 10 mn  au four préchauffé à 200°

Le blanc de l'œuf doit être cuit et le jaune reste coulant...comme 
un œuf poché 




 

 
 
 



Le site des fêtes de Wallonie 2013 à Namur c'est   www.fetesdewallonie.be.

Elles se dérouleront du mercredi 11 au lundi 16 septembre.

 


La Rue de FER ( rue principale ) et l'Hôtel de ville sur la gauche...et les Drapeaux pour les festivités...


Pékèt et autres eaux de vies

 


Le Pékèt est l’alcool wallon de tous les évènements. Certains le préfèrent nature, d’autres fruité ou flambé,… Mais tout le monde le dit festif.

 

 

 
© WBT - Philippe Lermusiaux

 

 

 
Violette, vanille, fraise, kiwi ou encore caramel, le Pékèt se décline dans toutes les couleurs et pour tous les goûts.

 

 
Le Pékèt dans le folklore wallon

 

 
Le mot « pékèt » signifie « piquant » en vieux wallon ; il pourrait aussi venir du mot « péke » qui dans certaines régions de Wallonie signifie baies de genévrier. En effet, le Pékèt est un alcool de grain ou de baies distillés.

 

 

 
On le retrouve facilement dans les échoppes des marchés folkloriquesou de Noël et bien sûr lors des marches folkloriques de l’Entre Sambre et Meuse, des fêtes de Wallonie à Namur ou des fêtes du 15 août à Liège.

 

 


   LES  ÉCHASSEURS....

Suivant une légende qui remonterait au début du 14e siècle, le très noble et très puissant JEHAN DE FLANDRE alors propriétaire du comté de Namur, assiégea la ville de Namur et la réduisit par la famine. Le comte Jehan refusa le pardon imploré par les notables de la cité en déclarant « Nenni, Nenni, point de pardon que vous veniez à pied, à cheval, en bateau ou en chariot ». Malicieux, les Namurois se présentèrent au Comte montés sur des échasses. Compatissant et amusé de cette ruse, ce dernier pardonna.
 

Mais une version beaucoup plus plausible de ce célèbre jeu est donnée par l’historien Félix ROUSSEAU. Au Moyen -Age, à chaque crue de la Sambre, de la Meuse ou du Houyoux, les rues de la ville se trouvaient sous eau. Peut-être en pareille circonstance, les Namurois prirent-ils l’habitude de se servir d’échasses.
Comme il arrive souvent, un exercice imposé par la nécessité finit par devenir un sport. C’est à ce jeu que les jeunes faisaient montre de leur force, de leur adresse, de leur agilité.
 
Ils étaient divisés en deux groupes: l’un sous le nom de Mélans groupait ceux de l’ancienne ville et l’autre, les Avresses comprenait ceux nés dans la nouvelle ville.
Chaque groupe avait son capitaine et son drapeau et se distinguait par la couleur des échasses : celles des Mélans, jaunes et noires, les couleurs de la ville et celles des Avresses, rouges et blanches.
 
A l’heure du combat, ils se formaient en bataille. Au son des timbales, les deux groupes s’avançaient jusqu’à l’endroit de la joute. Les combattants n’avaient pour armes que leurs coudes et les coups qu’ils se donnaient échasse contre échasse pour renverser l’adversaire.
 
Blason de Namur
 
Très populaires, les combats de masses, qui pouvaient rassembler parfois plus d'un millier d'échasseurs sur le Marché St-Rémy, furent à maintes reprises interdits par les autorités locales, qu'elles furent autrichiennes, espagnoles... ou namuroises.
 
En 1765, Lambert Hinne, imprimeur-libraire à Namur, décrivit les combats organisés pour le carnaval. Découvrez ce récit d'époque !
 
Par ailleurs, beaucoup de grands personnages ont assisté avec ferveur à des combats d'apparat organisés par l'échevinage en l'honneur de leurs hôtes de marque comme Philippe le Bon, Charles Quint, Pierre le Grand, Louis XIV, Bonaparte ou le roi Leopold 1er.

 

 


 LES MOLONS seront mis à l'honneur cette année aux

fêtes de walonnie ...

 

 

La Royale Moncrabeau est probablement la société folklorique la plus ancienne de la Wallonie. Moncrabeau, étant une société "chantante", se devait de posséder son orchestre. Elle eut, comme premier directeur musical, le musicien aveugleNicolas Bosret, qui a joué un rôle de tout premier plan dans l'organisation et les orientations de la société. 

Les Molons restent fidèles à leur devise, plaisir et charité, dignes successeurs de 1843, ils sont fiers, à juste titre, de servir sous la bannière de ces semeurs de joie et de réconfort. "Servir", car la société Moncrabeau n'a jamais failli à son devoir envers les pauvres, et cela depuis plus de 150 ans. À plusieurs reprises, les Molons on fait preuve d'un véritable héroïsme, notamment au cours des épidémies de choléra en 1849 et en 1866.

En septembre, ils organisent la quinzaine de collecte pour les pauvres honteux. Si vous vous promenez dans les rues de Namur pendant cette période, vous risquez de les apercevoir, en grands costumes avec leur Tchirlicke (tirelire) ou leurs listes afin de récolter 

un maximum d'argent pour alimenter la caisse des pauvres.

Actuellement à Namur, pas une fête un peu importante sans que les Molons apparaissent, étagés sur leur gradins, fixes ou mobiles ! Ils font partie de la vie namuroise, ils font partie aussi du folklore local. Tout naturellement, Moncrabeau a collaboré à la résurection complète du riche folklore de la ville. Désormais, l'orchestre, haut en couleurs des Moncrabeautiens, exécute les airs folkloriques de Belgique et aussi de France.




Souvenons - nous ....

 12/09/2013
Le 11 Septembre ...



Mes Fleurs,ORCHIDÉE

 11/09/2013
Avant ....


Après ...



 Une Quiche classique ....avec de belles épices 

Ingredients.

1 pâte brisée 
3 poireaux
2 jeunes oignons
1 oignon rouge
2 œufs 
30 cl de crème liquide
200 gr de lardons fumés
1 cs de curry
1 csde curcuma  
poivre du moulin ,sel
 


Dans une poêle faire fondre les lardons .
Lavez ,coupez les poireaux en morceaux ,émincez les oignons ...ajoutez le tout dans la poêle et cuire 10 mn 
Dans un bol mélangez les œufs ,la crème ,curry ,curcuma 
Poivre et sel à votre goût .
Etalez la pâte brisée dans un moule à tarte ,piquez le fond avec une fourchette ,y mettre légumes lardons et 
le mélange ....
Dans le four préchauffé à 200° enfournez pendant 35mn 
Bon appétit .




MON PTIT 4 HEURES...

 11/09/2013
Hier ,apres avoir été chez le coupe tifs ...
Une crêpe Mikado ....trop bonnnnn.



 

La vie de Sainte Rita de Cascia.

Margherita Lotti, connue mondialement sous le nom de Sainte Rita de Cascia, fait partie des Saints les mieux connus et les mieux vénérés de l’Italie. Sa naissance de vieux parents et d’une mère déclarée stérile, son éducation dans une famille pacificatrice,  sa douceur et sa tranquille prière pour son mari  de caractère difficile, son engagement comme bonne mère de famille, sa culture de pardon, son grand attachement à la prière et à ses Saints préférés (Saints Jean-Baptiste, Augustin d’Hippone et Nicolas de Tolentino), son entrée au couvent des Sœurs Augustines de Cascia, son obéissance, son stigmate, sa vie ascétique et mystique…ont rendu Sainte Rita célèbre au cours des âges. Dévots et dévotes, priants occasionnels font recours à son intercession et obtiennent des bienfaits. La tradition lui accorde plusieurs miracles, les abeilles et la rose lui sont particulièrement attachées.  Sainte Rita est affectueusement appelée  « la Sainte des causes désespérées »,  « la Sainte de l’impossible », « la Sainte des cas difficiles ».

Quelques grandes dates de la vie de Sainte Rita de Cascia.

 

·        1367 : Naissance de Ste Rita ; son père Antonio Lotti et sa mère Amata Ferri.
1381 : Promesse de mariage légale entre Rita et Paulo Ferdinando Mancini.
1385 : Mariage de Rita avec Paulo Ferdinando Mancini. Naissance de deux fils (jumeaux ou nés de la même année).
1401 : Assassinat du mari de Rita.
1402 : Mort des fils de Rita.
1407 : Entrée de Rita au monastère Sainte Marie-Madeleine de Cascia, appelé actuellement monastère Sainte Rita.
1432 : En priant devant un crucifix, Rita reçoit une plaie au front semblable à l’une de celle du Christ : elle est donc stigmatisée.
1446 : Rita est témoin de la signature d’un contrat de partage de biens.
1447 : Le 22 mai, Rita meurt.
1626 : Début du procès de béatification de Rita suivie d’une 2ème expertise du corps de Rita.
1628 : Béatification de Rita par le Pape Urbain VIII.
1900 : Canonisation de Rita par le Pape Léon XIII, le 24 mai, jour de l’Ascension.

 



Point  de vue de BOUGE donnant sur la Meuse et NAMUR


Suite.    De   l 'Historique du sanctuaire.

 

Le Sanctuaire de Sainte Rita à Bouge est fondé par les Pères Augustins (OSA, en sigle). Venus de Tamines, ils s’installèrent en 1935 dans un château (« le Château Rouge » dans la Rue du Château n°19) ayant appartenu à la Baronne de Cartier. Dans cette propriété, ils construisirent une chapelle à quelques cents mètres de l’église paroissiale Sainte Marguerite. Cette chapelle fût dédiée le 17 novembre 1935 à Saint Nicolas de Tolentino, un des Saints préférés de Sainte Rita et Augustin comme cette dernière. Les Pères Augustins ont apporté les dévotions envers « Notre Dame du Bon Conseil » et Saint Nicolas de Tolentino, les plus anciennes des dévotions dans l’Ordre de Saint Augustin. Saint Nicolas de Tolentino est spécialement invoqué contre les maladies infectieuses tant pour les hommes que pour le bétail. Mais plus vite, c’est la dévotion à Sainte Rita de Cascia qui gagna la chapelle. De 1952 à nos jours,  les pèlerins viennent de partout pour vénérer « la Sainte des causes désespérées ».
Dans la crypte du sanctuaire, on retrouve une réplique de la dépouille mortuaire de Sainte Rita. Les pèlerins ont la possibilité de vénérer trois reliques composés d’os, de la chair et d’un peu de sang de Sainte Rita. Le Sanctuaire a un parc, appelé « parc de Sainte Rita », ouvert aux pèlerins depuis 1960. Un chemin de croix, peint sur sept tableaux en granito-mosaïque, œuvre d’un grand artiste augustin, le Père Léon COPPENS, plonge les pèlerins au cœur de la vie de Jésus-Christ et de Sainte Rita. Le parc possède, en plus, la grotte de Notre-Dame de Lourdes. Actuellement, deux pères et deux sœurs de l’ordre de Saint Augustin, ordre auquel appartenait Sainte Rita, travaillent dans ce seul sanctuaire tenu encore par les Pères Augustins dans la région francophone.
Durant leur mission au R.D.Congo, les Pères Augustins ont entre autres formé des Frères et Pères Augustins, fondé des couvents, instauré la dévotion à Ste Rita. L’un des couvents, celui de Kinshasa, porte le nom de Couvent Ste Rita : c’est le siège de la dévotion à Ste Rita dans l’archidiocèse de Kinshasa. Les Pères Augustins Congolais s’occupent de la dévotion et d’une chorale dédiées à Ste Rita ( cf. la musique est de cette chorale ).

 

Les « Quinze Jeudis de Sainte Rita ».

Les « quinze Jeudis de Sainte Rita » sont les 15 jeudis qui précèdent la fête de Ste Rita du 22 mai. Durant ces 15 jeudis, les dévots et dévotes peuvent participer à la célébration eucharistique ou aller prier dans une église où l’on vénère Sainte Rita et suivre un extrait de sa vie. C’est une pratique dévotionnelle,  vieille presque de 300 ans,  qui rappelle les 15 années de souffrances de Rita à cause d’une plaie similaire à celle de Jésus qu’elle reçut au front la nuit du Vendredi Saint 1432.




Je cuisine ce couscous uniquement avec des légumes
et je cuis ma viande a part ....c'est moins gras

Ingrédients.

3 courgettes.
6 navets 
6 carottes 
2 tomates 
1 gros oignon
1 gousse d'ail
1 boîte de pois chiches
1 petite boîte de concentré de tomates 
1 sachet d'épices pour couscous
un peu de cumin ,coriandre ,piment de Cayenne 
sel ,poivre du moulin
1 cube de bouillon de poule
huile


Épluchez et coupez tous les légumes en gros morceaux

Dans une casserole ,versez un peu d'huile 

Faites revenir l´oignon ,ensuite tous les légumes 

Ajoutez les épices ,le concentré de tomates sel et poivre ,mélangez pour dégager les parfums

Couvrir avec 2 l.d´eau chaude et le cube de bouillon dilué et laissez mijoter 1 h 30

Ajoutez les pois chiches rincés 30 mn avant la fin de cuisson.

 


Je n'ai pas de couscoussier. ... Je mélange la graine avec un peu d'huile et de sel ,versez la même quantité d'eau bouillante sur la graine et laisser gonfler 10 mn ....l'égrainez avec une fourchette .

Servir avec la viande de votre choix .. Et des raisins secs que je fais macérer dans un peu de jus du bouillon .

Pour moi ,c'était du poulet et comme c'est meilleur réchauffé ,demain ça sera des merguez.... 

Comme toujours avec cette recette ...nous nous sommes régalés  ...
Bon appétit .. 



Pas envie de cuisiner compliqué... J'ai pris un ravier de sauce du congélateur ..

Voici ma recette de la sauce Bolognaise ...

Pour 1 kg de hachis porc et boeuf
2 boîtes de 500gr de tomates concassées ou tomates fraîches 
1 petite boîte de concentré de tomates 
2 gros oignons ,2 gousses d'ail 
Des herbes de Provence 
Poivre de Cayenne ,sel et poivre du moulin 
5 gousses de pili pili .

 


La suite ,vous la connaissez ..

je rissole les oignons avec un peu d'huile 
Ensuite la viande et puis j'ajoute le reste des ingrédients .
je laisse cuire une grosse heure ...

Servir avec des pâtes ,du parmesan ou un autre fromage de votre choix 
Simple ,facile et délicieux !!..
 



CE MATIN ..

 09/09/2013
A 9 h Grand Soleil ...



ACHATS Brocante ...

 08/09/2013
Un plat pour le four ( made in France ) ....
pour 2€ ... 


Et une jolie bouteille en verre 
" lait Pur de Normandie"  1€ 




Quelques photos de ma Balade d'aujourd'hui....
Brocante ...Braderie à Bouge à 2 km de chez moi  


Des Saints pour tous ....




Pas très avenant !!... 


Ha voilà l'Afrique !!...


Les vieux émaux ....


Un peu de tout !!....


Une Française d'Auvergne ...j'ai oublié de prendre 
une photo du panneau des petites choses qu'elle vendait ...

Qui connait ??...  























Rue Principale et Place de L'Ange .



<< 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :